Histoires de sexe en groupe Histoires de sexe lesbiennes Histoires porno

Mon éducation 8

Mon éducation 8



Sur le dernier parking, après avoir vidée les couilles de tous les routiers présents, ma belle-mère me dit:
Mère -ma petite Frédérique pour que tu puisses continuer à tapiner, il va falloir convaincre ton père
Moi – oui, mais comment?
Mère -tu vas te changer et t’habiller plus sagement, met ça par-dessus tes sous-vêtements
Je mis une jupe m’arrivant haut dessus du genou très près du corps, dans tissus très fin qui moulait mon corps et ne cachait rien de mes formes. Le chemisier était boutonné devant et deux tailles trop petites pour moi
Moi -les hommes ne vont plus voir que je suis une putain habillée comme ça
Mère -c’est juste le temps de convaincre ton père, dès que se sera fait tu remettras une mini-jupe, les seins a l’air et de la bite pleine de jus dans tes fesses et ta bouche ma chérie. Quand ton père va te poser des questions ton réponds que c’est toi qui ma demandée de te transformée en femme, que c’est ton rêve depuis toute petite et que tu aimes ça d’accord salope?
Moi -oui d’accord
Mère – bon on y va, sois persuasive si tu veux que monsieur Paul te prenne en mains pour te faire faire la pute
Moi -oui mère je peux vous poser une question?
Mère – bien sur
Moi – il y a un routier tout à l’heure qui ma demandé si j’avais une capote, c’est quoi une capote?
Mère -il n’en a pas mis au moins?
Moi -non
mère – c’est bien ,une capote c’est pour que les femmes ne tombent pas enceintes, c’est un petit sac plastique que l’on mets sur la bite de l’homme comme ça son jus ne va pas dans le ventre de la femme, mais toi ma chérie tu peux pas tomber enceinte donc tu n’as pas besoins de capote, tu ne dois jamais en utiliser pour pouvoir avoir le jus d’homme au fond de tes fesses ou dans ta bouche pour tout avaler, tu as bien compris?
Moi -oui tout dans mes fesses ou dans ma bouche
Mère -c’est ça, c’est pour ça que ta tante te dit depuis 3 mois que le jus d’homme c’est très bon pour toi et qu’il faut que tu travailles beaucoup pour t’en faire mettre de plus en plus dans ton cul
On arriva dans le garage ma belle-mère contrôla ma tenue et me dit à l’oreille «fait bien comprendre à ton père que tu es une salope qui aime la bite, tu joues ton avenir petite pute”.
Mon père nous attendait dans le salon et dit en me voyant
Père -mon dieu mais il a des seins et un cul ce n’est pas possible tu la hormoner?
Mère – oui je l’ai faite hormoner mais je t’ai dit que ça faisais plusieurs moi quelle réclamait
Père – c’est toi Frédérique qui a réclamé?
Moi oui papa ça fessais au moins 6 mois que j’ai demandée à mère de me faire devenir une femme avec des seins et des fesses très grosses
Père mais pourquoi?
Moi -j’ai toujours eu envie d’être une femme pour que tous les hommes puissent me baiser
Père -tous les hommes?
Mère -oui elle m’a demandée de la prostituer, elle veut faire le trottoir
Père – tu veux vraiment faire la pute?
Moi -oui papa s’il te plaît laisse-moi faire la putain j’adore ça
Père -bon de toute manière avec les seins et le cul que tu as, je n’ai pas le choix, mais je ne veux pas voir un défilé de mecs ici
Mère -t’inquiète pas mon chéri c’est monsieur Paul qui va la prendre en main elle restera chez lui
Père -bon tu as mon accord mais puisqu’elle veut faire la pute habille la donc comme une traînée pas comme une grand-mère et toi Frédérique, tu as intérêt à faire correctement je ne veux pas que les voisin viennes me dit que ma putain de fille ne les a pas purgés correctement
Moi -promis papa merci
