Histoires de sexe arabes Histoires de sexe gratuites Histoires de sexe soeur

“UNE JOURNEE BIEN REPLIE et DEBORDANTE”

“UNE JOURNEE BIEN REPLIE et DEBORDANTE”



“UNE SOIRÉE BIEN REMPLIE et DÉBORDANTE” d’une SALOPE

Après vous avoir conté “Une journée Bien Remplie” nous devons vous conter cette nouvelle sortie en club
que nous dirons plus Hot !

Préparant les valises pour notre départ en vacances la veille de partir “ma P’tite Salope” me dit : “tu me ramèneras bien au club où nous sommes allés l’autre fois ?”, “Tiens c’est toi qui demande à y aller, l’autre fois tu ne voulais pas y aller”, “oui mais les choses ont évoluées depuis”, il est vrai que les vacances au Cap d’Agde l’ont bien émancipée dans le domaine du sexe, et je dirais curieuse et demandeuse !!, “tu penses à amener des tenues coquines pour y aller !” “c’est fait, “tu sais bien que ta p’tite Salope pense à tous, et qu’elle est presque parfaite !” répondit elle comme à son habitude. Nous étions allés dans ce club deux ans auparavant, et elle avait vu que des femmes s’offrant à plusieurs hommes (club ne proposant que des soirées mixtes, couples et hommes seuls) et pratiquaient le sexe en groupe (avec plusieurs hommes convenus par le couple), sur un assez grand sommier recouvert de skaï devant autres couples et hommes seuls, assis sur des banquettes face à eux, qui excités par le spectacle, se caressent et baisent en les regardant, alors que des hommes viennent caresser, doigter les femmes spectatrices, ainsi que se masturber sur elles, c’est ce qui ce passa pour nous la fois précédente, un homme avait doigté ma p’titeS alors qu’elle me suçait, il nous invita à boire un pot au bar, assis sur les poufs du coin bar, il n’arrêtait pas de mettre la main bien haut sur la cuisse de “ma p’tite Salope” en lui disant “on monte là haut!” tant excité par la vue qu’elle lui offrait assise face à lui sur un pouf à peine 1 mètre et ceci pendant plus d’une heure, il ne tenait plus!, vu son cannibalisme, elle croisa ses jambes ne répondit à ses invitations! Vu la tenue qu’elle portait Il faut reconnaitre que moi même n’aurais pu tenir, et qu’au bout de 5mn elle aurait eu ma langue dans sa chatte !

(photos prise au club, malgré interdiction))

Quoi qu’il en soit, un club tenu dans les règles de l’art pour le respect de chacun.

Donc on décida que notre sortie serait le samedi soir, pensant qu’il aurait plus de monde, après un repas arrosé d’un apéro pour mettre en température, elle alla se préparer ce qui fut un moment difficile pour moi, car ne connaissant pas la tenue choisie je commençais à tirer la langue, quand je la vis ça me sorti du fond du cœur et lui dis ” Et bien MA SALOPE je te sens bien en forme et on peut dire que dans cette tenue, et connaissant l’ambiance du club, tu vas en prendre ET de TAILLE” elle me répondit ” C’est bien ce que j’espère et en vraie Salope je ferait tout ce qu’il faudra pour! par contre je te demanderai d’être toujours près de moi” je lui répondis ” tu peux compter sur moi, en plus je tiens à être placé aux premières loges pour le spectacle !”
On prit la route, 30mn environ bien occupée, bien chaude elle m’avais sorti ma queue de mon pantalon et me caressait, je lui dis de se caresser en même temps, lui disant qu’elle est très bandante, elle le fit en avançant sur l’avant du siège !!

C’est bien chauds que l’on arriva au club , on rentra dans le club, entrée qui ne se fit pas discrètement vu la tenue de ma p’tite Salope!

Elle avait remis le même haut, pas plus boutonné que pour sa dernière venue dans ce club, quant au bas elle avait choisi sa jupe la plus “allumeuse” de sa garde robe sexy, sa TRÈS mini jupe en cuir qui ne cache rien !! Waouh , je ne pu m’empêcher de l’embrasser en lui disant “ce soir tu es une vraie SALOPE, tu vas tous les faire bander !!” “Je sais c’est le but recherché , ce soir j’ai envie de réaliser un phantasme, m’offrir aux hommes”

Beaucoup regardaient ma p’tite Salope, ça ne l’affola pas, bien au contraire, elle faisait tout pour se montrer . Il y avait pas mal de monde dont une bonne vingtaine de couples dont la plus part des femmes étaient habillées sexy, vue l’heure, minuit, certaines avaient quittées le corsage, ma p’tite Salope était déjà dans l’ambiance puisque presque rien sur elle, ainsi qu’une quinzaine d’hommes seuls. On commença par faire le tour du club, au fond sur la piste de danse des couples amoureux enlacés se caressaient en dansant sur un slow langoureux, je lui dis “on danse”, elle se lova contre moi et on commença à danser, d’entrée elle colla sa croupe avancée contre mon sexe qu’elle ne mis pas longtemps à finir de faire bander, mit ses bras autour de mon coup, sa jupe très courte se retroussa en haut de ses fesses, elle avait le cul à l’air et l’on voyait les lèvres de sa chatte sortant de son string ouvert !! Bien sur mes mains se mirent sur ses fesses, non pour les cacher mais pour les peloter, et ma main droite n’eut aucun mal à atteindre sa chatte et la caresser, immédiatement elle me dit “oh oui caresses moi bien” “ça t’excites de faire caresser devant tout le monde” “oui surtout devant les hommes qui doivent me regarder!” vue son envie de s’exhiber devant eux je finis de déboutonner les deux derniers boutons de son corsage pour le lui ôter et le poser sur une table, ainsi elle dansa collée à moi avec une jupe qui ne lui cachait rien , et avec un soutien gorge à seins nus dont on voyait les seins pointer, remettant ma main au chaud dans sa chatte je la trouvai trempée, “t’es trempée ma salope, ça t’excite de t’exhiber ainsi devant les hommes” “OUI!” ” j’ai l’impression que tu leur passes un message ?” “c’est exactement cela, tu me promets de rester toujours près de moi” ” je te promets tu peux faire ce que tu veux” ” pour réponse j’eus “caresses moi bien jusqu’à me faire jouir” ce que je fis, elle fit durer tout en se lovant en caressant son bas ventre contre ma queue bien raide, le dos rentré pour mieux se plaquer à moi. Toujours sur des slows langoureux je continuai à la doigter, jusqu’à qu’elle se mette sur la pointe des pieds, jambes écartées, le dos cambré afin de coller sa chatte contre ma queue et m’embrassa à pleine bouche pour étouffer les cris de sa jouissance! A peine eu t elle fini de jouir, qu’une femme vint par derrière pour la caresser, je la tournai pour mieux l’offrir, son mari la regardant faire, elle lui suça les tétons tout en lui caressant la chatte, puis voulant se mettre à genoux pour la lécher, je la fis attendre et assis ma p’tite Salope sur la banquette entourant la piste de danse proche de nous, ma Salope avança sa croupe en avant de la banquette, la femme vint se mettre entre ses cuisses, ma p’tite Salope ouvrit en grand ses cuisses puis mit son pied droit sur la banquette donnant encore plus l’accès à sa chatte, la femme entreprit de la lécher tout en lui ouvrant complètement les lèvres puis en lui titillant le clito avec le bout de sa langue, ma salope appuyé sur ma poitrine lui offrait complètement sa chatte, à la demande de son mari, elle se mit à lui la manger, les danseurs excités par le spectacle se caressaient, les gémissements de ma salope devinrent plus fort, ma p’tite salope se laissa glisser encore plus sur la banquette, la femme lui écarta encore plus les jambes et lui aspira le clito en faisant du bruit, alors que des couples, s’étant arrêtés de danser pour voir le spectacle de près, des femmes, leur mari placés derrière se faisaient caresser la chatte, les unes par derrière, d’autres la jupe relevée avait la main de leur mari dans la culotte, et autres la culotte baissée à mie cuisses, subissaient la même “torture”, lovées la croupe en avant jambes ouvertes, contre leur compagnon leurs bras en arrière et les mains autour de leur cou. Ma p’tite Salope, alors que le mari lui caressait les seins releva bien sa croupe pour mieux offrir sa chatte tout en tenant bien la tête de la femme sur sa chatte avec ses deux mains, ne tenant plus elle cria fortement et longuement sa jouissance, elle vint se blottir dans mes bras la jupe complètement remontée jusqu’en haut de la ceinture! La femme se releva et offrit ma Salope à son mari, il baissa sa son pantalon et son slip d’où il sortit une queue parfaitement bandée, se mit à genoux, sa femme pris sa queue et agaça les lèvres de la chatte de ma chérie, qui au bout d’un moment dit “Oh oui donne la moi, pénètre moi”, c’est la femme qui lui rentra sa queue dans sa chatte, il commença ses aller et vient en elle alors que sa femme lui pelotait les couilles par derrière, il accéléra sa cadence de pénétration, sa femme lâcha ses couilles qui vinrent claquer sur la chatte de ma Salope qui gémissait de plus en plus fort, il lui dit ” je vais te bourrer la chatte et la remplir de mon sperme” elle répondit “oh oui bourre moi bien et remplis moi de ton sperme” il se planta en elle avec un long râle, ma salope criait en disant ” Oh oui, vas y, vas y , remplis moi bien” en jouissant, on entendit des femmes qui se faisaient caresser l’accompagner dans sa jouissance !
On se rendit au bar pour se désaltérer après ces émotions, on se mis au comptoir sur les tabourets hauts du bar, intentionnel pour ma part mais non repoussé par ma chérie, sur la banquette près du bar, là même où se trouvait ma chérie la dernière fois face à celui qui ne tenait plus à voir ses seins et son entre cuisses, une femme avachie sur son mari, qui lui caressait les seins sorties de son soutien gorge dont il lui avait baissé les bretelles, jambes grandes ouvertes la jambe droite repliée sur la banquette, se faisant manger goulument la chatte par un autre homme. Je dis à ma p’tite Salope de se tourner sur sa gauche pour regarder le spectacle excitant qui nous était offert, ce qu’elle fit, consciente de la vue qu’elle offrait à son voisin de bar elle resta ainsi tournée, lui plus intéressé par ce qu’il avait à portée de main, ne quittait pas des yeux sa chatte, afin de lui offrir ce qu’il dévorait des yeux, je pris ma p’tS et la fit s’adosser contre moi pour lui caresser les seins, comprenant le scénario, elle amplifia la scène en faisant glisser ses fesses vers l’avant du tabouret tout en écartant sa jambe gauche, l’homme, pas mal, comprit vite le cadeau qui lui était offert et ne tarda pas à lui caresser les cuisses, elle se lova un plus sur moi validant ainsi la venue de sa main!

Comment refuser un tel cadeau !!

Il commença à lui caresser doucement les lèvres de sa chatte, s’offrant complètement à lui elle ouvra encore plus ses cuisses, bien mouillée, il rentra son doigt dans sa chatte et commença à la doigter, elle ne tarda pas à avoir un léger râle tout en disant “oh oui c’est bon”, ses lèvres s’ouvrirent et laissèrent apparaitre son clito bandé, ne tenant plus devant cette chatte grande ouverte coulant sa jouissance il se mit à genoux et vint lui manger la chatte, passant sa langue pour boire sa liqueur tout en passant le bout de langue sur son clito, elle non plus ne tenait plus elle ne tarda pas à jouir en lui plaquant sa tête contre sa chatte, il se releva et nous dit “on irait pas dans un petit salon ? sa queue bandée déformait son pantalon ” elle répondit, très souriante, par un “Oui”, un homme près de lui qui n’avait pas loupé une image de la scène, lui aussi dans le même état nous demanda “je peux vous accompagner, avec le même sourire elle répondit “OUI”! C’est deux se connaissaient puisque ensemble avant qu’on les côtoie, donnant l’impression de profiter des bons coups ensemble lorsqu’ils s’en présentait un, telle ma p’tS, une chose est sure ils fréquentaient souvent ce club, on prit l’ escalier peu large pour monter à l’étage on laissa ma p’tS passer devant, ça ne se fait pas mais dans un club ça plait aux dames, à peine avait elle prit la première marche qu’un affamé passa devant nous, avec la vue qu’il avait devant lui, il lui mit immédiatement la main à la chatte, vue la lenteur qu’elle mit pour monter, çà ne lui déplaisait vraiment pas, elle nous attendit en haut avec son accompagnateur qui avait laissé sa main au chaud, puis on alla vers une pièce sans porte au fond, un panneau face à nous qui coupait la vue directe sur les deux salons, une photo à gauche présentait un hamac avec une femme et trois hommes, la photo de droite montrait les mêmes personnes sur un grand canapé blanc et bas, entendant des gémissements de femme à gauche on alla à droite, salon séparé par une cloison s’arrêtant au 2/3 de la hauteur comme l’on voit dans les grands bureaux paysagés avec de faibles spots au plafond, ainsi qu’un grand écran sur le mur au dessus de l’entrée à cheval sur les deux salons diffusant des films pornos, nous les hommes on se déshabilla tout de suite, seule ma chérie garda son soutien gorge seins nus, sa Mini jupe et son micro string très excitant, pour avoir le plaisir de se faire déshabiller, ou pas, alors que la femme d’à côté criait de jouissance je la pris par la main et lui dit de se mettre dans le coin gauche, je vins à côté d’elle et commença à lui sucer les tétons tout en lui doigtant la chatte déjà trempée, les deux amants allèrent de son côté et lui présentèrent leur queue bien bandée, elle en pris une dans chaque main, passant sa langue sur les deux glands qu’elle mit l’un contre l’autre au niveaux de sa bouche tout en les caressant avec la bout de sa langue, puis gobant au plus profond une queue puis tout en l’aspirant remonta lentement jusqu’à qu’elle sorte en faisant un gros bruit d’aspiration, elle pris l’autre en fit de même, puis leur léchât les couilles tout en les mordillant , eux lui caressait son visage avec leur queue, celui qui est arrivé en second (que j’appellerai le 2èm), partit entre ses jambes lui souleva les jambes, le premier retint la droite en l’air, je pris la jambe gauche pour faire de même, il lui mangea la chatte mais s’occupa surtout à lui humidifier et dilater le p’tit trou, il lui rentrait le doigt dans la chatte puis le ressortant trempé de sa mouille l’introduisait dans son petit trou, elle gémissait fortement, puis il présenta son gland à l’entrée, l’encula lentement, l’autre le regardait tout en se faisant sucer, ce qui lui entretenait sa belle érection, lorsque le second augmenta son pilonnage je compris et laissa la place, le premier s’allongea sur le dos demanda à ma p’tite Salope de venir s’empaler sur sa queue droite et bien raide, elle qui adore les queues bien raides elle était servie, d’ailleurs après s’être bien rentrée la queue dans la chatte, elle me regarda avec un grand sourire, il la fit se pencher et l’embrassa à pleine bouche le cul en l’air, alors qu’il faisait de lents va et vient dans sa chatte, qui la faisait déjà gémir fortement en accompagnant la voisine, le second se mit derrière mis sa bouche sur son p’tit trou à deux doigts le dilata, puis mis sa langue et saliva beaucoup à l’intérieur, il présenta son gland qu’il fit rentrer doucement puis l’encula tout en faisant lui aussi de lents va et vient , puis ils se mirent en cadence et la pilonnèrent plus rapidement, elle criait des “oh, oh oui, oh oui c’est bon, n’arrêtez pas, c’est bon oh ouiiii, encore , encore…..” mélangé aux bruits du clapotement des pénétrations du premier et claquements des couilles du second contre sa chatte, elle n’arrêtait pas de crier sa jouissance, certainement qu’on l’ entendait dans tout le club !! Ils tinrent longtemps ainsi, et elle cria plus fort des “oh oui c’est , oh oui, oh oui videz vous, c’est bon videz vous en moi, c’est bon oh oui” ils se plantèrent en elle en vidant leurs couilles bien remplies, lorsqu’ils se retirèrent, son petit trou coulait le sperme comme une fontaine tout comme sa chatte !!! Restée à genoux sur le canapé pour s’en remettre je me couchait sous elle, elle mit sa chatte sur ma bouche pour m’abreuver de sa liqueur de jouissance, et la nettoyer avec ma langue !!!! Ils nous invitèrent à les retrouver au bar voulant nous offrir le champagne, en sortant du salon à l’étage tout le monde regardait ma p’tite Salope, vu les cris qu’elle avait émis, une femme lui dit “ça avait l’air d’être vraiment bon!” ce à quoi elle répondit “OH que OUI !!” s’étant rhabillée si l’on peut dire , sans fermer son chemisier, sa chatte offrait un beau spectacle ce qui n’était pas pour déplaire aux hommes ! ,

Après avoir passé un moment à boire une coupe de champagne avec les deux amants, on alla danser un slow; en dansant je lui dis “alors c’était bon” “non” me dit elle “merveilleux, jamais je n’ai eu une telle jouissance aussi forte et intense, il faut dire qu’ils ont chacun une belle queue bien raide!”, beaucoup d’hommes seuls queue bien raide!”, beaucoup d’hommes seuls zyeutaient les couples danser aux aguets de les voir se caresser, avec nous ils étaient gâtés , ma p’tite Salope avec son cul à l’air et moi la doigtant, plus son chemisier ouvert avec son soutient gorge seins nus, elle posa sa tête sur mon épaule et se reposa de ses fortes émotions, pourtant des mains baladeuses venaient lui peloter le cul et la chatte, elle était calme.

On se dirigea vers un petit recoin du club pas loin de la piste de danse, pas de lumière tamisée mais une lumière indirecte éclairant les murs, sympa, avec un sommier banquette où des couples, voir autres , copulent devant des voyeurs couples et hommes seuls, assis face à eux sur une banquette en demi cercle avec dossier, excités par le spectacle très érotique qu’il leur est offert, finissent eux aussi par se caresser à la vue de tout le monde, ceci avec possibilité que des hommes seuls deviennent eux aussi acteurs! Me rappelant d’une scène qui m’avait beaucoup excité je propose à ma p’tite Salope que l’on s’installe à droite face aux acteurs, la raisons, possibilités pour des hommes seuls de venir par derrière car peu de places, après la banquette étant adossée au mur, vue que ma p’tS a retrouver la forme ça viendra abonder son programme. On regarde, couples et hommes seuls font un petit
gang bang devant nous, tout excite les sens, positions, râles, gémissement qui souvent couvrent la musique des danseurs, excité par la vue d’une femme à genoux pipant son mari alors qu’un autre homme la prend en levrette, j’ouvre complètement le corsage non boutonné de ma chérie afin de bien l’exhiber, s’offrant à mes caresses elle se laisse glisser vers l’avant tout en ouvrant ses cuisses ce qui lui retrousse complètement son peu de jupe, puisque non retroussée sa jupe ne cache pas sa chatte dans son mini string ouvert, mais dans cette position elle montre bien qu’elle s’offre, je me penche sur ses seins et les suce et commence à la doigter, excitée elle aussi par le spectacle et mes caresses elle ferme les yeux pour bien profiter du plaisir, elle les ouvre rapidement lorsqu’elle sent plusieurs mains qui la caressent seins, ventre et entre cuisses, de plus deux queues bien bandées lui sont offertes, elle se laisse caresser et par son sourire comprends qu’elle apprécie beaucoup, elle prend une queue dans chaque main et les
masturbe, tout en se faisant doigter par moi et caresser l’entre cuisse par un autre, elle s’offre complètement dénudée et ouverte, l’excitation monte et elle se laisse glisser un peu plus comme attirée par la main qui lui caresse l’entre cuisses, je libère la place à cet amant en retirant ma main de sa chatte, me croyant abandonné elle se penche vers moi en me disant “mon pauvre chéri je ne me suis pas encore occupée de toi” je lui réponds “c’est ta soirée” elle défait mon ceinturon, bouton, et braguette de pantalon qu’elle essaie de baisser je l’aide et me le baisse au bas des jambes, puis plonge sur ma queue, me la suce ainsi que mes couilles à travers mon slip, comme j’aime, jusqu’à la faire sortir complètement bien raide toute seule de mon slip puis me la gobe et me l’aspire jusqu’à éjaculation dans sa bouche!

Alors qu’elle me suce celui qui la caresse entre les cuisses en profite pour la doigter, elle en profite bien et monte en jouissance, moi aussi d’ailleurs car avec tout ce j’ai pu voir ce soir je ne tarde pas à lui jouir dans la bouche, beaucoup d’ailleurs vue l’excitation que j’ai eu, à un tel point que ça lui déborde de la bouche n’ayant pas tout avaler, toujours doigtez par l’amant la voyant elle aussi à la limite de la jouissance je lui prends la jambe gauche et la met sur ma cuisse afin de bien lui ouvrir les cuisses pour qu’elle en profite pleinement, elle se glisse encore plus vers sa main et jouit fortement, à la vue celui qui se masturbais ,arrose ses seins de son sperme. Le spectacle s’était retourné vers nous! Ma p’tite Salope alla faire un brun de toilette, à son retour celui qui l’avait doigté l’invita à aller danser, elle
accepta, je partis m’asseoir sur une banquette face à la piste, il dansait un rock qui se termina vite et continuèrent sur une série de slow, qui à mon avis n’étais pas pour leur déplaire! Bien collés l’un contre l’autre, il fallu peu de temps pour voir les mains du cavalier descendre caresser son petit cul, qu’elle accueillit en se collant encore plus à lui, la tête contre sa poitrine elle dansait sur un nuage de plaisir, il pouvait faire ce qu’il voulait elle ne l’empêcherait pas, elle se livrait à lui, on la voyait écarter les jambes, certainement pour profiter d’un doigtage plus profond, il continuait à ce frotter je vis ma p’tit Salope faire des pointes en écartant les jambes, je compris tout suite qu’elle était à jouir, elle se laissa porter pendant un moment puis descendit sa main gauche vers son sexe, s’écartant un peu on la vit sortir son sexe bandé et le tenir en main, puis elle le mit contre son bas ventre , et commença des mouvements du ventre comme pour le masturber, puis il rentra son sexe et se dirigèrent vers moi, je lui dis “je sais ce que tu veux, remonter dans le salon” avec un grand sourire elle me dit “comment tu le sais!!!” elle monta devant nous on la suivit, arrivée à l’entrée elle se dirigea directement vers la gauche, le hamac, sans même savoir s’il était occupé, il ne l’était pas, je lui dis tu choisis ce salon sa réponse fut immédiate “vu ce que j’ai entendu tout à l’heure, j’ai pensé que ça devait être très excitant!” tout en la déshabillant, ce qu’elle adore je lui caressait la chatte toute trempée, à côté son amant qui finissait
de se déshabiller, voyant sa queue bien raide et d’une bonne grosseur je lui dis” je comprends que tu soit affamée”, lui demandant si elle voulait que je lui hôte son mini string ouvert et son soutien gorge seins nus, elle tourna la tête vers son amant, qui répondit “elle est très excitante ainsi et aimerais la baiser avec” je la pris dans mes bras et la mis dans le hamac en cuir, à l’avant et arrière ouverts, suspendu au plafond par deux sangles de chaque côté partant en biais, je mis chacune de ses jambes dans les lanières fixée au sangles retenant ses jambes en l’air, avec son petit trou et sa chatte au bord du hamac à hauteur du sexe d’un amant, je lui dit “tu voulais t’offrir et bien tu l’es vraiment ma SALOPE”, tout en lui rentrant mon doigt dans sa chatte trempée je lui dis “TU est belle ainsi ma chérie”, son amant ne tarda pas à venir sur le côté vers sa tête pour qu’elle le suce, elle pris sa queue et la suça goulument depuis qu’elle attendait ce moment, l’aspirant les joues rentrées, puis il lui fit mettre la tête pendante en arrière, alors que l’autre côté de la cloison on entendait les gémissements d’une femme, puis il posa ses couilles sur sa bouche et lui demanda de passer sa langue sur l’arrière, puis dit “c’est bon salope bouffe moi les couilles” elle lui les mordillait tout en gémissant fortement, puis il caressa son visage avec sa queue bien raide, les joues, tout en passant vite sur sa bouche comme pour l’affamer, elle finit par lui dire “donne moi ta queue, donne moi la ” il lui dit demande moi la plus fort et elle lui dit assez fortement “donne moi ta queue mets la moi dans la bouche”,, ce qu’il fit et entreprit des va et vient dans sa bouche, ont entendait ses grognement et sucions il lui dit”elle est bonne ma queue” elle répondit d’un “oui” étouffé, il lui caressa les lèvres avec, ne tenant plus “elle redit “baise moi la bouche avec ta queue (et plus fort) baise moi la bouche”, devant ce
spectacle alors que j’étais planté en elle , les propos qu’elle disait m’excitèrent j’augmentais la cadence et me mis à la pénétrer sauvagement, on entendait mélangé à ses gémissements le claquement de mes cuisses et couilles sur son bas ventre, accompagnés des bruits identiques du salon d’à côté, les deux entretenant une ambiance de baise hot, je me mis à la pilonner sauvagement, les bruits augmentant je lui dis ‘ t’aime ça Salope, hein Salope” “oh oui j’aime ça, baisez moi en SALOPE que je suis !! ” sur ces propos je ne pu tenir plus longtemps, me plantais en elle en la remplissant de mon sperme chaud! Peu de temps après elle cria sa jouissance avec sa queue dans la bouche, mon sperme dégoulinant de sa chatte, je ne pu m’empêcher de venir laper cette douce liqueur de jouissance ! Libérant la place, son amant vint prendre la place, répétant ce qu’il avait fait avec sa queue sur son visage en le faisant sur sa chatte, elle gémissait, je lui dit ” et bien avec cette belle et grosse queue tu ne vas pas être déçue”, il attendit qu’elle
réclame sa queue, ce qu’elle fit en disant “pénètre moi” il dit “comment je n’ai pas entendu” plus fort, elle dit “baise moi, bourre ma chatte avec ta belle queue et pilonnes la Salope que je suis!” il ne rentra pas sa queue complètement comme si il voulait quelle réclame, ce qu’elle fit “vas y rentre bien en moi” et je n’ai pas compris ” demande le plus fort” en le disant fort ” vas y bourre moi, vas y défonce moi bien en faisant claquer tes couilles sur ma chatte, (et plus fort) défonce moi oh oui défonce moi” tout l’étage devait l’entendre, je lui suçais les seins tout en lui excitant le clito en massant le haut de la chatte, certainement attiré par les cries , un homme passa la tête derrière et demanda s’il pouvait se joindre à nous, regardant ma p’tit Salope qui n’avait pas l’air d’être contre, je lui dit “oui”, elle gémissait continuellement par des cris “Aaaaaaa, Oooooo AAAA oui, oui; OUIIIII” l’autre invité s’étant déshabillé se mis au niveau de sa tête un lui caressa la bouche avec sa queue bandée, elle lui la prit en main et lui suça le gland, puis sa queue en bouche et la suça énergiquement ,son amant excellera, on entendait les clapotements des allés et venues dans sa chatte déjà remplie de sperme, il lui demanda si ça lui plaisait elle dit ” oh oui” en enlevant la queue de la bouche, encore une fois il lui dit “‘j’ai pas entendu” elle répondu en parlant fort, “Vas y défonce moi, bourre moi bien oh oui vas y” il prit les sangles du hamac le fit partir en arrière et le laissa revenir seul, et ainsi de suite, elle venait s’empaler sur sa queue, on entendait le claquement contre sa chatte, l’autre du retirer sa queue et se masturba en regardant le spectacle, son amant lui dit en parlant assez fort ” t’aimes ça Salope” elle répondit en parlant fort “oh oui c’est bon oh c’est bon, “défonce moi, je suis qu’une SALOPE, défonce moi à fond” il accéléra la balançoire, elle gémissait en criant “oh oui, oh oui, vas y, vas y, oh oui, c’est bon, n’arrête pas, oh OUIIIIIIi……………………….” l’autre homme sur la pointe des pieds se branlait la queue vers son visage, puis l’amant arrêta la balançoire et la pilonna rapidement à la cadence d’une machine le claquage sur la chatte de ma p’tite Salope était plus fort “si tu veux mon sperme, réclame le” “elle cria OUI! Oh OUI, vide tes couilles en moi, remplis moi la chatte vas y, vas y donne moi tout” il se planta en elle en râlant fortement et vidant ses couilles en elle,alors que les cries de ma p’tite SALOPE recouvraient tous autres bruits de l’étage, elle cria très longuement sa jouissance, l’autre hommes arrosa sa poitrine de sperme, quant à son amant il resta longtemps planté en elle, puis retira sa queue, écarta les lèvres de sa chatte y rentra un doigt pour amorcer l’écoulement du sperme sortant de sa chatte, tout comme moi il prit plaisir à rester regarder le ruisseau de jouissance qui s’écoulait de sa chatte passant par le p’tit trou, qu’elle était belle ainsi, jambes complètement ouvertes débordante de jouissance !! Il alla vers elle lui présenta sa queue et lui fit nettoyer sa queue “en lui disant tu m’a dit de tout te donner (se baissa et l’embrassa en lui disant merci petite Salope” je n’ai jamais baisé et joui avec une telle intensité en faisant l’amour avec une femme” elle lui répondit “merci à toi aussi m’avoir permis de réaliser mon phantasme de m’offrir aux hommes pendant une soirée en acceptant tout, tu seras l’image que je garderai en jouissant avec ce phantasme!” il l’embrassa et lui redit “Merci” Ils se rhabillèrent et l’amant me dit “on se retrouve en bas pour boire un verre” je lui répondis un peu plus tard” je vins essuyer le sperme qu’elle avait sur sa poitrine et soutient gorge seins nus, ainsi que son entre jambes, son mini string trempé de jouissance. On sortit non sous les applaudissement mais avec beaucoup de regard souriant, essentiellement des hommes certains faisant “mmmmmmmmmm” en regardant sa chatte aux lèvres grandes ouvertes sortant de son string, non cachées par sa jupe très courte , rouges et perlées d’un mélange de sperme et de mouille, traduisant les cris qu’elle avait émis, bien prise par l’amant. Elle me dit “on descend” et lui répondit “je voudrais te faire connaitre une chose, qui va beaucoup te plaire” “ha bon et c’est quoi” “ça sera la surprise”, on alla vers une porte donnant sur un couloir avec 4 boxes fermés, glory hole (mur à trous), où l’on entendait des gémissements de femmes, on rentra dans celui dont la porte était entre baillée donc libre, espace restreint avec une petite banquette, face une cloison avec deux trous , le plus haut niveau poitrine, le plus bas niveau sexe, ébahie et interrogatrice,elle me dit “et alors” “attends tu vas pas tarder à le découvrir” je lui enlevais son corsage déboutonné, et lui demandais de se mettre à genoux devant le trou du bas, des cris de jouissance venaient du boxe mitoyens, je lui dis, “passe la main dans le trou tu ne risque rien” ce qu’elle fit, à peine 1 minute plus tard elle se retourna vers moi avec un grand sourire et sortie ce qu’elle avait trouvé, une queue bandée avec sa mains sous les couilles, de son autre main elle masturba cette queue pour la faire bien la raidir, elle continua de la masturber tout en tenant toujours les couilles dans la main, et la prit en bouche lorsqu’elle fut bien raide, elle suçait goulument cette queue comme elle sait bien faire, au bout d’un moment l’homme rentra sa queue et sortit sa main elle me regarda, je lui dis se tourner en levrette et de placer sa chatte dans cette main, elle ne tarda pas à ouvrir la bouche avec un gémissement, elle se faisait doigter chatte offerte, je lui dit, “toi qui me disait que tu aimerais te faire prendre par un inconnu sans savoir qui c’est, te voilà servie” partie vers la jouissance elle me fit un signe de tête acquiesçant, ses gémissement montèrent en intensité accompagnant ceux des voisines, faisant durer le plaisir au bout d’un moment elle cria sa jouissance, la main se retira et la queue bandée réapparut d’une main elle écarta les lèvres de sa chatte, pris la queue en main et la fit rentrer dans sa chatte par l’ouverture de son string, elle se l’enfonça en amenant sa croupe vers la cloison et commença ses va et vient dans ça chatte bien humide , elle augmenta la cadence, certainement excitée par la situation elle eut un premier orgasme elle cria, l’homme continua les pénétrations, elle gémissait fortement et lui disant “Oh oui continues, baises moi bien c’est BON , vas y, vas y !!” il accéléra sa cadence on entendait les clapotis des pénétration, il se planta en se vidant avec un grand râle, accompagné des cries de jouissance de ma p’tite Salope, elle vint s’asseoir prés de moi sur la banquette, la tête sur mon épaule elle me dit “Merci beaucoup pour le cadeau !”On descendit dans le club après ce long moment très chaud passé à l’étage, je dis à ma p’tite salope de nous garder une table au petit salon après lui avoir demandé ce qu’elle souhaitais consommer, attendant mon tour au bar l’amant arriva et me dit je tiens à vous offrir le pot, on revint avec les consommations vers ma p’tS, et s’adressant à elle lui dit “Alors Bonne la soirée?” qui lui répondit “TRÈS BONNE”, on parla un peu de tout, de la région d’où on venait, de nos soirées en club échangistes et goût……….puis vue l’heure tardive et avant que club ne ferme l’on décida de rentrer, il se sépara de nous en souhaitant avoir l’occasion de nous rencontrer si l’on revenait dans ce club, il nous quitta, je dit à ma p’tite Salope ne bouges pas, discrètement je lui dis “essuies toi tu débordes” le sperme coulait de sa chatte sur la banquette noire, et j’avais vu des gens sourire en la regardant, mais elle, égale à elle même ça la fit rire!! On sorti elle resta comme elle était, corsage complètement déboutonné, elle pris une serviette dans le coffre qu’elle installa sur le siège puis on pris la direction du retour, qu’elle était belle à regarder ainsi, jupe complètement remontée ses lèvres de chatte grandes ouvertes sortant de son mini string ouvert, les seins nus juste portés par le dessous par son soutien gorge seins nus noire maculé de tâches de sperme desséché, je lui demandais de rester jambes grandes ouvertes pour pouvoir lui caresser la chatte et ainsi

continuer à la faire mouiller, on du traverser la ville pour prendre notre direction, on s’arrêta à un feu rouge pour laisser la priorité à des voitures venant à notre droite et tournant à gauche, de ce fait un homme d’environs 45 ans attendit au passage piétons juste au niveau de la glace de ma p’tS, grâce à l’éclairage public il vit tout de suite la tenue de ma chérie et aussi ma main lui caressant la chatte, il vint à la portière pour mieux voir, je dis à ma chérie de soulever sa croupe , ce qu’elle fit, j’entrouvris légèrement la glace tout en la doigtant, il en profita pour dire à ma p’tite Salope,” t’es une belle Salope je te boufferais bien la chatte, puis te baiserais, (tout en lui montrant sa queue bandée sortie de son
pantalon) tu aimerais ça Salope!” On lui dit qu’on devait libérer le feu qui était déjà passé deux fois au vert heureusement sans voiture derrière nous, elle lui dit “au revoir” il répondit “baisez bien à l’arrivée”, on repartit, elle me dit, ” le pauvre” je lui dis t’inquiètes pas, à l’arrivée chez lui, il se branlera en pensant à toi “on arriva à la maison, le jour n’allait pas tarder à pointer son nez, à peine rentrée, je lui enlevais son corsage pour recréer la soirée, les seins sortant de son soutien gorge noir et la fis s’asseoir sur le bout de la table de la salle à manger lui releva les jambes et lui fis tenir et plongea ma tête entre ses cuisses, la chatte grande ouverte, elle attendait ce moment, je me mis à lui sucer comme un affamé les bords humides de son string imbibés d’un mélange de cyprine et de sperme, puis lui écarta les lèvres de sa chatte et passais ma langue partout, lui aspirant la chatte et la suçant, la mangeant pour boire sa liqueur de jouissance, tout la traitant de SALOPE,

elle gémissait, avec ma langue je lui titillais le clito sa jouissance augmenta, ne tenant plus je la pénétrais, et lui dis “tu as raison de me dire que le nom de Salope venant de ma bouche t’es réservé, par cette soirée tu l’as prouvé, qu’elle belle SALOPE tu es, j’ai pu te voir et t’entendre jouir plusieurs fois, te faire remplir de sperme de différents hommes aux quels tu t’offrais (elle gémissais de plus en plus fort) tu es une vraie SALOPE” je me mis à la pilonner et faisant claquer mes couilles contre sa chatte en lui disant “t’aime ça Salope “, “oh oui vas y, défonce moi comme il m’ont défoncée, remplis moi de ton sperme comme ils me l’ont fait” à ses mots je me suis vidé immédiatement, elle criait “oh oui,oui oui que c’est bon” je me mis à genoux entre ses cuisses et vint boire sa crème de jouissance mélangée à la mienne et celles qu’elle avait eu” elle jouit à nouveau et finit en disant “Merci c’est la soirée que je souhaitais et rêvait de vivre , merci, quelle JOUISSANCE!”

Le lendemain nous sommes redevenus un couple BCBG , d’ apparence “sage”, mais encore plus heureux et soudé !!!

Tout comme nos histoires précédentes, cette histoire est réelle malgré l’intensité de sexe bientôt hot, qu’elle est en histoire et en mots, mais je l’ai contée comme elle souhaitait vivre son phantasme , s’offrir aux hommes, rien d’inventé tout est réel tout comme nos photos, j’ai essayé de vous la conter de la façon la plus réelle, de façon que vous puissiez le mieux possible la vivre , et pourquoi pas vous croire avec nous!

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire