Histoires de sexe travesti Histoires érotiques couples amateurs

A votre service – Episode 6

A votre service – Episode 6



Ce qu’il faut savoir des épisodes précédents pour comprendre celui-là: Lors de son premier jour de travail pour l’entreprise de services privés “Clean & Co” , Ryan Summers a participé à une expérience sexuelle sans précédent avec la belle maîtresse de maison, Jenna Bocquet et sa femme de ménage au visage masqué. Les éléments qui s’enchainèrent après ça emmenèrent le jeune homme dans des histoires complètement folles et à une déclaration d’amour inattendue de la belle métisse Amy Jereman. C’est donc la tête pleines de problèmes que Ryan retourne travailler chez les Bocquet, se demandant s’il pourrait résister à la belle Jenna cette fois-ci…

Episode 6: Le jeu de Jenna

Il faisait chaud ce samedi, Ryan réalisa qu’il avait passé toute l’après-midi à méditer sur ce que lui avait dit Amy. Etait-il au moins capable d’entretenir une réelle relation avec elle? Laisserait-il son amour à sens unique pour la belle Mélanie Trigerman disparaitre pour ouvrir les bras à celui que semblait lui offrir la jolie métisse. Il aimait bien Amy, le fait d’avoir traversé ce sale passage avec elle et sa soeur les avait étrangement rapprochés. Mais il n’était sûr de rien. Rien que là, il avait envie de retrouver la chatte de Jenna Bocquet au plus profond de lui. S’il sortait avec Amy, il pourrait laisser tomber ses activités sexuelles sur son lieu de travail. Ou pas? N’en serait-ce pas d’autant plus excitant s’il y avait de l’interdit dans ces relations? Il se surprit à penser comme s’il entretenait déjà une relation avec Amy et arrêta sur le champs. Surtout qu’il arrivait enfin devant la magnifique villa des Bocquet. Il s’annonça à l’interphone.
– Bonjour, c’est Ryan Summers de Clean & Co!
Il attendit quelques secondes puis une voix féminine qu’il reconnut immédiatement répondit:
– J’arrive!
La voix enjouée de Jenna lui réchauffa l’esprit et quelques instants plus tard la grande porte de bois s’ouvrit et Jenna en sortit en souriant à son arrivant. Elle était habillée simplement mais dégageait une classe incroyable. Elle portait une petite robe noire très légère habillant élégamment sa silhouette de mannequin, avait les jambes nues et de très belles chaussure à talons.
– Ne bougez pas, lança joyeusement la belle femme, j’arrive. On va sortir tout de suite.
Ryan s’en étonna tandis que la belle femme et ses beaux cheveux blonds ondulés ouvrait le portail d’entrée en pressant sur un bouton. Dès que l’ouverture fut assez grande, Jenna se glissa de l’autre côté près du jeune homme.
– Voilà, dit-elle en ajustant son petit sac à main noir autour de sa taille, nous sommes fin prêts.
– Mais… Prêts à quoi?
La belle femme lui offrit un sourire resplendissant.
– Ce soir, on sort tous les deux, c’est ta mission, M. Clean & Co.

Le soleil allait se coucher très bientôt mais le métro que Ryan et Jenna Bocquet prirent était bondé. Ils avaient réussis à s’asseoir avant qu’il y ait trop de monde dans la rame. Ryan était assis à côté d’un homme qui sentait fort la sueur et faisait de son mieux pour ne pas respirer tandis que Jenna, assise en face de lui, pianotait sur son téléphone portable dernière génération en silence. Ryan la dévorait du regard lorsque celle-ci était prise par son téléphone. Ses yeux glissaient sur ses magnifique jambes sorties tout droit d’un magazine de mode qu’elle avait croisé machinalement. La jeune femme décroisa d’ailleurs ses jambes à ce moment pour changer de jambe et les recroiser. Ryan n’en était pas sûr mais il avait eu l’impression que la femme ne portait pas de culotte, mais resta discret et regarda ailleurs. Ils arrivèrent enfin en ville près d’une demi-heure de trajet plus tard et sortirent tant bien que mal de la rame en poussant les gens pour se frayer un chemin. Ryan connaissait bien l’arrêt où ils étaient descendus, la place Vermont, un lieu rempli de boutiques de luxe et de centre commerciaux en tout genre.
– Voilà le topo, Ryan, dit gentiment Jenna. Les boutiques ferment tard ici, mais on a quand même plus qu’une demi-heure. Je voudrais m’acheter deux-trois bricoles et j’aurai besoin de ton avis. Ensuite je te paye un excellent restaurant du coin.
Ryan sourit.
– Après avoir enduré le voyage, autant ne pas être venus pour rien. Je vous suis, Mme Bocquet.
Jenna lui prit le bras et le mena vers l’un des grand centre en sautillant. Elle posa un petit baiser sur la joue du garçon et lui dit simplement:
– Ok, mais je t’en prie, appelle-moi Jenna!

La première boutique qu’ils firent fut un magasin d’habits très osés et de lingeries très déshabillées. Jenna sélectionna rapidement quelques articles en demandant à Ryan s’il les trouvait jolis, et lorsque celui-ci acquiesçait, elle les coinçaient sous son bras. Puis elle se dirigea vers les cabines d’essayages et se glissa dans une cabine. Ryan attendait contre le mur un peu à l’écart en imaginant la belle se déshabillant de l’autre côté du rideau. La simple pensée de revoir son corps de déesse alluma un feu ardent dans son esprit qui ne pouvait plus s’éteindre. Une jeune femme très séduisante passa à côté de Ryan et laissa flotter un parfum enivrant que le jeune homme huma à pleines narines, elle entra directement dans la cabine avoisinante et laissa Ryan seul avec son excitation grandissante. Au bout de quelques instants, le rideau de la cabine de Jenna s’ouvra et la magnifique blonde fatale s’exposa au regard de tous dans une toute petite tenue très sexy et Ryan dut serrer un peu les jambes tant son érection se fit voir en une seconde. Elle regarda Ryan et lui lança:
– Viens-voir, Ryan, tu peux m’aider?
Le garçon ne sut pas trop comment réagir mais le magasin était relativement vide donc il osa approcher et la jeune femme le tira à l’intérieur de la cabine d’un coup sec et tira le rideau. Elle plaqua Ryan contre le mur et l’embrassa passionnément en faisant glisser sa langue sur la sienne d’une manière très excitante et sensuelle. Lorsque leurs bouches se décollèrent, Jenna attrapa la ceinture de Ryan et commença à la détacher silencieusement.
– J’ai une proposition à te faire Ryan…
Le garçon sourit.
– Laisse-moi deviner, il faut que je te prenne dans la cabine?
Jenna fit la moue.
– Non, c’est trop simple. Je te propose un petit jeu.
La blonde fatale fit tomber le pantalon du garçon d’une traite et descendit gentiment le caleçon à son tour, évidemment le sexe de Ryan était déjà au garde-à-vous.
– Si tu respectes les règles, continua Jenna, je te donnerai une lourde avance d’argent sur ton salaire.
Ryan la regardait dans les yeux, le coeur battant, il savait que tout était envisageable avec elle. Jenna prit le caleçon du jeune homme dans les mains une fois descendu.
– Ce soir, je porte une robe très légère que j’aime beaucoup car je n’aime pas les excès inutiles de tissu. Et évidemment je ne porte pas de sous-vêtements en dessous. Ceux que je porte là, c’est pour plus tard.
Elle retira à présent son soutien-gorge libérant ses deux obus puis fit glisser le string qu’elle avait essayé, Ryan était aux anges. Jenna le remarqua à son sexe tressaillant.
– Moi aussi j’en ai envie, mais mon jeu sera bien meilleur!
Elle fit glisser sa robe par-dessus ses épaules et recouvrit donc son corps de déesse. Elle montra le caleçon de Ryan qu’elle tenait toujours dans sa main.
– Toi aussi tu ne vas rien porter sous ton pantalon ce soir! Elle glissa le caleçon dans son sac à main.
Elle se pencha pour remonter le jean de Ryan et le garçon le rattacha doucement, un peu déçu.
– Voilà la règle ultime de la soirée, dit la femme, chaque fois que je prononcerai le mot “bite”, je veux que tu sortes ton outil. Mais si ça se jouait que dans un sens ce serait nul, donc dès que tu prononceras le mot “chatte” ou “seins” je devrai moi aussi sortir mes atouts de ma robe.
Ryan écarquilla les yeux. Etait-elle sérieuse ? S’adonner à ce jeu semblait très excitant mais il sentait que la situation pouvait dégénérer à tout moment.
– Joue le jeu Ryan, et je te promets que tu pourras profiter pleinement de mon corps par la suite ! Ca marche ?
Ryan déglutit avec difficulté, son cœur battant toujours fort.
– D… D’accord !
Jenna sourit machiavéliquement.
– Génial !

Ils sortirent de la cabine l’un après l’autre sous le regard gênés des autres clients, Ryan les ignora en ne pensant qu’au nouveau jeu de Jenna. Il suivit la jeune femme dans les rayons du magasin en essayant de cacher tant bien que mal l’énorme érection qui pointait dans son jean sans caleçon. Jenna chantonnait en regardant dans une pile de tops rose et noir très sexy. Elle en sortit un de la pile et le montra à Ryan.
– Viens voir ! Demanda la jeune femme.
Le garçon s’exécuta et porta son regard sur le top.
– Tu l’aimes bien ? Lui demanda la femme.
Ryan regarda le top puis Jenna en l’imaginant porter le vêtement si sexy. La blonde lui sourit.
– Bite !
Ca y est, le cœur de Ryan se mit à battre à deux cents à l’heure tandis que le sourire de Jenna grandissait.
– M… Mais…
– Tu as dit que tu marchais Ryan, rappela-t-elle, et avec moi il n’y a pas de marche arrière. C’est soit tu joues avec moi, soit tu files tout droit chez toi et oublies mon existence !
Ryan regarda autour d’eux, il y avait deux jeunes filles à la caisse, tenue par une femme plus mûre. Sur sa gauche, derrière le rayon d’à côté, se tenait un couple qui regardait des soutien-gorge. La hauteur des rayons coupait à peu près la vision au niveau de la poitrine, et du coup ils ne devaient pas voir ses jambes non plus. Ryan essuya une goutte de sueur qui perlait de son front et sortit son sexe à travers sa braguette ouverte. Sa queue était dure comme du fer et l’air libre l’excita encore plus. Mais ce n’était que le début de son calvaire. Jenna attrapa son sexe d’une main et commença à le masturber doucement en silence, un sourire provocateur sur les lèvres.
– Je veux que tu me dises ce que tu ressens… chuchota la femme, tout ce que tu ressens… Qu’est-ce que ça te fait de te faire branler au milieu d’un magasin comme ça ?
Ryan ricana en essayant de garder une expression normale sur le visage tandis que Jenna faisait monter son excitation incroyablement fort.
– Je… J’hésite entre une honte énorme et un sentiment de supériorité étrange…
– Aaah… Chuchota la maitresse de maison, Dis-m ’en plus… Sur cet étrange sentiment…
Ryan réfléchit et chercha ses mots.
– C’est bizarre… Non seulement c’est très excitant… Ta main me fait énormément de bien… Et en même temps… il y a cette jeune femme à côté avec son copain, qui ne se doute de rien… J’ai l’impression d’avoir du pouvoir sur elle…
– Mmmh… continues… susurra Jenna.
– Je… J’ai l’impression que je pourrai l’att****r là maintenant et la prendre contre une étagère… Devant tout le monde… La savoir à quelques mètres de ma queue comme ça… Ca me rends fou…
Ryan reposa son regard sur sa tortionnaire.
– Chatte ! Ordonna-t-il.
Jenna ne le quitta pas du regard et ne lâcha pas son sexe, mais tira lentement avec son autre main sa robe vers le haut. Ils ne dirent plus rien mais s’exécutèrent en silence. Ryan glissa ses doigts tremblants de désir sur le pubis lisse de sa partenaire et en entra un profondément dans sa fente trempée. Le visage de Jenna se teinta de rouge et son souffle s’accéléra mais elle tentait elle aussi de rester naturelle, regardant autour d’elle que personne ne venait dans le rayon où ils se tenaient. Elle accéléra le mouvement de sa main sur le membre du jeune homme pour tenter de calmer sa propre excitation grandissante, mais Ryan savait utiliser ses doigts à la perfection et joua avec le clitoris de la pauvre femme avec talent et bientôt celle-ci ne put plus donner un seul mouvement de poignet sur le sexe du garçon. Elle ferma les yeux lentement tandis que Ryan regardait le couple d’à côté se diriger au bout de leur rayon et tourner lentement vers celui où il se trouvait avec Jenna. Il stoppa donc nettement, laissant retomber la robe de la femme et rangea très rapidement son outil dans son jean en refermant sa braguette. Jenna comprit à la vitesse des mouvements de son ami que quelqu’un approchait et s’approcha de Ryan tandis qu’il terminait de remettre sa queue en place dans son pantalon, même si une bosse énorme apparaissait maintenant dans son entrejambe, sans aucune discrétion. Le couple ne remarqua rien, si ce n’est un autre couple en train de s’embrasser dans le rayon.
– On file, chuchota Jenna.
Et les deux amants se dirigèrent doucement vers la sortie du magasin, Ryan tentant vainement de se calmer en marchant, une magnifique bosse dans le jean.

– C’était moins une ! S’exclama Ryan alors qu’ils venaient de s’asseoir sur un banc au milieu du parc avoisinant.
Le soleil était couché à présent, l’air frais du soir faisait du bien et les deux amants prenaient maintenant un bol d’air bien mérité.
– J’ai trouvé ça très excitant moi, ricana Jenna. Le danger… Le public… Tu as aimé ?
Ryan tourna un regard amusé vers la femme.
– Un peu, ouais, que j’ai aimé ! Le risque est très excitant c’est vrai.
– Hahaha ! Jenna posa sa tête contre l’épaule du garçon.
Le parc était calme, presque vide. Les quelques derniers oiseaux qui restaient piaillaient doucement. Ryan se mit alors à penser à tout ce qui lui était arrivé en seulement 3 jours. C’était irréel, il était passé du garçon amoureux de Mélanie Trigerman à une sorte de statut d’homme-pute. Il avait couché avec 4 filles en 3 jours, et une des jumelles Jereman, Amy, lui avait proposé une relation plus poussée. Et tout ça était arrivé dès lors qu’il avait commencé à travailler pour Clean & Co. Il ne pouvait plus réfléchir… Etait-il vraiment amoureux de Mélanie, ou pourrait-il se mettre en couple avec Amy sans penser à son premier amour ? Et pourquoi, alors qu’il envisageait de se mettre en couple avec une fille, désirait-il autant jouer avec Jenna Bocquet ? Celle-ci d’ailleurs mit fin à sa pause de réflexion.
– Ouh ouh ! Il y a quelqu’un ?
Ryan sortit de son rêve.
– Pardon, j’étais perdu dans mes pensées !
– Ah je vois !
Ryan caressa les cheveux d’or de la femme.
– J’ai une question, Jenna… (La femme releva son regard vers le sien en silence), La dernière fois, tu as dit que tu m’avais demandé pour satisfaire tes envies sexuelles, exact ?
– Exact, répondit-elle du tac-au-tac.
– Pourquoi moi ? Je sais que quelqu’un a demandé que ce soit moi en particulier…
Jenna tressaillit doucement mais le garçon ne remarqua rien.
– Ca a un rapport avec ma sœur ? Je sais qu’elle est sortie avec ton fils…
Jenna retira sa tête de l’épaule du garçon.
– Ca n’a rien à voir, répondit-elle, j’ai pris la liste de Clean & Co, j’ai cherché celui qui avait le profil le plus à même de m’amuser, et je t’ai choisi. Le fait que tu sois le frère de Natacha ne m’est même pas venu à l’esprit.
– Très bien… répondit-il, un peu dubitatif.
Jenna déposa un doux baiser sur sa joue et lui chuchota :
– Bite…

Le regard de Ryan parcouru très rapidement la totalité du parc. C’était un petit parc simple, plus ou moins rond rempli de verdure, encerclé d’arbres avec une petite fontaine ronde au centre. Certes, le parc était vide, mais il était tout de même situé au milieu d’une zone très fréquentée, même en cette heure tardive. Elle était réellement folle ! Cependant, Ryan avait une folle envie de rejouer à son jeu, quels qu’en soit les risques ! Il ouvra lentement sa braguette et il n’eut même pas à sortir son sexe qui s’éjecta seul de sa prison. Jenna l’attrapa en vol et se mit à masturber son ami lentement.
– Tu y prends goût hein ? A mon petit jeu… Glissa-t-elle sensuellement au garçon.
– Je crois bien, répondit-il. Seins…
La blonde s’exécuta et sortit ses beaux seins ronds que Ryan se mit à caresser doucement. Ils étaient chauds et doux, vraiment parfaits. Sans rien dire, Jenna se laissa tomber sur le côté et enfourna d’une traite le sexe du jeune homme dans sa bouche. Elle le suça doucement, en soufflant fort, Ryan s’agrippant à ses cheveux, caressant ses seins. Le garçon se laissait aller à ce fantasme incroyable. Il se faisait sucer dans un parc tellement central dans la ville… C’était si excitant… Mais soudain, un coup de froid envahit le jeune homme. Un homme se tenait en face d’eux, sous un arbre, à quelques 30 mètres tout au plus et Ryan ne l’avait pas vu avant. Leur regards se croisèrent de loin, c’était sûr il comprenait très bien ce qui se passait et l’homme semblait intéressé. De loin, Ryan put remarquer qu’il portait un chapeau de pêche et une veste blanche, un jean troué… et il regardait toujours dans leur direction sans se gêner.
– Jenna, chuchota-t-il à la jeune femme qui avalait toujours son sexe, il y a un homme qui nous regarde…
La femme releva la tête et s’essuya le coin de la bouche en regardant dans la direction indiquée par Ryan. Elle vu l’homme et le regarda de la tête aux pieds. Elle lui adressa un clin d’œil discret.
– Laisse-le regarder, ordonna-t-elle.
Ryan en eut le souffle coupé mais déjà la belle engloutissait à nouveau sa queue tendue. Elle le suçait sans se gêner le moins du monde et Ryan sentait le plaisir augmenter tout en voyant toujours l’homme les regarder. Jenna sortit le sexe gluant du jeune homme de sa bouche un instant pour lui dire :
– Dis-moi ce qu’il fait, tout ce qu’il fait !
Et elle recommença à le sucer. Ryan tenait la tête de Jenna sur sa queue en fermant de temps à autre les yeux de plaisir en regardant ce que faisait l’homme, le défiant presque du regard.
– Je crois qu’il commence à se toucher l’entrejambe… Souffla-t-il.
– Mmmmh… Répondit Jenna.
L’homme se touchait effectivement à travers son pantalon en regardant le couple. Il restait caché sous son arbre sans bouger mais commençait apparemment à ouvrir sa braguette en jetant des regards inquiets sur les côtés pour ne pas se faire voir. D’ailleurs Ryan fit de même, vérifiant à l’occasion que personne n’entrait dans le parc, mais ce ne semblait pas être le cas.
– Je crois… ah… qu’il sort sa queue… dit Ryan avec peine, tant le plaisir montait.
Jenna stoppa ses mouvements de tête sur la verge du jeune homme et tourna son regard sur l’homme. Celui-ci remarqua bien que la blonde le regardait droit dans les yeux et tenta alors de cacher son sexe qu’il venait de sortir de sa braguette. Mais Jenna ne fit pas la moue mais lui répéta son clin d’œil coquin en ajoutant cette fois un mouvement de langue très explicite. Puis Jenna se leva du banc et se pencha en avant pour remettre le sexe de Ryan en bouche et dans cette position, le voyeur caché sous son arbre avait une vue privilégiée sur sa splendide croupe, dont la robe ne cachait presque plus rien. Un coup de vent et la vulve trempée de Jenna se serait retrouvée totalement à découvert. Ryan regardait la blonde mener la danse d’un air amusé et serrait les dents de plaisir, elle redoublait d’intensité avec sa bouche. C’est sûr, elle aimait vraiment jouer la salope. Le jeune homme regardait ce que faisait le voyeur en se faisant pomper et il remarqua que celui-ci se masturbait à présent sans aucune gêne.
– Oooh… gémit Ryan… Il se branle… On dirait… oooh… qu’il apprécie la vue…
Jenna accéléra encore les mouvements de sa tête sur la verge du garçon, de façon saccadés et violents, le corps entier de la femme bougeait sous les impulsions qu’elle envoyait. S’impatientant, elle tira doucement sur les pans de sa robe et sentit le tissu remonter au-dessus de ses fesses. Cette fois, le voyeur voyait tout, elle espérait qu’il comprendrait le message. L’homme n’en croyait pas ses yeux, il cessa presque de se masturber, tant il était surpris. Ryan, lui, n’en pouvait plus. Il soufflait pour tenter de calmer son excitation, mais les gémissements et le souffle chaud de la blonde sur son sexe ne l’aidait en rien. Il pencha sa tête en arrière et leva les yeux au ciel… Il se faisait sucer ici, dans ce parc au milieu de la ville… Soudain, Jenna recracha son membre pour lâcher un petit cri de surprise et le garçon n’eut pas à se demander pourquoi : le voyeur était là, devant eux, ou plutôt devant lui et derrière elle, et il venait apparemment d’introduire son sexe d’un traite et sans prévenir dans la chatte ouverte de Jenna.
– Aaaaaah !! S’exclama la femme tandis que l’homme attrapait ses hanches et commençait à faire valser son corps contre le sien.
Ryan ne dit rien, il regardait.
– Espèce de petite pute ! Cria le voyeur. Tu offres ton cul à un inconnu, comme ça ?
En lui disant ça, il accéléra le mouvement de ses hanches et l’étrangla gentiment. Ryan se retrouvait en simple spectateur car prise de la sorte, Jenna ne pouvait plus s’occuper de sa bite.
– Aaaah ! Gémit-elle. Ouiiii, j’aime ça !! J’adore m’offrir en public !
– Salope !! Lui répondit simplement l’homme. Je vais te faire regretter d’avoir joué à ce jeu-là avec moi.
Il releva un peu plus la robe de Jenna et tira sa veste vers le haut, de ce fait il avait maintenant une vue parfaite sur son sexe entrant et ressortant de l’antre visqueux de la blonde. Il tapait en elle tellement fort que les cheveux aux boucles d’or de la femme volaient dans tous les sens. Ryan regarda aux alentours si personne n’approchait, mais toujours rien. Le voyeur aux anges jeta un regard sur Ryan et attrapa la tête de Jenna en lui glissant :
– Mais continue de sucer ton ami, putain ! Il va pas rester là à regarder !
Et l’homme appuya sur la tête de Jenna jusqu’à ce qu’elle remette à nouveau le sexe du garçon dans sa bouche. Ryan râla de plaisir lorsque sa bite à l’air libre rentra à nouveau dans la gorge chaude de la blonde. Il la regardait amusé tenter de se concentrer sur sa queue mais ne pas pouvoir s’empêcher de gémir sous les coups de hanches de l’homme. Puis l’homme s’arrêta et retira sa verge de la chatte défoncée de Jenna pour lui ordonner :
– Assieds-toi sur lui, je vais baiser ta bouche de pute !
Jenna semblait aux anges et s’exécuta sans rien dire, seul persistait ses gémissements de plaisir. Elle attrapa la verge de Ryan dans sa main tremblotante et s’assit dessus doucement en la faisant glisser dans sa fente détrempée.
– Oooooh… Râla Ryan tandis que la chaleur de la chatte de la blonde l’enveloppait peu à peu.
Le tissu de la robe retombait sur les jambes du jeune homme et il voyait les seins toujours nus de la belle sautiller dans les airs, alors il les attrapa et les utilisa comme appui pour faire la faire sauter sur ses couilles. Pendant ce temps, le voyeur attrapa la tête de Jenna et l’appuya sur son membre plein de cyprine collante et celle-ci n’eut d’autre choix que de la prendre au fond de sa bouche. Le voyeur lui tint la tête en enfonçant sa queue jusqu’au plus profond de la gorge de la blonde, Jenna suffoquait, punie d’avoir trop excité cet homme. L’homme jeta un regard aux alentours, mais toujours personne dans les alentours du parc, cependant il décida de ne plus trop tarder. Il attrapa les cheveux de Jenna et balança ses hanches d’avant en arrière d’un rythme très rapide.
– Je vais remplir ta bouche de pute avec mon sperme, salope !!
Ryan fit rebondir la femme sur son sexe en accélérant lui aussi.
– Je vais jouir aussi ! Gémit-il.
Jenna ne put que gémir en guise de réponse, sa bouche prise par le sexe du voyeur. Soudain, elle sentit son entrejambe se remplir du liquide chaud et visqueux de Ryan qui agrippa ses seins en râlant. Elle n’eut pas le temps de profiter de cette sensation car immédiatement, sa bouche se remplit du sperme vraiment liquide de l’autre homme. Elle en reçut une quantité impressionnante qui remplit entièrement sa bouche. Elle avala et tira la langue pour recevoir la fin de la jouissance de l’homme. Lorsque celui-ci eut terminé sa petite affaire, il bifla Jenna et rangea son outil rapidement.
– Sale pute! Souffla-t-il, avant de se retourner et de s’en aller rapidement.
Jenna souleva son corps et se retira du sexe de Ryan qui soufflait en silence. La femme remonta sa robe et la remit en place. Elle sortit ensuite un mouchoir et s’essuya l’entrejambe. Ryan ne disait rien, il regardait la belle blonde en rangeant sa queue dans son caleçon.
– Tu… es tarée… dit-il simplement.
Jenna lui sourit.
– Tu viens? Répondit-elle. Je t’ai promis un dîner…