Histoires de baise Histoires de sexe de voisins Histoires érotiques au travail

Retrouvailles

Retrouvailles



Les faits de cette histoire remontent à 4 ans en arrière pendant les mois d’été. Je vais changer le prénom de ma copine car je voudrais garder l’anonymat.
Depuis quelques moi, Amina me reprochait de ne pas vouloir m’investir dans notre relation. Elle voulait que notre relation évolue vers un mariage seulement moi je n’étais pas prêt. C’était un soir de ramadhan, elle était très énervée et elle a fini de me traiter par tous les noms. Et comme s’est devenu très compliqué, j’ai préféré m’éloigner et la laisser partir. Pourtant elle était la femme avec laquelle je me suis le plus amusé. Au lit elle était une déesse. Des lèvres pulpeuses qui dessinaient une bouche très jolie. Ces yeux très expressifs surtout quand on faisait l’amour rien qu’on la regardant dans les yeux je comprenais tout de suite qu’elle voulait que je la baise fort. Elle avait des seins supers bien ronds. De jolies petites fesses bombées. Très souple. sa chatte était aussi très excitante. Elle prenait soin de cette partie de son corps. Elle raser ses poils court dessinant un triangle parfait ou un trait fin vertical. Ces lèvres était roses et sentait très bon. Je passais de long moment à lui lécher le minou, c’était très excitant. Surtout quand elle me sucer la bite en même temps. Elle avaler tout mon pénis dans sa profonde gorge. Je sentais mon gland au fond de sa gorge bien mouillée. Tous ces détails rendaient cette rupture difficile. A l’époque j’avais beaucoup de copine et je ne chômais pas, seulement elle était la meilleure parmi toutes. Ca m’arrivait quand je baisais une autre femme et que je n’arrive pas à finir de penser à elle pour éjaculer rapidement.
Deux mois après cette rupture alors que j’étais au bureau, je reçois un message sur facebook :
Amina : cc
Moi : hey toi
Amina : Ça fait un bail
Moi : Oui j’espère que tu vas bien
Amina : oui ça va comme dab et toi ?
Moi : boulot plage et soirée en boite de nuit
Amina : t’es au courant que Tiesto sera à Hammamet la semaine prochaine tu y vas ??
Moi : et comment, tu veux venir avec moi ? On se fait une belle soirée pour se rappeler du bon vieux temps.
Amina : Tu sais que je l’adore Tiesto
Moi : et moi tu ne m’adores pas
Amina : Si chouwya
Moi : Looool
Moi : Sache que moi j’ai passé de très bon moment avec toi
Amina : Moi aussi je garde de beaux souvenirs et des mauvais aussi 😉
Moi :looool tu sais peut être tu ne vas pas me croire mais moi aussi je me suis calmé
Amina : c bien dans ce cas la, il ne faut pas quand dorme dans la même pièce dimanche prochain
Moi : si tu le veux pas
Amina : je peux dormir dans tes bras comme avant sans être tentée
Moi : moi je le serais
Amina : fais un effort. Considère-moi comme ta petite sœur. Bon ce n’est pas facile je sais.
Moi : putain je me tais
Amina : je ne porterai pas de nuisette sexy
Moi : Il y’a des images dont je me rappelle jusqu’à maintenant
Amina : on a fait les fous
Moi : tu te rappelles la fois quand on a fait l’amour âpres moi je me reposais et toi t’as commence à me sucer. Tu m’as pas laissé le temps de me reposer alors que moi impossible que je bande juste âpres avoir fait l’amour
Amine : on a refait l’amour tout de suite après !!!
Moi: t’étais mon viagra
Amina : 🙂 je me rappelle de la fois ou on a voulu faire l’amour dans le parking, ensuite on a entendu du bruit. On allait monter, je t’ai défié de monter le pantalon ouvert. On l’a fait tous les deux ensuite bien sur. On a continué ce qu’on a commencé une fois arrivé.
Moi : J’adorais quand t es sur moi
Amina : et moi c laquelle que je préfère?
Moi : Quand je suis sur toi et que tu écartes tes jambes
Amina : Hummmmm j’aime quand il y a plus de contact de nos corps
Moi : sentir tes seins contre moi
Amina : il ne faut pas qu’on dorme ensemble
Moi: ahhhhhhhhh je bonde
Amina: heureusement que t’es pas devant moi. La température est montée par ici. Rappelle-moi !!!
Moi : Le weekend a Djerba c’était intense c’était plutôt du hard
Amina: C’était torride 🙂
Moi : j’étais bourré et je n’arrivais pas à finir. J’avais plus de force mais en même temps c’était tellement bon que je ne pouvais pas m’arrêter.
Amina : Oui je m’en rappelle très bien. Je me suis rappelés de la fois ou on a commencé a faire l’amour dans la chambre où dormait Karima ensuite on a terminé au salon
Moi : On ne l’a pas fait qu’une seule fois avec Karima dans la même chambre 😉
Amina : non 2 je crois
Moi : elle t’avait touché les seins
Amina : oui
Moi : looooool mais c t super non? Avoues que t’as aimé qu’elle te caresse la poitrine.
Amina : oui mais j’aurai préféré que ce soit une inconnue comme ça je ne risque pas de la croiser.
Moi : ben tu n’avais qu’à le demander hihi
Amina : je serai plus tentée par deux mecs, si un jour j’aurais envie tu seras le premier que j’appellerai.
Moi : Evite de le faire si je suis marié. Je ne pourrais pas te résister 😀
Amina: 🙂
Moi : je te découvre la
Amina : c’est un fantasme
Moi : 🙂 ça commence toujours comme ainsi :p hihi J’ai trop envie de toi je voulais juste le dire. Ne réponds rien
Amina: Je garde le silence 🙂 … Donc comme j’ai dis toute à l’heure on ferait bien de ne pas dormir dans le même lit.
Moi : C’est toi qui décide
Amina : mmmmm On verra ce qui va se passer après ça dépendra de nos états !!!
Moi : 🙂
Amina: Si c’est comme à Djerba!!!! Je ne te garanti rien. A ces moments la on ne se contrôle plus…

Enfin le weekend arriva, et on est parti à Hammamet. Avec nous il y’avait Karima et son copain et d’autres amis nous on rejoint. Finalement comme on était nombreux, on a loué une maison au bord de la plage. La première journée on s’est baigner a la plage, Amina portait un joli bikini qui mettait en valeur son corps sublime et sa poitrine. Je n’arrêtais pas de la mater et sa l’amuser. Elle voyait que je bondais mais elle ne voulait rien faire. Intelligente comme elle est, elle voulait que j’aie encore plus envie d’elle. On a passé l’après-midi à la terrasse de la maison pour profiter du beau temps.
La soirée était bien arrosée et à 4h tout le monde était bourré et petit a petit on est resté seul sur la terrasse. Nous aussi on a décidés de rejoindre les autres pour dormir. Seulement comme on était les derniers et que la maison n’était pas très grande, on a trouvé un petit matelas dans le salon libre. On s’est dit que c’est mieux comme ça on restera sage. Au salon il y’avait 4 autres personnes qui dormaient. On s’est installée sur le matelas, elle m’a tourné le dos et s’est collée contre moi. Je sentais son parfum que j’adorais. Elle me tenait la main. Moi je m’approchais d’elle et la elle a collé ses fesses contre moi. Elle s’avait que j’adore ça. La j’ai eu une érection et elle l’a sentit, chose qui ne la pas décourager. Elle a commencé à bouger ces fesses contre ma bite en se courbant. Ma bite devenait de plus en plus dure et elle aimait ça. Je sentais sa respiration, la chaleur de son corps. Elle prenait ma main et elle a commence à me sucer mes doigts. Je commençais à l’embrasser sur le coup et elle gémissait doucement pour ne pas réveiller les autres. Nos corps devenaient chauds. On avait très envie l’un de l’autre mais il fallait faire discrètement. Je lève alors sa jupe et j’ai commence à lui caresser la chatte qui était déjà très humide. Avec l’autre main je lui pinçais les tétons. Elle me dit alors j’ai très envie de toi. J’ai dégagé sa chatte sans enlever son string et je la pénètre doucement. Ma bite est allé au fond de son vagin direct tellement il était humide. Je fais de mouvement très lent tout en gardant ma bite au fond. Je sentais ses muscles se contracter. Mon pénis devenait de plus en plus dur et grand. J’enlève mon slip et mon short et elle a voulue enlever son string. Mais j’ai insiste pour qu’elle le garde. J’aime tenir son string pendant que je la baise. On continue pendant longtemps ces mouvements de va et vient. Quand je sentais la pression monté j’essaye de réduire la cadence ou même enlever mon pénis pour la pénétrer de nouveau. Je garde alors mon pénis a l’entré de son vagin et elle essayer de reculer pour le faire entrer d’avantage. Après quelques minutes on était très excité et on ne faisait plus attention aux personnes qui étaient avec nous au salon. Je lui enlevai tout ces vêtements moi aussi j’étais tout nu. Elle a tout de suite compris ce que je voulais. Elle enleva son string et me chevaucha. Elle était sur moi collée contre moi, sa poitrine généreuse collée contre moi. On s’embrassé a pleine bouche et la salive dégoulinait de partout. Elle faisait des mouvements horizontaux pour mieux sentir ma bite. Elle a commencé à augmenter la cadence et moi ma bite était prête à gicler ma semence. Je ne voulais pas que je finisse avant elle alors je mets ma main sur sa chatte pour récupérer son liquide et j’ai introduit mon doigt dans son trou du cul. Tellement elle était excité mon doigt et entré direct et j’ai même pu introduire deux doigts. Pourtant son trou était d’habitude très serré mais la il était prêt a accepter ma bite. D’un coup, l’excitation est montée au maximum et je sentais son liquide qui sortait sur mes couilles. Le matelas était tout mouillé. Je prends ces fesses entre mes mains et j’ai pris les choses en main. On était tout les deux prêts à finir. On adorait finir en même temps. Elle me mord le coup farouchement et elle commence à trembler et moi en même temps j’éjacule en elle toute ma semence.

Putain c’était trop bon.