Histoire de sexe fétiche Histoires de sexe en groupe

Ayako 1

Ayako 1



Mon entreprise avait cru bon de me muter pendant 2 mois à Tokyo chez un sous traitant .Aucun volontaire ne s’étant fait connaitre, c’est sur moi ,dernier embauché ,que le choix s’était porté .
Ma femme très enthousiaste à l’idée de passer quelques jours la bas s ‘était évidemment proposée de m’accompagner .
Le travail sur place étant relativement cool, je disposais de pas mal de temps libre et ma femme et moi en profitions pour visiter les nombreux quartiers de Tokyo .
Cependant au bout de 15 jours elle décida de rentrer en France .
J’étais donc livré à moi même …..
Au bout d’ une semaine ,je commençais à déchanter : pas facile d’établir le contact avec les Japonais, surtout ne parlant pas la langue .
Certains collègues avec qui j’avais quelques contacts me dirent : nous voyons bien que tu t’ennuies alors nous pensons te présenter Ayako ,collègue qui parle français !
Bien sûr, pourquoi pas ,dis je sans réaliser qu’Ayako était un prénom féminin ….
Le lendemain, avec tout le cérémonial dont ils sont capables, les Japonais me présentèrent Ayako .
C’était une très belle femme d’une quarantaine d’années ,très belle allure ,cheveux mi longs, très souriante.Elle avait de beaux yeux très noirs et je sentis instantanément que sous son apparente douceur devait se cacher un fort caractère .
Elle parlait un français parfait car marié à un français resté en métropole.
Je la trouvais immédiatement fort sympathique et faisais des efforts démesurés pour le paraitre également : après tout c’était ma bouée de sauvetage pour les deux mois à venir .
Elle avait été embauchée car mon patron en France ne parlait pas un mot de japonais et tâtonnait pas mal en anglais .
Nous primes l’habitude de boire un café ensemble très souvent puis de nous retrouver le soir pour diner avant qu ‘elle ne rentre chez elle .( je ne savais pas encore qu ‘elle était mariée ) .
Plus le temps passait, plus nos dîners s’éternisaient .
Et plus nos confidences devenaient intimes, voire secrètes .
Nous nous lamentions sur nos vies de couple qui ne nous convenaient pas ,sur nos conjoints et leurs innombrables défauts, et nous enhardissant, nous parlions sans tabou de notre sexualité . Les dites sexualités étaient d’ ailleurs plutôt au point mort .
Nous devînmes vraiment très proches et je me sentais attiré par elle . Mais elle ? elle était maligne et savait parfaitement brouiller les pistes …
Bref, la fin du séjour approchait et nous sentions confusément que nous allions avoir beaucoup de regrets si rien ne se passait .
Moi qui suis timide, j’osais alors me lancer :
-Ayako, je te propose de t’emmener en vacances pendant la Golden week mais il y a une condition .
-Ah? me dit elle d’ un air mutin .
-Il faudra participer à un jeu
-Genre koh lanta ?me répondit elle en riant.
-En beaucoup plus sensuel voire coquin ….
Je vis son visage se renfrogner. Ayako passait facilement de la bonne humeur à des bouderies plus ou moins compréhensibles !
-Dis toujours
-Nous allons partir une dizaine de jours et tous les jours tu ouvriras une des enveloppes que je t’aurai remises à l’arrivée à l ‘hôtel .Il y aura des consignes pour la journée . Tu es libre de les suivre ou pas mais si tu ne les suis pas ,les vacances se terminent .
-C ‘est un jeu de pervers !
-Un peu, Ayako ,c’est vrai .
Elle mit une semaine à se décider et finalement accepta .
Je ne lui avais pas dit où nous allions , lui ayant simplement précisé qu’il ferait chaud mais que le maillot de bain n’était pas nécessaire .
A l’aéroport ,je fus bien obligé de lui révéler notre destination :Okinawa.
A nouveau elle se renfrogna:
-La bas il y a de superbes plages et tu me demandes de ne pas prendre de maillot ? Je suppose que tu comptes m’en acheter un en arrivant parce que se baigner nue ,ne compte pas sur moi, même pas topless !
-Détends toi et profite du voyage .
Aie , ça commençait mal .
Nous arrivâmes le soir à l’hôtel après avoir récupéré la voiture de location .
J’avais réservé deux chambres côte à côte mais non communicantes .Par contre les balcons se touchaient et nous pouvions nous voir et nous parler facilement .
J’avais laissé un sac avec les enveloppes et plusieurs petits paquets fermés .Ayako avait promis de ne pas tricher et d’ouvrir tout cela dans l’ordre.
J eus du mal à dormir ….J allais vivre ,peut être ,mon plus grand fantasme.
Le lendemain , je retrouvais la belle au petit déjeuner .
-Bien dormi?
-Oui .Je suis prête pour la première journée .
-Tu as ouvert l’enveloppe ? et le premier paquet ?
-Oui.
-Et?
-Je suis prête à jouer .
-Super ,allons à la plage .
Voici le texte que contenait l’enveloppe: » Ayako ,tu ouvriras le premier paquet et revêtiras le maillot qu’il contient . Tu passera la journée à la plage avec Pierre . Il pourra te regarder, te photographier autant qu’il le désire, mais ne devra en aucun cas te toucher, ni te demander de te dévêtir ne serait ce que légèrement .Même si son désir est trop fort, il ne devra pas le soulager en ta présence . Faute de quoi ,il perdrait et les vacances seraient finies . »
Le maillot était un une pièce largement échancré ,rien à voir avec les maillots sérieux qu’elle portait habituellement et dont elle m’avait montré d’anciennes photos ,prises par son mari . Ayako était sublime de beauté avec ce maillot ,il révélait ses courbes somptueuses sans la mettre mal à l’aise .
Nous jouâmes dans l ‘eau comme des gamins, puis nous louâmes des jet skis pour une ballade .Enfin , bien fatigués ,nous nous allongeâmes sur le sable côte à côte .
Ayako semblait parfaitement détendue. Je pouvais deviner sa belle poitrine à travers le fin tissu . L’eau fraiche avait durci ses têtons ,qu ‘elle était belle et désirable ! Le maillot moulait parfaitement sa vulve .
Je ne pouvais plus cacher mon érection à travers mon maillot mais à quoi bon ,je la désirais tellement . Elle s’en aperçût et m’adressa un petit sourire. C’était bien elle ,ce petit sourire,que signifiait il ?
Je la photographiai sous tous les angles même les plus intimes. Elle me laissa faire ….
Le soir sur nos balcons respectifs nous bavardions en admirant les étoiles .
-Finalement ,c’est facile ton jeu …
-Attends la seconde enveloppe Ayako …..