Histoires érotiques Premières histoires de sexe

Ladytv à l’hotel avec une copine partie 2

Ladytv à l’hotel avec une copine partie 2



…c’est à mon tour de reprendre mes esprits, mon petit cul a été gâté, il est bien souple après le passage de la belle bite de Jamel et je me sens toute “chose”, fière d’avoir été une bonne femelle pour mon mâle. Mais Lola me rappelle à la réalité et me dit que les prochains ne vont plus tarder, je passe donc à la salle de bain pour me refaire une beauté et être prête à les accueillir.

Ils arrivent me dit Lola, Annie et Jacques ou plutôt “pute” comme le présente Annie qui le domine complètement à voir sa tête basse et son air pas très rassuré. Pute est complètement à poil, tenu en laisse, il a un plug dans le cul, un cockring autour du sexe et il doit aimer ça car il bande sans rien faire.
– Et voilà “chienne” dit Lola en expliquant que je serais aussi soumise à tous leurs désirs dans les limites qu’elles se sont fixées entre elles. Elle me soulève la jupe, me tape le cul et m’att**** par le menton en disant à Annie :
– Tu verras, elle a un bon cul de salope et une véritable langue de velours.
– Et bien ! Une pute et une chienne voilà qui promet de passer un bon moment, ironise Annie avec Lola.
Avec pute on nous fait mettre à genoux pendant que Lola et Annie s’embrassent et se caressent. Mais bientôt leurs doigts ne suffisent plus, on nous met à contribution Pute passe sous la jupe de Lola et commence à lui sucer la queue et moi sous celle d’Annie. A quatre pattes je découvre alors un joli minou lisse et charnu auquel je m’empresse de coller ma bouche et introduire ma langue. Elle semble apprécier car debout elle écarte les jambes pour mieux sentir ma pénétration buccale. Par moment elle tremble sur ses jambes et ça coule dans ma bouche, alors elle m’appuie bien la tête contre sa chatte pour mieux me sentir et me donner tout son jus. Lola à côté se fait sucer par pute qui a l’air de s’y connaître aussi, par moment il reçoit une bonne gifle et cette salope de Lola lui enfonce sa queue dans la gorge jusqu’à le faire presque vomir.
Elles décident de continuer allongées, les jambes bien écartées et nous ordonnent de bien les préparer toutes les deux,
Annie plait beaucoup à Lola qui bande à mort alors que pute la suce toujours. Il faut dire qu’Annie est une belle femme d’un mètre soixante dix , la cinquantaine passée, des seins lourds, pas grosse mais de belle formes avec un joli cul rebondi. Jacques lui est plus menu, plus jeune, même taille mais avec un sexe très moyen, je comprends pourquoi sa maîtresse met plus souvent son cul que sa bite à contribution. Annie mouille beaucoup aussi, elle me donne un tube de gel comestible en m’ordonnant de lui préparer aussi son petit trou. Je le lubrifie, mets un doigt puis deux tout en continuant à bien la lécher, je sens qu’elle est prête à se laisser aller mais elle m’arrête d’un coup et me repousse avec ses pieds pour ne pas jouir comme ça. Lola fait de même avec pute puis vient présenter sa longue queue à l’entrée de la belle vulve d’Annie qui l’avale d’un coup, pendant un moment nous n’existons plus pour elles, Lola pistonne en rythme Annie, elles s’embrassent, se pelotent, s’enfoncent des doigts dans le cul tout en baisant. Je regarde la scène avec un brin de jalousie car j’aimerais bien être à la place d’Annie…
Comme si elle avait deviné, Lola ordonne alors à pute de m’enculer, je me mets à 4 pattes sur la moquette au pied du lit en attente de sa queue et pute me prend sans aucun mal, après la belle bite de Jamel je le sens à peine mais ça reste agréable, en effet,toutes les “filles” comme moi vous dirons que se sentir prise par une queue qu’elle qu’elle soit ça fait un bien fou moralement ! Mais visiblement il n’y a pas qu’à moi que cela fait du bien, pute semble beaucoup apprécier mon cul, il ne doit pas baiser tous les jours ! Il s’y active et y est aussi à l’aise que dans une chatte. Il demande à sa maîtresse s’il peut jouir dans sa capote mais Annie se fait tellement secouer par Lola qu’elle ne peut pas lui répondre; c’est Lola qui lui ordonne de se vider les couilles dans ma bouche qui est aussi faite pour ça. A ces mots, Il décule, arrache rapidement sa capote pendant que je reste à 4 pattes puis il vient me présenter sa bite à genoux devant la bouche. Je sais ce qu’il me reste à faire, je le prends en bouche jusqu’aux couilles comme j’aime le faire quand c’est possible, j’arrive même à tout faire entrer dans ma bouche, quelques coups de langue bien placés, quelques aller retour, il ne lui en faut pas plus pour qu’il me balance sa semence dans la gueule. Waou! j’en ai plein la bouche, petite queue mais grosse quantité !! Voilà quelqu’un qui devait se retenir depuis quelques jours !! Il me dit un merci timide pour pas qu’on entende puis reprend une posture de soumis à genoux, tête baissée attendant la suite. Moi je repars aux toilettes recracher tout ce foutre et boire un peu d’eau pour faire passer le goût du sperme que j’ai toujours du mal à apprécier.
Quand je reviens dans la chambre, la situation a changée, Annie s’est positionnée à 4 pattes à son tour, pute est sous elle en 69 en train de lui bouffer la chatte et ma Lola s’apprête à enculer Annie. Lola est aux anges, en s’empale dans le cul d’Annie bien préparé par mes soins, il prend toute la longueur de sa queue, et commence ses va et vient. Annie râle en insultant pute qui s’applique autant qu’il peut pour bien lécher en même temps que sa maîtresse se fait enculer.
– viens derrière moi chienne et fais moi pareil avec ta langue m’ordonne alors Lola.
Sur mes avant bras je fais alors aller et venir ma langue des couilles à l’anus de Lola, je sais qu’elle aime ça la salope ! Je sais qu’elle apprécie mes feuilles de roses, surtout quand je pénètre son anus de ma petite langue mouillée. De temps en temps elle décule pour donner à bouffer sa queue à pute et ça augmente visiblement leur plaisir à toutes les deux. Annie est alors sur le point d’exploser mais dans un éclair de lucidité elle ordonnera à pute d’avaler toute la jouissance de son enculeuse, sa façon à elle de la remercier sans doute? Enfin n’en pouvant plus elle se met à trembler de tout son corps et part dans une jouissance bruyante, elle jouit un bon moment avant de se déculer d’un coup puis s’affaler de tout son poids sur son soumis. Il n’en faut pas plus à Lola pour craquer aussi, elle retire vite sa capote, enfonce sa queue dans la gueule de pute et lui balance son foutre en s’affalant à sont tour sur le dos d’Annie.

Moi je regarde la scène, ces corps empilés, heureuse pour eux en pensant à la prochaine fois que je mettrais ma bouche et mon cul à disposition et pour la jouissance d’autrui.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire