Histoires d'inceste Histoires de sexe de voisins Histoires porno

Tribulations de Marina

Tribulations de Marina



Hier soir, Marina m’appelle pour prendre des nouvelles. Je lui raconte avec moult détails mes pérégrinations cocasses et érotiques quand elle me coupe pour me dire qu’elle ne s’est pas non plus ennuyée on plus durant nos vacances.
Intriguée, je lui demande de m’éclairer sur ses occupations qui je me doute à l’avance risquent d’être très coquines. C’est avec une excitation non dissimulée qu’elle se lance dans le récit rocambolesque de ses aventures.
« Michèle tu ne peux pas imaginer ce que j’ai vécu. C’était sublime. Rien que de t’en parler l’émotion me fait monter une excitation qui me fait mouiller. Pendant ton absence, j’ai entretenu une relation plutôt particulière avec un homme que j’ai rencontré dans une soirée chez des amis que tu ne connais pas. Il a eu une façon spéciale de m’aborder avec une sorte de délicieuse autorité. Il s’appelle Stefen comme le Maître dans histoire d’O. »
J’imagine déjà ses tribulations et la supplie de me continuer.
Elle maintient une sorte de suspens et reprend :
« Le lendemain de cette soirée, quelle ne fut pas ma surprise de recevoir un SMS de cet homme. Sois libre ce soir ! Je t’attends chez moi à 20h00 ! Tu t’imagine dans quel état j’étais ? A 19h30, je frappais à sa porte fébrile comme une pucelle. »
Je suis suspendue à ses lèvres et me caresse machinalement ma fente humide.
« Après un repas gourmand, arrosé des meilleurs vins, il s’est levé et sans un mot, il est passé dans mon dos. Il a saisit fermement les poignets, m’a attaché avec des menottes sur la chaise. Puis il en a fait de même avec mes chevilles. Je n’osais rien dire totalement envoûtée par Stefen. Je l’ai regardé avec un mélange d’angoisse et d’une sorte de soumission acceptée.J’étais si excitée que je coulais sur la chaise. Avec lui, je devinais que je pouvais me laisser aller et cette situation ne me posait aucune gêne, bien au contraire. »
Son récit est si bon que je me met à sa place et me masturbe ouvertement. Mes gémissement la ravisse et elle continue en me disant :
« Tu te masturbe ma chérie ? »
« Oui forcément ! Ne me fais pas languir plus ! »
«Ok…. Il a sorti alors son engin et en me prenant la tête, l’a enfourné au fond de ma gorge. De la salive a coulé de ma bouche souillant ma robe. Il s’est mis à me baiser la bouche puis, il m’a attaché à une poutre et a découpé ma robe et ma lingerie. Nue, livrée à ses désirs, il m’a écarté les jambes avec une barre. Il s’est reculé pour admirer son œuvre, détaillant mon corps livré et offert pour lui, attaché en croix. Il agissait en Maître mais en gentleman sans se laisser aller à ses pulsions a****les.
Au bout d’un long moment de contemplation, il s’est approché de moi, saisit un énorme gode et me l’enfonce, lentement dans le vagin en me fixant dans les yeux. Une fois qu’il m’a pénétré avec cet engin, il retourne s’asseoir. Je gémissais et le regardais avec une passion docile de femelle soumise. La cyprine me coulait le long de mes cuisses. Je me tortillais dans mes entraves et le suppliais de me baiser. »

N’y tenant plus je suis prise de convulsions et joui au téléphone. Marina le remarque et s’en amuse.
« Si tu es gentille, peut-être je te le présenterais ! »
Elle éclate de rire et termine son histoire :
« Là, enfin, il m’a détaché et m’a obligé à le sucer. Les yeux fermés, je me régalais en gémissant. Je prenais un plaisir fou. Je gloussais comme une pintade et quand il s’est lâché, j’ai tout avalé avec un plaisir non fin. Il m’a complimenté et m’a dit que c’était un bon début et qu’il souhaitait continuer le traitement le lendemain. Il m’a à peine laissé le temps de me rhabiller et m’a mis dehors. »

Je suis dans tout mes états et lui demande de me raconter la suite. Narquoise, elle me dit :
« On verra demain Ma chérie ! Bisous ! »
Elle raccroche me laissant sur ma faim. Le soir j’ai fait l’amour comme une damnée avec Alain.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire