Histoires de sexe en groupe Histoires de sexe hétéro Histoires de sexe mobiles

Soumis malgré moi – part2 (BDSM) – Nouvelle vie

Soumis malgré moi – part2 (BDSM) – Nouvelle vie



1ère partie :

Soumis malgré moi – part2 (BDSM) – Nouvelle vie

Le mail que je lui ai envoyé après la séance d’hier lorsque ma voisine m’avait surpris :

« Bonjour Manu,
Je viens de créer la boite mail comme tu me l’as demandé. J’ai été très surpris de ta réaction lorsque tu m’as trouvé dans ma chambre en pleine séance d’auto-bondage, mais cela m’a ravi et excité au plus profond de moi.
J’espère te revoir rapidement afin de discuter de la situation car je n’ai pas pu le faire tout à l’heure à cause du bâillon que tu m’as si gentiment mis :).
Ton voisin »

La journée et la soirée de lundi furent presque ordinaire. J’allais voir ma boite mail toutes les demi-heures en espérant avoir un message mais aucun message de ma voisine de toute la journée. Le seul message reçu est pour me souhaiter la bienvenue sur Gmail.

Comme la veille, la nuit fut beaucoup moins ordinaire, j’ai dû me réveiller une bonne dizaine de fois à cause des érections nocturne plutôt douloureuse dans ma cage de chasteté en acier.

J’avais déjà essayé de garder ma cage la nuit et je n’ai jamais pu résister de l’enlever a cause des douleurs nocturne mais cette fois, je n’avais pas le choix et je devais faire avec.

Je réussi à m’endormir très tard et me réveille vers 10 heures du matin environ.
Un café à la main, je retourne voir ma messagerie et constate qu’il n’y a non pas un mais deux nouveaux messages.
Je reconnais immédiatement l’adresse de l’expéditeur ce qui provoque à nouveau une érection vraiment très douloureuse.

Le premier message est clair : « A ouvrir en premier »
—————————————————————————————————————————————————-
– Bonjour mon cher voisin,
Je viens de lire ton mail et je pense que tu n’as toujours pas compris la situation actuelle et le début de ta nouvelle vie.
Commence par ouvrir les deux pièces jointes avant de lire le second message.
—————————————————————————————————————————————————-

J’ouvre donc la première pièce jointe. C’est un document Word et quelle ne fus pas ma surprise à l’ouverture de voir qu’il n’y a pas de texte mais une série de photos de moi pendant la séance de bondage. Une bonne quinzaine de photos sur lesquelles on avait aucun mal à me reconnaitre. Les frissons me parcourent le corps, je ne sais pas ce qui m’attends mais je me rends compte que je suis totalement pris au piège et quoi que je fasse ou que je dise, les photos seraient là pour prouver le contraire.

La deuxième pièce jointe confirme mes craintes. Ce sont les photos recto et verso de ma carte d’identité avec toutes les informations bien lisibles, une photo de ma voiture, et quelques lignes indiquant mon adresse, le nom et adresse de mon travail et les endroits ou je me rends fréquemment (grande surface, boulangerie, bureau de presse, même l’adresse de mon coiffeur).

Je suis tétanisé, comment faire pour me sortir de cette situation ?

Avant même d’ouvrir le second message, le sujet du message en dit déjà long sur le contenu que je vais découvrir dès que j’aurais repris mes esprits : « Ta nouvelle vie ».

De toute façon, je n’ai pas d’autre choix et ouvrir ce message ne changera rien !!!
Je l’ouvre donc et je commence à lire le contenu qui commence totalement différemment :

—————————————————————————————————————————————————-

Mon cher soumis,

Comme tu as pu le voir, j’ai pris quelques clichés afin de m’assurer de ta servitude.

Je suis dans le monde du SM depuis de nombreuses années et tu as pu constater hier que je suis et resterais toujours aux commandes des événements. Je fais partie d’un petit cercle BDSM et je peux te dire que les membres sont ravis d’accueillir un nouveau soumis comme toi et ont appréciés ton 1er album photo.

Tu va devoir apprendre et respecter toutes les règles suivantes sous peine de punitions et dans le cas d’une rébellion trop importante, tes photos seront postées sur différents réseaux internet et envoyées à tes amis et collègues.

Règle n°1
Tu m’appelles Maitresse ou Madame Emmanuelle et tu ne me tutoie plus jamais à partir de ce jour.

Règle n°2
Tu ne me manqueras pas de respect comme tu as pu le faire dans le mail que tu as envoyé hier.

Règle n°3
A partir de ce jour, tu te prénommeras « Sue ».

Règle n°4
Lorsque tu seras « sue » tu seras alors dans ton statut de soumis et tu devras obéir aux ordres qui te seront donnés.

Règle n°5
Toutes désobéissances ou manque de respect seront sanctionnés par une punition et tu devras me remercier pour celle-ci

Règle n°6
Tu épileras ton sexe, ton anus, tes aisselles et ton torse pour que ceux-ci soient toujours lisses et propres.

Règle n°7
Si tu as le moindre problème de santé, même minime, tu devras immédiatement m’en informer.

Règle n°8
Tu consulteras ta boite mail 2 fois par jours (matin et soir) afin de vérifier si tu as reçu un message non et tu renverras systématiquement un accusé de lecture lorsqu’il y aura un message.

Règle n°9
Tu as l’interdiction de jouir sans en avoir reçu l’ordre.

Règle n°10
Tu va recevoir ce soir par message un lien pour installer un petit logiciel de géo-localisation sur ton téléphone. Installe-le et n’arrête jamais le GPS de ton téléphone.

Ce sont les premières règles auxquels tu dois te soumettre. Et comme tu as pu le lire aux règles n°2 et 5, tu mérite ta première punition.

Tu va aller dans ton congélateur. Tu y trouveras le préservatif que tu à souillés de ton sperme hier. Décongèle-le et repends-le sur un miroir sans en perdre une goute. Tu vas ensuite pouvoir le déguster avec la langue sans en laisser une trace. Tu feras tout cela avec pour seul habit, ta cage. Fais une vidéo que tu m’enverras afin de me prouver que tu as bien exécuté ta punition.

Une dernière chose, Je suis partie en vacances ce matin. Pendant mon absence, tu passeras vérifier que tout se passe bien dans ma maison le mercredi et le samedi à 9h précise.

Madame Emmanuelle.

—————————————————————————————————————————————————-

Je suis piégé, je n’imagine même pas comment je pourrais gérer la diffusion de mes photos sur internet et pire encore à mes amis et collègues de travail. Et cette dernière phrase !!! Elle est partie en vacances. Pour combien de temps ? Je suis emprisonné dans ma cage et j’espérais bien être libéré rapidement. Je me suis lourdement trompé et j’appréhende déjà ma prochaine nuit encagée.

Pour l’instant je n’ai qu’une chose à faire, effectuer ma première punition. Je vais alors au congélateur pour en ressortir le préservatif. Je ne m’étais pas trompé, je pense que c’est bien la première fois que j’éjacule autant de sperme et en plus il va falloir que j’avale tout cela. J’ai déjà essayé d’avaler mon sperme sans jamais réussir, cette punition va être difficile.

Je fais tremper le préservatif encore noué dans un verre d’eau tiède et prépare un miroir que je pose à plat sur la table basse du salon et me mets entièrement nu.
Je lance l’enregistrement vidéo, me film rapidement pour montrer ma nudité avant de poser le téléphone et je commence à rependre mon sperme sur le miroir en prenant soins de bien vider toute la capote.

Malgré l’excitation qui monte et qui me rappelle à l’ordre au niveau de ma cage et de savoir ma maitresse avoir des photos de moi, j’hésite vraiment à lécher mon sperme ainsi rependu sur le miroir.
Je me lance et lèche timidement une première fois ma semence. Le gout ne me plaît pas et j’ai des hauts de cœur et envie de recracher pour ne pas vomir. J’arrive tant bien que mal à avaler mais quand je vois le volume qui est sur le miroir et le volume ridicule qu’il m’a donné tant de mal à avalé, je suis inquiet de ne pas pouvoir accomplir ma punition jusqu’au bout. J’aurais dû prévoir un verre d’eau pour faire passer les nausées mais il est trop tard.

Sans réfléchir plus, je me mets à lécher et avaler le plus rapidement possible tout mon sperme de la veille et je constate à ma grande surprise que cette solution est beaucoup plus supportable. Je suis seulement pris à nouveau de hauts de cœur lorsque que m’arrête et que le miroir est bien propre.

J’arrête rapidement la vidéo au cas où je me mettrais à vomir et je m’empresse d’aller boire un verre d’eau. Je ne pensais pas y arriver mais c’est fait. Je passe donc sur l’ordinateur pour envoyer la preuve de la punition. En prenant bien soin cette fois de ne pas manquer de respect dans mes paroles.

—————————————————————————————————————————————————-
Bonjour Madame Emmanuelle,

Comme vous me l’avez ordonné, je vous envois en pièce jointe la vidéo de ma punition pour non respect de la règle n°2.

Je vous souhaite Madame Emmanuelle une très bonne journée et de très bonnes vacances.

Votre soumis Sue

—————————————————————————————————————————————————-
Ma punition étant effectuée, je m’habille pour aller faire des courses et entretenir mon terrain en espérant avoir des nouvelles ce soir et surtout de savoir combien de temps vont durer ces vacances.

A suivre ….

En espérant voir vos commentaires.