Histoires de baise Histoires de sexe hétéro Histoires de sexe mobiles

Première tentative

Première tentative



Depuis ma “première rencontre” avec un mec lorsque j’avais 15ans, j’ai toujours eu dans le coin de ma tête des envies Bisex, et ce malgré le fait que j’ai été marié avec une femme vraiment très belle. Malheureusement un peu trop lisse côté fantasme et délires sexuel. J’aurais aimé qu’elle soit plus branché sexe et accepte de partager des jeux qui auraient renforcé notre complicité, plutôt que créer un fossé entre nous, et des cachotteries qui eurent raisons de notre couple.
Donc ces désirs de soumissions j’allais les chercher à l’époque sur les réseaux téléphone ou minitel.
Je cherchais des femmes dominatrices, ce fût un lourd échec, car les seules qui répondaient faisaient cela pour de l’argent et ce n’était pas mon but. Alors j’ai fini par m’orienter vers les mecs, en leur précisant que j’étais débutant et pas du tout homo, je n’aimais pas embrasser, ni sucer un mec. Autant voir une belle queue bander, la toucher, ne me dérangeais pas, mais offrir ma bouche est impossible, jusqu’à présent… peut n’ai je encore pas trouver le bon mal alpha “précision j’aime quand même bien sur toujours baiser des femmes quand l’occasion se présente”.

Donc ma première fois a eu lieu un matin avant d’aller au boulot, le gars qui m’avait contacté, habitait à Charbonnière et se trouvait sur ma route du boulot, alors sachant que je n’avait pas non plus beaucoup de temps, il me demanda de passer pour faire connaissance, ce que je fis.

Sur le trajet j’étais très anxieux de l’inconnu, et lorsque je me retrouvais devant s, a porte, j’étais pétrifié, mais osais tout de même frapper.
Il me fit rentrer. C’était un homme banal, barbu, légèrement bedonnant, il était en short et débardeur, il me dirigea vers la salle à manger, en essayant de me rassurer. En marchant il posa sa main entre mes omoplates pour me guider contre la table de la SàM, et me “plaqua” contre, se colla contre moi dans mon dos.
Il me pris dans ses bras, m’embrassant le cou et toujours dans cette position commença à retirer mes hauts doucement. Il déboutonnait doucement les boutons de ma chemise, qu’il me retira, parcourant de ses mains mes seins et mon ventre, de sa bouche il léchait et embrassait mes épaules , mes flancs mes reins.
Il me fis me pencher sur la table, en dégrafant ma braguette, puis glissant sa main droite devant sous mon caleçon en emprisonnant mon paquet et dans le même sa main gauche glissant sous mon caleçon entre mes fesses jusqu’à mes couilles. Je me sentais alors curieusement bien, soumis, dans l’attente de ses envies gourmandes.
Après avoir caressé chaleureusement mes couilles et mes fesses, il baissa mon pantalon, me mis une petit claque et les fesses et me demanda de me retourner.
Il me poussa à m’allonger sur la table, me releva les jambes qu’il me demandais de tenir et commença à poser sa bouche chaude sur mes couilles qu’il gobait et aspirait une à une (je suis cycliste et rasé de près) ce qui provoque chez moi une agréable sensation pleine de douceur, je sens ses muqueuse chaude, sa langue qui me parcoure me procure beaucoup de plaisir, même si je ne bande pas. Il me prends la queue en bouche, la lèche fait tourner sa langue autour, essaye de gober en une seule bouchée mon service 3 pcs tout en me caressant la raie des fesses. C’est trange cette sensation d’angoisse et d’excitation.
Il descend ensuite le long de mon canal, jusqu’à mon anus qu’il embrasse et mouille de sa salive, il recule la tête, le regarde avec gourmandise, et lui crache dessus puis approche sa langue qui me lape comme comme un chien avant de la dresser en pointe et d’essayer de forcer mon trou qui devient chatte sous ses assauts vicieux.
Je pense alors que ce doit être le pied d’être une femme et que malheureusement je ne suis qu’un homme.
Sous mes gémissements timides, il approche ses mains de mes fesses, les écartes à fond et pousse comme s’il cherchait à me pénétrer de toute sa face, c’est très excitant cette sensation d’être la gourmandise d’un mec gourmand de moi. J’ai envie de m’abandonner et en même temps j’ai peur de ce que je fais, la sensation d’être coupable…!
Un doigt me pénètre, “hhhaaaaa” étrange sensation de plaisir et de douleur, il glisse dans mon cul en tournoyant comme pour élargir le passage, un deuxième doigt vient le rejoindre “ouille je suis très serré doucement”…
Je regarde l’heure, déjà 3/4 d’heure que je suis sa proie, il faut que j’y aille, je lui dis… Il se relève alors, son short était baissé, je vois son sexe dressé, arrogant, menaçant, il me demande s’il peux me prendre, je lui dis non pas aujourd’hui, promis la prochaine fois, faut que j’y aille, alors il commence à se branler énergiquement en m’assaillant de sa bouche ses doigts sur mon corps, dans les moindres recoins je suis très excité et lui demande de jouir pour moi, lui demande si je l’excite, il me répond que je suis une belle chienne et qu’il veut faire de moi pute, qu’il va m’acheter des sous vêtement pour décorant mon corps si lisse et qu’il me baisera à 4 pattes pendant des heures. Ses paroles me font plaisir et m’inquiète, ça va vite dans ma tête, et je l’entente monter en puissance, m’insulter de salope, de pute, que je vais le faire cracher comme jamais… il se plaque alors entre mes jambes et me balance de long jet de son foutre sur le ventre, le sexe et les couilles… c’est chaud et gratifiant… il me lèche goulûment pour me nettoyer et me dis de ne pas bouger.
Il revient avec un gant chaud, me lave délicatement en me remerciant et me disant de revenir quand je veux, que l’on va bien profiter et qu’il fera de moi sa chienne…
Je me rhabille fébrilement, honteux presque gêné et reprend la route du travaille.
Les images se mêlent et se démêlent dans ma tête, qu’ai je fais, suis je homo? Non pourtant j’aime ma femme… cette sensation de faire bander un mec est pourtant si bonne… Que dois je faire?… Comment faire?

Allez je me dis qu’on verra avec le temps…

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire