Histoires d'inceste Histoires de sexe de voisins

Une exhib qui tourne en gangbang

Une exhib qui tourne en gangbang



Je vous ai déjà parlé de mon éducation sexuelle avec Tonton Vick. Mais j’avais envie de vous narrer une des premières expérience que vécu avec lui.
D’’un naturel plutôt réservé, Vick à fait sauter cet opercule qui me coinçait.
Il m’a initié aux joies du sexe et il faut dire que je n’attendais que ça. J’en avais plus qu’assez d’entendre mes copines relater leurs expériences sexuelles plus ou moins fantasmées.
Au cours des séances d’initiations, Vick aimait me filmer et prendre des photos quand je me masturbais ou utilisais des objet divers pour me pénétrer. Je dois avouer que ces exercices m’ont permis de découvrir ma nature profonde.. Dans ces moments, j’étais une autre personne. Je devenais une vrai petite chienne en chaleur sans aucune pudeur. Je déblatérais des obscénités et suppliais Tonton Vick de me prendre bestialement.
Un jour il a invité des connaissance pour que je m’exhibe devant eux comme je le faisais dans l’intimité avec lui. Honteuse et timide au début, j’y ai rapidement pris un vicieux plaisir. Voir tous ces hommes me dévorer des yeux sans pouvoir me toucher et se masturber devant mon corps alangui me soulève au septième ciel. J’imagine toutes ces queues luisantes qui ne veulent que me pourfendre et demandant qu’à me pilonner. À cet instant, je ne réfléchis plus, je suis dans un tel état d’excitation que j’aimerais qu’ils se vident tous en moi.
Alors que je ne devais faire que de l’exhibition, Vick à lâcher les fauves. Je suis rapidement, comme je l’avais fantasmé, remplie de toute par. Je ne suis que leur chose. Je goûte à toutes ces queues avec gourmandise. Je les lape en me faisant défoncer la chatte et le cul. Je suis si excité que les sodomie ne me font pas mal. Mais les sensations les plus fortes sont ses verges qui palpitent sous mes coups de langues et dans ma bouche. Comme Vick me l’avait appris, je malaxe ces bourses bien pleines. Je couine de plaisir et j’entends les entends me traiter de jeune salope. J’adore ça. Vick filme tout.

Tout ces hommes mûres prennent leurs plaisirs sans se soucier du mien et me malaxent les seins au point qu’il en deviennent douloureux. Je m’étonne presque d’en ressentir du plaisir. Un plaisir intense, différent. Mais je reviens vite à la réalité quand certains me claque les fesses et me tire les cheveux pour mieux me sauter .
« Petite pute ! Tu as du déjà en voir passer des queues pour avoir un cul pareil ! »
Toutes ces insultes et ces bites qui commencent à exploser en moi, entraîne un tsunamis d’une v******e inouïe. Un orgasme sans commune mesure me fait hurler. Je sens avec plaisir leurs juss s’écouler doucement de mes entrailles. J’ai un goût fade et salé dans la bouche. Mes cheveux sont enduit de liquide séminal. En bonne salope, bien dressée, je m’applique soigneusement à nettoyer avec ma langue les queues qui s’offrent à moi. Cette rencontre, riche en émotions,fût certainement le déclencheur de la femme libérée que je suis aujourd’hui.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire