Histoires d'inceste Histoires de sexe en français Histoires de sexe en groupe

Soumise Charlotte 3

Soumise Charlotte 3



Chapitre 3

Nous arrivâmes chez Alex à vingt heures, comme convenu. Je m’attendais à ce qu’il y est toute la classe mais ce n’était pas le cas. Ils n’étaient que deux et la dizaine d’autres personnes présentes m’étaient inconnues. Je ne voyais que quatre autres filles. Julian tendis les deux bouteilles de Vodka qu’il avait acheté et nous rejoignîmes les autres dans le salon.
« Mes parents ne sont pas là du week-end. Fit Alex derrière nous. Du coup j’en profite. »
Arrivé dans le salon, une des filles me fourra un verre dans les mains.
« Merci. »
Je le portais à mes lèvres. Vodka pomme. Ils commençaient fort. Alex entra à son tour dans le salon et augmenta un peu la musique tout en éteignant la lumière. La pièce était seulement éclairée par de petites lampes qui donnaient un effet tamisé. Je fus tout de suite plus à l’aise. Les gens risquaient moins de remarquer que je ne portais pas de culotte.
Nous passâmes l’heure qui suivit à discuter avec divers personnes que je ne connaissais pas. J’avais à peine le temps de finir mon verre qu’on m’en remettait un dans les mains. La tête commençait à me tourner. D’autant plus que certains fumaient autre chose que des cigarettes et je n’y étais pas du tout habitué. Quand on m’en proposa je refusais, mais pas Julian. Au bout d’un moment, il posa une main sur l’une de mes fesses en m’adressant un sourire. Même si ça me mettait mal à l’aise, je le laissais faire. Je finis par demander où était les toilettes et m’éclipsais.
Quand je sortis de la salle de bain, je fus repoussé à l’intérieur tandis que Julian refermait la porte à clé derrière lui.
« Qu’est-ce que tu fais ? » Demandais-je en fronçant les sourcils.
Il tenait le petit sac à main que je vais apporter. Sans me répondre, il l’ouvrit et en sortit un petit plug. J’écarquillais les yeux.
« Julian, ce n’est pas vraiment l’endroit. »
Il me poussa vers le lavabo et me fit m’y pencher avant de relever ma jupe sur mes hanches et d’enfoncer le plug dans ma chatte. Il commença des vas et viens. Je me mordis les lèvres et tentais de ne pas gémir. Quand il le retira je me redressais mais d’une pression sur le dos il me remit dans la même position, et je sentis le plug contre mon cul.
« Julian… »
Je ne pus retenir mon cri quand il força et que le plug entra dans mon anus.
« Tu peux te redresser maintenant. »
Ce que je fis tout en repositionnant ma jupe. Il me tendit mon sac et nous sortîmes de la salle de bain. Tout en marchant jusqu’au salon, je tentais de faire abstraction du plug qui bougeait dans mon cul.
« Si on allais s’asseoir. » Fit Julian en désignant l’un des canapés.
Je me dirigeais vers le seul qui n’était pas bondé. Une fois que je fus assise, Julian me tendis un verre et s’assit à côté de moi, me serrant contre l’accoudoir. Deux hommes vinrent s’asseoir à côté de lui et ils commencèrent à parler de voitures. Je reportais mon attention sur la partie des invités qui c’était mis à danser. Puis je sentis la main de Julian sur ma cuisse. Je lui j’étais un coup d’œil mais il était tourné vers les hommes à côté de lui qui ne semblait rien avoir remarqué.
Jusqu’à ce qu’il se mette à remonter sa main, retroussant ma jupe au passage. L’un des deux jeta un coup d’œil à mes cuisses dénudées et sourit. Je posais ma main sur celle de Julian pour l’arrêter.
« Laisse toi faire. Personne ne fait attention. »
« Julian- »
Je sentis le plug se mettre à vibrer doucement et je fermais la bouche. Il avait fallu qu’il en prenne un vibrant. Alors que nous étions entourés de gens… Sa main continua son ascension mais à l’intérieur de ma cuisse alors qu’il parlait toujours aux deux hommes, qui se rinçaient clairement l’œil maintenant. J’espérais qu’ils auraient trop bu et trop fumé pour se souvenir de quoi que ce soit me lendemain. Avant que ça ne devienne vraiment gênant, Julian retira sa main et la posa sur mon genou.
Au fil de la soirée les invités s’en allait, si bien que vers deux heure du matin nous n’étions plus que six en content Alex, qui reparti les couchages. Julian, moi et deux des hommes restant aurions les deux canapés clic tandis que Brett, qui était dans notre classe, dormirait dans le lit d’Alex avec lui. On éteignit les lumières et chacun gagna son lit. Les hommes se mirent en boxer mais je préférais rester habiller. Nous entendîmes bien vite des petits ronflements s’élever du canapé voisin. Je me mis sur le côté et Julian se colla dans mon dos, sa main relevant ma jupe jusqu’à ma taille avant de se saisir du plug.
Il fit quelques vas et viens de plus en plus rapide puis le retira avec un bruit parfaitement audible. Mais les ronflements n’avaient pas cessés. Je soupirais de soulagement, jusqu’à ce que je sente le gland de Julian contre mon cul.
« Julian. Chuchotais-je. On ne peut pas faire ça ici ! »
« Tais-toi. » Rétorqua-t-il en poussant.
Sa bite entra entièrement et il plaqua une main sur ma bouche.
« Même en ayant passé la soirée avec un plug dans le cul tu es tellement étroite. » Murmura-t-il à mon oreille.
Et il commença à aller et venir. Quand il constata que le canapé de grinçait pas il se mit à accélérer tout en appuyant plus fortement sa main contre ma bouche. Malgré ça, mes gémissements étaient audibles, mais visiblement pas assez pour réveiller les deux hommes dans le canapé en face du notre. Julian éjacula dans mon cul avant que je n’ai pu jouir. Il se retira et sa bite fut remplacée par le plug. « Comme ça tu vas garder mon sperme toute la nuit. »
Il alla à la salle de bain et quand il revint, il se colla à nouveau contre mon dos et je m’endormis.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire