Histoires de sexe hétéro Histoires gays

Souvenir de Fac

Souvenir de Fac



Je me rends compte que jamais je ne me suis décrite !

J’ai 31 ans, 1,75 m pour 70 kg environ des seins énormes (115 f) et comme vous le savez peut être maintenant, j aime le sexe.

Je vais vous raconter un souvenir :
j’allais avoir 18 ans et mon corps était déjà formé et ma poitrine attirait déjà bien des regards…

A la Fac, les mecs me regardaient avec envie et les filles, elles, jalousement.
J’aimais sentir leurs regards se poser sur mes seins et mes tenues les y encourageaient.
Je mettais des hauts moulants et bien décolletés pour leur en montrer un maximum.
En bas je portais juste une jupe très courte, ras des fesses avec un string léger en dessous.
Je ne me privais pas de monter mes fesses en me baissant pour ramasser un livre ou un stylo dans les couloirs.
Au mois de mai j’étais ainsi vêtue pour assister a un cours de philo dans l’amphi de la fac de Bejaia, papotant avec les mecs, j’écoutais à peine le professeur. Celui ci s’aperçu de mon manque d’attention à son cours et me lança une craie pour m’interpeller : Mlle vous resterez après le cours j’ai à vous parler.
Je suivi la fin du cours tranquillement et quand la sonnerie retentie, je laissais les autres sortir de l amphi. C était la fin de la journée, plus de cours après, donc le prof avait le temps de me parler, je m approchais de son bureau souriante.

Mademoiselle, vos notes du trimestre sont désastreuses si je vous met un zéro vous êtes recalée et vous perdez une année.
Oh non, s’il vous plaît pas un zéro, je vais me ressaisir, je vais travailler pour remonter mes notes lui dis je.

Si vous êtes sage et bien gentille je pourrais me montrer conciliant et la dessus il porta sa main à sa braguette.

Je comprenais vite ce qu’il entendait par sage et très gentille !
Mais monsieur, non, s’il vous plaît, je peu pas, pas ici, pas avec vous, vous pourriez être mon père.
Et alors ? Vous allumez tous les garçons de la fac et vous croyez que je ne vous vois pas ?
Je suis un homme et que j’ai l’age de votre père ne m’empêche en rien de vous désirer ma chère.
Vous choisissez, ou vous êtes gentille et tendre avec moi ou je vous recale, à vous de voir !!!

Je vais être gentille monsieur répondis je doucement.

Monsieur ouvrit sa braguette et sorti son engin ” Suce la moi “.

Je me mis à genoux, les larmes aux yeux d être ainsi obligée de faire une fellation à mon professeur.
hummm oui c est bon tu me suces bien humm
Il prenait plaisir à me baiser la bouche, il bandait dur et me tenait par les cheveux, imprimant lui même le mouvement de mes va et viens sur sa queue, je manquais même de m étouffer quand il m’enfoncait sa bite entièrement dans la bouche.
Il me releva, me plaqua contre son bureau, m’ôta ma jupe et mon string.
J’étais là, à moitié nue, les fesses devant ses yeux, je ne savais pas se qu’il allait faire quand soudain une vive douleur me fit sursauter ! Ban Ban ban il me donnait une fessée je le regarde, il tient la règle en bois qu il utilise pour les cours !

deleted

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire