Histoires de sexe à l'école Histoires érotiques couples amateurs

Yasmina – 4 – matinée de soumission

Yasmina – 4 – matinée de soumission



Comme chacune de mes histoires, cette histoire est réelle. Elle a eu lieu lorsque je vivais sur Paris pendant quelques années. Elle n’a pas été arrangé, fantasmée ou déformée. Par soucis de discrétion les prénoms et les lieux ont pu être changé.

Après m’avoir Edge la veille et avoir baisé 3 fois dans la soirée Yasmina et moi avons dormi une dizaine d’heure, complètement vidé d’énergie après avoir baisé une dizaine de fois en 24h, j’avais mal à la bite. Cette fille était complètement malade, lors de nos dernières baises la veille, plus une seule goute de sperme ne sortait de mes couilles mais elle continuait d’en vouloir toujours plus.
Je me suis réveillé en forme le dimanche matin vers 9h et je comptais bien me défouler sur elle toute la matinée. En la voyant dormir nu à côté de moi, sa poitrine voluptueuse m’appelant, je n’avais qu’une idée en tête :

Aujourd’hui je vais la traiter comme la chienne qu’elle est.

Je lui avais donné un avant-gout la veille et elle avait montré qu’elle en voulait plus… elle allait-être servi… Alors que je la regardais sur le lit, j’ai eu envie de lui montrer dessus et de commencer à la défoncer. L’idée m’excitait mais c’était trop simple, j’avais en tête des plans plus élaboré, plus porté sur la soumission et l’humiliation. De plus je n’étais pas à 100% de ma forme et je voulais pouvoir tenir très longtemps aujourd’hui. Et pour finir je suis persuadé qu’elle aurait aimé ça, or son plaisir n’était pas une priorité aujourd’hui, donc non !
Je me levé nu et j’ai commencé à me faire un café puis préparer deux trois choses à manger pour le petit déjeuner. Après un petit quart d’heure Yasmina se réveille et sors de la chambre nue. Elle m’embrasse et se pose sur le canapé. On déjeune dans le calme, le temps de se mettre en route chacun de notre côté. Je débarrasse la table et elle se lève et commence à faire la vaisselle. Ce n’est pas très original mais l’idée m’excite terriblement… Je vais dans la chambre et j’att**** la capote posée sur ma table de chevet et comme je bande déjà à moitié je me branle rapidement pour être complètement dur. J’enfile la capote sur ma bite, étale de la bave le long de ma verge et me dirige vers elle. Ma belle est de dos et ne me voit pas arriver, lorsque j’arrive silencieusement à sa hauteur je me positionne face à son cul, att**** sa fesse droite et pousse ma bite un grand coup en elle.

– Ouuurff

Elle est surprise et n’était pas prête, sa chatte est serrée mais se détend rapidement. Je commence à la besogner bien fort en agrippant ses reins d’une main pendant que l’autre lui tient l’épaule. Ses gémissements commencent à raisonner dans l’appartement et je la baise sans ménagement.

– Tais-toi, je ne veux pas t’entendre.

Elle sert les dents pour ne pas gémir trop fort, je la baise dans le silence, seulement interrompu par le bruit de mes couilles qui claque contre le bas de son ventre et de mes cuisses contre son cul. Elle se cambre d’avantages et quand je sens qu’elle est sur le point d’avoir un orgasme je me retire.

– Suce-moi

Elle se met à genoux, enlève la capote et commence à me sucer et me branler quelques secondes.

– Sans les mains… Et regarde-moi dans les yeux quand tu me suce

Elle pose ses mains sur ses cuisses et fait des vas et vient avec sa bouche. *Gak.. Gak.. Gak.. Gak..* Les bruits que font sa bouches sont délicieux. Je la laisse se fatiguer deux ou trois minutes comme ça avant de lui dire d’arrêter.

– C’est bien, tu fais du bon travail quand tu écoute

Je la relève sans avoir joui et elle me regarde un peu surprise.

– Je garde mon sperme au chaud pour plus tard…

Je l’embrasse et elle se retourne pour att****r un mouchoir sur un meuble, je lui att**** la et lui dit dans le creux de l’oreille :

– Oh fait, c’était la dernière capote… tu sais ce que ça veut dire…

Elle se tourne vers moi avec un grand sourire… Je l’embrasse tendrement quelque instant.

– Ça t’a excité ?
– Oui c’est le feu en moi.
– Bien… Je vais prendre une douche, après ça je te laisse 30 minutes pour te préparer… je te laisse deviner pourquoi…
– J’ai compris… je ne vais pas te décevoir…
– Oh mais je n’en doute pas… il ne vaudrait mieux pas pour toi démon…

Je prends une petite douche pour me mettre en forme, met un boxer et un short et je vais me détendre dans le salon. A peine sorti de la chambre je l’entends allumer la douche. Le temps passe et au bout de 25 minutes elle se manifeste enfin.

– Je suis prêt c’est bon
– Tu peux sortir de la chambre

La porte s’ouvre lentement sur une incroyable créature. En l’espace de deux jours j’avais vu Yasmina séduisante, sexy, sensuel, provocante, attirante, bandante, … Mais jamais je ne l’avais vu réunir tous ces qualificatifs en même temps…
Yasmina est sorti de la chambre et s’est arrêté sur le pas de la porte. Je me lève m’approche pour l’admirer… je la dévisage de haut en bas. Elle est maquillée très sensuelle avec du phare a paupière noire qui accentue ses yeux marrons en amande, un rouge à lèvre brillant, ses cheveux sont attachés en queue de cheval qu’elle a fait passer par-dessus son épaule pour les faire pendre devant. Elle porte… le body rouge qu’elle avait hier sur les photos et vidéos qu’elle m’a envoyé… Des talons aiguilles noir d’une dizaine de centimètre complète la tenue. Je m’approche d’elle d’avantage et je sens un doux parfum sucré se dégager de sa nuque.

– Tu es sublime, je n’en doutais pas… Tu avais tout préparé avant de venir ?
– J’avais prévu une tenue, je ne savais pas dans quelle circonstance j’allais la porter.

Je souris

– C’est bien, tourne-toi

Elle se tourne et me dévoile une magnifique croupe redressée par les talons, le body lui fait un string sur l’arrière. J’att**** sa queue de cheval et mets ses cheveux en arrière, cela donne un effet un croyable. Je visualise cette perfection quelques instant avant de lui demande de se tourner vers moi à nouveau.

– Pourquoi t’es-tu présenté ainsi ?
– Parce que je voulais te plaire.
– Pourquoi ça ?
– Parce que tu m’as demandé de me préparer… et je t’obéis…
– Oui tu dois m’obéir quand je te donne des ordres… Mais encore ?
– Je veux être ta soumise, je veux que tu me domine
– Oh voyons tu es bien plus que ma soumise, tu le sais.
– Je suis ta chienne soumise, je suis là pour satisfaire tes besoins.
– Mets-toi à quatre pattes alors si tu es une chienne

Elle se met à quatre pattes devant moi sans broncher, en me regardant droit dans les yeux tout du long. Je me penche et lui att**** sa queue de cheval par le bout.

– Viens avec moi.

Je la tiens par les cheveux comme on tiens un chien en laisse et je marche en direction du canapé. Ma petite chienne m’accompagne à quatre pattes à côté. Je lâche ses cheveux, me pose sur le canapé et lui fait signe d’avancé.

– Tu sais ce que tu dois faire.

Sans dire un mot elle baisse enlève mon short et mon caleçon et commence à me sucer goulument.

– C’est bien ma salope, applique-toi.

Yasmina me suce à grand coup de langue et de mouvement de bouche, ses *slurps* font un délicieux bruit. Je lui att**** la tête après une minute et commence à lui donner des coups de reins pour lui baiser la bouche comme une chatte. *glurp glurp glurp glurp*, la salive coule partout sur ma bite et mes couilles et j’arrête après une quinzaine de seconde.

– Nettoie les saletés que tu as faites

Elle aspire mes couilles et ma bite furieusement. Elle est moins passive qu’au début, la gorge profonde a réveillé son côté bestial.

– Putain t’es une bonne chienne
– Oui je suis ta chienne, j’aime sucer ta queue
– Vas-y déchaine toi alors, fais toi plaisir, montre-moi à quel point tu aimes ça

Elle commence alors à me sucer comme une dingue pendant cinq minutes en alternant branlette rapide, sucions profonde, léchage de couille, gorge profonde, Edging du gland.

– Mais quelle salope, tu sais ce que je vais te faire ?
– Tu vas me baiser sans capote, je veux sentir ta queue me déchirer la chatte, je veux sentir ton gland bien dur en moi.

Je la chope par les cheveux et la projette en avant contre le canapé. Ses genoux au sol et son buste plaqué contre le canapé m’offre son cul bien disponible au bord.

– Vas-y baise moi, défonce-moi comme une chienne

Je me place au-dessus de son cul écarte son body, je crache un grand coup sur sa chatte et rentre ma bite d’un grand coup. Elle est complètement aspirée par une chatte gluante de mouille et brulante.

– Haaaaaaan oui putain oui baise moi
– Oh putain j’avais oublié le goût de ta chatte ma salope, t’es bonne putain
– Oui hhhaaaan baise moi

Je lui chevauche le cul comme un dingue en lui tirant les cheveux en arrière. Yasmina est déchainé comme je ne l’ai jamais vu.

– J’suis ta pute, traite-moi comme la pute que je suis, défonce-moi
– Vas-y ma salope, dit le, dit moi à quel point t’es une pute qui aime la bite.
– Défonce-moi comme une pute, je suis bonne qu’à me prendre des coups de bite vas-y, j’aime te sentir sans capote, que tu me ravage la chatte. Han oui putain oui démonte moi.
– Oh putain de salope, je vais te montrer ou est ta place ma salope, t’es à moi, tu comprends ?!

Je sors de sa chatte et l’allonge complètement sur le canapé en positionnant sa tête en arrière, dans le vide au bord du canapé.

– Je vais te baiser la bouche comme je viens de te baiser la chatte.

Et Bam, je rentre ma queue dans sa gorge et commence à lui labourer la bouche et la gorge, mon gland tape contre sa gorge et mes couilles tapes contre son nez et ses joues à chaque vas et viens. *gark gark gark gark*, elle crache de la salive qui lui coule sur tous le visage à chaque coup de bite, son maquillage coule, ses cheveux son gluant de bave. Après une minute à lui baiser la gorge je bloque ma queue au fond de sa bouche une dizaine de seconde, lorsque je sors ma queue elle lâche un énorme *ooooooooooooorf* comme si elle avait été en apnée tout du long. Je ne lui accorde aucun répit et je lui choppe violement les cheveux et la traine debout dans la chambre. Je l’allonge sur le lit et commence à la baiser en missionnaire.

– Han oui, han oui, han han han han

Elle atteint un orgasme en moins d’une minute, sa chatte est trempée de mouille…

– Oh je viens encore, insulte-moi, étrangle-moi comme une salope

Je lui choppe la gorge et la serre sans lui faire mal, je continue de la baiser alors qu’elle est complètement en transe, elle a à nouveau un orgasme violent en tremblant dans tous les sens et en ayant les yeux révulsés.

– Putain de salope, t’as pas fini d’avoir des orgasmes
– Oh non pitié j’en veux encore, je suis ta pute démonte moi, traite-moi comme une salope

Toujours en la tenant par la gorge je lui crache dessus, elle gémit de plaisir en rigolant, elle aime se faire humilier de façon hard.

– Je vais te remplir de sperme grosse pute, t’es bonne qu’à ça
– Oh non je veux boire ton sperme s’il te plait
– Oh mais tu vas récupérer chaque goute qui sera dans ta chatte. Tiens prends ça en toi putain
– Oui vas-y gicle en moi, engrosse-moi comme une truie.
– Aaah putain oui salope, t’es bonne qu’à ça, putain je viens, tiens prends ça dans ta chatte, ooooooh putaiiiiiiiiin

Je lui gicle plusieurs jets directement dans ses entrailles et je me finis en me branlant dans sa chatte. Après avoir sorti ma bite je porte immédiatement ma main à sa chatte et lui ordonne de pousser.

– Vas-y pousse ma salope, recrache mon jus de ta chatte

Elle fait alors ressortir une bonne quantité de sperme que je récupère avec ma main.

– Ouvre ta bouche salope

Je fourre ma main dans la bouche et sa langue s’active à récupérer le liquide chaud. D’un coup elle me pousse pour se mettre accroupi sur le parquet pour faire tomber le reste de mon foutre sur le sol et de le lécher directement par terre.

– Putain de trainer…

Après avoir bien nettoyer ce qui était tombé elle est venue s’allongé à côté de moi.

– C’était parfait, je veux être ta pute au lit, j’accepterais de réaliser tous tes désires car je sais que tu réaliseras les miens.
– Tu es incroyable Yasmina, je n’ai jamais rencontré une fille comme toi, je vais te dresser au lit, te traité comme une putain, t’en faire baver et repousser tes limites. Mais en dehors je te promets de…
– Je sais… Tu n’as pas besoin de le dire, je te fais confiance.

Yasmina n’est pas “juste une pute” non, c’est une fille spéciale… et on va bien s’amuser ensemble…

Il est 11h, la journée a à peine commencée et nous avons déjà baisé deux fois… la fenêtre grande ouverte…

On s’est enlacé une petite demi-heure avant que je lui fasse un cuni et lui donne un délicieux orgasme.