Histoires d'inceste Histoires de sexe à l'école Histoires de sexe de voisins

Chloé (réel)

Chloé (réel)



Homme dans la quarantaine, je cherchais à assouvir un fantasme récent : avoir une aventure avec une jeune femme en besoin de soutien financier.

Il y a quelques temps, je me suis inscrit sur un site spécialisé dans les rencontres entre jeunes femmes possédant des atouts physiques et intellectuels cherchant des hommes avec une aisance financière.
L’objectif principal de ce type de site n’est pas de vendre les charmes féminins même si c’est ce qui est proposé majoritairement par la gente féminine, mais plutôt la mise en relation de mentors avec des jeunes femmes dans le besoin.

Voici donc ma première expérience réussie sur ce type de site :

A peine inscrit sur le site que des dizaines de demandes affluent, des plus exotiques (de Chine aux Philippines en passant par les USA) aux plus proches (environ 300 dans un rayon de 40 km autour de moi).
Quelques discussions sympas mais rien qui me motive réellement ou alors ça ressemble à du professionnalisme ce que je ne souhaite absolument pas.

Après quelques jours, je discute avec Chloé (ce n’est pas son vrai prénom mais il faut préserver l’anonymat de ma rencontre), jeune femme de 23 ans, en Master à l’université, environ 1m70, brune, poitrine d’un bon 95C. Ses photos sont plutôt banales et ne laissent pas présager d’une jeune femme coquine.

Nous discutons ainsi pendant plusieurs jours, de tout et de rien, de sa relation avec son copain du moment, de ses difficultés à payer son loyer et ses études ainsi que de sa relation complexe avec ses parents. Je lui propose de prendre un verre ensemble afin d’en parler de vive voix plutôt que derrière un écran : ce qu’elle accepta pour le lendemain.

Nous convenons de nous retrouver dans un bar à proximité de son logement afin de ne pas trop nous éloigner, en parallèle, je lui demande de me transmettre une photo d’elle pour bien la reconnaitre (les photos sur le site ne permette pas d’être sûr de moi lors de la rencontre dans un lieu animé). La photo envoyée m’érige encore le caleçon : habillée d’une tenue plus sexy que jamais -> assise sur une chaise les pieds posés sur un bureau de chambre d’étudiante, mini-jupe, laissant apercevoir un porte jaretelles, léger chemisier, talons haut, rouge à lèvres rouge vif, cheveux ondulés. Bref, une invitation à la b….

Echaudé par cette photo, je suis impatient de cette rencontre !

Le lendemain, je suis à l’heure au RDV (évidemment) et elle en avance (encore mieux), elle est plutôt habillée normalement (jean – baskets – pull) mais la vision de la photo envoyée la veille reste ancrée.

Je prends une bière, elle un Perrier menthe et reprenons notre discussion de la veille, m’évoque ses difficultés financières et je lui propose de la soutenir en lui offrant un peu d’argent. Heureuse de ce geste spontané, elle m’invite pour prendre un autre verre mais, cette fois ci à son domicile. J’accepte en lui évoquant l’arrivée potentiel de son copain mais celui ci ne sera pas là avant 18h d’après elle : parfait !

A peine rentré chez elle qu’elle m’embrasse à pleine bouche et me caresse l’entre jambes, voilà qui est clair quand à ses intentions. Je l’arrête pour l’avertir que je n’ai pas de préservatif sur moi, ni une ni deux elle file à la pharmacie et moi je reste là en attendant, j’en profite pour me faire un café, j’aurais besoin d’énergie.

A son retour, me voyant prendre un café, elle s’en fait un également tout en posant la boîte de préservatifs sur la table et entamons une discussion sur les pratiques sexuelles : elle m’avoue n’en avoir aucun et peut apprécier une sodomie si elle est bien faite. Cette discussion ne me rend pas insensible et mon érection est subtilement visible.

Chloé décide de se rafraîchir avant de passer à une étape plus sérieuse, à son retour, la voici métamorphosée : porte jarretelles, rouge à lèvres rouge vif, chemisier ouvert laissant apparaitre son soutien gorge…

Elle m’invita à venir dans sa chambre tout en m’embrassant fougueusement. Arrivée dans la chambre, elle agrippe mon pantalon, le baisse, att**** mon sexe pour me prodiguer une gorge profonde mémorable, un rythme effréné qui me fait jouir en moins de 5 minutes. Elle avale tout ce qui en sort et me lèche du gland jusqu’aux testicules : très bonne sensation !

Mais cette invitation à une sexualité débridée m’oblige à lui rendre immédiatement en lui bouffant la chatte ! elle prend plaisir vu les gémissements et la couleur de ses joues qui rougissent à vue d’oeil, je suis bien décidé à la sodomiser.

A ma demande, Chloé se met en position levrette, après avoir enfilé mon préservatif je commence à la pénétrer, quelques va et vient lent puis plus rapide, j’en profite pour lui préparer l’anus en lui entrant un doigt, elle gémit et bouffe l’oreiller mais la belle est sur excitée et bouge d’elle même sur ma bite et y va vite, profondément.

Je n’en peux plus et éjacule sans avoir eu l’occasion de la sodomiser. Je suis exténué et tombe sur le lit, il me faut quelques minutes pour repartir à l’assaut. D’un seul coup, Chloé attire son attention sur l’heure : oups, il est déjà 17h45, le copain ne va plus tarder et l’odeur de sexe est plus que présent dans ce petit appartement.

Je dois me rhabiller et filer avant de croiser ledit copain : je file et le croise dans l’escalier 🙁

Depuis, je n’ai plus eu de nouvelle ! Dommage ! Car derrière cette fille quelconque se cache une bête de sexe qui rendrait dingue n’importe quel homme hétéro ! Pour une 1ère expérience, ça démarrait fort mais j’en ai d’autres à vous raconter !

A suivre !

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire