Histoires de sexe mobiles Histoires de sexe noir Histoires de sexe travesti

Petite Trav & dominatrice black – 7

Petite Trav & dominatrice black – 7



Il est temps que nous nous occupions de Nomi. Ma belle petite chérie est sur les nerfs elle est incapable de retenir les tremblements et elle fait des efforts énormes pour ne pas céder prendre son sexe en main et se branler comme une folle. Comme toujours ou presque depuis que nous partageons nos vies, elle attends sagement que je daigne lui donner le plaisir qu’elle mérite.
Ce soir elle a subit un peu de tout, son dos est marqué par les coups de martinets, son anus à été largement dilaté par le god, elle est en sueur. Ses yeux un peu fou quémande mon attention. Nathalie s’approche de moi..

– Chéri.. tu ne va pas garder les pinces tout le temps.. non ?

Dans le feu de l’action j’ai totalement « oublié » les pinces. Ça va être dur… je vais déguster.. Nathalie pose ses lèvres sur les miennes dans un baiser.. profond tandis qu’elle enlève les pinces à mes tétons.. je hurle dans sa bouche… et me cramponne à elle… Pour mes couilles c’est douloureux mais pas autant.. Nath caresse ma poitrine… avec douceur.. en me regardant et me dit

– Tu est fou… mais j’adore çà.. allez on s’occupe de Nomi.. elle me fait pitié..

Nomi est sur le canapé, elle est demi allongée.. son sexe est turgescent, on ne vois même plus ses petites couilles. Nomi att**** mes mains… me les caresse.. Son regard est suppliant.

– S’il te plaît chéri.. j’en peux plus… j’ai mal.. tu sais.. me dit Nomi
– Tu veux fort de suite.. ou je te fais durer.. encore.. dis-je
– Comme tu veux… mais il faudra plus s’arrêter jusqu’à ce que j’en puisse plus.. chéri.. tu me vide complètement… Dit Nomi les lèvres tremblantes.
– Tu va devenir folle chérie… tu sais … ajoutais-je

Elle hoche la tête.. avant d’ajouter..

– Attache mes mains… sinon… tu sais ce qui se passe. Dit elle dans un souffle..
– Nath.. tu a des menottes ? Demandais-je
– Oui… mais pourquoi.. dit elle.. puis elle saisit.. et me dit.. vous êtes fous tous les deux.

Je prend les menottes que me tends Nath. Nomi se penche en avant le lui menotte les mains dans le dos. Je caresse son front, elle est moite de sueur. Je caresse son visage attarde mes doigts autour de ses lèvres.. Elle suce le bout de mes doigts.. je descend dans son cou.. que je serre un instant avec ma main. Je relâche la pression quand je la sent tenter de déglutir. Ma main descend et je caresse ses tétons tous durs et pointus.. Elle à un long frisson chaque fois que la pulpe de mes doigts passe sur la pointe tendue. Puis avec mes deux mains je serre les tétons qui sont encore creusés par les mâchoires des pinces.. Elle pousse un cri déchirant….

– Ohhhhhh ouiiiiiiiiii dit elle en balançant la tête de droite et de gauche en arquant ses reins.
– Dis le que tu aimes çà… dis que tu aimes avoir mal… petite pute !!
– Oui chéri !!! oh oui… c’est bon !! dit elle les yeux partant en arrière.. la bouche ouverte le souffle court.

Ma main glisse maintenant sur son ventre, sa respiration est de plus en plus rapide, creusant son ventre soulevant la petite poitrine féminine.
Nathalie regarde avec attention tous mes gestes.. sa main est mobile et caresse tout son corps.. Eric est lui aussi comme hypnotisé et caresse sa queue d’une main presque distraite.

Plus ma main approche de son sexe plus Nomi est agitée. Je taquine son nombril ses frissons sont intenses. Mes doigts arrivent dans une zone totalement souillée par sa liqueur qui s’écoule de son gland gonflé et violacé. J’étale la liqueur avec mes doigts, je récupère une grosse goutte qui coulait pour la porter à ses lèvres Elle suce mes doigts.. avec avidité..

– C’est bon ? Chérie..
– Oui… c’est bon… encore.. s’il te plaît

Je réitère la manœuvre et lui donne encore de sa liqueur à goûter… Une nouvelle fois elle lèche .. Mes doigts viennent encore récupérer son nectar.. Nathalie s’approche prend ma main et lèche à son tour mes doigts…

– C’est un délice… dit elle.

Puis elle glisse ses doigts dans sa chatte, elle les ressort crémeux et les approche des lèvres de Nomi qui lèche la crème avec ardeur… Nomi tremble de plus en plus, moi habitué à ses réactions je m’attends à un déchaînement quand nous allons entrer dans le vif du sujet. D’ailleurs je vais être fixé dans quelques secondes. Mes doigts approche de son sexe.. je l’effleure il se tend comme un ressort, les veines sont saillantes et roulent sous la peau. Nomi pousse un feulement de bête tandis que son gland gonflé laisse échapper une grosse perle transparente. Je referme mes doigts sur son sexe, elle se débat donne des coups de reins pour se branler dans mes doigts. Je l’empêche.. de bouger..

– Arrêtes.. petite chienne… je vais te vider.. sois patiente..
– Vite !! vite j’en peux plus !!! Finis moi !!! pleure t-elle..

Des larmes dans les yeux elle supplies pour une une sorte de mise à mort… Au contraire.. je commence en tenant son sexe totalement durci entre deux doigts, je le masse mon pouce sous le cordon de la face antérieure remonte une quantité incroyable de liqueur qui s’écoule du méat maintenant béant. Son ventre est maculé de cette liqueur.. elle n’a pas eu la moindre éjaculation. Elle est au bord de cette explosion. Je joues vicieusement avec elle, secouant légèrement son sexe.. je l’amène au moment ultime pour le lui refuser au dernier moment. Ce sont de vrais hurlements..

– Ouiiiiiiiiiiiiiiiii fais moi jouiiiiiiiiiiiiiiirrrrrrrrrrrrrr !!! s’il te plaît !!!! supplies Nomi

Nath se masturbe doigts dans la chatte en regardant mon manège, Eric n’est pas mieux et se laisse hypnotiser par le spectacle.
Lentement j’étire son sexe d’une lente traction, le frein est tendu au bord de la rupture il est blanchi par la traction.. la liqueur goutte abondamment.. Les yeux de Nomi sont fous.. elle est en sueur, sa poitrine se soulève par saccade , son abdomen se creuse .. Jamais je ne l’ai vu aussi tendue, ses muscles sont prés de la tétanisation. Je sens sous mes doigts sa petite queue qui palpite.. si je continues ainsi elle va cracher… tout son être est tendu vers ce but… mais je lui refuse en arrêtant la manœuvre et je lâche son sexe…

– Noooooooooooooonnnnnn !!!!!!!!!!!!!!!!!!! J’en peux plus !!! chéri !!! hurle Nomi
– Mais non petite salope…. tu peux tenir encore longtemps… crois moi !!! dis-je
– Fais la jouir me dit Nathalie.. impressionnée.. par l’état de Nomi

Ma petite chérie est comme folle agitée de spasmes, de frissons sa bouche ouverte pour tenter de reprendre son souffle. Mes doigts se glissent entre ses fesses.. son anus est palpitant. Je le force avec deux doigts qui pénètrent facilement. Sous la pénétration son sexe se dresse encore plus si c’est possible.. je trouve sa prostate et la pince entre mes doigts.. la masse frotte en profondeur. Nomi rugit littéralement tandis que son sexe cette fois laisse couler un long filet qui est moins transparent.. tandis qu’elle semble étouffer.. de mon autre main je lui serre la gorge.. laissant son sexe battre la chamade.. Si je continues assez longtemps.. elle va jouir.. mais je ne veux pas qu’elle se libère tout de suite.. elle n’a jamais résisté aussi longtemps.. Après plusieurs heures de jeu.. voici plus d’une demi heure que je m’occupe d’elle jouant à cache cache avec son plaisir..
Je bande presque comme avant tant la situation m’excite. Nathalie et Eric sont aussi excités que moi. Nomi cries se démène je dois bloquer ses jambes en appuyant avec mon genou sur son mollet.

Je lâche sa gorge elle reprend son souffle.. ma main s’empare de son sexe gluant de mouille.. cette fois je suis pris de pitié… je referme ma main sur la tige durcie, le gland violet frotte dans ma paume.. je commence à la branler doucement puis j’accélère en serrant de plus en plus ma main. Elle se débat.. comme si le la battais.. elle cries.. elle hurle.. sa tête vacille de droite a gauche.. elle bave.. elle crache.. une folle.. Ses reins sont arqués.. son ventre monte vers le plafond.. ses fesses dures comme du béton.. son anus est béant.. au point que j’ai enfilé 3.. puis 4 doigts.. je la bourre comme un fou en la branlant..
Soudain elle se laisse retomber avec de se tétaniser.. violemment. Sous ma main je sens sa queue pulser..

– Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii je jouisssssssssssssssssssssssssssssss !!!

Une longue giclée est expulsée de son sexe.. je sens le canal se gonfler quand sa semence est propulsée la giclée s’écrase sur son visage, sa bouche … une seconde rafale part maintenant qui souille ses seins… Ses yeux sont révulsés.. elle jouit comme jamais… Son sexe tressaute dans mes doigts crachant encore de longues giclées… qui coulent sur son ventre.

– Encore encore cries Nomi… continues… fort !!

Son gland est hyper sensible et elle pousse des cris à chaque aller retour de ma main qui frotte dessus. Mes doigts pistonnent son anus qui reste grand ouvert et devient de plus en plus crémeux.. comme la chatte de Nathalie qui n’arrête pas de se branler en regardant Nomi et moi..
Après un moment intense de hurlements.. le sexe toujours totalement congestionné Nomi semble reprendre un plaisir fou à mes caresses et c’est le cas. Elle se tord, ondule ses poignets dans le dos empêche que ses mains interférent. Nath arrête de se branler un instant et dépose une longue coulée de lubrifiant sur le sexe de Nomi. Cela adoucira les sensations. Elle est totalement soumise a mes doigts, je fais d’elle ce que je veux. C’est ce jeu cent fois répété qu’aime Nomi avec moi, j’ai assez de patience pour jouer à çà des nuits, des journées entières. Jusqu’à son épuisement souvent. Ce soir je pense que nous allons passer un cap.. battre un record..
Mes yeux mange cette petite fille qui se donne à moi corps et âme, ses yeux demandent ce traitement sa bouche cries, hurle supplie que tout continue..
Parfois sadiquement je m’arrête.. elle renâcle quémande la reprise de sa torture. Dans ces instants on à l’impression qu’elle demande une sorte de mise à mort… je lui fait vivre une petite mort qui met tous ses sens en émoi.
A nouveau sa queue semble sauter dans ma main .. j’accélère la caresse prenant soin de serrer la base de sa petite bite de gamine. Elle se tords comme un ver sous mes doigts.. Ses cris sont intenses.. elle à sa salive qui coule dans son cou.. son corps est trempé de sueur et son foutre la macule de la taille au front. Elle se met à hurler.. et dans un spasme elle gicle à nouveau .

– Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! Encore !!!! encore demande Nomi
– Vas y ma salope.. crache.. crache encore.. donne tout !! Je suis aussi dans un état un peu second tellement tout çà est excitant.

Nomi crache encore d’abondantes giclée.. jusque sur son visage. Loin d’arrêter ou de ralentir, j’augmente la cadence.. secouant sa tige de plus en plus vite.. elle se couvre bientôt d’une crème mousseuse et blanche.. Tandis que Nomi cries.. à s’en faire péter les cordes vocales..

Nathalie est en train de se faire bourrer la chatte par Eric qui ne tenait plus mais ils ne perdent pas une miette du spectacle.. Ils sont tout proche.. tellement que Nath vient lécher le sperme sur la peau de Nomi. Parfois Nathalie me regarde avec une sorte de lueur de reproche dans les yeux.. comme pour me dire d’arrêter de faire ”Souffrir ”Nomi.
Je ne m’arrêtes pas au contraire.. Nomi ne demande qu’a ce que je continue malgré ce qu’elle endure..

J’att**** un god souple un long double. Je le présente a Nomi qui le prend dans sa bouche.. lèche bave dessus . Puis je le pousse dans son cul. Elle se cambre sous la poussée rapide que j’imprime à l’engin. Il entre.. presque de toute sa longueur. Je pistonne son petit cul qui reste grand ouvert.. Je pousse encore elle avale le god comme jamais.. A un moment je vois une sorte de mouvement au niveau de son nombril. En fait une bosse mouvante qui est simplement la tête du god qui la prend profondément. Nomi pousse des cris puissants.. se tortille tandis que je défonce son cul et la branle comme un fou.. Elle manque de tomber du sofa.. alors qu’une nouvelle fois sa queue palpite et crache sur son ventre.. c’est presque aussi puissant que la première fois mais beaucoup moins abondant. Plus transparent également.. Je lèche une grosse goutte qui stagne dans son nombril tandis que je sens le god qui la défonce sous le peu de chair qu’elle à sur les os. Cette fois c’est certain nous n’avions pas atteint ce genre de paroxysme. Jamais je ne l’ai vue dans cet état. Je commence à penser qu’il est temps de lui laisser du répit…
Je lâche son sexe et commence à retirer doucement le god. Tandis qu’elle est secouée par les spasmes de ce dernier orgasme..

– Arrêtes pas !!! continues !!! vide moi… vide moi !!! supplie Nomi.
– Oh ma chérie… çà suffit dit Nath haletante aussi sous les coups de queue d’Eric.
– Nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn encore !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! faites moi crever !!!!!!!!!!!! hurle la petite 

Son visage est crispé.. elle à les yeux brûlants.. de désir… Ma main hésite une seconde avant de se refermer sur son sexe rougis pas les manipulations qu’elle subit depuis je ne sais combien de temps.. cela fait plus d’une heure que je la soumet à ce régime.. la sueur coule sur ses flancs en ruisseau qui gouttent sur le sofa, ses cheveux sont collés à son front, sa bouche écume.. son anus est totalement ouvert.. rougi lui aussi.. crémeux.. laiteux..

– Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii encore !!!!!! hurle Nomi quand ma main se referme sur sa queue

Je recommence à la branler lentement, doucement.. elle donne des coups de reins pour que j’aille plus vite… et finit par demander..

– Plus fort.. plus vite !!!! encore !! je veux encore chéri !!

Je reprend une cadence élevée.. Le god encore une fois à fond dans son anus.. je la laboure carrément sans douceur elle réagit tellement !! Et ma main presque douloureuse à force de lui secouer la queue, s’agite sur ce sexe ravagé… Au bout de peut être quinze minutes Nomi se cambre a nouveau.. hurlante écumante.. tandis qu’a nouveau son sexe s’agite dans ma main et encore une fois elle gicle.. dans un délire de cris et de mouvements.. désordonnés..

Nathalie jouis sur la queue d’Eric.. dans un grand cri….

Eric n’a pas jouis et je l’invite a venir jouir sur le visage de Nomi. Il approche et se branle sur le visage totalement noyé de ma petite chérie. Je continues à la branler et à lui faire le cul avec le long god.. Il entre totalement en elle. Déforme son abdomen.. c’est d’un excitant.. incroyable.. Moi même je bande bien plus que habituellement surtout depuis quelques années.

– Encore… encore… scande Nomi..

Elle est totalement hors d’elle.. son corps est agité de spasmes violents.. ses muscles se tétanisent . Je repars pour une autre séance de masturbation à outrance.. de ma petite salope chérie. Cette fois elle a vraiment du mal à supporter la sensation de ma main sur son sexe. Elle cries quand je la touche.. mais réclame encore et encore que je la fasse a nouveau gicler. De grosses gouttes de sueur glissent sur son visage. Je laisse couler une énorme quantité de gel sur sa queue a vif, la peau rougie.. le gland est de plus en plus gonflé et étranglé. Ma main va et vient lentement, je ne serre pas trop.. j’ai ôté le god.. car j’ai remarqué un peu de sang sur le plastique. L’abus à ses conséquences. Chaque mouvement de ma main tire une longue plainte à Nomi.. après ces nombreuses giclées ce sera difficile de la satisfaire à nouveau. Je ne suis pas sur qu’elle est encore capable de donner quoique ce soit car le laps de temps est quand même assez court.. Eric se fait lécher le gland.. frottant sa queue sur la bouche de Nomi .. qui geint mais essaye de lui donner du plaisir. Eric ne tient pas longtemps et gicle sur le visage de Nomi.. Nathalie ne perds pas une seconde et vient lécher le foutre de son homme qu’elle partage avec ma petite chérie .. que j’astique toujours avec lenteur. Son sexe est dur.. il est brûlant dans ma main et il palpite énormément. Quand je passe mon pouce sous le gland Nomi hurle à la mort.

– Plus vite.. finit elle par souffler dans un hoquet..

J’accélère en serrant un peu la prise. Elle saute, elle se débat.. se cambre. On la brûlerait avec un fer rouge qu’elle ne serait pas plus agitée.. Ça dure… elle réclame.. elle ne veut pas que j’arrête. Sur ma demande Nath lui att**** le bout des seins et les pinces les triture les tourne… Elle est raisonnable et tente de ne pas trop faire mal.. je lui demande de forcer.. de faire mal… de les étirer.. de faire crier Nomi.. et elle le fait… Cette fois je sens les pulsations dans le sexe.. ses reins cassés, son ventre qui veut monter au plafond.. Elle manque d’air.. semble s’étouffer.. quand elle se tétanise cette fois totalement.. en arc.. appuyé sur ses talons et l’arrière de son crâne.

– Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!

Nomi jouis… encore une fois… le sens sa queue pulser gonfler.. je sens les quelques gouttes qui filent dans le conduit sous mon pouce… gouttes qui s’écrasent sur son ventre…. et là…. petite angoisse… car un paire d’autres gouttes tombent… les premières .. rosées… les secondes.. plus foncées.. Sans équivoque.. c’est un peu de sang qui est mêlé à son sperme.. Elle pleure.. des grosses larmes coulent sur ses joues.. Vite je lui ôte les menottes.. Nomi me saute au cou… m’enlace.. me couvre de baisers.. tremblante.. comme jamais… Elle est poisseuse de sperme, de sueur, de larmes.. mais ce moment.. reste gravé dans ma tête.. rarement on c’est donné aussi totalement à moi … Nos lèvres se soudent.. dans un long baiser…. moment intense qui n’est pas anodin.. ce week end n’est certainement pas anodin d’ailleurs.

Nathalie prévenante lui met une couverture sur les épaules..

Le visage marqué, fatiguée, exténuée même Nomi se fait câline comme un chat. Nathalie et Eric nous regardent avec des regards bienveillants.

– Quelle soirée dit Nomi la voix cassée, ça n’a jamais été aussi fort.. tu sais.. on recommence quand tu veux…..enfin quand ça sera moins sensible dit elle regardant son sexe endolori.
– Tu est folle ma chérie… vraiment une petite folle…. Dis-je.

Je regrette qu’une seule chose… à ce moment. Ne pas lui avoir dit ce que nous nous sommes dit plus tard… tout simplement.. ” Je t’aime”.

Fin pour cette soirée.. mais d’autres.. suivront j’en suis certain.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire