Histoires de sexe de voisins Histoires de sexe gratuites Histoires de sexe noir

Ma vie 3

Ma vie  3



D’un coup , si j’ose utiliser cette expression !, tout devient simple.
Mon copain a joui dans moi, j’ai joui , mon hymen est intact , pourquoi se
prendre la tête !

De ce jour , tout a changé pour moi, la chape qui m’étouffait a disparu ,
le “monde ” qui semblait se refuser et m’écrasait s’ouvre et j’ai
l’impression que tout est facile et à ma portée…

Elève terne et muette au collège , et au début du lycée , j’ose
participer et mes résultats montent sensiblement .

Nous nous sommes fait du bien trois fois dans le mois , le problème est
d’arriver à nous voir , il n’est pas question pour moi de sortir le soir !

J’ai compris que ma liberté était au lycée et je me suis inscrite à toutes
les options qui était possibles , athlétisme (course de fond ), danse
jazzy et théâtre …

Les rapports que j’ai ne calment pas mes besoins , bien au contraire ils
les augmentent , je me fais jouir tant et plus .

J’y arrive de plus en plus facilement et de plus en plus vite , même en cours , il me suffit de
contracter ma chatte en rythme et c’est parti !.

Ce doit m’être bénéfique car un jour que je séchais à une dissertation sur table , je me suis fait
du bien et d’un coup les idées sont venues !

Mon copain est trop rare , j’ai besoin d’être enlacée , embrassée que mes
seins soient pelotés , caressés , excités , sucés . Mon corps , mes fesses
réclament des mains qui les malaxent , des bisous partout !!!!

Il s’éloigne progressivement de moi , et moi de lui , j’ai envie de séduire ,
de faire comme les autres filles , de papillonner !

Etre une fille comme les autres !! multiplier les aventures …

Le mercredi , à l’athlétisme , plusieurs occasions se sont présentées…
Maintenant , ouverte à la séduction j’ai laissé les garçons espérer alors que je les repoussais avant .
J’attendais des satisfactions torrides , dans des lieux insensés , à des moments risqués !!

Hélas le temps des déceptions a commencé.
J’imaginais les garçons comme mon initiateur , je me suis vite rendu compte que j’étais tombée sur un “
mec ” très exceptionnel.

Le temps des déconvenues arrivait .

Je sais que les vestiaires ne sont pas des lieux très propices mais quand
même ! cela m’excitait !

Deux flirts se sont brusquement terminés quand les garçons ont appris
qu’il ne fourreraient pas leur ” bite ” dans ma ” chatte ” !!!

Un autre a explosé dans ma main en deux secondes et a considéré qu’il avait eu
ce qu’il voulait !!

J’ai sucé un beau brun , qui au moment de me rendre la pareille m’a
déclaré que c’était trop “dégueulasse de sucer ça “!!

Deux sont allés jusqu’au bout , mais sans entrain , et je n’y ai pas
trouvé mon compte..

L’un a une excuse , il m’a avoué que j’étais la
première fille avec qui il allait si loin… dommage qu’il ne me l’ai pas dit avant , la perspective de déniaiser un puceau m’aurait fait fantasmer.

De nouveau je me sens déstabilisée , j’ai l’audace de discuter de cela
avec d’autres filles et le constat est lamentable ” les garçon ne
cherchent qu’à tirer un coup ” et il faut que se soit “dans la chatte ” le
reste ne compte pas .

Je ne comprends pas pourquoi , la chatte donne-t-elle plus de plaisir que la bouche ou le petit plissé ?
Je tombe de très haut , après le sommet , le gouffre !!

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire