Histoires de sexe mobiles Histoires de sexe viol

Helene la petite salope

Helene la petite salope



La sonnette retenti et Hélène sorti de sa chambre pour aller ouvrir, elle attendait son ex pour commander pizza hut.
Elle ouvrit la porte en souriant, Marc était là.

Il entra doucement dans l’appartement lui glissant deux bises sur les joues. Elle lui indiqua la chambre afin qu’il haute son manteau.
” Tu as toujours envie de pizzas ?
-Oui c’est ce que l’on avait dit
-Je prends quoi comme style?
-Tu a qu’à prendre barbe-cul c’est celle que l’on aime
-Ok”

Hélène alla dans la cuisine pour chercher le numéro et Marc la rejoignit. Elle senti tout d’un coup ses bras autour de son corps.
“Ça te dirai pas de se faire plaisir? Lui murmura-t-il
-Mais t’es malade! Alors tu ne viens pas à mon anniversaire alors que sa comptais pour moi et tu me dis ça!!! T’es fou!!”

Il referma sa prise sur son corps et elle senti sa braguette sur sa robe

“Et si on jouai à un jeu? Je te viole et tu subis?”

Hélène paniqua, mais se retrouva vite bloqué contre le plan de travail, elle se débâti mais une main vint se plaquer sur sa bouche.
Puis Marc sorti des menottes et lui attacha les mains, elle se sentait perdu mais d’un autre coté excitée!
Il glissa sa main dans sa culotte et caressa sa vulve, y enfonçant un doigt puis deux…

Son univers se mit à tournoyé, cela l’excitait mais elle n’était pas d’accord! Elle tenta de se dégagé mais il était trop fort!
Marc la prit par les cheveux et tira sa tête en arrière.

“Tu es vraiment une petite salope, lui glissa t’il et la gifla”
Mon dieu Hélène en avait envie! Oui qu’il me baise se dit-elle!
Mais d’un autre coté elle savait qu’il ne fallait pas!

Il l’amena dans la chambre et la mit à nue, caressant et léchant son corps. Il la repoussa sur le lit et se mi nue. Son pénis déjà gonflé et dur.
“Tu es vraiment un salop!!!Lui jeta-elle à la figure
-Mais je sais que tu aimes!!”

Sa main se leva et s’abattit sur le beau visage se sa victime encore et encore…Puis il la prit par les cheveux et la mit à genoux.
“Suce moi petite chienne
-Non laisse-moi!
-Allez suce dit-il en enfonçant sa bite dans sa bouche”

Il la forçait à faire des va et vient sur son manche dur encore et toujours…
Hélène se sentait pris au piège, et son excitation ne faisait que monter en puissance….

“Aaaah tu fais sa trop bien salope! Allez bouffe mes couilles!!!”

La petite langue d’Hélène obéi à l’ordre et en pleurant elle lui lécha les parties intimes.
Quand il fut satisfait il la remit sur le lit, elle se trouvait sur le dos, à sa merci…
Il la masturba de nouveau et elle gémi de plus belle, sentant ses doigts agiles fouiller son intérieure.
Puis soudainement s’arrêta et elle comprit qu’il allait la pénétrer.

Sa longue trique pénétra le vagin d’Hélène violemment et elle cria son impuissance et son désir!
Il la baisa longuement dans cette position, la giflant, l’insultant et l’embrassant…
Elle gémissait, subissait et aimait…

“Viens sur moi”
Déjà elle s’exécutait sentant son pénis remonté sans son intimité, il la gifla toujours la traitant de pute et de cochonne.
L’orgasme montait en Hélène et elle ne put le retenir, s’effondrant sur son corps une foi rassasiée.
Mais il n’en avait pas fini… Elle se retrouva la tête dans les cousins, a quatre patte, Marc la fourrant encore et encore…

Quand son corps retomba enfin sur le lit, ses mains toujours attachées elle savait qu’il n’avait pas encore joui!
Marc glissa hors du lit et mit une capote!
Oh non elle voyait ce qu’il l’attendait!!
“Non pas mes petites fesses!!
-Oh si je vais bien t’enculer petite chienne”

Rapidement il lui écarta ses fesses et glissa des doigts dans son anus offert. Elle le senti se positionner et son gland à l’entrée…
Il la pénétra lentement, se glissant entièrement dans son anus en soupirant.

Puis les va et vient commencées, de plus en plus vite. Hélène criait en se débattant mais rien y ferai, il allait l’enculer tant qu’il le veut…

Quand il eut était rassasié il la remit sur le dos et vira la capote… Il plaça son pénis au-dessus du visage d’Hélène et se masturba pour se finir.
Elle fut recouverte de sperme quand il jouit et la força à avaler.

Il se posa sur le lit et commença à se rhabiller la détachant enfin.
“Enfoiré plus jamais tu me touchera! Lui dit-elle
– Ah mais tu n’as pas compris! Tu es mon objet sexuelle”

Elle lui sourit lui fessant comprendre que oui elle en avait envie……

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire