Histoires de sexe arabes Histoires porno Histoires tabous

Annabelle et brandon son beau fils

Annabelle et brandon son beau fils



Vendredi soir, fin aout, c’est la fin de l’été mais les températures sont encore très chaudes. Lors du diner Michel propose
alors à la petite famille d’aller à la piscine le lendemain apres-midi pour se rafraichir, et profiter de la chaleur tant
qu’elle est encore là.
Samedi début d’apres-midi, toute la famille est à la piscine. Ils sont tantôt allongés dans l’herbe dehors au soleil, la
piscine ayant une partie extérieure, tantôt ils vont nager ou prendre une douche pour se rafraichir. Vers 16h, le soleil
tapant fort, tout le monde a soif, et Michel demande à Brandon d’aller chercher à boire pour tout le monde. Celui-ci
s’exécute et à son retour a le loisir d’observer Annabelle et Lisa, étendues sur le ventre sur leur serviette, offrant une
jolie vue sur leurs culs juste couverts d’un string-bikini. Brandon est alons obligé de vite poser les boissons et se mettre
aussi sur le ventre, sentant poindre un début d’érection à la vue de ces deux jolis culs, et ne voulant pas que tout le monde
le remarque.
Un peu plus tard, Lisa était allée nager un peu, et Brandon a eu envie d’aller nager aussi. S’approchant du bord de la
piscine, il vit Lisa accoudée sur le bord, elle venait de s’arrêter de nager. Il arriva alors devant elle, debout sur le bord
de la piscine, et Lisa accoudée sur le bord devant lui, avec dans cette position un point de vue superbe sur ses deux seins
légèrement vêtus par son maillot, et bien remontés par la position. Brandon dut alors rapidement entrer dans l’eau,
commençant à nouveau à bander en la voyant ainsi.
Lisa demanda à Brandon s’il était d’accord pour lui faire un massage, ayant les trapèzes assez tendus. Brandon accepta. Il
commenca à la masser en se mettant dans son dos, et peu après Lisa se recula jusqu’à se coller contre lui. Brandon, dont le
sexe avait un peu durci, devena alors immédiatement très long et dur, étant complètement excité de sentir les fesses de Lisa
contre son sexe ! Il continua à la masser en faisant comme si de rien n’était, Lisa étant honorée de le voir bander ainsi de
par l’effet qu’elle lui faisait.
(Elle savait déjà de toutes façons que Brandon était excité par elle. Une fois qu’elle rentrait à la maison plus tôt que
prévu, et allant pour rentrer dans sa chambre, dont la porte était partiellement poussée, elle vit Brandon, avec quelques-uns
de ses sous-vêtements sortis sur son lit, en train de se branler devant. Elle ne dit rien, et retourna à la porte d’entrée
pour la claquer, et que Brandon l’entende. Elle alla alors dans sa chambre, Brandon avait juste eu le temps de tout remettre
dans la commode avant son arrivée, elle lui demanda innocement ce qu’il faisait dans sa chambre. Brandon ne sachant que dire,
parta dans sa chambre sans un mot. Lisa n’était pas dupe, elle savait que Brandon, comme tout adolescent, se branlait, et
certainement dès qu’il en avait l’occasion. Ses discutions avec ses copines, qui avaient elles aussi des frères pour
certaines, ne laissait pas de doute à ce sujet. C’est d’ailleurs lorsqu’une fois une de ses copines lui avait parlé de ça,
qu’elle s’était demandée ce que cela faisait.
Elle avait alors attendu un jour où personne ne serait à la maison, pour aller sur le PC de son beau-frère, se doutant d’y
trouver des films x. Brandon ne les avait pas très bien cachés sur son ordinateur et Lisa découvrit alors son premier film x,
et fut rapidement excitée par les scènes qu’elle y vit. Pour la première fois, et pour faire comme dans une des scènes du
film qu’elle regardait, elle commenca à caresser ses seins, ses effleurements lui apportant une sensibilité qu’elle ne
connaissait pas, puis passant ses tétons entre le bout de deux doigts sentit son excitation grandir, et son sexe très chaud
et humide. Pour continuer à faire comme dans le film, et curieuse de savoir ce que cela donnait, elle descendit alors une de
ses mains sur son sexe, passant ses doigts sur sa chatte humide, puis commença à se caresser doucement le clitoris. Le
plaisir qu’elle prenait était inédit, jamais elle n’avait ressenti quelque chose de similaire. Elle augmenta doucement la
fréquence de ses caresses jusqu’à se masturber rapidement, prenant énormément de plaisir, et finit par jouir en hurlant de
plaisir ! Elle n’avait jamais connu ça avant et était ravie de ce qu’elle avait ressenti, cela était très agréable et très
fort.)
Donc, elle savait que Brandon se branlait, elle aussi le faisant occasionnellement, et elle avait bien vu avant qu’il rentre
dans l’eau qu’il commençait à avoir une érection, certainement car il avait regardé ses seins en arrivant près d’elle. Elle
s’était dit que ce serait drôle de se coller à lui histoire qu’il soit gêné, car cela allait certainement l’exciter. Et elle
avait raison : après s’être collé à lui elle avant sentit son sexe grandir et durcir. Et sentir pour la première fois un sexe
d’homme collé à ses fesses, cela ne la laissait pas indifférente, elle trouvait ça agréable. Histoire de gêner encore plus
Brandon, dont le sexe très dur dans son caleçon de bain, était posé sur la raie de Lisa, légèrement entre ses deux fesses,
elle bougeait un peu, frottant ses fesses contre son sexe, disant pour expliquer cela qu’elle avait un peu froid. Brandon ne
s’en plaignait pas, tout au contraire, la sentir se frotter contre son sexe ainsi était agréable 😉
Au bout d’un moment Lisa décida que le massage était fini et qu’elle allait retourner se coucher au soleil, et remercia
Brandon, lui disant qu’elle avait bien apprécié ce moment. brandon se demandait si elle parlait du massage ou du fait de le
sentir tout dur contre elle. Brandon dut quant à lui rester un moment dans la piscine, pour attendre que son sexe dégonfle
avant de sortir de l’eau…
A la fin de l’après-midi, tout le monde rentra à la maison. En allant se coucher, Brandon repensa à la scène dans la piscine,
et il ne put s’empêcher de se branler en s’imaginant avec Lisa. Pendant qu’il s’astiquait sous ses draps, et étant devant la
télé et la lumière allumée, donc pas supposé dormir, Annabelle vint lui dire bonne nuit. Elle ne s’aperçut de rien comme il
faisait ça sous les draps, et même si son arrivée, surprenant et faisant peur à Brandon, celui-ci ne pouvait pas s’empêcher
de s’y remettre. En effet, Annabelle qui allait se coucher, était en nuisette avec un gros décolleté, et Brandon fantasmait
aussi sur Annabelle. Il put d’ailleurs rapidement apercevoir ses seins lorsqu’elle se pencha pour lui faire la bise pour lui
souhaiter bonne nuit, la nuisette laissant voir ses bons seins pendre sous ses yeux. Et quand Annabelle allait pour sortir de
sa chambre, brandon eut une idée : il lui demanda de revenir le voir, car il avait une saleté dans l’oeil, afin qu’elle
regarde si elle voyait quelque chose et lui enlève. Annabelle ne se doutant de rien, se repencha vers Brandon, regardant son
oeil afin de voir si elle voyait quelque chose, et lui pendant ce temps observait ses deux bons gros seins pendre juste
devant ses yeux, en continuant de se branler, et ne put se retenir de jouir en s’imaginant en train de jouer avec. Annabelle
ne comprit pas pourquoi Brandon gémit à un moment pendant qu’elle regardait son oeil 😉 Annabelle partit, et Brandon,
soulagé, se coucha.
La semaine d’après, le samedi après-midi, Annabelle et Michel étaient partis faire des courses, laissant Lisa et Brandon dans
l’appartement. Lisa était fagituée et avait dit à Brandon qu’elle allait faire la sieste. brandon en profita pour se mettre
sur son PC et regarder les photos qu’il avait de Lisa, qu’il avait prises lors de sorties en famille, ou quand ils partaient
en vacances, depuis la sortie à la piscine Lisa l’excitait encore plus qu’avant. Sachant que les parents étaient sortis, et
que Lisa dormait, il décida de se faire une douce petite branlette en regardant les photos. Au bout d’un moment, et sans
prévenir, Lisa qui avait fini sa sieste, entra dans sa chambre sans frapper et lui demanda s’il avait soif. Brandon était
surpris bite à la main, avec des photos de Lisa sur son écran…
Lisa ne s’en étonna pas, en cherchant les films de son frère sur son pc elle avait vu qu’il avait un dossier avec que des
photos d’elle, elle se doutait bien de son usage. Elle regarda un instant Brandon, qui la regardait aussi, remarquant que
pour sa sieste elle avait mis un petit tanga rose, très moulant, sans rien dessous, et tellement moulant qu’il laissait bien
voir la forme de sa chatte qu’il épousait parfaitement, ce qu’il aimait beaucoup. Lisa lui dit alors “alors Brandon, on se
gêne pas à ce que je vois, en plus tu le fais devant des photos de moi, je t’excite bien à ce que je vois ?”, Brandon était
très gêné, et répondit simplement un petit “oui”. Lisa sourit alors, lui disant qu’elle savait déjà qu’elle l’excitait, et
que s’il lui avait demandé elle l’aurait volontiers aidé.
(En fait, Lisa avait raconté à sa meilleure amie sa permière masturbation, pour échanger sur ses impressions, et lui dire
qu’elle avait fait comme elle. Sa meilleure amie lui avait raconté ça en premier, et Lisa avait voulu faire pareil. Et lui
racontant cela, sa meilleure amie lui avait alors dit avoir couché avec son copain. Lisa était encore plus envieuse,
décidément son amie était en avance sur elle à chaque fois. Elle voulait du coup connaitre le sexe rapidement pour ne pas
être trop larguée et dire à son amie qu’elle aussi l’avait fait. Et sa masturbation lui donnait aussi envie d’en connaitre
plus…).
Brandon semblant un peu stupéfait de la situation, Lisa décida alors de prendre les choses en main, et pas que. Elle s’avanca
en effet vers Brandon, qui restait assis, les jambes écartées et le sexe dressé à la main. Regardant son sexe tendu, elle lui
dit “tu sais que ça me fait envie ?”, elle enleva alors la main de Brandon de sur son sexe, metta la sienne à la place, et
commença à le branler. Elle aimait sentir la dureté du sexe dans sa main, et se dit que lors de la pénétration cela devait
être très agréable. Elle dit alors à Brandon “tu sais, savoir que je t’excite comme ça, ça me donne plein d’envies”. Elle
s’agenouilla alors, et commenca à lécher le bout du sexe de Brandon. Celui-ci était ravi, son fantasme de se taper Lisa se
réalisait ! Elle léchouilla délicatement le bout de son sexe, avant de vraiment le lécher ensuite, puis commenca à
l’introduire dans sa bouche. Elle suça le bout de sa bite durant quelques allers-retours, puis en pris une partie plus longue
dans sa bouche, et accéléra les va et vient, Brandon prenant son pied par cette bouche inexpérimentée et pourtant si adroite
à lui donner du plaisir…
Après quelques minutes, Lisa s’arrêta, se releva, se déshabilla et dit à Brandon de venir sur le lit, et qu’il était pour lui
temps “de se mettre au travail”. Elle se retourna, se coucha sur le dos, et lui dit “J’ai envie de savoir ce que ça fait de
se faire lécher la chatte, fais le moi”. Brandon s’exécuta sans discuter. Lisa avait une petite chatte toute lisse, rasée de
près comme dans les films, elle trouvait ça joli, et Brandon aimait ça. Il n’y alla pas de main morte, léchant avec vigueur
ce jeune sexe qui ne demandait qu’à connaitre le plaisir d’un bon cuni, et Lisa apprécia beaucoup que Brandon s’occupe ainsi
de sa petite chatte. Brandon sentant Lisa prête, il lui inséra un doigt dans la chatte, puis un second, et tout en lui
bouffant le clitoris la doigtait de manière soutenue. Pour la 1e fois que Lisa avait quelques chose d’introduit dans son
sexe, cela était très bon, et elle en attendait plus.
Cela l’avait effectivement chauffée à fond, et à un moment elle arrêta Brandon, puis se mit à quatre pattes, et lui dit
“maintenant prends moi, et commence doucement, je suis encore vierge”. Brandon allait dépuceler Lisa, lui qui rêvait de se la
faire, il allait en plus être son premier coup, il en était ravi. Pour ne pas l’effaroucher, il commenca doucement comme elle
lui avait demandé. Il sentit sa chatte s’ouvrir au fur et à mesure qu’il y insérait son sexe, étant très serré dedans, et
débuta de lents va et vient. Lisa était jeune et sans expérience, mais sa chatte était très humide, témoignant de sa grosse
envie de se faire prendre, et ses gémissements ne laissaient aucun doute sur le plaisir qu’elle prenait. Brandon continua à
la limer pendant un certain temps, en augmentant doucement la fréquence de ses mouvements, mais sans aller trop vite. D’une
part car Lisa lui avait demandé, et d’autre part car étant bien serré et ayant de bonnes sensations, il voulait que cela dure
et ne pas venir trop vite.
Sentant qu’il ne tiendrait plus trop longtemps, une idée lui vint au bout d’un moment, à force de voir le joli petit cul de
Lisa sous ses yeux, l’envie d’y entrer était tenace…Il lui demanda “ta copine, elle a aussi essayé la sodomie, car si oui
ce serait bien qu’on le fasse pour que tu lui dises que tu l’as fais aussi ?”. Lisa allait répondre que sa copine ne l’avait
pas fait, et donc qu’ils n’allaient pas le faire non plus, mais ayant eu sa première masturbation et son premier rapport
après elle, se dit que là elle pourrait prendre un coup d’avance, donc pourquoi pas. Elle répondit alors à Brandon “d’accord,
mais vas-y doucement aussi, il parait que ça fait mal dans le cul”. Brandon changea alors de trou, et rentra au milieu de ces
deux belles fesses bien fermes qu’il avait en mains. C’était encore plus serré que la petite chatte de Lisa, et une fois bien
rentré dedans et besognant ce joli petit cul, Brandon sentait qu’il ne pourrait tenir longtemps, les sensations étaient trop
fortes et trop bonnes. Il continua alors en esssayant de se retenir un peu, étant en plus excité par Lisa, qui gémissait car
elle avait un peu mal, mais au moins elle pourrait dire qu’elle l’avait fait à son amie, et se valoriser ainsi. Savoir
qu’elle avait mal excitait Brandon encore plus, et il lui dit de se caresser le clitoris pendant ce temps-là, pour qu’elle
ait de bonnes sensations et accepte ainsi de continuer le temps que lui tienne. Elle fit cela et effectivement avec le
plaisir de se caresser cela passait mieux pour elle, et Brandon continua encore quelques minutes. Sentant le moment final
approcher rapidement, Brandon décida de finir en beauté, et en prenant Lisa par surprise. Il se retira et d’une main la faisa
se retourner sur le lit, et Lisa étant surprise, ne put réagir quand il vient rapidement se mettre à genoux au-dessus de ses
seins, et mettre sa queue dans sa bouche, il s’agita dedans quelques instants puis envoya avec puissance tout son jus dans sa
bouche, poussant un gros “aaaaah, putain que c’est bon”, Lisa l’avait tellement excité et il avait pris tellement de plaisir
à s’occuper de ses deux trous, que sa jouissance était intense, prenant bien plus de plaisir que lorsqu’il se masturbait. Et
laissant quelques instants sa queue dans la bouche de Lisa, celle-ci n’eut d’autre choix que d’avaler tout ce sperme, qui
était présent en grosse quantité, et même si elle n’aima pas, se dit qu’elle pourrait toujours aussi s’en valoriser auprès de
son amie…

Une heure plus tard, Michel et Annabelle rentraient, mais Michel repartit aussitôt, emmenant Lisa, il devait l’emmener faire
des courses car elle voulait s’acheter des vêtements. Brandon dit à Annabelle qu’il allait jouer sur son PC, Annabelle lui
dit ok. Un peu plus tard, Brandon en en ayant marre de jouer, se demandait s’il pouvait profiter du grand écran de la télé du
salon pour regarder un film. Ne sachant pas si elle voulait utiliser la télé, il alla la voir dans sa chambre pour lui
demander.
La situation arrivée plus tôt dans l’apres-midi avec Lisa s’inversa alors : entrant dans la chambre, qu’Annabelle avait
négligemment laissée ouverte, il la vit couchée sur le lit, en train de se masturber et gémir de plaisir. Annabelle était,
comme Lisa, un des fantasmes de Brandon depuis un moment, et la voir ainsi était un ravissement. Annabelle, surprise, lui dit
immédiatement “ne le dis pas à ton père s’il te plait, ça fait longtemps qu’on n’a rien fait ensemble et ça me manque alors
je me satisfais toute seule, mais je ne veux pas qu’il le sache”. Brandon comprit cela, et comprit aussi qu’il y avait alors
moyen d’utiliser cette situation à son avantage. Il lui répondit alors “ok, mais si tu veux que je garde ça pour moi il va
falloir faire ce que je te dis”. Annabelle ne comprenait pas ce qu’il voulait dire, et lui demanda de quoi il parlait.
Brandon avait compris qu’il ferait d’elle ce qu’il voulait, et il n’allait pas se gêner pour être très direct et vulgaire
avec elle…Brandon s’avanca alors vers elle, ouvra sa braguette et sortit son membre, et lui dit “tu sais, ça fait longtemps
que tu me fais fantasmer, je sui sur que t’adores la bite, alors si tu veux pas que je dise à mon père ce que j’ai vu, suce
moi salope!”. Annabelle était offusquée de se faire traiter ainsi et refusa, elle ne voulait pas le faire. Mais en
réfléchissant, ce serait moins pire que si Michel apprenait qu’elle se satisfaisait seule plutôt que de coucher avec lui, et
se mit finalement à l’ouvrage.
Brandon était content, la situation était idéale pour lui. Annabelle ne mettait pas beaucoup de coeur à l’ouvrage, ne mettant
pas une grosse partie de sa bite dans la bouche, Brandon mit alors ses mains sur sa tête et la força à en mettre plus.
Annabelle ne put faire autrement qu’avoir la bouche bien remplie par son sexe, et continua à le sucer jusqu’à ce qu’il lui
dise “maintenant on va s’occuper de ta chatte de grosse pute ! Couche toi sur le ventre”, ce qu’elle fit. Il vint se coucher
sur elle et la pénétra, et s’occupa de bien lui limer le sexe. Contre toute attente, Annabelle prenait beaucoup de plaisir.
Ca faisait longtemps qu’elle n’avait pas été prise par Michel, et elle était contente de se sentir désirée. Elle était
étonnée que Brandon la traite vulgairement, elle n’avait jamais été traitée ainsi, et était elle-même étonnée que cela
l’excite, d’être considérée ainsi comme un morceau de viande. Elle se laissait faire et appréciait la fougue de Brandon, elle
na’vait pas couché avec un petit jeune depuis longtemps, et l’énergie qu’il mettait à la prendre la faisait bien jouir, et
dit même à Brandon à un moment “vas-y continue, je suis ta pute, fais de moi ce que tu veux, j’aime ça et je veux que tu
continues à me traiter comme la cochonne que je suis !”. Brandon continua son effort et Annabelle continuait de gueuler.
Mais Brandon n’allait pas se contenter de cela, tout excité de voir qu’Annabelle réagissait ainsi, il n’avait plus qu’une
seule idée en tête désormais. Sans prévenir Annabelle, il sortit sa bite de sa chatte et l’introduisit sèchement dans son
cul, et sans perdre de temps commença à la pilonner vigoureusement ! Il avait toujours eu envie de lui faire les fesses et ce
jour était enfin arrivé. Et s’étant bien vidé avec Lisa plus tôt dans l’apres-midi, et malgré les sensations fortes due au
fait que le cul d’Annabelle était bien serré, il put lui défoncer le cul avec v******e sans avoir peur de gicler rapidement.
Annabelle avait vraiment mal et criait comme jamais elle ne l’avait fait. Brandon prenait un vrai pied à lui ramonner le cul
aussi fort et à l’entendre gueuler de la sorte, lui disant “alors tu cries grosse putain, vas-y hurle salope j’adore te
défoncer le cul et t’entendre crier !”
Ce n’est qu’après un bon quart d’heure de pétage de fion en règle que Brandon sentait la sève monter, il se retira alors et
retourna Annabelle, comme il le fit avec Lisa, et vint à elle aussi lui mettre sa queue dans la bouche et se finir dedans, jutant
moins que dans la bouche de Lisa, mais prenant quand même beaucoup de plaisir, disant en jouissant “aaaaaah putain t’es
vraiment une bonne pute, tu m’as bien fais jouir ! Et pour finir tu vas avaler mon jus salope !”, Annabelle avala alors le sperme
bien chaud de Brandon.
Brandon repartit alors dans sa chambre, le sourire aux lèvres, cette journée était et resterait la meilleure de sa vie.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire