Histoires d'inceste Histoires de sexe arabes Histoires de sexe de voisins

voyage de noce en Corse (suite) La croisière en vo

voyage de noce en Corse (suite) La croisière en vo



Le lendemain matin, ils rejoignent Ludovic et Sylvie dans le hall de l’hôtel. Le temps de faire les différentes démarches avec la société de location et de vérification du voilier, le départ se fait dans la bonne humeur. Il y a une cabine de couchage pour chaque couple, elles sont de chaque côté du bateau séparées par la salle des repas. C’est Ludovic qui tient la barre, Laurent reste avec lui pendant que ces dames font bronzette en maillot de bain à l’avant du voilier.

Le programme est simple, trois jours de navigation avec des haltes dans des criques afin de pouvoir se baigner et passer la nuit. Après une bonne matinée de navigation, ils jettent l’ancre dans une crique et ils passent l’après-midi à plonger du bateau, nager et bronzer. Même Jennifer, qui était réticente pour partir, passe une très bonne journée, le regard de Ludovic est toujours le même vis-à-vis d’elle, et elle voit bien celui de Laurent envers Sylvie, mais comme aucun geste et commentaire désobligeant est fait, elle n’y porte plus trop d’attention. Une fois la nuit tombée et après un bon repas un peu arrosé avec du vin, chaque couple rejoint sa chambre. Alors qu’ils sont sagement couchés dans les bras l’un de l’autre sur le point de s’endormir, des bruits, des gémissements qui se transforment petit à petit en cris et des paroles vulgaires les sortent de leurs somnolences.
-ils ne sont pas discrets ceux-là murmure Laurent en se frottant à Jennifer
-Oui, on dirait qu’ils le font exprès. En tout cas, à ce que je sens, ça te mets en forme.
-Oui, et j’ai envie de les concurrencer.
En même temps qu’il dit ces paroles, il se glisse sous le drap et enlève à sa femme sa petite culotte pour se jeter sur sa chatte dégoulinante d’excitation, dû aux cris de jouissances de l’autre couple. Elle se mort la main pour ne pas que leur amis l’entente crier de plaisir pendant que son homme lui enfonce deux doigts dans son antre et lui caresse le clitoris. Après ce traitement il s’allonge sur elle et la pénètre, après quelques va et vient ils jouissent tous les deux. Leur coït finit, ils entendent toujours leurs amis copuler.
-Ils ont la santé nos voisins, dit Jennifer
-Oui, en effet il doit avoir une boite de viagra ou alors il n’arrive pas à éjaculer, ça va faire une heure qu’ils s’envoient en l’air. Ça promet, si c’est comme ça tous les soirs.
Le lendemain matin, ils lèvent l’ancre et repartent naviguer jusqu’en début d’après-midi. Là, ils jettent l’ancre et comme la veille plongent du bateau, nagent. Alors qu’ils sont tous remontés sur le voilier et qu’ils s’allongent pour bronzer Sylvie fait une demande à nos jeunes mariés :
-Dites-moi, est-ce que ça vous dérange si je fais de l’intégrale ? je n’aime pas trop les marques de maillot.
-Non pas du tout répond Laurent, sous les yeux assassins de Jennifer
Sans plus attendre Sylvie enlève son maillot sous les yeux admirateurs de Laurent. Jennifer a juste envie d’étrangler son mari tant le regard de ce dernier est insistant envers l’effeuillage de leur amie. En effet, il scrute chaque partie du corps de la brune ses seins, qui paraissent encore fermes avec les auréoles brunes, ses lèvres intimes que le ticket de métro ne cache pas et ses fesses sans cellulite. Il est obligé de se mettre sur le ventre pour cacher son érection.
Sur un ton énervant Jennifer lance :
-Moi aussi j’en ai marre des marques de maillot
Et sur ces paroles enlève son maillot de bain. Laurent n’en revient pas, sa femme se met nue devant des inconnus. Son érection s’amplifie. Elle se met rapidement sur le ventre pour ne pas trop montrer son corps, mais, Ludovic a le temps de profiter largement de la vue des seins bien fermes, de la chatte blonde et des petites fesses fermes et rebondies de Jennifer.
Sylvie demande à son mari de lui passer la crème solaire, chose qu’il fait avec plaisir, il commence par le dos et les épaules, puis descend sur les fesses qu’il masse avec insistance et va même jusqu’à les écarter sous le regard excité de Laurent, puis il descend sur les jambes et remonte en jusqu’au bas du dos en effleurant les lèvres intimes de sa femme, ce qui lui fait pousser un petit gémissement que tout le monde à entendu. Le jeune couple les observe, Jennifer bouille intérieurement en voyant le regard de son mari sur la scène. Ce qui suit n’arrange rien, Ludovic demande à sa femme de se retourner, il lui passe la crème solaire sur les seins en les malaxant copieusement, la respiration de Sylvie s’accélère, puis descend sur le ventre, le pubis, les jambes et n’oublie pas de remonté vers la vulve de sa femme qui se mord la lèvre inférieure quand elle sent des doigts passer entre ses lèvres intimes.

-voilà c’est finit ma chérie, dit Ludovic

-Il faut me passer la crème solaire avant que je cuise, dit Jennifer en regardant Laurent

Mais ce dernier est trop absorbé par la plastique de Sylvie et n’entend pas la demande de sa femme, contrairement à Ludovic.

-Je me dévoue, lance ce dernier

Jennifer lance un regard insistant à son mari mais celui-ci ne réagit toujours pas. Elle n’a pas le temps de réagir que Ludovic est déjà en train de lui passer la crème sur les épaules. Elle est paralysée et ne sait pas comment réagir. Les mains de cet homme dont elle n’apprécie pas le physique sont en train de lui étaler de la crème solaire et elle est nue. Elle sent les main descendre vers le pas du dos, puis passent sur les fesses. Ludovic ne voyant aucune réaction continue et insiste bien sur cette partie là. Laurent regarde la scène sans aucune réaction comme si il était absent. Sylvie regard avec un air amusé et attend de voir la réaction de Jennifer. Lorsque Ludovic passe ses pouces dans la raie des fesses un frisson parcours le corps de Jennifer, un soupir lui échappe. Le regard de Jennifer a changé il exprime l’excitation et la peur en même temps. Elle regarde son homme dans l’espoir qu’il fasse arrêter Ludovic avant que le jeu aille trop loin, mais il n’en fait rien, il reste spectateur. Au fond de lui il a envie que Ludovic continue, pour voir jusqu’où sa femme est capable d’aller. Ludovic continue, ses mains descendent jusqu’aux chevilles et remontent jusqu’au bas du dos en passant à l’intérieur des jambes sans oublié au passage de passer un doigt entre les lèvres intimes dont il a pu constater l’humidité. Au passage de ce doigt Jennifer cache son visage dans ses mains pour ne pas montrer son plaisir. Sylvie se rapproche de Laurent et le fait mettre sur le dos sans qu’il ne s’y oppose. Elle lui enlève son maillot de bain et commence à lui caresser et embrasser le torse. Dans le même temps Ludovic retourne Jennifer sur le dos, elle se retrouve les jambes écartées fasse à Ludovic, elle le regarde droit dans les yeux , lui regarde la chatte poilue de sa partenaire de jeux, il lui prends la jambes droite, embrasse et passe sa langue en remontant vers le clitoris qui est tout d’un coup devenu sensible. Il fait ça avec douceur. Jennifer est de plus en plus excitée et commence a gémir. Pendant qu’il s’occupe de sa chatte et de son clitoris ses deux mains malaxent ses seins et pincent ses tétons. Du côté de Laurent et Sylvie, les choses évoluent également, Sylvie lui fait une fellation comme jamais il n’a eu droit avec sa femme, Sylvie est très douée et aime cela. Elle lui gobe les couilles, le titille avec la langue à la limite de son anus. Il est dans un autre monde, Jamais il n’avait eu de telles sensations. Ludovic baisse son caleçon et présente sa queue à Jennifer.

-occupe-toi de moi, lui ordonne-t-il

Jennifer a un geste de recule et de surprise car il est monté comme un poney, jamais elle n’avait vu de bite aussi grosse et longue avec un gland en forme de champignon. Elle le prend en main, mais n’en fait pas le tour, le branle un peu, elle sort la langue et lèche cette énorme tige du bas vers le gland. Ludovic ne trouve pas ça assez bien, il lui prend la tête avec les mains et lui force le bouche Elle arrive à peine à avaler le gland, tellement il est gros. D’une main il lui tient la tête et avec l’autre il lui enfonce deux doigts dans la chatte et la branle avec vigueur. Ses cris sont étouffés par la queue de Ludovic. Il sort sa queue de la bouche et la présente à l’entrée de la grotte poilue. Sa queue pénètre doucement, jamais Jennifer avait ressenti cela, cette bite la remplissait totalement et aller buter contre sa matrice. Les coups de queue sont de plus en plus rapide et de plus en plus fort, Jennifer ne gémit plus mais crie de plaisir. Ludovic se retire la positionne en levrette et la pénètre d’un coup sec. Elle a son visage juste au-dessus de celui de son mari, qui est sur le dos en train de se faire chevaucher par Sylvie. Jennifer et Laurent en profite pour s’embrasser montrant chacun à l’autre le plaisir qu’ils sont en train de prendre.

-T’es trop bonne ma petite je ne vais pas tarder à jouir tellement t’es serrée dit Ludovic

-Pas en moi, pas en moi

Il se retire et présente sa queue au bord de l’explosion devant la figure de Jennifer. Elle ferme la bouche et le yeux et reçoit de grandes et puissantes giclées de sperme sur la figure et les cheveux. Il en tombe également sur le visage de Laurent. Sylvie se retire de ce dernier et le termine avec un fellation dont elle a le secret et avale la totalité de l’éjaculation de Laurent.

Ludovic et Sylvie sont heureux de leur conquête. Ils savent que la croisière n’est pas terminée et qu’il pourront renouveler l’expérience. Jennifer a un sentiment de honte d’avoir pris son pied comme jamais. Quant à Laurent, il est encore tout excité par le fait d’avoir vu sa femme prise par un autre et l’envie de baiser de nouveau Sylvie, mais en prenant plus d’initiative.

Le reste de l’après-midi est consacré au bronzage et à la baignade dans la nudité totale pour tout le monde, même pour Jennifer qui ressent cette honte.

Avant le repas du soir chacun va prendre une douche. Avant cela, Jennifer et Laurent se retrouvent dans leur chambre.
-J’ai honte pleure-t-elle

-mais pourquoi ? Tu n’as pas à avoir honte nous avons couché avec une autre personne, mais bon toi comme moi on était consentent sur le coup, et on y a pris du plaisir. Et ça ne change rien à notre amour. Je t’aime ma chérie, tu es la plus belle chose qui me soit arrivée

-Moi aussi je t’aime, mais j’ai couché avec un homme qui ne m’attire pas du tout, gros et poilu tout ce que je déteste et j’ai une des orgasme, il m’a même éjaculé sur le visage.

-rien que d’y penser ça m’excite mon cœur, dit-il en se collant à elle pour lui montrer son érection.
Il remarque qu’elle mouille en passant sa main sur sa vulve.

-suce moi dit-il sèchement.

Ne pouvant refuser à son mari ce qu’elle avait fait à Ludovic, elle prodigue une fellation à son homme qui apprécie fortement. Puis il la fait mettre à quatre pattes et la pénètre d’un coup sec et brutal et ne peut retenir un « arrrg » de plaisir , il ne lui fait pas l’amour mais la baise sans douceur à grand coup de rein. Les cris de plaisirs ne sont pas discrets et profitent à Ludovic et Sylvie.

-jouis en moi, vas-y jouis en moi crie-t-elle

Laurent se vide dans son vagin et s’écroule sur elle. Ils s’embrassent et se réconfortent dans les bras l’un de l’autre.
Après la douche et le repas, ils se retrouvent tous les quatres sur les banquettes arrières du voilier avec une bouteille de champagne. Ludovic depuis le début du champagne caresse les cuisses de sa femme, à un moment il se penche et lui murmure quelque chose à l’oreille. Elle se met entre les jambes de son mari lui enlève son short et son caleçon et commence à lui lécher ses couilles énormes puis embouche son énorme sexe déjà bandé. Ludovic regard Jennifer dans les yeux d’un air provocateur. Laurent se lève se place debout devant sa femme baisse se déshabille et présente son sexe à sa femme, elle commence la fellation. Il s’assoit, Jennifer se retrouve a genou entre les jambes les fesses vers l’autre couple. Sylvie arrête sa fellation se positionne derrière son amie, elle descend son shorty, elle lui écarte les fesses et lui lèche la chatte et le petit trou. Laurent tient la tête de sa femme sur sa bite, elle ne peut pas réagir. Ludovic s’assoit à côté de Laurent et présente sa bite à Jennifer qui le prend en bouche. Elle les suce et branle à tour de rôle, Sylvie doigte le vagin et le petit trou de la jeune mariée qui mouille encore plus que cette après-midi. Sylvie arrête de s’occuper de Jennifer et va l’aider a sucer les deux hommes. Ludovic passe derrière Jennifer et la pénètre, il la tient par les hanches et lui donne de grand coup de queue, elle jouit et ne peut plus sucer son mari. Ludovic se retire et invite tout le monde à aller dans une chambre. Laurent s’allonge, Jennifer reprend sa fellation de la bite de son mari avec l’aide de Sylvie et Ludovic reprend la chatte a Jennifer avec encore plus d’ardeur. Elle enchaine orgasme sur orgasme. Laurent positionne Sylvie dans la même position de sa femme juste à côté d’elle et la prend en levrette. Il peut voir la grosse queue de Ludovic dilater la chatte de sa femme. Ludovic prend un malin plaisir à sortir en entier sa queue et à la replonger d’un coup sec et il écarte les fesses de Jennifer afin que son mari puisse profiter du spectacle. Ludovic sort du vagin et présente sa bite devant le petit trou encore vierge de Jennifer.

-non s’il te plait pas là

-c’est moi qui décide dit-il en continuant de forcer l’entrée avec son gland

Jennifer comprend qu’elle ne pourra pas y échapper et sert les dents, Ludovic continue sa progression jusqu’à que sont pubis touche les fesses de sa jeune partenaire. Il y va doucement au début puis de plus en plus vite. Le plaisir prend le pas sur la douleur et Jennifer recommence a crié et jouit de nouveau. Ludovic ne tient plus et se vide dans les intestins de Jennifer. Laurent lui se vide dans le vagin de Sylvie.

Chaque couple passe la nuit dans sa chambre respective.

Le lendemain matin, ils prennent la direction du retour. Ludovic est à la barre pendant que les autres bronzent totalement nue. Sylvie commence à passer la crème solaire sur le corps de Jennifer, Sylvie passe rapidement aux caresses sensuelles voir sexuelle. Elle caresse et malaxe avec insistance les poitrine puis descend jusqu’aux lèvres intimes, enfonce un doigt puis deux. Jennifer se laisse faire, son bassin ondule et va à la rencontre de ces doigts qui lui donnent du plaisir. Sylvie avance son visage vers celui de Jennifer et lui roule un pelle. Ce baiser est de plus en plus torride Jennifer ne reste pas inactive, elle caresse les fesses, la poitrine et le sexe de son amie. Sylvie se retourne, la tête entre les jambes de Jennifer et sa vulve au-dessus de la tête de la belle blonde. Les deux se lèchent et se doigtent mutuellement, poussent des gémissements. Laurent reste spectateur jusqu’à ce qu’il ne puisse plus se retenir et va embrocher Sylvie. Jennifer a une vue en gros plan sur la pénétration et lèche la tige et les couilles de con mari pendant qu’il baise Sylvie. Laurent éjacule dans le vagin et sse retire, à ce moment- là Sylvie colle sa chatte rempli de sperme sur la bouche de Jennifer et lui dit de lécher le sperme qui en sort, ce qu’elle fait avec minutie.

-Jennifer viens tenir la barre.

Jennifer rejoint Ludovic et essaie de lui prendre la barre des mains.

-non pas celle-là plutôt celle-ci dit-il en montrant son énorme tige.

Elle s’en saisit, lui lèche les boules, puis remonte jusqu’au gland qu’elle embouche. Elle le suce pendant qu’il lui tient la tête. Il éjacule en maintenant sa queue dans la bouche de la jeune marié afin qu’elle avale tout.
-tu deviens une bonne suceuse ma belle lui murmure Ludovic.

Jennifer a de nouveau ce sentiment de honte. Qu’est-elle devenue ? Elle a fait en deux jours ce qu’elle n’avait jamais fait en 28 ans. Elle a l’impression d’être une pute.

a suivre