Histoires d'inceste Histoires de sexe viol Histoires porno

C’est pour bientôt

C’est pour bientôt



Nadine m’a fait la surprise de venir déjeuner au boulot cette semaine pour voir les anciens collègues comme elle nous a dit mais dans l’oreille elle m’a glissé qu’elle a une surprise rien que pour moi.

Petit retour en arrière. Ces derniers temps j’ai passé pas mal de temps avec Mel laissant Béné et Nadine s’amuser toutes les deux. Régulièrement je reçois des photos des leurs petits jeux mais je dois avouer que j’ai été déçu de la progression de Nadine. Elle n’arrive pas à passer le cap de quatre doigts dans le cul. Je n’en connais pas la raison mais à chaque fois qu’un message de Béné arrive j’ai espoir de voir une de ses mains bien installé en Nadine… Mais patience me dit elle. Pendant ce temps, Mel a bien avancé, enfin c’est plutôt le gode qui a bien avancé. Une fois j’ai réussi à lui mettre le 80 cm de gode entier dans son cul… Mais je vous le raconterais une autre fois. Revenons à Nadine.

Comme à son habitude elle est sexy sans être vulgaire, joueuse sans être allumeuse. De quoi émoustiller tout mes collègues masculins mais je sais que le seul qui en profitera sera moi. Pendant toute la pause elle discute et prend des nouvelles de tout le monde, la salle se vide et je m’apprêtais à partir lorsqu’elle m’att**** par le bras et me laisse entendre :

Ne part pas si vite j’ai une autre surprise pour toi. Rejoins moi dans la salle d’archive quand il n’y aura plus personne.

Et elle repart discuter avec une autre collègue. Je continue mes petites affaires et disparaît quelques instant. Je n’avais pas prévu de partir si longtemps et tout le monde est retourné à son bureau. Je reçois un SMS accompagné d’une photo. Il provient de Nadine et j’ai droit à une photo de son string posé sur un carton d’archive et en texte :

Je t’ai tracé le chemin jusqu’à mon cul !

Cette fois pas le temps de continuer, je dois absolument aller voir de quoi il en retourne. Direction la salle d’archive, je ne croise personne et discrètement j’entre. A peine deux mètres de fait je trouve le string, encore deux mètres un tube de lubrifiant. Je passe le virage et je me retrouve face à Nadine, enfin son cul, qui me lance :

J’ai bien cru que j’allais devoir m’amuser toute seule !
Non tout de même…
Chutttt ça fait plusieurs mois que je travail mon cul avec Béné pour toi. N’a tu pas envie de voir où j’en suis ?
Bien sûr que oui, même si j’ai vue les photos et je dois t’avouer que j’ai été déçu que tu n’en sois pas plus loin.
Qui te dit que se sont les dernières photos !
Rien effectivement.
Arrête de parler et amusons nous. Je suis toute mouillée depuis ce matin rien qu’à l’idée de revenir te voir ici. Je me rappel de nos début qu’en tu me sodomisais. Me prendre une bite dans le cul était déjà énorme pour moi alors que maintenant Béné me défonce avec un gode facilement.
Tais-toi et écarte tes fesses un peu plus que j’observe tout ça.
hummm oui maître !
Je le connais ce plug c’est celui de Béné. Elle le porte souvent en journée. D’après elle il fait la bonne taille pour dilater et sa base le maintient bien place.
Je confirme cela fait plusieurs fois qu’elle me le prête et il est agréable à porter.
Plusieurs fois, pas mal alors.

Tout en continuant à discuter de son travail je lui caresse sa chatte, je m’amuse à glisser des doigts en elle pour jouer avec le plug.

Écarte toi bien les fesses je vais te retirer le plug.

Ses deux mains agrippes ses fesses généreuses, je commence à tirer doucement sur le plug et il commence à sortir. Je sens Nadine se contracter.

Tu ne veux pas me montrer comment tu es ouverte ?
Si mais c’est aussi bon de l’avoir dans le cul.
T’inquiète je te le remettrais en place.
J’y compte bien !

Elle se détends totalement et cette fois le plug sort. Je découvre son anus ouvert, détendu. J’approche un doigt pour lui caresser.

Hummm oui c’est bon de sentir tes doigts, mets les moi !
Tu en a déjà deux et je vois qu’il y a encore de la place. Les photos que Béné m’a envoyé de montre pas tout ?
Non effectivement elle arrive à me mettre une main assez facilement maintenant.
Une main ?

Tout en continuant à jouer avec son cul, Nadine m’explique ce que lui fait faire Béné.

Oui qu’une, Béné est passé au stade supérieur et régulièrement elle me demande de lui dilater le cul plusieurs fois dans la journée pour lui mettre ma seconde main dans le cul.
Ah oui et comment ce passe ses journées ?
Avec toi qui me tripote le cul je vais avoir du mal à t’expliquer tout ça.
Prends ton temps, je vais aller doucement pour ne pas trop te déconcentrer.
Essayons et puis c’est marrant, je ne peux en parler qu’avec toi de toute manière. En principe c’est le week-end qu’elle me le demande, genre j’ai passé la nuit chez elle et au réveil nous jouons gentillement histoire de bien commencer la journée. Après nous être faite jouir mutuellement je lui installe un plug mais pas forcément un gros.
Oui effectivement tout en douceur.
Nous allons prendre notre petit dej toute les deux, quand il est tard, Mel nous rejoint avec les croissants.
Sympa ça, un ptit dej entre filles.
Oh oui et le beurre ne sert pas qu’à être étalé sur les tartines ! Ensuite on se prépare pour la suite de la journée. Par exemple samedi dernier nous avions prévue avec Béné d’aller faire du shopping en ville toutes les deux. Du coups douche et tout ce qui va avec. En principe c’est sous la douche que l’excitation monte, Béné s’amuse avec le plug et moi voyant ça je ne peux m’empêcher de la rejoindre. Souvent la situation se retourne et à la fin de nos jeux c’est moi qui me retrouve avec le plug dans le cul.
Comme ça de bon matin ?
Oui c’est un des plus petit de Béné du coups je peux l’installer facilement.

Alors que Nadine me racontait ses aventures je venais de lui mettre quatre doigts dans le cul.

Tu a vraiment la main plus grosse que Béné, je ne sais pas trop où tu en es mais c’est large et je sens mon cul bien rempli !
Tu en quatre et ils rentrent facilement en faite. Vous avez bien travaillé toutes les deux. Continue ton histoire.
Ok, donc moi avec son plug dans le cul Béné n’a plus rien, à ce moment j’en profite pour la prendre avec ma main. Elle aime tellement que son cul s’ouvre dès que je l’approche. Je la prend debout sous la douche, je m’amuse à rentrer et sortir ma main et son cul reste bien ouvert à chaque fois. C’est un vrai bonheur de la voir comme ça et de l’entendre prendre son pied.
La connaissant elle doit bien en profiter et t’en redemander à chaque fois ?
Oui mais dans ces moments nos rôles s’inverse, je deviens la maitresse et je décide de la suite.

Je retire ma main pour admirer la scène. Nadine debout, à moitié nue les fesses bien cambrées et bien écartées pour me laisser voir son anus joliment ouvert.

Mais que fais tu ? Tu en a marre ?
Bien sûr que non, j’en profite pour te regarder dans cette position et je me dis que tu a un jolie cul que j’ai plaisir à défoncer et dilater !
Oui défoncer c’est bien le mot et franchement j’adore me le faire casser !
Oh oui bien ouvert, prêt à se prendre une main bien grosse ! Continue ton histoire !

Je m’approche de nouveau de Nadine et au passage j’att**** le tube de gel. Il a une forme très subjective et dans un délire je décide de jouer avec.

J’en étais où ? Oui Donc je profite totalement de la situation pour fister Béné… oh putain c’est quoi que tu viens de m’enfiler ?!
Le tube de gel, j’ai trouvé la forme sympa et je me suis dis que le diamètre n’allait pas être un problème pour toi. Ai-je tors ?
Oh non la preuve il est rentré tout seul, je ne m’attendais pas à avoir un truc si dur en moi mais continue mon cul est à toi et c’est pas désagréable au final ce tube. Tu pourrais même en profiter pour mettre tout plein de gel en moi. J’aime bien sentir ce liquide froid couler dans mon cul ça m’excite encore plus.
C’était prévue j’ai quand même une main à te mettre dans le cul !
Je sais pas si ta main va rentrer, elle est quand même bien plus grosse que celle de Béné.
On a le temps, continue ton histoire.
Euu j’avance un peu dans la préparation, nous sortons de la douche toutes les deux le cul remplie par un plug et une fois habillé nous filons en ville. Notre ballade est ponctué de jeux comme aller remettre en place nos plugs parfois seul et parfois toutes les deux. Une fois elle m’a emmené dans un magasin de lingerie où elle y connais une vendeuse.
Oui je vois bien cette personne… Enfin son bras…
Son bras ?
T’inquiète je t’expliquerais, mais continue.
Ce jour nous nous sommes retrouver toutes les trois dans une grande cabine et Béné m’a présenté comme sa soumise au cul à éduquer. Je n’ai pas tout compris mais en un rien de temps je me suis retrouvé le cul à l’air et cambré pour montrer mon équipement à la vendeuse. Du coups je m’attendais à me faire retirer le plug mais quand elle s’est approché Béné l’a arrêté et lui a dit que j’étais réservé à elle et rien qu’a elle !
Oui effectivement cela faisait parti de notre deal de départ avec Béné. Tu serais sa soumise à éduquer et personne d’autre à par moi n’avais le droit de t’ouvrir le cul.

Nadine étant bien détendu je retire le tube de gel pour remettre mes doigts.

Cette fois les quatre rentre très facilement, je pense que je vais pouvoir continuer.
Oh oui ! Enfile moi ta main, j’ai trop envie de me sentir pleine du cul !

Je présente mon pouce et je commence à avancer. Elle est effectivement prête, ma main avance doucement en elle, son cul s’ouvre.

Putain ta main est vraiment plus grosse, j’ai pas souvenir avoir pris aussi gros dans le cul. Tu en est où ?
Tu a la moitié de ma main en toi pouce compris.
Continue à avancer, je te sens bien.

Cette fois c’est la bonne, ma main glisse en elle, son anus l’aspire.

Oh putain oui ! Cette fois je te sens entier en moi. Tu m’ouvre, je te sens dans mon ventre. Ta main est vraiment grosse à côté de celle de Béné !
Magnifique, j’adore voir ma main disparaître dans un cul. Voir ton anus se refermer autour de mon poignet.

Doucement je fais de petit va et vient et parfois je ressort ma main mais pas entièrement, juste assez pour ouvrir Nadine encore plus.

Oui continue comme ça c’est trop bon ! C’est plus un cul que je vais avoir tellement tu me le défonce !

Je m’amuse à faire bouger mes doigts et rapidement Nadine décolle complètement. C’est elle qui prend le contrôle et bouge sur ma main. Elle s’ouvre encore et encore, ma main glisse de plus en plus facilement.

Caresse moi la chatte en même temps, fourre moi des doigts, elle en veut aussi !

Je ne me suis pas fait prié même si l’amusement a été de courte durée car rapidement je sens un liquide chaud s’écouler sur ma main. Nadine venait de prendre son pied. Je m’apprêtais à la libérer mais elle n’en avait pas envie.

Non reste en moi, continue à me caresser doucement la chatte. J’ai envie de t’emmener comme ça. C’est bon de sentir tes doigts glisser entre mes lèvres.
Oui en plus tu es tellement mouillé que c’est un vrai plaisir. Reste dans cette position je vais faire une photo pour l’envoyer à Béné.
Ah tu le veux vraiment ?
Dois-je te rappeler que tu es sa soumise !
Oui maître vous pouvez envoyer une photo à ma maîtresse.

J’imagine Béné de l’autre côté découvrant la photo de ma main installé dans le cul de Nadine. Vivement que j’en parle avec elle.

Je vais te libérer.
Oui retire toi, même si j’ai encore envie de te sentir mais pas dans mon cul. Je pense qu’il a eu son compte pour le moment.
T’inquiète je n’allais pas te laisser partir comme ça. Moi aussi j’ai envie de te baiser et puis ta petite chatte m’appelle depuis tout à l’heure.
Oh oui ma chatte, cela changera. Vient me prendre !

Mais cette fois point de relation de dominant / soumis. Juste deux adultes aimant le sexe dans la douceur et la tendresse. C’est tout autre chose mais cela reste tout de même intense et très agréable.

Voilà comment Nadine a passé un cap et maintenant que l’objectif est atteint il va falloir que je discute avec Béné de la suite.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire