Histoire de sexe fétiche Histoires d'inceste

ma grand-mere 3

ma grand-mere 3



Quel beau réveil, quelle matinée avec mamie, comme il fait beau, on décide d’aller prendre un bain de soleil dans la cour. Serviettes sur le gazon, on s’étend pour bronzer, l’un a coté de l’autre, elle me prend par la main.

– je suis tres heureuse de te garder pour trois jours, mon lapin

– moi aussi, mamie

Elle me sert la main

– me mettrais tu de la creme ?

Elle s’assied, moi aussi, je prend le tube en mets sur les mains et l’applique sur son dos, doucement, les épaules, les bars, le dos et descend sur les hanches, je sens ma queue durcir, pas besoin de dire que d’en un speedo, ca parait beaucoup.

– applique moi de la creme sur le devant

Je change de place et la, je suis devant elle

– oh coco, encore en érection, une vraie machine, dit-elle avec le sourire

D’un revers de la main, elle la passe sur ma queue. moi je passe la creme encore sur les épaules, les bras, le ventre et sans que je m’y attente, elle enleve le haut de son bikini, je n’arrete pas de regarder cette belle paire de seins, je les creme tendrement

– tu vas faire mes jambes

Elle s’étend a nouveau sur le ventre, vite cremé, elle se retourne sur le dos, je commence par les pieds et remonte les jambes, lentement elle écarte les jambes, elle défait les corde de chaque coté de son slip de bain, son sexe m’apparait. Ma main remonte a son entre-jambe pour venir glisser sur ses levre, caresse son clitoris, sa respiration s’accellere, je vois le bout de ses seins durcir. Je n’arrete pas de lui caresser les seins.

– merci chéri, a moi de te cremer, met toi sur le ventre

Elle commence par les jambes et remonte vite fait. Elle m’invite a me mettre sur le dos. Elle commence par mon visage, elle me caresse plus qu’autre chose. Ses mains descende sur le cou, ma poitrine, les bras, mon ventre

– enleve ton slip

Je ne vois pas pourquoi j’ai besoin de l’enlever mais, j’obéis. Elle me fait les jambes

– ferme tes yeux

Je sens ses mains remonter, sa main glisse entre mes jambes qui me les font écarter, plus rien, j’attends. oh, je sens sa bouche me gober la queue, elle me suce la tige un peu et plus rien, j’ouvre les yeux. Je vois mamie, placer ses jambes de chaque coté de moi, elle prend ma queue dans sa main et la glisse dans sa chatte, elle vient m’embrasser, nos langues se melent. Elle commence ses mouvements de facon tres lents, je sens tres bien ma queue qui la fouille. Je suis en train de baiser ma grand-mere dans le jardin, on pourrait bien se faire surprendre mais je m’en fous royalement.

– mam…, j’aimerais a quatre pattes

Elle me sourit

– petit cochon d’amour, ok

Elle se place, je me mets derriere elle, lui masse le cul, remet ma queue dans sa chatte, la baise de longues minutes, lui caresse le dos. Je me sort la bite et la colle a sa rondelle

– chéri,

Je ne lui laisse pas le temps de dire autre chose, je pousse d’un coup.

– oh mon salop, tu prend gout a mon cul

J’accelere mes mouvements, je lui laboure le cul te je change de trou, la salope, je vais la détruire. Je commence une série de petites tapes, elle se trémousse sous mes coups de bites et les claques.

– aimerais-tu me faire plaisir, lapin ?

– oui, quoi ?

– quand tu sentiras ta queue vouloir cracher, tu viendras cracher ta sauce sur mes seins, ok ?

– ok

Je sens ma bite gonflée, je sens que ca s’en vient, je me sort d’elle et vient me placer sur ses seins, je me masturbe et j’explose

– leche mes seins

Quoi ?, ouach, lecher ma sauce ?, elle est folle.

– s’il te plait, essaye juste une fois, fait moi plaisir, mon lapin

Je la regarde, vraiment je ne sais que penser, j’hésite

– aller, mon petit coco d’amour

Bon, juste un coup, pour elle. Je me penche, passe un coup de langue sur son sein, je goutte a mon sperme. Bon, ok, bizarre comme sensation, goutte pas grand chose, je continu a lecher, je vois sa main qui s’agite sur sa chatte. Je prends le temps pour bien lecher partout, je lui suce les mamelons, son autre mains s’occupe de ma bite qui redevient dure. Je ne sais pas pourquoi je fais ca, mais je prend en bouche le plus de sperme possible et colle ma bouche sur la sienne et ouvre, elle se masturbe plus fort, elle jouit.

– je t’aime, mon poussin

– moi aussi mamie

– non, non, je t’aime

La, je ne comprends pas du tout

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire