Histoire de sexe fétiche Histoires de tromper Histoires gays

Hot Steam partie 2

Hot Steam partie 2



Nous rentrons dans le Sauna et deux hommes se prélasse, l’un gémis en me voyant rentré, je répondis par un petit bonjour digne d’une petite pucelle timide qui ne saurait ou se mettre.
Ce qui n’allait pas durer longtemps, je sentais que tout ça me plaisait, j’avais le gland tout humide et glissant, remplis de précum d’excitation.
Et la je me surprend a m’exhiber comme une pute en chaleur, passé moi l’expression, mais c’est le cas de le dire, je m’allonge sur le ventre laissant a vu mon cul blanc qui n’a pas pris le soleil mais qui rougit bien en revanche avec quelques claques, je me cambra légèrement, assez pour pas que ça se voit que je cambre, mais assez pour rebomber mes courbes et me mettre a mon avantage.
Je me retourne cette fois en laissant la vision de mon ventre que je trouve parfait, mon petit nombril qui commence un peu a briller sous l’effet du sauna, ma jambe joue a se tendre et se détendre.
Les hommes ne me lâche pas du regard, en faisant tout de même semblant de regarder ailleurs de temps en temps.

Le hic, qui n’en est pas un, c’est qu’il n’y a pas que ces étranger qui monté en pression, mais mon daddy avait bien décider de calmer mes hardeur.
Il me demander d’aller chercher “tu sais quoi” dans les vestiaires et de les ramener, “d’accord j’arrive” en me levant pour sortir, “CLAQUE” ce bruit résonna dans tout le sauna et même en dehors je pense, une grosse fessée me donna daddy en partant, suivi d’un “AH” surpris de m’en être pris une a ce moment la devant c’est hommes qui avait apprécier le spectacle et mon onomatopée qui suivi la claque, ma soumission avait été dévoilé.

Je pris les accessoires couleur aubergine (visible dans ma galerie) que j’aime tant, et retourna dans le sauna.
Les deux hommes sont toujours la, tu m’étonne, il doivent attendre un spectacle maintenant qu’ils ont eu la bande annonce.
A ce moment la je me demandais si ils avait parlé entre eux pendant mon absence et si c’était le cas, qu’est ce qu’il ont bien pu dire.. boh ca m’a traversait l’esprit mais peu importe finalement.
Je me demanda aussi si on avait le droit de partir en vrille ici, ou si c’est uniquement réservé aux endroit prévu a cet effet…
Daddy se posa moins de question et en moins de deux j’avais ma laisse autour du coup, la chienne été de sorti, j’avais le rôle, et vu mon entre cuisse qui gonflé, c’était loin de me déplaire.

Il tira sur ma laisse vers le sol pour me forcer a m’agenouiller, bon, c’est pas très difficile a comprendre la volonté de monsieur, je passerais pour qui de ne pas comprendre qu’il faut me mettre au travail, ma bouche s’ouvre et je ne pense même pas qu’on est en train d’être mater, ma bouche gobe sa queue sans retenue , je suis agenouillé et le suce généreusement, et quand je me remet a cogiter, je me rappel que nous ne somme pas seul, et la mon reflex a été de cambré mon cul vers l’arrière pour avoir une position des plus excitante pour ceux qui regardere.

Il faut que vous sachiez que mon daddy aime bien la salive, enfin ma salive, et que je bave beaucoup quand je le suce ou même dans d’autre situation, du coup ces couilles commença a être luisant de ma salive et moi même je commencé a en avoir partout sur mon ventre et ça coulé jusqu entre mes cuisses.
Monsieur n’a pas eu de gène a faire différemment face aux deux mateur, il n’a pas mis d’eau dans le vin juste parce qu’on avais des spectateur, et je le constate au moment ou il me tire par les cheveux pour me mettre une claque au visage, me traitant de bonne pute, un filet de salive reliant mes lèvres a sa bite épaisse, remis mon visage sur son sexe pour continuer ma prestation.

Les mateurs se branle sous cette scène torride , j’ai arrête de sucer et releva la tête pour voir les branleurs en action je leur souris et daddy me fit “t’es vraiment une chienne t’aime bien qu’on te vois faire çà “
Oh que oui, j’adore.
il se leva et me releva du sol également, il me laissa face aux deux homme se masturbant, me pencha en avant et commença un séance de fessée pour me faire rougir, j’avais le visage sous leur yeux pour tout les claques et les hommes me voyais fermé les yeux et serré les dent a chaque fessés pendant que leur mains branler leur belle queue.

“Vous voulez voir comment son cul est rouge maintenant?” demanda daddy aux mateur, il me tourna pour leur montré, c’était trop pour eux, il ejaculere sur leur ventre rapidement, pas beaucoup de jus mais bien blanc, bon non pas que ça me donne pas envie de lécher leur semence mais trop peur des maladies et je ne les connais pas ça me bloque, mais la salope en moi est quand même en train de s’imaginer les lécher en les regardant dans les yeux.

Il fait chaud, trop chaud pour continuer dans le sauna, c’est intenable, nous sortons et les hommes nous remercie du spectacle , je leur donne un sourire d’ange pour leur dire “de rien”
mon daddy tire sur la laisse et me fit marcher vite, je croise d’autre homme qui vienne a peine d’arriver, je n’ai même pas le temps d’apprécier leur regard sur moi mais il ont du kiffer de voir passer une chienne en laisse des leur entré dans l’établissement.
Il m’amène dans les douche, pas bête, je ne dis pas non un une douche un peu froide, je vois un des hommes qu’on venait de croiser faire demi tour et revenir aux douches.
On me l’a fais pas, tu n’en reprend pas une, tu viens voir ce que je vais prendre.

on se remouille nos corps, ça fais du bien, et la je sens son doigt qui me fouille, qui me prépare, j’aime bien cette sensation sous l’eau, je ferme les yeux pour me détendre et me laisse faire, docile et apprivoisée.
Il s’enfonce plus profondément, j’entends l’autre homme rappuyer sur le bouton pour refaire jaillir l’eau et faire mine qu’il se douche.
Daddy me glisse a l’oreille ” cambre toi, penche toi petite salope et ferme la ”
Une main sur ma hanche et une autres sur la bouche comme pour me faire taire, je sentis son membre écarter mon cul et rentrer dans mon petit trou.
Je ne profita même pas des voyeurs car le bruit des douches sur le sol et le plaisir mélanger a un peu de douleur m’occupa trop l’esprit.
Je ne saurai dire combien de temps ca a duré, mais il se retira se relava sa queue , la rinça, et me remis a ses pied, a genoux.

Je compris qu’il été temps de se délecter de son jus chaud, je tira la langue pour lui offrir ma bouche sans complexe, il lâcha 3 jets puissant qui alla sur une de mes joues, et les deux autres sur mes lèvres et ma langue qui me laissa sentir le gout un peu salé de sa liqueur d’amour, le reste de son orgasme sorti plus lentement et resta sur son gland, ce que je n’allais certainement pas laisser comme ca, ma langue s’approcha a nouveau de sa queue pour lentement tourné autour de son bonbon rose souillé de son sperme chaud.
je me relève après sa permission et m’embrassa sur ma bouche violé encore pleine de jus en me disant merci mon amour.

Eh oui car, sa philosophie, c’est qu il y a un équilibre entre amour et soumission, et quand je suis tant tot sa pute sa salope, son jouet et sa chienne, je suis aussi sa princesse, son amour et sa vie
Sa pute d’amour en gros.

En espérant que ça vous ai plu, faites le moi savoir, a bientôt , peut être dans un couloir entre un sauna et des douches!

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire