Histoires d'inceste Histoires de sexe lesbiennes Histoires de sexe mobiles

ma grand-mere 2

ma grand-mere 2



Pas besoin de dire que j’ai eu de la difficulté a m’endormir. je n’arretais pas de penser a tous ce qui venait de se passer. je finis quand meme a tomber dans les bras de Morphé. Le lendemain, j’ouvre les yeux, Marie, ma grand-mere est la, tout sourire.

– bonjour, mon beau coco, beau dodo

– j’ai eu de la misere a m’endormir, mais oui, mam…. oui

Elle me regarde et lentement, passe sa main sous mes draps, elle la glisse sur ma cuisse puis remonte,

– oh monsieur est en forme

Je suis bandé, elle me prend la bite en main et doucement commence des mouvements de bas en haut

– va-t-il m’arriver la meme chose qu’hier ?

Comme seule réponse, elle m’enleve le drap, découvrant mon jeune corps, je ne suis qu’en slip. Je la vois baisser la tete te la plaque sur ma queue

– que fais-tu la ?

– fait moi confiance, tu vas aimer

Elle baisse mon slip et se met ma bite en bouche, WOWWWWW, que c’est bon, oh oui, elle me suce la bite, je suis la, couché, les yeux fermés, je savoure. Cela ne prend pas de temps que comme hier, j’explose. je la vois qui avale tout ce qui sort de mon sexe. Elle leche bien, me nettoie comme il faut.

– aller on déjeune

Petit-déjeuner sans une seule parole. elle débarrasse, moi je lui dis que je vais sous la douche

– mon lapin, tu vas prendre un bain, je vais te laver, ok ?

je la regarde, ok, si cela peut lui faire plaisir. Elle me fait couler un bain chaud et je m’assieds, c’est bon. Elle se met a genoux, prend la débarbouillette et me lave la figure, les bras, le dos, le ventre

– debout, poussin

Je me leve, je sens ma queue a moitié dure. Elle me lave les jambes, les fesses et termine avec mon sexe. Lentement, doucement, tendrement, elle s’occupe de ma bite qui elle, est maintenant au garde-a-vous, bien dure. Elle me masturbe de fort belle facon. Ma queue crache toute sa sauce. Elle me rince, me donne la main pour sortir du bain, prend la serviette, me ressuie. je suis toujours bandé,

– WOW, mon lapin, ton zizi est encore bien dure, vive la jeunesse

Nu, par la main, elle m’amene dans sa chambre

– couche toi sur le dos, mon amour

Elle se fout a poil, qu’elle est belle ma mamie. Elle embarque sur moi, sa chatte au-dessus de ma queue raide

– je vais te faire découvrir de belles choses, ok ?

– oui

Elle prend ma queue et la colle a sa chatte et descend tranquillement, moi, je leve la tete pour voir ce qu’il se passe. Ma queue disparait en elle, une chaleur m’envahit, une sensation de bien-etre. Nos regards se croisent, on se sourit

– mon coco, tu vas faire le bonheur de ta mamie

– comment ?

– tu vas me baiser

Interloqué, je ne comprends pas. Elle fait des mouvements de va-et-vient, ohhhhhhhhhhh, la vache que c’est bon, sérieux. Bordel de merde que bon. Cela dure de longues minutes, elle plaque mes mains sur ses seins que je masse avec plaisir.

– j’aimerais que tu me prennes par-derriere

Bon c’est quoi maintenant, je vois pas ce qu’elle veut dire.

– je vais me mettre a quatre pattes, toi tu te place derriere moi et m’enfiles ta queue dans ma chatte, ok ?

Moi je veux bien, tant que ma queue sera en elle, pas de probleme. On s’installe et je lui enfile ma queue dans sa chatte bien humide

– aller baise moi, rentre, sors, rentre , sors

je fais tel que demander, oh le plaisir a lui baiser la chatte

– mouilles-toi un doigt et glisse le dans mon cul

Quoi ?, dans le cul ?, elle est folle, dans le cul, ouach… Elle se sort ma queue et d’une main la colle a sa rondelle et sans que j’ai le temps de réagir recule d’un coup, ma queue glisse dans son cul, oh la salope.

– ton cul ? , mamie

– quoi ? un trou reste un trou, aller baise-moi le cul et retourne dans ma chatte

Je me mets a lui baiser le cul pour aller dans sa chatte et ainsi de suite pendant de longues minutes, que c’est bon.

– mon bel étalon, je t’aime, aller plus fort

J’essaye du mieux que je peux pour la satisfaire, j’ai des sueurs, tellement je posse ma performance

– je vais exploser

oui, chéri, coule en moi, laisse-toi aller, je veux ta seve

Elle me dit ca et bang, ma seve coule dans sa chatte, je ne bouge plus

– tape moi le cul

Je ne sais pas pourquoi, mais une claque, une seule, tombe sur sa fesse. Elle pousse un grand cri, je vois mes doigts sur sa fesse en rouge, j’ai un petit sourire