Histoires de sexe à l'école Histoires de sexe de voisins

Mon éducation 4

Mon éducation 4



On est dans la voiture, ma tante s’arrête au bout d’une rue piétonne et me montre le sexe shop du doigt et me dit:
C’est là que tu vas passer la matinée, mais on va se garer plus loin pour que tu marches dans la rue, que tous les hommes est bien le temps de te regarder et de voir ou tu rentres ma grande.
On ce gare au moins à 1 km,j’ai un peu de mal à marcher avec mes talons de 9 cm, tout le monde me regarde, je baisse les yeux, ma tante me dit de ralentir que les hommes aient bien le temps de me voir. Certains font des commentaires(quelle salope; la petite pute, etc) il faut dire que mon chemisier est en faite totalement transparent et que ma jupe est ras les fesses et ouverte jusqu’à la ceinture sur le devant, ce qui laisse voir mes bas et ma culotte à chaque pas. A chaque fois qu’un homme fait un commentaire ma tante lui répond bien fort, que je vais sucer des bites au sexe shop en bas de la rue et que je vais tout avaler..
Arrivées devant le sexe shop ma tante me montre la vitrine et me dit “tu vois le mot pipe en gros, quand il est allumé en rouge c’est pour dire à tout le monde qu’il y a une salope qui suce et le mot hard c’est pour dire quelle prends aussi dans les fesses, pour toi on va allumer pipe, allez rentre”. On rentre ma tante fait la bise au patron et me présente “voici frederique une petite salope qui nous est confiée par sa belle mère pour la faire travailler, il lui faudrait un plug et lui faire sucer des bites jusqu’à 12h30”., Ma tante prit un plug sur l’étagère, mis du gel dessus, me fit pencher en avant et enfonça le plug doucement jusqu’à ce qu’il soit bien à fond et me dit “si ça te fais un peut mal ça va passer, tu le gardes tout le temps, si il ressort tout seul tu me le dis on t’en mettra un plug gros ma grande “puis elle me prit par la main et m’emmena au fond du magasin, elle ouvrit une porte et me fit asseoir sur un tabouret matelassé et me dit “tu restes assise là, les jambes écartées, tu te laisses toucher, tu suces tous les messieurs que le patron t’envoie et tu avales bien tous leurs jus, n’en perds pas et sois très gentille avec tout le monde”.
Ma tante repart vers l’entrée et dit au patron ” bon il est pile 9h je repasse la chercher à 12h30, tu peux allumer le panneau et surveille la qu’elle avale bien tout cette petite salope, tu te rends compte elle est arrivée hier dans l’après midi et elle fait déjà la pute à sucer des bites”.
A peine ma tante partie que les premiers clients arrivaient et je les entendaient demander au patron:
client: combien pour la petite pute?
patron: 20euros elle suce et elle avale.
client: c’est pas chère.
patron: c’est pour que vous puissiez revenir tout les jours.
Le premier client arrive vers moi, j’en vois déjà au moins 5 ou 6 à attendre dans le couloir, j’attends la bouche ouverte, il me touche le sexe et me dit “t’as raison de faire la fille avec un petit zizi comme ça”, il me met sa queue dans la bouche et je me mets à sucer à pomper comme une grande fille que je veux devenir pour faire plaisir à belle maman et à ma tante. Au bout de 5 minutes il jouit dans ma bouche en m’insultant de petite trainée, javale bien tout et nettoie sa queue avec ma langue. Il se décale pour se réajuster et immédiatement une autre queue se présente et je recommence mon travail jusqu’à 12h30. Ma tante rentre dans le sexe shop et demande au patron “ça c’est bien passé”. Le patron lui répond que oui, que j’ai sucé 52 clients, que j’ai bien tout avalé et que j’ai rapporté 1040 euros dont il lui donne la moitié.
Ma tante vient me chercher au fond du magasin et me dit:
elle: alors ma chérie tu as bien sucé et tu as bien tout avalé?
moi: j’ai sucé tout les messieurs et j’ai tout avalé, c’était booonnnn.
elle: on voit que tu as bien avalé ton ventre est tout rond, je suis très contente de toi, viens ma grande.
Elle me prend par la main et m’emmène vers la caisse ou le patron s’approche de moi, passe la main sous ma jupe pour me caresser les fesses et me dit “tu reviens quand tu veux, mais tu sais si tu veux devenir une bonne pute il faut aussi te faire baiser et bien prendre le jus au fond de tes fesses”.dans la voiture ma tante me dit “tu as vu ce que le patron t’as dit, il faut que tu te fasses baiser bien a fond “en disant cela elle me caressait le ventre, je lui répondis que ce soir je demanderai à Thierry de me baiser. Elle me répondit que c’était très bien, qu’il fallait bien que je garde le plug en moi et que je le remette après chaque fois que je me ferais baiser pour que le jus reste bien au fond de mes fesses, elle me caressait toujours le ventre et me dit
“ton ventre est bien rond je suis contente de toi mais il faudra sucer plus de messieurs par jour pour qu’il soit encore plus rond, beaucoup plus gros, d’accord ma chérie”, je lui répondis que j’étais d’accord, comme elle était très gentille avec moi je voulais lui faire plaisir et je lui demandais à quelle heure on allait chez la coiffeuse, elle me dit “à 13h15 pourquoi ma grande” je lui dis “parce que si on finit pas trop tard vous pourriez me déposer au sexe shop pour que je suce encore beaucoup de messieurs et vous faire plaisir en faisant grossir mon ventre”, elle fut très contente et me dit” on va vite manger sans nos hommes, et je t’emmènerais chez la coiffeuse, je pense qu’elle aura fini à 14h15, comme ça on sera au sexe shop à 14h30
et tu pourras rester jusqu’à 19h30, ton ventre va être énorme je suis très contente que tu demandes à te faire remplir de jus ma grande et je vais téléphoner à ta belle mère pour lui dire que ça y est, tu réclames beaucoup de jus dans ta bouche.