Histoires de sexe gratuites Histoires de sexe noir Histoires de sexe travesti

Voyage Formant la Jeunesse (2)

Voyage Formant la Jeunesse (2)



Réveillé tôt au matin Lucette me faisant une fellation. Apposant une main sur ma tige exprimant un Réveillé mon petit loup. Ma professeure adorée s’empalant à nouveau sur mon hydre. Optant pour la position de la tarentule ses deux mains déposées vers l’arrière. Exécutant de lents vas et viens en nous regardant dans les yeux. Le soleil ce levant la lumière pénétrant les rideaux. Voyant sa belle vulve rosée et poilue bien ouverte. Ma tige l’introduisant toute luisante et mouillée. Revenant vers un chevauchement de base pouvant dorénavant embrasser ses seins. Une bonne baise au matin éjaculant en elle à nouveau. Prenant une douche ensemble sans y aller d’un coìt vaginal complet cette fois ci. Caressant quand même sa belle chatte un peu bombée de ma main droite. Mouillant mes doigts de sa viscosité onctueuse. La madame embrassant comme une farouche panthère. Frétillant sa langue dans ma bouche. Son corps chaud un peu grassouillet était devenu chaud comme de la braise.

Revenant pour ensuite boire un café et discuter un peu. Sa soeur Clarisse propriétaire d’un restaurant à Mont-Louis. Une blonde de 56 ans avec les yeux bleus. Un corps mince et une grosse poitrine tombante. Mesurant 5 pieds 5 avec un air joviale. Lucette m’indiquant que je devrai peut-être emboîter le pas avec elle aussi. Lui envoyant quelques messages textes aux écrits un peu déplacés. La madame souriante ne voulant me dévoiler le contenu de sa discussion.

Lucette – Hey…Clarisse…je viens de faire l’amour avec un petit jeune (3 fois)
Clarisse – Ah…Okay…
Lucette – Veux-tu l’essayer…
Clarisse – T’es folle..je le connais même pas ton jeune homme…
Lucette – Il baise bien…Et il a 25 ans…Je le connais depuis seulement deux jours…Il est pas très grand et paraît super bien
Clarisse – Peut-être si tu me le présentes…Louise devrait apparaître dans la journée en passant…Viens me voir…
Lucette – Okay…Alors j’arrive dans une trentaine de minutes si tu veux…

Arrivant à sa maison cognant à sa porte. Une embrassade et les voilà parties vers une longue discussion. Alors c’est lui ton jeune homme. Il paraît super bien (Exprimant un long soupir en me regardant attentivement). Il est ici pour encore longtemps. Je ne le sais pas. Alors pour combien de temps seras-tu en notre compagnie. Lui disant Pour un maximum de trois autres jours. Devant retourner vers le domicile parentale. La madame déjà mise au parfum de ma présence. Portant un pantalon serrée de couleur rose. Et un chandail de laine tricoté en maille de couleur blanc. Voyant aussi sa brassière blanche à travers celui ci. Voulant discuter avec Lucette un peu à l’écart. Semblant très intéressée par ma présence. Ses yeux pétillants me lançant quelques regards pervers en oblique. Une femme divorcée n’ayant pas eu d’enfant. Elle avait l’air aussi chaude que sa soeur Lucette veuve depuis déjà trois ans.

Clarisse – Hey…c’est vrai qu’il paraît bien…J’ai peut-être envie de faire l’amour avec lui.
Lucette – Il est hyper chaud…Et il aime lécher des chattes…
Clairisse – J’aimerais bien me la faire lécher…Çà fait tellement longtemps…
Lucette – Elle est pas super grosse…Mais il s’épuise difficilement…
Clarisse – Laisse moi lui parler…Je crois que je vais essayer de conclure avec lui moi aussi…

Les deux femmes sortant de la salle de bain impassible et le regard ratoureux. N’étant par contre la plus à l’aise des personnes dans la vie de tous les jours. Un peu gêné par les avances de Clarisse au début. Lucette partie faire les courses la madame devenant de plus en plus entreprenante. Me demandant si sa soeur Lucette baisait bien. N’attendant ma réponse allant mettre un peu de musique pour créer une jolie ambiance. Apportant deux Heinekens m’en proposant une. Alors elle baise bien. Une bière dans la main droite déposant ses mains dans ses poches avant les pouces sortis. Oui elle fait bien l’amour. Ma soeur Louise (comptable vivant Rimouski) devrait arriver dans une heure environ. Aimerais-tu qu’on danse ensemble avant qu’elle arrive.

Déposant sa bière sur une table tout près s’approchant. Y allant pour un slow la madame me proposant de partager ma bouteille. Collée déposant une de ses mains au haut de mes fesses et l’autre sous mon bras touchant mon omoplate. Dirigeant le breuvage alcoolisé vers les lèvres à sa demande y buvant une gorgée. Hummmm elle est bonne…Et tellement fraîche. Son entrejambe appuyé sur ma cuisse droite. Ma tige bien dressée la madame faisant bouger son bassin de mouvements lancinants et langoureux. Alors elle baise bien ma soeur. Moi aussi je baise bien si tu veux savoir. Venant m’embrasser avec la langue. La chaleur de nos deux corps s’embrasant comme le feu divin. Une longue embrassade se retirant finalement. Boit le reste et viens qu’on fourre dans mon lit. Se dirigeant vers la cuisine en ouvrant la porte de son frigidaire. Y prenant une courgette dans celui ci puis une banane sur son comptoir de cuisine. Montant l’escalier vers le deuxième étage. J’étais à quelques minutes de m’envoyer en l’air avec une deuxième femme de plus de cinquante ans. En un peu moins de deux jours.

M’indiquant d’enlever mon t-shirt blanc et mon short d’été gris foncé. Reste devant le lit et observe. Enlevant tous ses vêtements Clarisse maintenant mise à nue. Allongée dans le lit en ouvrant bien ses jambes. Dégustant une banane en se passant la courge dans son antre chaud et mouillé. La banane engloutie faisant bouger l’objet cylindrique de sa main droite. Son poignet l’investissant d’un rythme soutenu à l’intérieur de sa chatte. Des sons de pénétration mouillé résonnant dans toute la pièce. Quelques gémissements et jets de mouilles laissant l’objet de côté 5 minutes plus tard. Clarisse exprimant Vient me bouffer la chatte maintenant. Dirigeant ma tête entre ses deux cuisses. Elle mouillait comme une chienne en chaleur. Léchant sa fente rasée de près. Ses lèvres vaginales rosées gonflées à souhaits. Introduisant ma tige en elle me demandant de Faire çà vite avant que ma soeur Louise n’arrive. Y allant à fond de train la madame se faisait défoncer littéralement dans le lit. Jouissant en s’agrippant de mon fessier. Exprimant quelques Ohhhh Ouiiiii c’est bonnnn…Ouiiii Ouiiii Ouiiiii. Mon coeur battant la chamade un peu plus. Une vrai baise a****le pénétrant celle ci comme une louve en rut. D’un rythme rapide et soutenu jouissant sous mes coups de reins portés en profondeur. Une chatte bien serrée pour une femme de son âge. De belles sensations agréables ressortant de mes vas et viens. Mon audace vigoureuse la faisant réagir d’un rythme soutenu. Appliqué de façon juste et précise.

Louise apparaissant dans les minutes suivantes en cognant à l’entrée. Sans réponse tournant la poignée pénétrant dans la maison. Le verrou débarré la porte s’ouvrant. Exprimant un Hey..il y a quelqu’un. Notre ébat entendu au bas dans l’instant à cause de notre porte entrouverte. Louise réfléchissant un bref instant. Montant l’escalier voulant voir l’interaction de plus près. Lucette l’ayant au préalable prévenue par message texte. Qu’il se pouvait que Clarisse soit en plein ébat à son entrée. La sachant très convaincante surtout s’il s’agissait d’une proie facile et disponible. Devant la chambre me voyant entrain de pénétrer sa soeur. La madame prenant son pieds. Se faisant saillir par un jeune de plus de la moitié de son âge. Fourrant Clarisse comme si il n’y avait plus de lendemain. Une odeur de sexe se propageant dans toute la pièce. Mes fesses rondes, mon dos et mes cuisses musclés se dévoilant pour une première fois. Envers la deuxième plus vieille des soeurs et aussi la plus belle. Peut-être ouverte à se faire assouvir elle aussi.