Histoires de baise Histoires de sexe mobiles

Travaux et la voisine d’en face (suite 1ere r

Travaux et la voisine d’en face (suite 1ere r



Voilà 2 jours que nous sommes officiellement proprietaire de la maison, nous avons pû decouvrir notre acquisition totalement vide ! Nous avons pû , nous projeter afin de mettre cette maison à notre goût.

Apres 2 visites en soiree dans la semaine, nous savons exactement ce qu’il nous faut faire comme travaux, amenagement d’une salle de jeux, d’un dressing dans notre future chambre et refaire les peintures de plusieurs pieces, nous avons 15 jours soit 2 week end et quelques soiree pour les faire avant notre emmenagement.

Le 1ere visite fut breve, à notre arrivée je ne pouvais pas m’empecher de regarder la maison d’en face ayant vu la voiture de la voisine devant la maison, c’est elle que j’avais envie de voir, pas de chance, les 2 passages en semaine ne fut pas fructueux.

Le 1er week end des travaux arriva et encore comme deja un reflexe mon regard fut attirer par la maison d’en face esprant croiser ma voisine. Les 2 voitures etant devant la maison j’en conclue que son mari etait egalement present.

Nous commencons les travaux, deballage du materiel et en gratant les murs de la chambre qui donnais en face de la maison de la voisine, je pu voir qu’une voiture etait parti et s’etais celle du mari. Ni une ni deux apres une semaine sans avoir revu la voisine, je decidais de trouver de cacher le rouleau à peinture afin de pouvoir demander le pret d’un rouleau au voisin. Bien sur c’est la voisine que je voulais voir !

Je traverse donc la route pour frapper à la porte de la voisine, c’est ainsi que par la baie vitré, je vois ma voisine en train de passé l’aspirateur le cul en l’air en nuisette tres courte, tres heureux de la scene je restais quelque seconde a contempler son fessier et le shorty en dentelle que sa position permettait de voir, quelle vision !

Je frappais dans un premier temps mais pas de reponse je pense à cause du bruit de l’aspirateur, je sonnais afin de signaler ma presence, l’aspirateur s’eteint, elle crie “j’arrive !” Et quelque seconde plus tard la porte s’entrouve et voyant que c’est moi son visage s’illumine et ouvre la porte en grand me laissant decouvrir qu’elle s’etait couverte d’une robe de chambre en satin laissant voir ses sublime jambes a mi cuisse, chausser de belle mules a talons.

C’est alors que je lui explique que j’ai oublié mon rouleau de peinture, elle decide de me faire rentré afin que je cherche avec elle car elle ne sait pas où son mari range ses outils, celui-ci etant parti au foot avec leurs garçon. En rentrant elle me confirmait qu’elle etait en plein menage et me demande de la suivre dans le garage. Elle devant et moi derriere je regardais son fessier roulant de gauche à droite. Elle se retournant d’un coup en ouvrant la porte du garage et je relevais aussitôt les yeus pour la regarder, elle fit comme si de rien, mais je suis qu’elle avait pu sentir mon regard appuyé sur son fessier.

Elle me dit : vas-y voisin je te laisse regarder de côté et moi je regarde de l’autre.

Moi: ok voisine

Mais trés rapidement je trouvais le rouleau, mais trop vite à mon goût voulant profité du spectacle qu’elle m’offrait. La croupe levé tres haut et la robe de chambre ouverte, je pouvais voir sa nuisette à grand decolletté. J’en voulais plus. Je decidais de cacher le rouleau trop visible de mon coté et je decidais de le cacher malicieusement. Ne voulant pas perdre une miette du spectacle, je lui dit que ce n’etais pas de mon coté, j’allais donc, du sien soit disant pour l’aider mais en realité je ne cherchais que la vision de son corps qu’elle pouvait me laisser mater. Celle-ci n’etant pas en reste car sa robe de chambre lui tombait sur les epaule, c’est ainsi que je pu voir qu’elle ne portait pas de soutien gorge, mon excitation grandissait cherchant du regard chaque partie de son corps.

Ma voisine decidait de monter sur un tabouret pour regarder plus haut sur les etageres me laissant voir une vue plongeante sur son shorty en dentelle assorti a sa nuisette, en quelque seconde celle-ci retira sa robe de chambre pretextant qu’elle la derangeait pour chercher. Quel bonheur pour moi, je pu voir sa croupe et ses seins car oui, sa nuisette etait legerement transparente avec la lumiere. Je n’avais qu’une envie, c’etait la prendre tout de suite dans son garage. La situation etait terriblement excitante car elle jouait avec une jambe en equilibre et je m’attardait sur ses pieds magnifique aux ongles vernies. Au bout de quelques minute de recherche elle me dit qu’elle va telephoner a son mari afin de lui demander où il a put ranger ses affaires. Je la laisse faire contemplant sa descente du tabouret me laissant bouche bee tellement la vue fut sensuelle et excitante. Une fois eclipsé dans le salon pour telephoner je me mit a crier victoire car je ne voulais pas lui laisser le temps de composer le numero.

La voilà de retour dans le garage toujours avec son beau sourire de coquine, je tends fierement le rouleau de la decouverte, je fais tomber un carton remplis de rouleau de rechange et pinceau, dans le but de revoir sa belle croupe avnt de repartir à mes travaux. Celle-ci se mit à rire me demandant de laisser et quelle rangerait plus tard. Ne voulant pas partir sans cette derniere vue tant desiré je pretextait l’aider à ramasser, nous voila en train de ramasser le tout mon regard toujours sur la croupe de la voisine et celle-ci tout en ramassant la croupe levé bien haut jambes tendu, ne laissant pas de doute sur le fait durant son passage dans le salon n’a plus de shorty, mon excitation est tres net et deviens visible tellement je bande sous mon short, je n’arrive pas a me detacher de son fessier, ma voisine pendant ce temps, la tete vers le sol et le cul en l’air me fait la causette, me parlant de notre dernier repas chez ses ex voisin me devoilant qu’elle etait tres heureuse de nous avoir comme voisin, l’air de rien elle dandine son derriere et m’aguiche ouvertement sans me regarder et je peux decouvrir une bonne partie de son anatomie en oubliant de ramesser les objet la voila qui se retourne toujours la tete vers le sol je reste en admiration devant cette belle exhib de ma belle voisine essayant de camoufler mon erection car maintenant c’est la vu sur les seins les voyant bouger au rythme de son ramassage.

C’est fini tout est dans le carton elle releve la tete et me dit avec un grand sourire me dit que ma femme devait m’attendre depuis le temps et me suggera de la rejoindre avant qu’elle ne s’imagine des choses, cela me refroidi tres rapidement et je la remerciait pour le pret du rouleau. En fait, c’etait surtout pour le spectacle ! Je luis ditnque je lui rapporte son rouleau une fois terminé, elle me declara ne pas avoir besoin de prendre mon temps et qu’elle passerait suremement voir nos travaux par curiosité, content de sa proposition j’accepta tres volontier.

De retour dans à la maison ma femme toujours a lessivé les murs avant de les peindre me dit avoir retrouver entre temps notre rouleau me disant qu’il avait dû tomber en dechargeant la voiture et me dit que c’est bien d’en avoir deux.

Excité par la voisine et maintenant voyant ma femme dans legging et tee shirt transpirant, les pieds nues j’invitait ma femme a me suivre dans la cuisine (n’ayant pas de meuble) pour une partie de jambes en l’air afin d’assouvir mon excitation.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire