Histoires de sexe à l'école Histoires de sexe lesbiennes

JOHANNA une vie de putain 18

JOHANNA une vie de putain 18



JOHANNA une vie de putain 18

La prostituée aidée par Sacha, un de ses clients qui est amoureux d’elle, est en fuite.
Elle cherche à se sortir des griffes de Harold son proxénète.

Trop inquiets les deux jeunes gens dont le coeur bat la chamade ne parlent pas et commencent seulement à être un peu rassurés une fois qu’ils ont quitté la ville.
Johanna se retourne souvent et regarde à l’arrière s’ils ne sont pas suivis.
Ils roulent longtemps en évitant les autoroutes.
Sacha avait pris la précaution de remplir le réservoir de la voiture et de faire des provisions, donc casse-croute et boissons ne risquent pas de leur manquer.
Il fait nuit maintenant et la vue de phares qui se rapprochent parfois de l’arrière de la voiture inquiètent Johanna qui se recroqueville sur le siège.
Bien que nerveux Sacha essaie de respecter les limitations de vitesse et d’être attentif à la route.
Ce n’est que quand le jeune homme est bien fatigué et n’en peut plus qu’ils s’arrêtent sur le parking d’un routier très fréquenté par les poids lourds et se garent au milieu de ceux-ci.
Ils ferment les yeux mais dorment mal à cause de leur niveau d’excitation et de leur position sur les sièges bien qu’ils les aient baissés.

Le lendemain matin ils déjeunent et se lavent un peu dans le bar/resto routier ensuite ils reprennent la route.
Le couple est moins stressé que la veille mais les discussions sont toujours axés sur leur cavale et sur l’endroit où ils se rendent, ils comptent souvent les kilomètres qui restent à parcourir et ont l’impression de ne pas avancer.
Ne prenant pas l’itinéraire le plus direct la route est longue, ils s’arrêtent uniquement pour faire le plein, ne voulant pas risquer de tomber en panne d’essence.
Ils s’achètent de la nourriture et de la boisson dans le but de pique-niquer.

Le midi ils trouvent un coin tranquille pour manger installés sur une couverture posée dans l’herbe.
<>.
<>.
<>.
<>.
<>.
<>.
<>.
<>.
Sacha s’approche de Johanna et caresse sa figure.

Sans se contrôler elle se colle contre lui et pose ses lèvres sur celles du jeune homme, instantanément leurs langues se cherchent et se mêlent dans des baisers fougueux qui durent.
<>.
Ils se déshabillent mutuellement et une fois nus se collent et se frottent l’un contre l’autre tout en s’embrassant.
Ils se caressent frénétiquement partout chacun découvrant vraiment le corps de l’autre.
Après un moment il sont un peu calmés.
Les caresses se font plus précises.
En même temps Johanna embrasse le jeune homme sur la figure, sur le cou puis descend sur le torse, le ventre avant d’arriver sur le sexe.
Lui bien que subissant n’est pas en reste il caresse les seins de la fille et agace les tétons, sa main s’attarde sur le ventre puis sur les fesses avant d’arriver sur la chatte qu’il se met à doigter d’abord doucement puis de plus en plus vite.
Après avoir embrassé et léché le penis, la jeune fille le prend dans sa bouche et lui fait une fellation en veillant à donner un maximum d’amplitude aux aller-retour des lèvres sur le membre qu’elle enfonce presque entièrement dans sa cavité buccale.
Il ne résiste pas longtemps à la torture, sa queue tressaute dans la bouche de la fille et des jets de sperme envahissent la gorge de Johanna qui n’hésite pas à avaler le liquide et continue à sucer pendant que le jeune homme s’est mis à lui masturber le clitoris.

Sacha repousse la tête de Johanna l’obligeant à lâcher le pénis qu’elle laisse sortir de sa bouche et c’est maintenant lui qui prend l’initiative.
Tout en doigtant sa chatte avec des mouvements rapides, il continue à masturber violemment son clitoris.
La fille qui avait des envies de sexe se laisse faire, les yeux fermés elle est concentrée sur le plaisir qui monte dans son ventre.
Sacha s’acharne sur elle excité de voir son corps se déplacer et d’entendre ses gémissements.
Il est satisfait quand il voit le corps de Johanna se crisper et son ventre se soulever.
Des spasmes agitent la chatte de la fille et de la cyprine s’en échappe pendant qu’elle jouit en râlant.

Le jeune homme ne perd pas de temps, il s’allonge sur elle et sans difficultés enfonce sa queue dans l’intimité de la fille.
Il se met à donner des coups de reins, presque aussitôt elle l’accompagne en faisant bouger son bassin.
Elle apprécie les sensations ressenties pendant que le pénis fait des va-et-vient dans son corps et elle embrasse avec ardeur son partenaire.
Les seins collés contre le torse de son amant et les bras passés autour de sa taille elle se donne à lui totalement.
Tous les deux sont trop pressés et énervés, l’accouplement ne peut pas durer longtemps.
Elle sent la queue gonfler encore dans sa chatte puis le sperme s’y déverser.

Calmés ils restent allongés l’un contre l’autre pendant un petit moment.
C’est Sacha qui romps le silence.
<>.
<>.
Ils se lèvent et s’essuient puis se rhabillent.
Ensuite ils rangent leurs affaires, pour ne pas laisser de déchets sur place, puis ils regagnent la voiture.
Johanna s’approche de Sacha et l’embrasse sur les lèvres puis lui dit:
<>.
<>.

Le couple remonte dans le véhicule, ils reprennent la route et rapidement la fille plus calme s’endort ce qui fait sourire le jeune homme.
Sacha regarde de temps en temps son visage qu’il trouve rayonnant et apaisé pour la première fois depuis qu’il la connait.
Une fois réveillée Johanna admire le paysage qui change au fil des kilomètres.
Ils sont dans les Alpes, elle trouve magnifique la montagne qu’elle voit pour la première fois.
Maintenant ils empruntent une route étroite et sinueuse qui monte.
La pente est raide et les ravins sur un côté de la route donnent le vertige à la fille qui se demande s’ils ne vont pas tomber dans le vide.

Dans un village, situé à une altitude d’un peu plus de mille cinq cents mètres, Sacha arrête le véhicule devant un chalet.
Une femme en sort et vient les accueillir le sourire aux lèvres.
Sacha fait les présentations:
<>.
Pendant le parcours elle lui a révélé sa véritable identité et lui a expliqué des choses qu’il est en droit de savoir après ce qu’il a fait pour elle.
les deux femmes s’embrassent.
<>.
Les deux jeunes gens suivent la montagnarde et pénètrent dans le chalet qui plait tout de suite à Johanna avec ses murs et son ameublement en bois du pays.
<>.
Intimidée et surprise de l’accueil Johanna pleure, la remercie et s’excuse de les importuner, ce que leurs hôtes réfutent.
<>.

Dans l’escalier qui monte à l’étage la fugitive s’adresse à son ami:
<>.
<>.
Une fois leurs affaires installées dans la chambre ils vont chacun leur tour dans la salle de bain puis rhabillés descendent.
Dans le salon Aline présente Franck son mari qui vient de rentrer.
Ils s’adressent à Johanna:
<>.
<>.
<>.
<>.
<>.

Leurs hôtes servent l’apéritif ce qui détend Johanna qui se met à sourire et la rend loquace après en avoir bu deux verres.
La fille qui se sent en confiance apprécie l’accueil simple et chaleureux qui lui est fait.
Après le dîner pris dans une bonne ambiance les deux jeunes gens gagnent leur chambre.
Johanna se blottit contre Sacha.
<>.
<>.
Elle a compris qu’il n’attendait qu’un signe venant d’elle.
<>.

Une fois que Sacha, la queue déjà en érection, a retiré son caleçon et qu’il a enlevé la chemise de nuit de la fille ils s’embrassent et se caressent pendant un moment.
Sacha se retrouve sur Johanna, il n’a pas le temps de prendre l’initiative que c’est elle qui s’introduit la verge dans la chatte.
Ils remuent ensemble mais pas très longtemps, la queue de Sacha s’agite dans l’intimité de la fille et y déverse des jets de sperme.
Le jeune homme bande toujours, la fille se dégage de dessous lui, elle prend la verge gluante dans sa bouche et la suce puis elle se met à califourchon sur lui.
C’est dans son anus qu’elle fait pénétrer le pénis puis elle fait bouger son corps et se sodomise elle-même.
Elle donne des coups de reins pendant qu’il caresse ses fesses puis ses seins, agace et torture les tétons.
Elle ne veut pas prendre de plaisir mais lui en donner pour le remercier de ce qu’il a fait pour elle.
Arrive le moment où elle ressent les tressauts du membre dans son cul, elle attend qu’il aie fini d’y déverser son sperme avant de se retirer.
Fatigués par leur voyage et blottis l’un contre l’autre ils ne tardent pas à s’endormir.
Pendant la nuit Sacha doit la calmer plusieurs fois quand elle s’agite faisant un cauchemar.

Le lendemain Sacha doit repartir, il a démissionné de son travail mais doit faire son préavis.
Johanna est triste de le voir partir et comprend que ses sentiments pour lui sont plus forts qu’elle ne le pensait.
Complètement déboussolée et désoeuvrée elle reste là toute la matinée immobile allongée sur son lit ou assise sur le canapé dans le salon.