Histoires de sexe lesbiennes Histoires érotiques

La famille de ma copine 6e chapitre

La famille de ma copine 6e chapitre



Non ! Mais regarde qui passe nous voire . S’est mis à ricaner Marco .

Ne le crois pas Sandra !!! Non mais sérieux ! Tu penses vraiment que j’aurais couché avec un mec pareil ? ” bien évidemment Prescillia n’en pensais pas un mot . Mais elle ne tenait vraiment pas à se faire passer pour une salope. Puis Prescillia s’est adressé à sa sœur “

Et toi sérieux . Tu n’as pas honte de faire ça ici ?

Marco n’a pas tardé à demandé à Prescillia si elle n’avait pas honte de piquer le mec de sa sœur ?

Mais c’est faux je te le jure Sandra !

Ah oui ? Alors combien tu paries avec moi que je sais ce que tu portes ?

Prescillia – que veux-tu dire ?

Que ta sœur m’a accueilli à l’entrée . Et il a simplement fallu que je lui dise d’aller enfiler un de tes soutif et culottes jaune poussin pour qu’elle monte se changer .

Prescillia – Attends tu n’as pas fait ça ?

Marco – Bien évidemment qu’elle l’a fait pas vrai Priscilla ?

Sandra précipité par la colère , s’est précipité sur Prescillia et lui a arraché volontairement le haut du chemisier blanc afin de constater par elle-même .

Non mais je rêve ! Il a raison c’est à moi .

Pendant que les deux sœur se chamailler . Marco de son côté se régaler du spectacle devoir la généreuse poitrine de la grande sœur dévoiler dans le soutien-gorge jaune poussin .

Prescillia. Non mais crois-moi Sandra ce n’est pas ce que tu crois .

Sandra. Ah oui et qu’est-ce que je dois croire hier dans ta chambre je te demander ce qu’il t’avait dit . Et tu m’as dit rien du tout . Et pour finir , j’apprends que tu étais dans l’auto avec lui .

Marco se mit à crier .

Écoutez moi bien maintenant ! Vous allez vous taire et m’écouter . C’est à moi de parler !

Toi Priscillia comment peux-tu persister à dire qu’il ne s’est rien passé ? Alors que tu n’as fait que sucer ma bite et que je t’ai baisé ton cul comme la dernière des salope sur le capot de ta voiture. Et toi Priscillia . Comment peux-tu reprocher à ta frangine de porter ton soutif alors que je t’ai baisé dans des chiottes avec la culotte de ta propre mère .

Les deux sœur se sont tus prise comme de lapin dans des phares .

Puis Marco fier comme un dieu , c’est approcher des deux sœur . Et sans même se soucier de leur réaction à poser ses mains sur chacune d’entre elles . Dans la main droite il tenait énergiquement le sein droit de Prescillia où seul le tissu jaune poussin du soutien-gorge le séparer du contact de sa peau . Tandis que dans sa main gauche il m’a l’accès à travers le pull-over noir cachemire le saint gauche de Sandra .

Sandra je suis bien évidemment la première a interpellé Marco .

Qu’est-ce que tu fais ?

Allons Sandra . Tu le vois bien . Je pense qu’on a bien mieux à faire que de se chamailler et sur cette phrase . Marco a ôter le balconnet gauche du soutien gorge de Prescillia exposant ainsi le sein gauche à la vue de Sandra . Puis il a saisi une partie de la chevelure blonde de Sandra dans sa main obligeant le visage de cette dernière à s’approcher au plus près du sein gauche de Prescillia .

Alors que Sandra supplia Marco d’arrêter . Priscilla de son côté ne réagissez pas et ferma les yeux pour seule réaction un geste de la tête vers le plafond.

Regardez-vous les frangines . Vous êtes les plus belles salope que je n’ai jamais vu . Puis il a collé le visage de Sandra entre les deux seins de Prescillia .

Vas-y ma chérie imprégner toi de cette odeur .

Bien évidemment Sandra à bien tenter de se dégager de la poitrine de sa sœur avant d’arrêter tout résistance .

Voilà c’est bien laisse-toi aller . Et bien que Sandra avec toujours une partie du visage enfoui entre les deux seins de sa sœur qui ne portait plus aucune résistance . Marco qui tenait toujours enroulé dans Sa main une partie de sa chevelure blonde à forcer le visage de cette dernière à venir coller ses lèvres contre celle de Priscilla qui elle à l’inverse de sa soeur rester figé telle une automate .

C’est ça mais chérie . Maintenant sortez vos langues . Je veux voir vos langues se toucher sans rouler l’une autour de l’autre.

Pitié Marco . C’est ma sœur ! A’ lancé une nouvelle fois Sandra à Marco .

Raison de plus . Et puis regarde là donc un peu . A-t-elle l’air offusqué ? Effectivement Sandra ne voyez aucune réaction de la part de Priscilla . Et Sandra fut bien plus choqué encore quand elle a senti la langue de sa sœur se poser sur le haut de ses levés pour venir glisser assez fortement entre ses lèvres .

Le dégoût de Sandra au contact la langue de sa sœur était telle, qu’elle ressentait de violent haut de cœur . Comment sa sœur pouvait-elle avec autant de simplicité violer sa bouche .

Puis Marco c’est enfin décidé à lâcher de sa main la chevelure blonde de Sandra et se précipita derrière Prescillia . Et aussi incroyable que cela puisse paraître . Marco fut surpris que Sandra rester au contact de sa sœur alors qu’il lui était facile de s’éloigner .

Pour Marco il était temps de passer à un stade supérieur . Alors toujours dans le dos de Prescillia il a positionné ses deux mains sur la poitrine généreuse de cette dernière en prenant soin d’exposer hors du balcon jaune le deuxième sein à la vue de Sandra . Puis toujours aussi sereinement Marco a attrapé les deux poignets qui pendait le long du corps de Prescillia pour venir les poser sur la poitrine de Sandra qui est au contact des mains de sa sœur sur sa poitrine recula soudainement .

Putain ! Prescillia qu’est-ce que tu fais ? Tu vois pas qu’il nous manipule ! Et puis tu es ma sœur. Bordel !

Bien que Prescillia était rouge en attendant sa petite sœur lui faire la morale . Elle a simplement ouvert la bouche pour sortir deux phrases .

Désolé mais j’ai besoin de lui . Puis là dessus quelques larmes ont coulé sur le visage de Priscila .

C’est-y pas mignon ça . Ta grande sœur à besoin de mois . Et tout en continuant de regarder Sandra dans les yeux il a glissé ses mains au niveau de la taille de Priscilla et à dézipper les premiers boutons de son jean pour enfin faire glisser de moitié le vêtement le long de ses jambes .

Prescillia eu comme un dernier sursaut de moralité en demandant à Sandra de quitter la pièce bien consciente de ce qui était en train de se passer . Mais bien que Sandra avait pensé à cette idée bien avant que sa sœur ne lui propose . Elle y avait vite renoncé . Car bien qu’ elle trouver ça totalement immoral et dégradant , Sandra été toujours aussi follement amoureuse de Marco et ne tenait absolument pas à laisser Marco et Priscilla ensemble .

Tu penses à Gaëlle ? Puis maman tu te rends compte qu’elle ne va pas tarder à rentrer .

Marco se mi simplement à sourire en écoutant Sandra . Puis a fait glisser sa main entre l’élastique jaune de la culotte de Priscillia qui au contact de ses doigts contre ses poils pubiens noir sombre ferma de nouveau ses yeux et ses point .

Malgré elle . Sandra regarder l’entrejambe de sa sœur et pouvais apercevoir la main de Marco à l’intérieur de la culotte remuer lentement . Et bien qu’elle avait du mal à le reconnaître elle était jalouse de ne pas être à sa place .

Qu’est-ce que tu attends Sandra . Viens te mettre à genoux au pied de ta sœur . Et tout en disant cela Marco a donné une légère petite claque derrière la tête de Prescillia . Et toi ouvre les yeux et regarde ta frangine . Toujours aussi obéissante Prescillia s’est mise à fixer Sandra .

Voilà qui est mieux . Maintenant explique un peu ce que je t’ai fait hier soir sur le capot de ta voiture .

L’amour . A répondu Prescillia la voix tremblante alors que la main de Marco s’accélérer .

Je ne crois pas moi . Ce que je t’ai fait ce n’était pas de l’amour . Mets de la baise . Alors il est temps d’expliquer à ta petite sœur exactement où je t’ai baisé .

Tout en disant cela les doigts de Marco se sont enfoncés dans le vagin de Prescillia qui ne pouvait s’empêcher de pousser des cries de plaisir au contact des doigts de Marco .

Mon cul ….. il a baisé mon cul …. Oh mon dieu ne t’arrête pas …… c’est bon continue ….. oh oui ça vient ….

Sandra n’en revenait pas . Sa sœur avait perdu toute moralité il se trouvait totalement sous la coupe désormais de Marco .

Oh oui . Mon dieu c’est bon . Vas-y ….. vas-y oui ….. puis Marco c’est de nouveau penché dans le creux de l’oreille de Prescillia je crois que ta sœur n’a pas bien compris . Alors que dirais-tu de lui redire mais cette fois-ci plus fort encore .

Priscillia était bien trop excité à sentir les doigts de Marco dans son vagin pour résister .

Mon cul …. Ho …. Oui il a baisé mon cul ….

Tu entends Sandra ta sœur est désormais la mienne .

Putain Priscillia qu’est-ce que tu fais ? Arrête et tais-toi !

Arrête de me faire chier avec ta mère . Et puis il est peut-être temps qu’elle s’aperçoive quel genre de salope elle a mit au monde

D’ailleurs ne reste pas inactif devant moi . Et va plutôt me chercher une culotte de ta mère pour m’essuyer une fois que je m’aurais occupé de ta sœur .

Quand soudainement un appel téléphonique est arrivé sur le portable de Sandra .

Oh non ce n’est pas possible ? Je préviens n’autre avocat et on arrive . Pui Sandra s’est mise à pleurer en annonçant que sa mère venait d’être arrêté .

Dans le prochaine épisode . La mère de Sandra et Priscilla sera mêler à des déboires judiciaires ou seul Marco en tant que stagiaire aura encore accéder au bureau de cette dernière . Et bien évidemment comme vous l’aurez compris Marco trouvera le moyen de se servir de rose et ses filles .

Si bien évidemment les commentaires suive .

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire