Histoires de sexe gratuites Premières histoires de sexe

1ere fois avec ma cousine

1ere fois avec ma cousine



Cette histoire remonte à mes 18 ans
Ma cousine qui faisait ses études à Aix en provence, me demandait souvent de venir passer un week end là bas.
L’ambiance y était bonne et c’était top pour faire la fête.
Je décidais donc un week end de me rendre là bas. Arrivé le samedi matin, nous avons passé la journée à nous balader. Le soir venu, nous sommes rentrés dans son petit studio d’étudiante pour nous préparer.
Le diner avalé, je passais en 1er à la douche. Mais le studio était assez petit, je sorti donc de la minuscule salle d’eau en serviette pour pouvoir m habiller.
Aucun soucis de se coté là, mais ma cousine a du faire de même. Poli et gentleman, je me suis retourné quand elle s habillait. Mais je ne puis m empêcher de jeter un œil quand même.
Elle avait un beau cul bien rond et une poitrine superbe.
Une fois prête, elle était canon et sexy. Petite jupe, talon haut. De quoi faire tourner les têtes.
Et nous sommes sorti faire la fête dans Aix en provence.
Nous sommes rentrés très tard dans la nuit. Assez alcoolisés. Nous ne faisions que rigoler pour rien.
Arrivé chez elle, elle me dit
-” Par contre pour le lit, vu le manque de place, on va dormir ensemble”-
– Pas de soucis, ça nous est déjà arrivé plus jeune –
Une fois le canapé déplié pour faire le lit, je me suis déshabillé et glissé en caleçon sous le drap.
Elle me suivit en mettant une nuisette assez longue.
Une fois couché tous les 2, la télé allumée, elle se colla à moi. Sa tête sur mon torse. Et me dit
-” Tu n es pas trop déçu de ta fin de soirée ? “-
– Non. Pourquoi je le saurais ? –
-” Tu t es fait draguer par bcp de filles en boite, et tu finis au lit avec moi. Tu aurais pu finir avec l une d elles “-
– Haha, non. Je suis très bien ici avec toi. T’inquiete pas. Et toi aussi tu t es fait draguer par beaucoup de mec j ai vu –
Sur ces mots, sa main gauche caressait délicatement mon ventre, du bout des doigts.
Sa main allait et venait délicatement, frôlant à chaque fois le haut de mon caleçon.
J essayais de me contrôler, mais mon sexe commençait à se dresser. Soulevant le drap en même temps.
Elle ne dit pas un mot. Elle continuait de me caresser le ventre doucement.
Puis elle posa sa main toujours délicatement sur ma queue par dessus le drap. Elle la caressait du bout des doigts sur toute la longueur. Tout en douceur. Et toujours sans un mot.
Elle descendit ensuite le drap pour laisser apparaitre mon caleçon avec ma queue dressée à l intérieur.
Elle caressa pour commencer par dessus et glissa sa main dans mon caleçon et l agrippa fermement
Elle se mit à me branler dans mon caleçon.
Je lui caressais le dos jusqu à son cul, que je ne pouvais pas toucher car elle était trop loin pour ça.
Elle se releva un peu et là je pouvais enfin toucher son cul.
Je relevais sa nuisette pour mieux voir. Quel cul superbe elle avait ! Bien rond et un peu large.
Elle descendis mon caleçon pour laisser sortir ma queue. Et en même temps rapprocha un peu plus son cul vers moi.
A tel point que je pouvais y mettre mes 2 mains dessus.
Je lui caressais le cul sur toute la surface avec mes 2 mains pendant qu elle me branlait la queue doucement.
Puis elle acceléra le mouvement sur ma queue. Et de ce fait ma main gauche alla chercher sa chatte.
Elle était trempée et toute rasée. Le top.
Je lui caressais sa chatte humide pendant qu elle me branlait.
Puis j enfonçais un doigt dans chatte. Elle eu un petit sursaut et serra fort ma queue.
Je rentrais donc 2 doigts et commençais à bien la doigter en même temps qu elle me branlait.
Soudain elle se mit sur moi en position 69. Et pris ma queue en bouche. Elle me sucait énergiquement.
Elle pompait ma queue avec vigueur, pendant que ma langue léchait sa chatte.
Elle s appliquait sur ma queue. Utilisant sa langue sur toute sa longueur, puis sur le gland.
Elle me sucait divinement bien.
Ma cousine était donc une experte de la fellation. Et elle aimait ça. Elle y prenait du plaisir.
Je redoublais d effort avec ma langue en même temps que mes mains agrippaient son cul.
Et pris dans l action et l alcool aidant, je lui dis
– Hummmmmm oui, suce moi bien. Prend la entière dans ta bouche –
Elle ota sa bouche de ma queue et me dit
-” Hummmmm oui. J aime ça, et ta queue est bonne. Continue de me lécher comme ça, tu vas me faire jouir “-
Sur ces mots, je la léchais de plus en plus fort. Mes mains écartaient ses fesses au maximum.
Elle se tortillait de plaisir. Je l entendais gémir en même temps qu elle me sucait.
Soudain elle se redressa un peu, lachant ma queue de sa bouche, mais tout en la gardant dans sa main, et …
-” Hummmmm….. Oui Oui je jouis …….. C est bon “-
Et d un coup je remit encore plus fort sur ma queue.
Elle me pompait avec encore plus d ardeur. Sa jouissance l avait mis dans un état second.
A tel point que je ne tenais plus.
– Attention, je vais jouir. Je vais éjaculer –
Elle s en fichait et me pompait toujours très vite. Et d un coup, ne tenant plus, mon sperme jaillit dans sa bouche.
– Mmmmmmmmmm ……….. Haaaaaaaaa –
Elle continuait à m aspirer. Elle ne laissait rien. Et recrachait au fur et à mesure mon sperme sur ma queue.
Une fois que ma queue commençait à redescendre, elle la lacha, et se retourna vers moi.
Elle m embrassa sur la joue, avec toujours un peu de mon sperme sur ses lèvres, et me dit
-” Dommage pour les filles en boite, mais tu étais à moi ce soir. Elles ont raté qque chose de bon “-
– Je te retourne le compliment, c’était ….. wow. –
-” File t essuyer et reviens vite dans le lit qu on dorme un peu “-
Sur ces mots, j allais dans la salle d eau m essuyer un peu. Puis de retour dans le lit, elle se blotit dans mes bras et nous nous sommes endormis.

La suite, si commentaires
😉

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire