Histoires d'inceste Histoires de sexe de voisins Histoires de sexe en français

Cynthia me rejoint la nuit

Cynthia me rejoint la nuit



Quelques jours sont passés depuis notre escapade en extérieur, et voilà arrivé le weekend.

Mon filleul est venu passer le weekend pour voir sa copine, nous restons très distant pour qu’il ne se doute de rien, mais je la sens tout de même très provocante avec lui, est ce par envie de lui ou par envie de rendre jaloux, je me le demande.

Ils passent tous les deux la journée du samedi à aller se promener, le soir venant j’avais fait un petit barbecue.

Pendant que je préparais tout les deux tourtereaux étaient allé prendre une douche, Cynthia sortit la première, dans une petite tenue légère, jolie sans être pour autant sexy, un mini short et un chemisier en lin couleur crème, on pouvait deviner qu’elle ne portait pas de soutif.

Elle s’approcha de moi sachant que son copain était encore dans la salle de bain pour me faire un baiser langoureux et en me murmurant à l’oreille qu’elle me retrouverai dans la nuit, mais que quand j’irai me coucher que j’écoute bien ce qu’il se passe dans leur chambre. Je lui demandais plus d’explication mais elle me m’embrassa de nouveau et me dit que je verrai bien ce soir.

La soirée se passa très bien, nous avons bien ris.

Vers 00h30, les deux jeunes décident d’aller se coucher, mon filleul part le premier et Cynthia le suit de près en me faisant un petit bisous discrètement avant de partir.

Je les suis peu de temps après, après quelques dernier détails, direction ma chambre, j’entre me glisse sous ma couette et éteins la lumière, je suis attentif mais je n’entend rie, de ce qui se passe de l’autre coté du mur.

Quelques minutes plus tard je commence à entendre le lit faire un peu de bruit, il grince légèrement, plus ca va plus j’entends le lit grincer de plus en plus vite et de plus en plus fort.

Elle a mon attention !! Et elle doit s’en douter

Mon oreille se colle au mur, le rythme accélère, je distingue sa petite voix lui demander d’aller plus fort, j’entends des petits “défonce moi”, je l’entend jouir assez fort, elle ne retient rien, je sais qu’elle le fait pour moi.

Je suis bien excité à l’idée de la savoir ouverte et baisée seul dans mon lit je me masturbe en pensant à cette petite coquine.

Cette baise dur une quinzaine de minutes et puis plus rien.

Les deux coquins s’endorment enfin c’est ce que je supposais en entendant les ronflement de mon filleul.

Une petit demi heure plus tard, n’arrivant pas à trouver le sommeil je tournais dans mon lit quand j’entendis la porte de la chambre s’ouvrir, Cynthia vêtu d’un simple t-shirt entra en disant un petit “chute”, elle retira son t-shirt et me rejoignis dans mon lit.

Sans dire autre mot, elle se colle à moi et commence à m’embrasser, mon sexe réagit très vite à cette visite inattendue et elle le sent, pendant qu’elle m’embrasse elle glisse sa main sous mon boxer et commence à me branler doucement.

Très vite sa bouche quitte la mienne et descend vers ma verge totalement tendue cachée sous ma couette, je ne la vois plus mais sens bien ce qu’elle est en train de me faire, elle me retire totalement le boxer et revient prendre mon sexe en bouche, sa langue glisse contre ma queue, elle la prend en bouche sans limite, je la sent descendre bien profond, l’excitation monte très vite et je suis obligé de l’arrêter, elle comprend pourquoi, remonte vers moi en glissant son corps sur le mien, sa petite chatte collée à moi je sens bien qu’elle aussi et très excitée vue l’humidité, elle me chuchote à l’oreille “tu as aimé ce que tu as entendu tout à l’heure”, je lui répond que c’est une petite salope, ce à quoi elle répond “TA petite salope”.

Elle pose sa chatte sur ma verge et commence à se glisser dessus lentement, elle est bien mouillé, elle se l’introduit sans mal, jusqu’à arrivé au bout, elle commence des petits vas et viens, elle sait que je ne vais pas tenir longtemps vu mon état, mais elle me dit de me lâcher dès que j’en ai envie, elle continue à se baiser sur moi tout en m’embrassant en mème temps, j’en profite pour lui mordiller les tétons, elle commence à jouir son souffle change sa respiration deviens plus forte, elle blottis sa bouche sur mon torse pour étouffer ses bruits, la jouissance monte en moi et d’un jet je me déverse en elle, elle reste quelques instant comme ça sur moi, nous langue s’entremêlent, elle n’a pas envie de se retirer mais la situation nous empêche de rester ensemble pour la nuit. Elle fini par me sortir d’elle un filet coule de sa petite chatte, je l’admire pendant qu’elle quitte ma chambre totalement nue ne remettant pas son t shirt. Nous reprenons chacun notre nuit

Au petit matin, j’eus le plaisir de les entendre à nouveau s’envoyer en l’air en pensant au fait que ma semence était en elle.

Vivement qu’il reparte …