Histoires de sexe arabes Histoires érotiques au travail Premières histoires de sexe

Kelly M

Kelly M



Kelly M

Fantasme de baiser sa playmate favorite …
Kelly Monaco a égayé toute mon adolescence …
Je l’ai découverte dans mon premier playboy et elle m’a toute suite beaucoup plu.
Elle fait partie de mes 3 playmates préférées avec Stacy S et Patricia F.
Je suis un fan absolu de sa chatte … Pour moi, la plus belle chatte de playmates all time.
Elle est sexy, a un beau visage classy, des seins naturels, un beau petit cul, et comme je l’ai dit, une chatte de dingue.
Je me suis branlé comme un fou dessus pendant des années.

Quelques années après, je travaille dans un grand hôtel parisien, comme étudiant.
Je suis affecté au bar et travaille tard (cela paie bien et j’adore les ambiances de bar d’hôtel).
Un soir, qui vois-je descendre avec 2 ou 3 autres nanas ? Kelly M.
Je me dis que ce n’est pas possible mais elles se mettent au bar et je suis certain que c’est elle …
Bon, il ne faut pas faire le con dans ce genre d’établissements … Je ne bouge pas, tente de rester stoïque (pas facile) …
Juste que je n’arrive pas à ne pas lui jeter un œil de temps en temps …
Elle picole pas mal avec ses copines …

Je me dis qu’elles sont à Paris pour quelques jours de vacances …
Je ne vois pas de mec non plus avec elles …
La soirée se passe et elles finissent par quitter le bar pour monter à leurs chambres …
Juste que c’est Kelly qui paie et elle me laisse un beau pourboire et m’offre un magnifique sourire …
Le lendemain soir, j’espère qu’elles ne passaient pas qu’une nuit et guète l’entrée
Rien.
Je désespère et me dit que j’ai laissé passer ma chance ne fut ce que de discuter avec un fantasme de jeunesse.
Soir suivant, idem …
Je commence à oublier quand assez tard du quatrième soir, je la vois arriver seul jusqu’à mon bar (il est vraiment tard, il n’y a plus beaucoup de client et je suis seul à fermer)
Elle est habillée hyper sex et putain qu’est ce qu’elle est bandante …

Elle commande une un gin tonic dans un français aléatoire mais charmant …
Moi, parlant parfaitement anglais, je lui propose un plutôt un cocktail à base de vodka et elle accepte …
Elle reste au bar pour déguster son cocktail et, vu mon anglais, elle débute la conversation …
Que j’ai l’air jeune pour un barman … Je lui explique que je suis étudiant, que j’ai 21 ans …
On discute de tout et de rien pendant 10 minutes mais je sens qu’elle est … comment dire … assez open …
Je me dis que je rêve mais ce serait fou de ne pas essayer …
Elle n’arrête en tous cas pas de me regarder et j’ai l’impression qu’elle me fait du rentre dedans …
A un moment, elle me demande à quelle heure je finis et je lui réponds : « Malheureusement, 2H00 du mat … »
Il est 1H00 et je me dis « merdre, ca va être trop juste … »
Elle me dit que c’est dommage car elle aurait bien terminé notre discussion en buvant un verre dans sa chambre …
Elle signe sa note et se barre …
Ce n’est pas possible d’avoir si peu de chance …
2H00 …
Je connais le numéro de sa chambre puisqu’il est sur sa note …
J’hésite vraiment car c’est pour se faire virer aller importuner une cliente …
Et puis je me jette à l’eau …
J’arrive à sa chambre et frappe doucement …
Rien …
J’hésite, retente ma chance et finalement la porte s’ouvre …
Elle est devant moi juste avec en lingerie …

Elle me regarde, sourit et puis me dit d’entrer.
Elle me dit qu’elle n’était pas certaine que j’aurais osé venir jusqu’à sa chambre …
Putain, je bande comme un fou …
On distingue ses seins et sa chatte à travers …
Elle me propose un verre et on attaque à la vodka frappée …
Elle me jette des regards de feu et elle me demande si je lui plais …
Je lui réponds : « tu ne peux pas imaginer à quel point … »
Elle s’approche et commence à m’embrasser tout en me caressant la tête …
Elle sent aussi que je bande comme un ours et commence à me déshabiller doucement …
Il est temps que je prenne les choses en main …
Je veux voir sa chatte … Est-elle encore un peu poilue comme à l’époque de mon adolescence ou est-elle épilée

Je lui retire son soutien et commence à lui lécher ses magnifiques seins

Elle soupire de plaisir …
Je me déshabille et elle aperçoit ma queue en forme olympique …
Elle s’approche à genoux pour me sucer mais je veux d’abord voir sa chatte …
Je lui retire sa culotte et je découvre sa chatte encore juste poilue comme il faut, bien épilée mais encore poilue …

Je lui écarte les jambes et je commence à lui bouffer le minou …

OMG je suis en train de brouter la chatte de Kelly M…
Elle adore ça. Je m’applique bien et elle jouit une première fois.
Ca va être à mon tour.
Elle se met à genoux devant moi et commence à me sucer doucement la queue. Je sens ses douces lèvres et sa langue sur ma bite. Que c’est bon. Elle me branle un peu plus vite et me repompe.
Si je ne l’arrête pas, je vais gicler et ce serait dommage d’en rester là.
Je l’att****, la met sur le lit lui écarte les jambes …
Elle me lance un regard de feu … Elle veut se faire démonter …

Je la pénètre doucement : elle gémit …
Et je commence à mettre du rythme … Je la lime bien et finalement je la pilonne …
Elle hurle de plaisir.
Elle en veut encore. Je la retourne et l’att**** en levrette.

Quelle croupe. Un petit cul de fou et on aperçoit sa chatte.
Elle crie encore plus fort.
Elle jouit encore.
Je la fais venir sur moi et elle s’empale sur ma queue pendant que je lui bouffe les seins …

Elle est insatiable …
C’est moi qui vais jouir. Elle comprend : elle se retire et se met à genoux ouvrant grand la bouche …
Je m’approche d’elle … Je me branle à 5cm de son visage … Je vais gicler … Ohhhh ouiiiii putain, les rasades de foutre lui couvre le visage et les seins …

Elle se lèche les lèvres goutant à mon sperme … elle a l’air d’aimer ça …
Elle ne veut manifestement pas en rester là ; elle prend ma queue, me branle et recommence à me sucer … Putain, je rebande illico …
Elle se couche sur le lit, écarte les jambes à fond m’invitant à la pénétrer à nouveau …

J’en profite d’abord pour bien la mater : « Putain pas possible, Kelly M devant moi jambes écartées m’offrant sa magnifique chatte »
Je vais lui donner une souvenir mémorable de cette partie de baise.
Lui limer la chatte comme jamais …
Je rentre dedans et lui met des énormes coups de bite …
Elle prend un pied de dingue et moi aussi …
De temps en temps je m’arrête et lui broute la chatte (il faut en profiter, brouter une chatte pareille, ça n’arrive pas tous les jours) et puis je m’y remets …

Elle n’en peut plus … Elle me jette des regards voulant dire (gicle moi-dessus mon chéri, couvre-moi) …
Je vais couvrir sa chatte ce coup ci … Ohhhh oui que c’est bon …
Putain … on est resté dans les bras l’un de l’autre un certain temps sans parler, juste en se regardant …
Je n’en pouvais plus … Elle, par contre, elle me regardait encore avec des yeux pétillants …
Je ne savais pas si c’était les restes de ses orgasmes ou si elle avait encore envie …
J’avais de toute façon la bite en feu.
Elle s’est levée et m’a dirigé vers sa douche …

On l’a prise à deux … On se regardait et on se caressait …
A un moment elle s’est mise à genoux et m’a dit : « je suis certain que je peux encore te faire bander » et elle m’a pompé de nouveau avidement …
Quelle gonzesse …
Moi, je me laissais faire en profitant des ses seins et en matant sa chatte (elle écartait un maximum les jambes pour me la montrer pendant qu’elle suçait »
Ahhhhh, ahhhhhhh, ohhhhhh, ouiiiiiii …
La voilà de nouveau pleine de foutre sur tout le visage déjà tout mouillé …
On a terminé la douche, on s’est rhabillés, on a encore discuté 10 minutes et j’ai quitté la chambre sachant qu’on ne se reverrait jamais …
Sachant aussi qu’on se souviendrait très longtemps de notre folle partie de baise, surtout moi