Histoires d'inceste Histoires érotiques couples amateurs

Yasmina – 7 – La visite surprise

Yasmina – 7 – La visite surprise



Comme chacune de mes histoires, cette histoire est réelle. Elle a eu lieu lorsque je vivais sur Paris pendant quelques années. Elle n’a pas été arrangé, fantasmée ou déformée. Par soucis de discrétion les prénoms et les lieux ont pu être changé.

Moins de 24h ont passé depuis que j’ai commencé le dressage de Yasmina dans ce bar. Je me suis couché hier après avoir jouie trois fois grâce ou à cause de Yasmina (selon votre point de vue…). Je me suis réveillé en forme et je lui ai assigné sa première mission dès 7h30.

« Bonjour ma belle, J’espère que tu as bien dormi. Aujourd’hui j’ai une journée chargée en réunion, pour ta première mission tu vas devoir m’envoyer toutes les deux heures, une photo de plus en plus excitante, de 9h à 21h. Tu peux les faires toutes en une fois et me les envoyer au fur et à mesure, ou les faires toutes les heures, peut m’importe. Organise-toi comme tu veux tant que tu réalises ta mission… »

Je me prépare tranquillement, pars au boulot et arrive vers 8h30, pas de réponse de sa part… A 9h, toujours pas de réponse.

9h30 – Alors que je m’apprête à partir pour ma première réunion mon téléphone vibre.
« Coucou mon beau, j’ai très bien dormi oui merci, grâce à la soirée d’hier… Et toi ? Désolé je me suis réveillé tard, pour me faire pardonnée d’être en retard voici une vidéo… J’espère qu’elle te plaira… Et pour le reste je serais à l’heure… »
Je reçois la vidéo quelques secondes après le message. Sans montrer son visage je vois ma belle enlacé dans des draps blancs, une jambe par-dessus, ses formes subtilement cachées sous le drap… Sa main libre passe sur le drap au niveau de ses seins et les caresses quelques secondes pendant qu’elle parle : « Voilà un avant-goût de ta journée… Je vais te rendre bien dure entre chaque réunion… à tout à l’heure pour la première photo ».
Sa vidéo m’a fait l’effet escompté, elle est douée cette petite… Je lui fais une réponse rapide avant de commencer ma réunion.
« C’est bien… mais pour te faire pardonner de ton retard tu vas également devoir finir la journée avec une vidéo à 22h… J’attends la suite avec impatience, soit sage… ».
Je continue ma matinée tranquillement.

10h58 – je reçois une première photo de Yasmina, elle est chez elle et pose de ¾ dos devant une glace. Elle porte seulement un maillot et un string noir bien remonté. Son cul bombé est bien excitant… Son visage est comme à son habitude : stoïque, impassible, hautain… J’ai envie de la baiser fort à chaque fois que je vois ce visage…
« Tu es bien parti, continue comme ça… »
« Merci »
La journée continue de se dérouler tranquillement.

12h59 – Je suis en réunion depuis une trentaine de minutes quand mon téléphone vibre sur la table. Je le prends et regarde rapidement la notification WhatsApp. Yasmina, photo. J’esquisse un sourire avant de reposer mon téléphone sur la table.

14h30 – La réunion s’éternise et nous faisons une pause, je file aux toilettes et j’ouvre mon téléphone pour regarder la photo. Comme pour la photo précédente elle est prise devant le grand miroir chez elle, de dos elle porte des talons aiguilles noir et se tiens penché en avant. Sa croupe ressort merveilleusement bien et ses cheveux détachés tombe de chaque côté. Elle m’excite de plus en plus… Je retourne en réunion, mon téléphone vibre à nouveau… il est 15h00, je sais qui c’est…

15h15 – Ma réunion se termine enfin. J’attends que tout le monde sorte de la salle et j’ouvre la photo. Prise en plongé, Yasmina est dans des toilettes en jean et ne porte ni haut, ni soutien-gorge. Elle est seins nue aux toilettes, un bras sous ses énormes mamelons. Tête baissé son visage n’est pas visible.
« Ou as-tu pris cette photo ? »
« Dans les toilettes de la fac … »
« C’est bien … continue comme ça et tu seras récompensé… »

Je continue ma journée normalement. Les heures passent…

17h00 – Mon téléphone vibre, cinquième photo de Yasmina, il est temps de prendre une pause… Je vais aux toilettes et ouvrent mon téléphone. Seconde photo en plongé, toujours dans les toilettes seins nues, cette fois avec le visage de Yasmina en premier plan. Elle se mord les lèvres avec son regard de glace… Je bande très très fort…
Je ne réponds pas pour éviter de lui donner une quelconque satisfaction…
Ce soir je prendre une bière avec des collègues, je vais finir un peu tard, je continue donc ma journée avec une forte envie de baiser…

18h58 – Je suis avec mes collègues, la sixième photo arrive. Je m’isole rapidement. La photo est prise de face, Yamina est en serviette, dans des douches, encore mouillé aux épaules. On ne voit que son buste et ses lèvres mordues…

« Au sport ? »
« Ouii… »
« Je suis en soirée… tu m’excites… »
« Hmmm… C’est bon à savoir… »

Je me calme, masque mon excitation et retourne à la soirée…

21h – La soirée bat son pleins, les bières s’enchainent lorsque mon téléphone vibre. C’est la dernière photo de Yasmina… et visiblement elle veut me provoquer… Cette dernière photo en contre plongé montre la petite chatte de Yasmina en premier plan, caché par un pommeau de douche. On voit légèrement en arrière-plan les seins de la belle…
« C’est bien ma belle… je suis fière de toi… »
« J’ai envie d’être ta salope… »
« Tu le feras lors de ta vidéo… Je t’interdis de la faire maintenant… Je veux que tu te frustre un peu, ne te touche pas et ne fait rien avant que je t’en donne l’ordre. »
« Bien maître… »

22h30 – Je décide de partir… mais pas pour rentrer chez moi…
« Que fais-tu ma belle ? »
« Je bosse chez moi »
« Tu ne t’es pas touché ? »
« Non, j’attends tes ordres »

La bonne petite… Si je pars maintenant je peut-être chez elles vers 22h45…

« Je vais rentrer, je serais chez moi à 23h. Je te donnerais des ordres avant pour que tu fasses ta vidéo… »
« Tout ce que tu voudras »

Après un peu moins de 15 minutes de routes j’arrive en bas de chez elle.
« Bien… Je veux que tu portes une tenue de salope comme tu en as l’habitudes… Préviens moi quand c’est bon »

J’attends quelques minutes devant la résidence universitaire et je reçois la confirmation de Yasmina
« Je suis prêt »

Quelqu’un fini par sortir, n’ayant pas de badge j’en profite pour rentrer… Je prends l’ascenseur et monte à son étage.
« Bien… Je veux que tu te lâche, je veux voir ma plus belle salope en vidéo… Donne tout ce que tu as »
« Avec plaisir… »

J’attends une minute complètement excitée dans le couloir à son étage avant de l’appeler., lorsqu’elle répond elle est en pleine action

• Hmmm… j’étais en train de te faire ta vidéo je… haaan j’ai un vibro de la chatte…
• T’as envie de queue ma salope hein.
• Oh oui tellement…
• Alors ouvre la porte…
• Quoi ??.. Tu ?!..
• Ouvre la porte, ne discute pas…

Yasmina ouvre la porte et je lis sur son visage l’étonnement et la surprise. Elle ne s’y attendais pas.. Je la pousse à l’intérieur et l’embrasse fougueusement. Elle porte un ensemble noir, soutien-gorge, string, porte jarretelles, collant et talon aiguilles, cette chienne me fait bander comme pas possible.

• Tu m’as chauffé toute la journée avec tes photos, occupe-toi de ma bite

Sans rien dire elle me pousse en arrière et je me retrouve contre la porte d’entrée. Elle se jette à genoux et défait rapidement mon pantalon et mon boxer qui se retrouvent à mes pieds en quelques secondes. Elle plonge sa tête et me gobe la queue. J’att**** sa tête avec mes mains et accompagne ses mouvements.

• Oh ouai putain.
• *Eeurg* *hmmm* mmmmn*
• Ta gueule et suce, vas-y ouaii…

Au bout d’une minute je n’accompagne plus ses mouvements mais c’est moi qui fais les vas et vient avec sa tête. Une main de chaque côté je la prends simplement pour une bouche a bite, je lui défonce la mâchoire rapidement. Après une trentaine de seconde comme ça je lâche sa tête et elle lâche un râle de soulagement et un flot de bave coule sur sa tenue.

• J’ai envie que tu me défonce, baise-moi
• Supplie-moi, montre-moi à quel point tu la veux.
• Pitie maître baisez moi, je suis ta pute, j’ai envie que tu me démonte comme une salope, défonce moi pitié, pitié baise moi !!!

Je lui chope le cou et la lève, je la plaque violemment contre la porte. Tout en continuant de lui tenir la gorge avec une main pendant que l’autre écarte son string. Je la lâche et me met accroupi devant son cul, j’écarte ses fesses et plonge ma langue dans sa chatte.

• Han ouii haaaaan c’est bon

Je lui bouffe la chatte et le cul avec ma langue. Elle se met à twerker en tenant ma tête d’une main entre ses fesses. Je suis complètement dingue. Je m’écarte et crache sur ses trous avant de me relever et de lui fourrer le gland dans sa chatte, lui choppe les cheveux en lui tirant la tête en arrière.

• Vas-y twerke sur ma queue, empale toi dessus salope.

Elle pose les deux mains contre le mur et commence à bouger son cul de haut en bas et faire glisser ma queue en elle. Cette chienne me twerke sur la queue pendant plus d’une minute a m’en faire perdre la tête, je suis debout sans bouger.

• Han ta queue putain ta queue, t’aime quand je bouge mon cul comme ça hein
• Ho putain tu me rends dingue avec ton cul.
• T’es à moi, t’es ma bite bien dure.
• Putain de salope c’est toi qui m’appartiens.
• Oh oui je suis ta pute, baise-moi.

Je choppe ses deux fesses avec mes mains et commence à la prendre en levrette debout contre la porte. Je lui mets de gros coup pendant plusieurs minutes, son cul claque contre mes reins et mes couilles, les fessés que je lui claque, ainsi que ses seins et son corps tape contre la porte pendant qu’elle hurle comme une taré. C’est impossible que personne ne nous ai entendu.

• Oh putain oui vas-y, oui oui ouiiii
• Tien ma salope
• Han oui, han oui bébé vas-y baise moi

Après quelques minutes comme ça je m’enlève et recommence à lui bouffer la chatte et surtout son cul. Ma langue passe sur sa rondelle avec insistance pendant une minute avant que je me redresse et que je m’allonge par terre.

• Chevauche-moi de dos, je veux pouvoir voir ton cul baiser ma queue.

Elle se pose sur ma bite à l’envers et recommence à twerker à quatre pattes pendant quelques minutes.

• Han, han, han, han oui
• Vas-y c’est bien, bouge bien ton cul, montre-moi ce que tu sais faire.
• Han oui, han han c’est bon oui ta quueeeue haaan.

Après l’avoir bien laissé se déglinguer avec ma queue sans rien faire d’autre que la regarder bouger et l’entendre gémir je décide de prendre en main la situation. Je commence par lui metre quelques claques sur le cul qui la fait réagir.

• Han oui vas-y, vas-y puni moi je suis mauvaise
• Oh ma salope tient. *Clac*
• Haaan oui merci, merci
• *Clac* putain *clac* ton cul de chienne bouge le bien *clac*
• Han han han oui oui ouiiiiii

Elle jouit en hurlant pendant que je continue de lui mettre des claques sur le cul. Ses deux fesses son bien rouge. Je commence alors à lui caler un doigt dans le cul en crocher et lui fouille le trou pendant qu’elle recommence à me chevaucher.

• Han bébé oui vas-y occupe-toi de mon cul, putain oui
• Hmmm salope, t’aime que je te fourre le cul hein.
• Han bébé c’est bon, ta bite dans ma chatte et ton doigt dans mon cul.

Un deuxième doigt se glisse rapidement dans son cul, je l’immobilise d’une main sur les épaules pour pouvoir la doigter davantage. J’ajoute un troisième doigt et je continue une trentaine de seconde avant d’arrêter.

• Mets-toi à quatre pattes et branle toi la chatte

Elle se met docilement à quatre pattes le cul en ma direction et commence à se branler d’une main en gémissant. J’approche ma tête de son cul et je recommence à lui lécher son trou avec ma langue, son cul s’ouvre doucement et ma langue rentre progressivement à l’intérieur. Elle gémit comme une furie. Après avoir alterné doigt et langue pendant une minute pendant qu’elle se doigte Yasmina n’en peux plus

• Baise-moi le cul, défonce moi pitié
• Oh ma salope, j’ai réservé ton cul il y a longtemps, prouve-moi que tu mérites ma queue.
• Pitier encule moi, je veux que tu me sodomise comme une pute. Je suis ta pute à bite, démonte moi pitié, encule moi violemment pitié pitié je ….

Je ne lui laisse pas le temps de finir sa phrase que je me positionne au-dessus d’elle et pousse mon gland bien fort dans son cul trempé par ma bave, mais encore bien séré.

• Aahhhh putaiiiiiiiiiin ouiiiii. *ouuuurf*

Elle hurle dans un mélange de plaisir et de douleur alors que ma queue atteint le fond de son cul. Ma chienne est a quatre pattes par terre et je la chevauche en lui prenant le cul comme un a****l, le rêve. Son cul serré me provoque de sensation incroyable et me met en trans.

• Han oui ta bite, démonte-moi, casse-moi le cul
• Putain ton cul de salope, putain c’est bon oh ouii putain
• Han han han oui vas-y, baise-moi le trou, encule-moi plus fort.

Je me déchaine sur son cul en lui choppant les cheveux, je la maltraite en lui tirant en arrière et en lui ravageant les entrailles.

• Putain de salope, tiens prends ça putain tiens
• Han oui traite moi comme une pute vas-y
• T’es qu’une pute faite pour que je la baise, une chienne

Je sors ma bite en entier et replonge dedans plusieurs fois. Je m’arrête et la sort en entier et commence à lui mettre des fessées en comptant :

• Une… *clac* **haaan**… … Deux *clac* *Haaan oui maitre*… … * Trois *clac* **oui punissez moi**

Au bout de cinq fessés je replonge ma bite et la baise quelques seconde pour la dilater à nouveau. Je ressors ma queue et crache un grand coup dans son trou béant avant de lui chopper les cheveux et de la chevaucher a nouveau comme une chienne.

• Han han han haaan oui oui baise moi baise moi.
• Grosse salope t’aime ça
• Oui oui oui oui

Je continue quelques minutes comme ça avant d’être au bord de l’orgasme, je ressors de son cul et lui hurle dessus.

• Suce-moi salope !!

Elle se jette sur ma bite et je lui choppe la tête pour faire des vas et vient violent et me déverser en elle.

• Oh putain salope tiens, oooooh oui ooooh ma pute c’est bon. Aaaaaaah

Je gicle en bloquant sa tête en gorge profonde.

• Ooooooh puuuuutaiiin, tiens salope avale

Elle déglutie péniblement et crache du sperme par terre lorsque je fini par la lâcher après avoir gicler une quinzaine de seconde. Elle s’est relevée et m’a plaqué contre la porte pour m’enlacer et m’embrasser.

• *Aaaaargh* oh putain bébé c’était trop bon, j’aime être ta chienne…
• Tu me rends complètement dingue, je suis en trans quand on baise. Ce n’est pas trop violent pour toi ?
• J’aime quand c’est hard justement… je te veux encore plus hard tu sais…
• Maintenant que j’ai gouté à ton cul je ne vais plus pouvoir m’en passer… je vais te le labourer régulièrement…
• Je veux que tu me traite comme une trainer, m’insulte et me baise sans retenue… aucune… jamais…

Elle a souri et nous avons finir par nous allonger ensemble et nous sommes endormi enlacer, à bout de force.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire