Histoires de sexe Histoires de sexe gratuites Premières histoires de sexe

Ma première experience avec un homme

Ma première experience avec un homme



Je pourrais faire le long récit expliquant comment je suis passé d’hétéro à bi-curieux, mais je vais le résumé simplement. Je n’avais jamais été attiré par le sexe masculin, j’aimais beaucoup trop le corps de la femme et tout ce qui l’engloble sexuellement parlant. Meme que plus jeune, je preferais les videos solo ou de lesbienne afin d’éviter tout contact visuel avec l’organe mâle. J’ai cependant rapidement changé d’idée à ce sujet, devenant un vrai porn addict. Ce que je regadais était beaucoup plus hardcore que les vidéos de lesbiennes. MMF, DP, Gangbang, blowbang étaient les mots que je tappais la plupart du temps dans “recherche”. Dans les mêmes moments j’ai développé un fetish à propos du sperme. Ce qui a commencé par le cum on boobs s’est répendu au cum on face, cum on ass, cum on body, cum in pussy. Ce qui m’exitait le plus dans le porn était les minutes englobant le cumshot. Où se sera ? Est-ce que se sera un gros jet ? Comment la fille va reagir ? Mes pornstars préféré était décidé en fonction de leur habitude avec le sperme. Puis j’ai réalisé que je pouvais etre l’auteur de mes propres cum fetish. J’ai commencé à remarquer la quantité de mon sperme et tout faire pour que j’en produise au maximum, quite à m’abstenir d’avantage que souhaité. Je photographiais mes loads, les comparait. J’imprimais des photos de copines pour leur faire des faciales. Tout tournait autour du sperme.

C’est en regardant par hasard un video d’un homme se masturber et jouïr que j’ai tout bêtement réalisé que ce qui m’excitait n’était pas seulement le sperme, mais l’éjaculation. Pourtant c’était si logique, l’éjaculation me procurait tant de plaisir et de bonnes sensations, le sperme était ce que representait physiquement cette jouissance. Ce n’est plus le liquide qui m’excitait autant, mais la jouissance qui la précede. Dès lors, certaines barrieres sont tombés. J’ai compris que Si ce qui m’excitait le plus etait la jouissance et ce qui y mène, la manière importait alors beaucoup moins. Me faire sucer par une femme ou par un homme, sela m’apparassait maintenant presque semblable. J’ai alors, sur un long laps de temps, ouvert de plus en plus mes horizons. Lorsque je regardais une femme sucer, je m’imaginais de plus en plus à sa place, par le simple désire grandissant de faire jouir un homme, comme j’aime tant jouir moi-meme. Avec cette nouvelle maniere de voir les choses, le pénis des autres m’apparaissait de plus en plus comme un jouet plaisant à manipuler jusqu’à la jouissance. Ce qui accompagna un désir grandissant à vouloir sentir par ma propre main un autre homme éjaculer et ce grace à moi. Ce qui m’excitait en le vivant moi-meme est devenu un excitation à vivre par autrui. J’aimais autant les femmes et tout ce qui les entoure, je baisais avec plaisir, mais secretement je desirais vivre un experience avec un autre homme, au moins une fois.

Parmis mon cercle d’amis, je ne voyait aucun candidat possible avec qui vivre cette experience. Une personne de confiance aurait ete ma preference, mais sa n’adonnait avec personne pour l’instant. Je me suis dit d’etre patient et d’arreter d’y penser. Le temps passa, puis un soir d’été j’ai rejoint un ami chez lui. Il demeurait avec sa copine et ils hebergait le jeune frère de celle-ci pour les mois d’été, lui qui s’était trouver un emploi saisonnier en ville. Il etait une dizaine d’années plus jeune que moi, la début vingtaine et la forme qui vient avec. Il etait sympa et discret. Il a bu quelques verres avec nous et est retournez à la cave, là où était sa chambre. Moi et mon ami on a bu jusqu’au petites heures et il a ete convenu que je reste à dormir, évitant de devoir revenir le lendemain pour ma voiture. Il y avait une deuxieme chambre d’invité à la cave, alors que lui et sa copine dormaient à l’étage. Je suis descendu et je me suis installé dans ma chambre temporaire. Des sons familier se sont rapidement mit à m’interpeller. Je ne pouvais mettre le doigt sur quels sons exact c’étaient et cela m’intriguait au plus au point. Je suis sorti de ma chambre en pretant l’oreille au hasard jusqu’à ce que je m’appercoive que sa provenait de la chambre du jeune frere à la copine. Toujours intrigué à savoir ce qu’était ce bruit familier, et avec le jugement au point mort dû à l’alcool, j’ouvrit sa porte sans cogner, en demandant tout bêtement ce qu’était ce bruit. Ah c’était sa ce bruit familier! Le bruit d’une bouche qui suce des queues! Le jeune frere écoutait un porno, un blowbang, mettant donc en vedette des sons de pipe sans arret. Il me regarda surpris, sans pantalon, queue à la main, l’air mal à l’aise. Avant meme qu’il puisse parler, je m’excusa, mettant la faute sur l’alcool. Je recula pour fermer la porte, mais je lui dit juste avant que j’adorais moi aussi ce genre de porno. Voyant mon attitude relaxe, il m’invita à l’écouter avec lui. Perplexe, je lui demanda de repeter. Il me disa qu’on pouvait le matter ensemble, chacun dans son coin, sans plus. En manque de mots puisque je me demandais quoi en penser, il m’a dit qu’il ne voyait rien de negatif à ce que deux hommes se branle dans la meme piece, mais que si sa me derangait, d’oublier cette proposition. J’avança dans la chambre et ferma la porte derriere moi, en lui repondant que je n’y voyait aucun mal non plus. Chacuns sur une chaise de bureau en regardant ce porno, il repris son activité de branlette. J’était fixé du regard sur sa queue, grosse et large. Me voyant faire, il me demanda si c’était la premiere fois que je fit ce genre de trip. Avec ma reponse affirmative, il m’avoua etre bisexuel et qu’il avait vecu quelques experiences entre hommes. Il me demanda en riant de ne pas m’en faire, qu’il ne me sollicitera pas. Cet aveux m’excita plus qu’il le pense, puisque sela me rendit à l’aise comme jamais. J’ai sorti ma queue de mon pantalon et pendant les minutes suivante nous nous sommes branlés en regardant la pornstar sucer des queues. Puis, je me suis lancé et lui ai demandé :
-Sa peut parraitre bizzare, mais est-ce que je peux te branler? J’ai longtemps désiré le faire et tu es là, bandé devant moi. Je ne peut passer à coté, s’il te plaît, laisse moi te branler.
-Tu me surprends, mais si tu le veux tant, branle moi mec

Je m’approcha, stressé. Je saisit sa bite de ma main, sa grosseur m’impressionna. J’ai commencé a le branler, de haut en bas, de plus en plus rapidement et en etant de plus en plus à l’aise. Je cracha dans ma main, je caressa son gland puis continua. De mon autre main je lui saisisa les couilles. Il aimait sa. Il m’a dit d’arreter car il allait jouir. Je lui dit que c’était ce que je désirais, le faire jouir. Je le sentait approcher de l’orgasme. Ma bite etait dur comme du roch. Puis il soupira et je senti ses couilles et sa bite se contracter. Un enorme jet de sperme sorta, suivit d’un autre. J’avais la main couverte de son sperme. Il s’excusa de ce dégat mais il comprit que j’adorais sa puisqu’avec ma main j’étendit son sperme sur ma queue. Je lui demanda de me branler à son tour , et que ma queue etait deja lubrifier. Il s’executa avec plaisir à branler ma queue couverte de son sperme. Puis il me demanda si il pouvait la nettoyer. Je lui dit de la nettoyer comme une saloppe. Il me demanda d’enlever d’abord tout mes vetements et de m’étendre nu sur le lit. Je le fit et me trouva confortable. Il s’approcha de mon entre jambe par le pied du lit, puis lecha mes couilles doucement en caressant mon gland. Puis avec sa langue, remonta de mes couilles jusqu’au sommet pour enfin mettre ma bite dans sa bouche et me la sucer avec talent et désir. Il était d’avantage doué que mes ex, sachant comment s’y prendre. Je lui ai dit que j’allais éjaculer, il me fit un clin d’oeil et continua jusqu’à ce que j’explose dans sa bouche. C’était si bon. Il avala tout, sans dégat. Je resta couché nu sur le lit, reprenant mes sens. Je lui dit que j’avais adorer cela. Il me chuchotta à l’oreille :
-J’ai adoré aussi te faire decouvrir le plaisir entre hommes, mais as tu le goût d’experimenter l’étape suivante?
-L’étape suivante?
-Mettre une bite dans ta bouche! Je suis prêt pour une 2e ronde.
-Je ne l’étais pas, mais tu m’excites..
-Tant mieux car je vais durer encore plus longtemps, tu vas donc pouvoir prendre le temps d’experimenter
-Alors go, Prend ma place sur le lit, je vais te bouffer ta belle grosse queue
-Attends je suis pas encore bandé
-Couche toi et laisse moi decouvrir..
Il se coucha, nu et le penis mou. Je tira sur sa petite peau pour laisser sortir son gland et le lecha sans arret. Il banda assez vite. Je le branla jusqu’à ce qu’il soit assez dure puis metta cette grosse bite dans ma bouche. Le goût me surpris, c’était si délicieux! Beaucoup plus qu’une chatte. Et puis sa bite etait tellement enorme dans ma bouche que sa m’excitait encore plus. Je me trouva chanceux de pouvoir vivre mon désir et ce, avec une grosse bite de 9po, si large, si propre, si belle avec ses grosses veines, ses couilles rasés bien durcit, son gland rouge vif qui dominait ma bouche. Je fit comme j’ai si souvent vu dans les pornos, je devora sa bite comme une pute nymphomane. Je lecha ses couilles, embrassa son gland, enfoncit au maximum sa verge dans ma gorge. Je donna des coups de gland dans mon visage et tout sa en me branlant comme un pervers. Apres une 20taine de minutes, il commenca à gemir de plus en plus. Il m’annonca etre sur le bord de jouir. Il me dit :
-Je te le dirai pour que tu t’enleves
-Oh non, je veux que ton sperme exploses dans ma bouche de saloppe. Je veux goûter à ce liquide qui vient du fond de tes couilles et que tu expulsera en jouissant de tout ton corps! Rempli moi la geule rien de moins!
-Tes un sacré pervers pour vouloir tout sa la premiere fois!
-Je suis ton pervers à toi, recompense moi en giclant dans ma gorge!
-Putain Tu mexcites tant! Je vais t’innonder alors !
-Fait de moi ta saloppe a sperme, etouffe moi avec tes jets, vide ta belle grosse queue en moi!

Mes paroles firent effet, si bien qu’il m’annonca qu’il allait jouir en me retenant la tête vers sa bite. Nul besoin d’avertissement car je senti sa longue verge se contracter afin d’expulser dans ma bouche tout son sperme. Ma geule se remplit plus vite que j’aurais imaginé, c’était vraiment un enorme load, et a voir l’intensité de son orgasme, je compris que c’était une de ses plus grosse decharge à vie. Le liquide etait brulant, mais je n’osais pas avaler tout de suite, je voulu le voir témoin. Il y en avait tellement que sa coulait le long de mes levres. Lorsqu’il me regarda, J’ouvrit un peu la bouche pour lui montrer tout ce qui y etait, puis j’avala le tout par 2 fois. Il etait excité par cela, et moi aussi. Plus Je sentais le chaud liquide descendre dans mon estomac, plus je bandais dure. Alors qu’il etait encore un peu bandé, je me leva et frotta ma queue contre la sienne, une dans chaque main. Nos glands se touchait sans cesse et s’était une sensation parfaite. Sela le refit bander, à sa grande surprise malgré 2 decharges. Je l’aida un peu avec ma bouche puis une fois nos 2 bites bien dure, nous nous les frottions ensemble, gland a gland, puis on se mit cote a cote et colla nos bite ensemble pour les branlers avec mes 2 mains ensemble. C’était si bon. Il me proposa de finir tout sa en beauté avec un 69. Nous nous couchames sur le lit, un a l’inverse de l’autre, sur le coté, puis on se suca simultanément. Quel bonne sensation de sucer une grosse bite en se faisant sucer aussi. Puis il me demanda si je voulais vivre un orgasme sans precedent. Je lui dit oui. Il commenca a caresser ma prostate externe entre mes couilles et mon anus. Je lui dit qu’il pouvait mettre son doigt dans mon cul, il le fit et la sensation fut merveilleuse. Tout en me sucant, il me doigtait le cul et ma prostate ne fesais qu’halluciné de plaisir. Je fit la meme chose en rentrant mon index dans son anus serrer. Nous avons éjaculer en meme temps, gemissant sans arret, bite dansla bouche, sperme partout dans la bouche, la gorge, sur le menton, partout. Nous sommes rester dans cette position plusieurs minutes, epuisé de tout cette jouissance.

Le surlendemain, on etait en 69 dans mon lit.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire