Histoires de sexe mobiles Histoires érotiques au travail

ma belle soeur qui découvre son pouvoir d&#

ma belle soeur qui découvre son pouvoir d&#



Alors par ou commencer? je suis au bureau et découvrant quelques récits qui me font beaucoup d’effet je me décide à publier ou tenter de décrire moi aussi une des situations qui m’a rendu dingue. il y en a tellement, des vécues et des fantasmer. celle-ci est belle et bien réel. il s’agit de ma belle soeur que j’ai vu grandir. enfin mon ex belle soeur car au jour d’aujourd’hui je me suis séparé de sa soeur. Alors je me lance. je me suis mis à l’âge de 16ans avec mon ex. une superbe petite brune qui me faisait tourner la tête à l’époque. on s’est mis ensemble et c’est avec elle que j’ai beaucoup expérimenter niveau sex. étant jeune on s’était bien lâché, me faire sucer sur les marche d’escalier ds un parking, la baiser ds les wc d’un bar. la prendre en voiture le jour ou j’ai eu mon permis etc. pleins d’expériences, on découvrait et on en avait tout le temps envie. bref ce n’est pas d’elle que je voulais parler en publiant ce récit mais bien de sa petite soeur de 4ans de moins qu’elle. à faire le calcul elle était encore complètement innocente quand je m’étais mis avec sa soeur mais on est resté près de 9ans ensemble donc j’ai pu voir l’évolution la voir passer de la période innocente à la découverte de son pouvoir d’attraction sur nous les hommes et dieu sait qu’elle en a vite pris conscience. Je pense à sa façon de se comporter qu’elle a du avoir ses premières relations vers l’âge de 16 ans car c’est à partir de cet âge là qu’elle à commencer son petit jeux de provocation. ha le beau frère c’est quand même quelque choses. Elle commençait a s’habiller de plus en plus sexy, des french manucure jusqu’au bout des pieds, bref elle était entrain de devenir femme et aimer attirer l’attention sur elle. j’étais souvent amener à aller chez elle car elles habitaient toutes les deux encore chez papa et maman. la maman..haha une autre histoire. mais uniquement fantasmer. bref je m’égare. comme je disais, de plus en plus sexy. Elle sentait qu’elle ne me laissait de moins en moins insensible a ses formes à sa façon de parler de s’habiller de se faire ses pieds en petite tenue lorsque j’attendais sa soeur par exemple. elle pouvait les faire ds la salle de bain ds sa chambre mais non elle venait au salon là ou j’attendais sa soeur en petit shorty pour faire ses ongles. et s’amusait de mon regard sur elle j’en suis persuadé. quelle coquine. quoi de plus excitant qu’une petite jeunette qui commence à réaliser à quel point c’est facile de nous faire partir en vrille et elle s’en amusait très bien et je pense que ça l’excitait à fond. comme je disais tout à l’heure elle a tjrs été un peu en admiration pour moi. forcément, le rôle du beau frère plus âgée qui lui a appris pas mal de chose. de réaliser qu’elle pouvait si facilement me mettre mal à l’aise me faire bander ça l’amusait. parfois elle passait devant moi autour de la table frottant son petit cul au passage parce que forcément difficilement la place de passer. elle aurait pu faire le tour mais non, elle s’amusait à me provoquer et ça commencait à me rendre dingue. A ce moment là déjà je me rappel qu’a chaque fois que je baisais sa soeur ds la maison je tentais de la faire le plus crier possible pour que sa petite soeur nous entende justement. et je pense que nous commencions a être tous les deux au courant de notre petit manège pour s’exciter l’un et l’autre. Cela devenait de plus en plus concret. Elle ne se gênait plus pour descendre de sa chambre en string lorsque j’attendais sa soeur. comme elle abusait mais c’était trop bon. les choses commencaient à devenir plus sérieuse. ses parents avaient un chalet et lorsque nous y étions. la coquine faisait exprès de laisser sa porte entrouverte quand elle se changeait pour aller skier. je passais forcément plus d’une fois devant sa chambre. et pfiouuu qu’est ce qu’elle m’attirait. la voir mettre ses collant avec son petit string, son regard l’air un peu confuse que la porte soit restée ouverte alors qu’elle savait très bien ce qu’elle faisait. nous étions ds la chambre voisine avec sa soeur et forcément le soir venu je m’empressait de baiser sa soeur le plus fort possible. qu’elle nous entende. pas de raison qu’elle m’excite et que je n’en fasse pas autant. en rentrant du ski rebelote, son petit manège continuait en enlevant son pantalon de ski à peine rentrer au chalet. se penchant bien en avant pour bien exhiber son sublime cul. parce que oui. en plus du fait de fantasmer parce que c’est ma belle soeur. il faut avouer qu’elle avait de quoi faire bien bander. un cul incroyable. un visage sublime, des petits seins. bref une sublime jeunette. J’essaie de résumer car c’est une histoire qui s’est dérouler durant des années ce petit jeux de séduction. j’omet pleins de passages et anecdote ou elle me provoquait car il y en a pleins mais tendance à m’égarer et je pourrais écrire un livre sinon lol. ses parents avaient une piscine et on en profitais souvent. et ces petites batailles ds la piscine devenait de plus en plus propice à des attouchements ”involontaire”’ bien sur elle savait ce qu’elle faisait quand elle me sautait dessus et ne manquai pas d’effleurer ma queue qui gonflait de plus en plus à chaque assaut. je sais qu’elle l’avait senti et s’en amusait car je restais coincé ds la piscine le temps de débander. elle se frottait de plus en plus et moi je ne pouvait plus dissimuler mon erection.quelle coquine. elle s’en amusait tellement et ça l’excitait car elle prenait tout le temps des bains après ses petites provocation. pour sur qu’elle avait découvert le pommeau de douche et ses bienfaits lol. toute cette provocation dura encore longtemps, mais j’étais trop timide à l’époque pour prendre les choses en main et c’est tout de même pas une situation ordinaire que de vouloir baiser la soeur de sa chérie. Arriva un dimanche ou j’étais souvent convié à diner chez eux avec ses parents elle se retrouvait en face de moi et cette coquine prit l’initiative de me faire du pieds. je vous raconte pas comment ça m’a mis hors de moi. étant un peu fétihshitse ses pieds avec sa petite franch manucure remonter le long de ma jambe. elle s’en amusait et je ne pouvait pas réagir car la belle famille était présente. ça y est cette petite coquine devenait carrément plus entreprenante. désolé je dois filer le boulot m’appel mais si vous désirez une suite faite le moi savoir et ça sera avec plaisir. navré si je m’égare sur des détails mais il y a tellement à redire sur cette petite coquine, nouvelle génération qui n’ont plus peur de rien et bien moins de tabou.