Mon père parti, ma belle-mère s’approcha de moi me prit la tête entre ses deux et me dit
Mère – bravo ma chérie tu vas pouvoir te faire baiser pour tout le monde mais tu as entendu ton père, alors à partir de maintenant micro jupe et haut avec seins a l’air en permanence, va vite te changer que je t’amène a ton nouvel homme il va bien te dresser tu vas voir
Moi -quel âge il a Mr Paul?
Mère il y a 67 ans et une très grosse queue bien dure ma petite salope
Je me changeais rapidement et ma mère m’emmena chez Mr Paul en marchants, ma jupe était très courte et m’arrivait au ras des fesses en laissant voir la dentelles de mes bas, en haut j’avais que ma guêpière seins a l’air, avec un blouson brillant très court qui me faisait un décolleté très hard. Nous avions une centaine de mètres de fait, quand nous avons rencontré voisin promenant son chien, ma belle-mère lui fit la bise et il me tendit la main, ma mère lui dit
Mère – tu ne reconnais pas Frédérique?
Lui – ah non ! il faut dire qu’elle a changée
Mère -fait un gros bisou Frédérique
Je m’approche et l’embrasse timidement sur la bouche a 3 reprises et attendis quelques secondes à 3 cm de ses lèvres avec la bouche entrouverte, il s’approcha et m’embrassa a pleine bouche et me dit
Lui – tu m’a l’air bien gentille Frédérique?
Mère -oui, oui très gentille, je l’emmène chez Paul il va la dresser et la faire tapiner, tu veux quelle te suce ou la baiser ? elle fait ça sans capote
Lui -sans capote et tu avale?
Moi – oui j’avale ou vous pouvez me remplir les fesses
Pendant toute cette discussion son chien (un bâtard mâle haut 50cm) avait sa truffe collé dans mes fesses, il avait commencé par me renifler bruyamment comme ça ma mère et son maître avaient bien vue ce qu’il fessait mais l’avait laissé faire et maintenant il me léchait le cul, ça langue passait contre le plug et allait très loin dans mes fesses
Lui – tes fesses mon chien s’en occupe déjà et ça a l’air de te plaire salope
Mère -répond Frédérique
Moi -honteux oui c’est bon on m’a jamais sucé les fesses
Mère -tourne toi que t’enlève ton plug
Lui -quelle salope!
Mère -cambre toi bien et écarte les fesses
Ma mère et notre voisin discutèrent de moi encore 5 minutes et mon voisin me dit
Lui -vient derrière les buissons tu vas me sucer
on se déplaça de quelque mètre a l’abri des regards, ma mère me fit mettre à 4 pattes pour sucer notre voisin pendant que le chien me léchait le cul très profondément elle releva ma jupe écarta ma culotte fendue et dit au chien “allé hop baise la», le chien monta sur mon dos et me mit tout de suite des coups de bite, ma mère le positionna correctement et le guidât en moi son maître crachat son jus dans ma bouche se rhabilla et pris son téléphone pour me filmer comme ma belle-mère. Le chien me baisait violemment quand il me mit un coup de bite plus puissant, a cette instant je sentis une boule grossir dans mes fesses et beaucoup jus couler au fond de mes fesses, quand le chien s’en alla ma mère me remis immédiatement mon plug, notre voisin continuait de filmer en me demandant
Lui -ça ta plus salope?
Moi -oui c’était bon
Lui- tu voudras recommencer ?
Moi ouuuuiiii
Lui – avec plusieurs chiens?
Moi -ouuuiii ouuuuii
Lui j’irais voir Mr Paul pour te faire baiser par tous les chiens du quartier salope
Mère -ton père ne va pas en revenir quand il va voir le film
On reprit le chemin pour aller chez Mr Paul, ma mère me dit je suis très fière de toi il faut continuer avec les chiens c’est très bon pour toi petite salope.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire