Histoires d'inceste Histoires de sexe soeur

Soumission sans contrôle partie 1

Soumission sans contrôle partie 1



Ce soir avec Fabien mon petit ami depuis maintenant plus de 3 ans nous allons à Paris passer la soirée chez son meilleur ami Franck et sa copine Lorie. Ce sont des amis d’enfance et les relations entre nos couples se passent très bien nous passons toujours de bons moments ensemble, même s’il m’arrive parfois d’avoir l’impression de me faire reluquer, de façon discrète certes, par Franck. Je suis pourtant assez différente de sa copine toute longiligne et élégante, sans être ronde je suis plus en forme avec mon mètre 65 pour 59 kilos et mon 90C j’ai des formes bien plus importantes que sa copine qui est beaucoup plus classe. Contrairement à moi je ne l’ai jamais vue en décolleté et je la vois souvent en robe sans que cela ne fasse vulgaire contrairement à l’impression que cela me donne quand j’en mets une. En même temps il est bien possible que je me fasse des films aussi, au fond cela ne serait pas dévalorisant en soi Franck étant plutôt beau garçon.

La soirée se terminera un peu plus tôt pour moi étant la seule à travailler le samedi matin j’allais me coucher seule me levant tôt pour le travail. De mes souvenirs avant que je m’endorme je pense qu’ils ont encore parlés et se sont marrés jusque tard dans la nuit.

Le lendemain matin je me lève et me glisse dans la seule salle de bain de l’appartement en veillant à faire le moins de bruit possible pour ne pas les réveiller. Je referme la porte coulissante, leur salle de bain n’est pas très grande mais elle a un avantage quand on est fatiguée le matin l’évier et le miroir sont en face des toilettes donc on peut s’asseoir pour se maquiller. Je commence donc par m’habiller puis commence à me maquiller et alors que je commence à me mettre le mascara la porte s’ouvre, je sursaute silencieusement, Franck rentre dans la salle de bain je me dis qu’il doit être shooté et ne s’est pas rendu compte que j’étais à l’intérieur.

C’est alors que d’un coup d’un seul sans que je bouge ou ne dise quoi que ce soit je le vois se mettre devant moi baiser son caleçon et fourré son sexe mou dans ma bouche. Je reste choquée et immobile le mascara dans la main droite et le capuchon dans la main gauche, les mains de Franck derrière ma tête pour mieux faire rentrer sa queue dans ma bouche. Je reste littéralement bloquée, restant interdite la bouche baisée. Je sens son sexe durcir, ses couilles tapent sur mon menton? Je lève alors les yeux pour chercher une réponse, une explication à la situation mais il ne me regarde pas il a le regard fixe, droit et continu dans un mouvement quasi motone à faire glisser sa queue entre mes lèvres.

Je tente alors d’ouvrir un peu plus grand la bouche pour tenter de parler, mais au même moment il enfonce son sexe et au final seul un bruit assez fort de de toussotement mélangé à un ressenti d’étouffement lié à son sexe touchant ma glotte se fera entendre. C’est alors qu’il eut enfin une réaction, pas celle à laquelle je m’attendais évidemment.

Il pris soin de caler son sexe dans ma bouche, enleva ses mains de derrière ma tête pour finir par me gifler, il m’attrapa alors par le menton en relevant ma tête et me dit d’un air et d’une voix ferme et strict : “ferme ta gueule Laura, tu veux les réveiller ?”.

Stupidement je me suis dit que oui en plus il avait raison si jamais Fabien voyait cela je ne pouvais imaginer sa réaction…

Il repris alors de plus belle en accélérant les mouvements de va et vient cette fois, il se servait cette fois de ma bouche comme une chatte sans retenu, il avait pris soin aussi baisser mon bras gauche et faire descendre mon débardeur et mon soutien gorge le long de mon bras et pour véritablement malaxer mes gros seins.

Et assez rapidement, dû je pense au mélange à la fois de la vitesse de ses à-coups dans ma bouche et à la vue de cette situation à laquelle je pense il avait du penser un bon nombre de fois, sans la moindre alerte ni signe de sa part son gland explosa dans ma bouche libérant une masse de sperme assez importante, je fus obligée d’en avaler une partie sur le coup pour ne pas m’étouffer.

Il retira alors son sexe de ma bouche, me tira par les cheveux la tête en arrière, puis s’essuya le sexe un peu partout sur mon visage et me dit :’ de toute façon ton maquillage était raté”. Une fois son sexe essuyé il remis sa queue dans son caleçon puis sorti sans un mot ni un regard. Je me vis alors dans le miroir la visage dégoulinant de sperme et maquillage mélangés, de la semence dans la bouche, un sein dehors, toujours le mascara et son capuchon dans chacune des mains, l’air ahurie mais surtout à mon grand désespoir frissonnante et le string mouillée…

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire