Histoires de sexe de voisins Histoires érotiques

Ma nouvelle vie

Ma nouvelle vie



Le matin se leva et me réveilla paisiblement.
J’avais encore toutes les images de la veille dans la tête.
J’étais partagé par l’excitation de la situation et la tristesse d’avoir perdu mon épouse.

Jattendis encore quelques heures pour entendre la porte s’ouvrir.

Ma femme seule… Froide… Était venu me récupérer.

“tu vas te taire petit soumis… Si tu n’es pas content de ce que je t’impose tu peux te barrer mais ta carrière va être compliqué par la suite si on apprend que ce grand directeur est en réalité une fiotte soumise.
Vu que tu as les moyens de subvenir à nos besoins je vais arrêter de travailler pour devenir ce que j’ai tjs voulu devenir.. Une femme au foyer… Et il (en parlant de notre hôte) va venir s’installer chez nous…
Tu pourras continuer à vivre ta petite vie de soumis mais uniquement à la maison et devant moi..

Je ne pu qu’acquieser. Je ne pouvais me permettre que cette affaire éclate pour la pèrenité de ma boîte.

Nous rentrames donc tous les trois chez nous.

Je fus loger au pied de mon ancien lit conjugale et fut reléguer à présent de mater leurs ebats sexuels.
Mon hôte m’obligait à coller ma tête près de la chatte de mon épouse quand il allait se mettre à jouir. Je restai collé et observer sa chatte débordante de sperme sans pouvoir la toucher. J’étais juste bon à nettoyer la queue de cette amant.
Je restai nu à observer et à entendre ma femme rire de la si petite taille de mon sexe.

Jetais résigné mais au bout de quelques temps je recommençai à prendre du plaisir à être un simple soumis uniquement bon à nettoyer la queue de monsieur et à assumer financièrement.

Je ne reconnaissais plus mon épouse. Il avait une telle emprise sur notre foyer.. Il avait transformé mon épouse. A chaque rapport je lentendais jouir et mhumilier en vantant le gros calibre de notre hôte.

Un jour ils décidèrent de me faire revenir à mes racines de vide couilles. Notre hôte décida de me réserver à ces connaissances quand il avait un trop plein de sperme. J’étais devenu officiellement une pute à jus. Les ebats ne duraient jamais très longtemps. J’étais en général mis à 4 pattes et des mecs venaient se decharger dans mon cul. Je retrouvai le plaisir de sentir le foutre m’inonder. Quelques fois mon épouse venait assister à ce spectacle. En général pendant qu’elle me mater je jouissais sans avoir à me branler… Mais j’étais tellement excite de la voir également mhumilier… J’étais même devenu précoce…. cantonné à sucer des queues… Branler et me faire remplir… Une pute officielle….

Quelques gangbang était organisé où en général je ramassai. On y retrouvai les plus bas instincts primaires… J’étais noye sous le sperme… Encule… Filme… Humilié de part la taille de mon petit sexe… Bref un vulgaire trou… Pendant ces soirées ma femme aimait à regarder son soumis devenu une pompe à sperme…. Ce spectacle de bukkake lui plaisant tellement…

Je prenait de plus en plus de plaisir à être autant soumis..sentir tous ce bon sperme dans ma bouche et mon cul . A voir ma femme se faire engrosser… A m’entendre oblige de sucer les queues qu’il la souille.. J’avais enfin trouvé ma voie.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire