Histoires de sexe à l'école Histoires de sexe de voisins Histoires de sexe hétéro

grosse bite pour Tricia

grosse bite pour Tricia



Un jour en été nous étions sur une plage nudiste dans le sud de la France, j’aime ce genre d’endroit car on peux sélectionner les plus beaux sexes de la plage sans se tromper. Ma femme était allongée sur sa serviette et moi je matais les autres en prenant beaucoup de plaisir à faire du voyeurisme. J’ai vu soudain un bel homme, noir de peau avec un sexe tellement énorme que je n’arrivais pas à fixer autre chose. Il alla se baigner et je le suivais pour tenter de l’aborder. Apres quelques minutes je lui demandais si il était seul ici, il me répondit ” oui je suis en vacances célibat” je lui proposais donc de venir aborder ma femme qui ne savais encore rien de mes idées coquines. Apres l’avoir vu de loin l’homme à la grosse bite accepta et alla directement vers ma femme pour lui demander l’heure. Lorsque je fus de retour ma femme était assise en tailleur et laissait apparaitre sa belle chatte au soleil. Je commençais donc une conversation avec le black qui était debout à quelques centimètres de ma femme. Je voyais son sexe qui pendait le long de ses cuisses, cette bite au repos mesurait dans les 17 ou 18 cms, déjà bien plus grosse et plus longue que la mienne qui ne fait que 13 cm en érection sur 4 de large. Son engin tapait contre ses cuisses à chaque mouvements. Ma femme était surprise que je retienne cet homme par la conversation et avait de temps à autre un regard curieux sur ce sexe hors norme qui était inhabituel pour elle. Lorsque que je vis au bout de quelque temps que l’entrecuisse de ma femme s’était soudain modifié, ses lèvres étaient gonflées et son vagin s’ouvrait tout seul avec une belle couleur rouge vermillon, on pouvait voir qu’il était tout ruisselant de mouille et c’était très excitant!! Le mec avait aussi repéré cet attrait et sa bite semblait de plus en plus lourde et longue mais elle pendait toujours. Je questionnais ma femme donc sur ce quelle avait sous les yeux : Chérie, ne trouves tu pas cette bite magnifique ??!! Elle devint rouge de confusion et n’osait pas répondre ! Je portais donc ma main vers sa chatte et rapidement je lui enfonça un doigt dans son vagin qui m’aspirât immédiatement dans un clapotis et l’intérieur était chaud bouillant, et par le soleil et par la vue de cette verge impressionnante : “Eh bien chérie je vois que tu ne dis rien mais que tu n’en pense pas moins !” Le noir nous proposa d’aller un peu plus loin dans les dunes pour être tranquilles. Je me levais donc et entrainant ma femme par la main nous suivîmes le black qui marchait très vite. Puis dernière la troisième dune le black posa une serviette sur le flanc de la dune qui faisait un bon dossier et s’allongea sur le sable. Ma femme qui n’avait pas encore réalisé était debout devant le noir et sa chatte était dégoulinante de cyprine. Le noir commença alors une masturbation qui fit lever immédiatement sa grosse queue, elle devenait de plus en plus longue au point ou elle dépassait largement son nombril. C’était incroyable autant en grosseur qu’en longueur et je poussa ma femme vers lui, elle tomba à genoux devant cette verge tendu et essaya d’engloutir le gland dans sa bouche mais elle ne pouvait plus trop bouger la langue avec seulement ce gland qui lui distendait les lèvres à fond.
Alors le noir de ses grandes mains lui enserra la taille et la souleva comme une plume ( il faut dire que ma femme est très maigre et qu’elle ne pèse qu’une quarantaine de kilos) il la ramena comme ça vers lui et lorsqu’elle fut au dessus de sa bite il la laissa retomber brusquement dessus ! son vagin heurta violement le gland qui fut inondé immédiatement de sa mouille et cette grosse tête pénétra au delà des lèvres vaginales distendues à fond comme ses lèvres buccales tout à l’heure !!
Il enfonça son mandrin à moitié dans son con ce qui faisait déjà presque 15 centimètres ( sa bite mesurait un peu plus de 27 centimètres!!) après une minute de répit, il entrepris de soulever ma femme et de la laisser retomber et ainsi de suite ! si bien que plus ça allait et plus sa bite rentrait dans son vagin mais il ne pouvait de toute façon pas tout rentrer quand même ! ma femme couinait et gémissait, douleur et plaisir à la fois ! j’étais pour ma part dans une excitation folle . je bandais très dur et voyant le trou de cul de ma femme écarté par les grosses mains de noir, je fis signe et il comprit très vite, alors il ralenti son mouvement pour que je puisse prend le train en marche ( ou l’arrière train plutôt!) je m’enfonçais donc d’une seule traite dans l’anus de ma femme et je pouvais sentir le pénis monstrueux qui était en elle et qui la pilonnait comme un marteau piqueur ! Je déchargea assez vite dans son cul ! en me reculant je vis le noir dégager ma femme de son vit pour lui envoyer une giclée de sperme tellement puissante que son visage et ses seins étaient criblés d’impact de sperme qui coulait ! La bite ramollie était encore plus impressionnante elle ressemblait à la bite d’un cheval ! nous partîmes prendre un bain pour nous laver et nous nous sommes assoupis sur nos serviettes pour terminer cet après midi excitant !
Ma femme avait son sexe encore bien ouvert et je ne pouvais plus dégager mon regard de ce joli tableau ! je pense que de son coté elle en rêvait encore !

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire