Histoires de baise Histoires de sexe en français Histoires porno

Dernière rencontre…

Dernière rencontre…



Comme tous les mois d’aout, ma femme part en vacances avec les enfants et me laisse seul une semaine.
J’en profite pour devenir Nathalie. Cette année pour ne pas être pris de cours, je fais mon shooping avant. Direction un grand magasin, je choisis un porte jarretelles, des bas couleur chaire, un bustier, un string et une culotte, une petite robe et des chaussures.
Je passe une petite annonce sur un site :
“Nathalie 40a mariée 186 86kg châtain poilue trav amateur cherche h ou jh pour rencontre tres sex”
Bien sur la plus part des mails sont des gros myhtos. Mais je tombe sur un certain Franck. Jeune homme puceau habitant chez ses parents.
Tout ce que j’aime, un puceau hétéro qui ne trouve pas de nana.
On échange par mail, je le chauffe bien. pour le motiver je lui envoie une photo de moi

Il me demande d’etre discret, il est d’accord pour que je viennes chez lui, car il n’y voiture, ni permis.
Je me change a la maison,je prends soin de me pouponner comme une vraie nana
je prends bain, me parfum
j’enfile mes bas que j’attache a mon porte jarretelles
Puis je me glisse dans mon bustier, en guise de seins je ne trouve rien de mieux que 2 paires de chaussettes
j’enfile mon sting
Puis ma robe
Je glisse mes pieds dans mes chaussures et je me sens pleinement femme !
Pour etre plus discrète, j’enfile un survêt tres large.
Je pars direction l’adresse indiquée
J’arrive dans un quartier super bourgeois, je pense a cet instant que c’est encore une lapin !
Je me gars et téléphone, comme convenue je me présente
-Nathalie
-J’ouvre le portail, entre en voiture
Devant moi un énorme portail s’ouvre, j’entre et me gare
Une fois le portail fermé je descend de la voiture
Il sort a peine de chez lui et me fait signe d ‘entrer
la maison est superbe
on fait rapidement les présentations
je retire mon survêt et redeviens Nathalie.
Il est tout ce que j’aime,super jeune, bourg, puceau, plutôt petit, super nerveux et timide
-Tu me laisses faire
-oui
-je te rappelle les règles, je suis Nathalie, je suis une femme et veux être traité comme telle, tu ne touche jamais a mon gros clito,mon cul est une chatte, tu peux me baiser mais avec capotes et gel
Je dépose mes capotes et du gel sur la table basse.
Je me baisse, j’ouvre son survêt et sort sa queue.
Il bande déjà, il a une belle queue tendue non circoncise avec de petites couilles
Je passe doucement ma langue sur son prépuce avant de le décalotté
Je prie pour qu’il ne jouisse pas en 30 secondes
je commence ale prendre en bouche
mes lèvres courent sur sa tige
ma langue joue avec son gland
il pose les deux mains sur ma tete pour s’enfoncer toujours plus dans ma bouche
je fais une petite pause pour respirer
-tu aimes te faire sucer par cette salope de Nathalie ?
-j’adore, suce ma queue sale pute
je sais que ca va etre bon
je sens qu’il hesite encore
-tu veux la baiser cette sale pute de Nathalie ?
-pas encore, suce
je reprends mon job, je suce et leche
mais j’ai trop envie qu’il me baise
je me dégage, j’att**** une capote et lui deroule sur sa queue
je me mets a 4 pattes sur le canapé, la tete contre le mur
-baise moi comme une nana
-je vais te défoncer Nathalie
mon clito est tendu comme jamais et je mouille
il retourne ma robe sur mon dos
il a une vision directe sur mon cul
il me caresse très sommairement et écarte mon string
-va y quand même doucement ça fait 1 an que je ne me suis pas faite baisée
-je vais te défoncer ta chatte de sale pute
je me dis que je vais prendre cher !
heureusement il att**** le tube de gel m’enfonce le bout dans la chatte et en vide une bonne partie dans ma chatte
ce gel froid, me resserre d’un coup
-maintenant que tu as la chatte mouillée salope, je vais te défoncer
il place son gland a l’entrée de ma chatte
je suis super serrée, mais a t il a peine entré son gland qu’il m’att**** les hanches
-accroche toi ca va etre ta fete salope
a ce moment la il s’enfonce jusqu’aux couilles dans ma chatte
je suis aux anges..
il commence des vas et viens de toute la longueur de sa queue
-va y défonce moi la chatte
-j’adore ta chatte de salope, je vais t’exploser
-traite moi de tous les noms…
-sale putain t’es trop bonne
-continue…
tout en me défonçant la chatte il continue
-tu la sens bien ma queue grosse pute
-oh que oui, elle me fait du bien
je sens qu’il est gavé au film de cul du net
-baise moi comme dans les films
-je vais te casser ta chatte petite bourgeoise
ses vas et viens sont de plus profonds
-tu aimes baiser les bourgeoises ? les sales putes ?
-j’adore les bourgeoises, toutes des putes, comme les copines de ma mère ou ma mère
-baise moi comme si tu baisais ta mère
-salope, grosse pute, prend ca…, je vais de jouir sur ta sale gueule de pute.
-dis moi quand tu vas
-je vais jouir
il ce retire, je me place a genoux face a lui
j’ai peine le temps de retirer sa capote,qu’il lache de gros jet épais de sperme
avec sa queue dans la main, j’étale son sperme sur mon visage.
-alors tu as aimé baisser cette salope de Nathalie
-oh que oui, quelle pute
il me tend une lingette, je m’essuie le visage
j’enfile mon survêt direction la porte
avant d’ouvrir la porte
-ca fait plaisir de ne plus etre puceau?
-ca fait surtout plaisir de baiser une telle salope !
A ma grande surprise a ce moment il me roule une pelle
mon clito ce redresse d’un coup
-salope jusqu’au bout…
-bonne soirée

j’ai adoré ce petit puceau, il m’a baissé comme si j’etais une vraie femme et ca, ca n’a pas de prix a mes yeux
photo de ma chatte 1h30 apres avoir quitté Frank, merci encore a toi
bisous
Nathalie

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire