Histoires de sexe mobiles Histoires de sexe soeur Histoires érotiques couples amateurs

Marina, copine infidèle !! chap 5

Marina, copine infidèle !! chap 5



(Suite du chapitre 4)

Tous les jours depuis notre dernière baise, Marina et moi baisons comme des lapins dès que mon pote à le dos tourné.
Marina à tenue sa promesse, elle a arrétée de prendre la pilule, et quand à moi, fini les capotes, je peux la baisée complètement à nue, cela me permet de la remplir de mon foutre à chaques coups, mais aucun de mes tétards n’a encore réussi à la mettre en cloque.
Sa me frustre, mais au moins ça me permet de continuer à profité de son corps de déesse, mais j’aimerais tellement que son corps de déesse de désir, se transforme en corps de déesse de la fécondité.

On est vendredi, il est 15h.

Comme à mon habitude, je rentre du travail, mais aujourd’hui je suis complètement épuiser.
Avant de rentré dans mon appartement, mon regard se tourne vers la porte de ma bien aimée, on a pas baisés depuis 1 semaine, j’ai terriblement envie de la voir, mais surtout de la sautée comme une petite chienne, j’en est marre de l’entendre couinnée sous les coups de bites de mon pote, je l’entend simulée ses orgasmes a chaque fois et cela m’énerve de ne pas pouvoir lui mettre la cartouche qu’elle mérite.
J’ai tellement les couilles pleines, que je peux sentir mon pouls en résonné dedans, rien que le faite de rentré la clé dans ma porte, j’en est des souvenir qui me reviennent, je m’amuse même à faire entrée et sortir la clé dans ma porte, mon coeur se met à s’accélérer, une demi môle vient même pointée le bout de son né.

Une fois rentré, je m’installe non chalament sur mon canapé et je commence à regardé des vidéos sur mon portable, j’attends avec impatience un message de Marina, mais aucun signe d’elle.
Mes couilles me font de plus en plus souffrir, à chaque minutes qui passes, mon pouls s’accélère, ma queue ne fait que se tendre et se détendre, je regarde aussi les profils des réseaux sociaux de Marina et je contemple son corps sur ses nombreuses photos.
C’est moi qui prend les devant, je prend une photo de ma queue tendu au maximum, et je l’envoie à Marina par message. Les minutes passes, aucune réponse d’elle, je devient de plus en plus fou, je décide d’aller prendre une douche.

Pendant ma douche, je bande de nouveau, je serres des dents tellement mes érections à répétition me font souffrir, je prend du gel douche et m’en met allègrement sur ma queue et mes couilles, quand j’en mettais, sa me faisais beaucoup de bien, mais sa durait pas longtemps.
Mes massages non plus, non pas plus d’effet, mais à chaque caresses, j’était sur le point de craqué et d’explosé dans ma douche, jeme retient comme je peux, préfèrent me faire souffrence et d’attendre ma petite infidèle.

16h30

Après ma douche, je me dirige vers ma cuisine, ne portent que ma serviette autour de la taille, je me prépare un bon café et retourne voir mon portable.
Merde ! J’ai reçu 10 messages !

elles son toutes de Marina, mon coeur est sur le point de s’arrêté. Ils sagient pour là plupart de photo d’elle, ainsi que de petit messages tout mignons, ses photos mon rendu une nouvelle fois aussi dur que l’acier, de jolies photos de ses seins, de sa petite chatte, de son jolie petit cul, mais aussi de son visage…..son visage lubrique à la vue de ma queue, on pourrais presque voir des flammes de désir dans ses yeux.
Le dernier message est le suivent :
“Mmmmh tu m’a rendu folle ! Attend moi par pitié ! J’en est plus pour très longtemps au bureau ! Ferme pas ta porte à clé !”
à ses mots, je retourne sur le canapé, je m’assoie et l’attend avec impatience ! Pendant plusieurs minutes je tend mon oreille au moindre bruits dans le couloir de l’immeuble, soudain, j’entends quelqu’un dans les couloirs, elle arrive !

Mais je fut étonné quand elle ses mise à frappée à ma porte, bizarre…… la connaissant, excitée comme elle était, elle aurais enfoncé la porte et m’aurais sautée dessus.

– ” heu…..oui entrer?”

Je fut terriblement déçu de voir qu’il s’agissait de mon pote qui entre dans mon appartement.

– “salut mon pote ! Oups désolé ! J’aurais cru que tu serais habillé ! Je te savais pas comme ça !”

– “heu ouais désoler, je vient de sortir de la douche et comme je vais pas prévu de voir quelqu’un cet aprem, j’avais la flemme de m’habillé…. “

Il ses installé sur le canapé, et nous avons discutés, je me sentais terriblement con, être quasiment à poils à côté de mon pote, j’aurais préféré que se soit Marina qui soit avec moi en ce moment même.
Discrètement je prend mon portable et m’eclipse dans la cuisine prétextant d’aller faire d’autre café, j’envoie un message pour qu’elle se méfie si elle vient à mon appartement.

On parle de tout et n’importe quoi, comme par habitude, il se met à me parlé de gonzesses, si seulement il savais que j’en est rien à branlé des autres meuf, c’est Marina que je veux.
Il s’amuse à me parlé de copines de bureau qu’ils croisent et de ses nombreuses méthodes pour les draguées, qu’elle enfoiré ! Et dire qu’il a une bombe à la maison qui n’attend qu’à être défoncée ! Il me dégoûte!

17h30

Pendant qu’on discute, on frappe de nouveau à la porte, et je suis heureux de voir qu’il s’agit de Marina qui entre enfin et…….. Oh la chienne !
On dirais qu’elle en fait exprès ! Elle ses habillé très sexy !
Elle porte une jolie robe noir et très court, elle lui arrive à la moitié des fesses , avec un décolleté bien profond, de magnifiques collant en dentelle rattachés à un porte jarretelle, ainsi que de jolies talons aiguilles qui rend ses jambes encore plus magnifiques, mais il n’y a pas que son physique, son visage est magnifique aussi.
Un vrai visage de petite salope! Son regard de braise se pose sur moi et sur ma serviette qui va commencer à avoir du mal à retenir ma prochaine érection qui va pas tarder à apparaître.

Elle s’avance vers nous, en roulant du cul comme à son habitude, elle se penche vers moi et m’embrasse sur la joue, mmmmmmh quel douceur, mes yeux se pose directe sur son décolleté et elle a très vite remarquée.
Elle s’approche de mon pote et l’embrasse passionnément, sa ma rendu complètement fou, et jaloux!
Et surtout, en se penchant pour l’embrassé, sa robe se remonte et me dévoile son cul magnifique !
Je pouvais tout voir !
Surtout qu’elle ne portais pas de culotte, ni même un string. Sa petite chatte toute rose et toute trempée me faisais de l’oeil.

Marina c’est installée face à nous, enfin surtout face à moi et elle s’amuse à ouvrir et refermée ses cuisses sous mes yeux, je suis obligé de croisé moi-même les cuisses pour caché mon érection.
Sa me fait un mal de chien, j’ai tellement envie de viré son copain de mon appartement pour la prendre comme un fou sur mon canapé.
Par chance, mon pote se lève du canapé et nous prétexte qu’il doit retourné dans son appartement chercher son ordi pour du travail supplémentaire qu’il a ramené.
A peine qu’il est eue le temps de franchir la porte, je saute sur Marina et la fait tombée sur dos au sol, je l’embrasse comme un fou, ses bras viennent s’enlacés autour de mon cou et se jambe viennent s’enlacés autour de ma taille pour me plaqués contre elle, je peux sentir son coeur battre à travers sa poitrine compressée contre mon torse, ses tétons, tendre mais dur contre moi, me donnent des petites décharge électriques.
Ma serviette ne tien plus, ma queue bien raide vient se plaquée contre son pubis et son ventre, je sent mes couilles se posées sur sa petite chatte trempée et brûlante, jai tellement envie de la fourrée…. la… maintenant !

Quand on a fini de s’embrassées, on a vite compris qu’on avait pas le temps de le faire avant que son copain ne revienne d’une minute à l’autre, je me relève frustré, elle aussi d’ailleurs, je remet ma serviette autour de ma taille et retourne en cuisine, pour commencé à préparé l’apero ainsi que le dîné .
mon pote arriva 5 minutes après notre câlin.
Son ordi sous le bras, il s’installe de nouveau sur le canapé et une fois installé, il se met à travaillé dessus.

Marina est très vite venue me rejoindre en cuisine, pas pour m’aidée non, elle avais d’autres idées en tête.
Elle est installée à côté de moi, bien penchée en avant sur le plan de travail, sa robe bien remontée, elle s’amuse à secouée son cul magnifique sous mes yeux.
Elle regarde de temps en temps si mon pote nous regardent.
seul le plan de travail et le bar nous caches, installée comme elle était, il ne pouvais pas la voir, seul ma tête dépassait du bar.
A force de me taquiné, je ne tien plus, je détache ma serviette, et vient me placé derrière elle, je colle ma queue entre ses fesses, je lui pétri le cul en même temps avec mes mains, mmmmmmh qu’elle douceur sa ma tellement manqué.
Elle tourne la tête et me fait signe de ne pas faire de bruit, je recule un peu et vient placé mon gland à l’entrée de sa grotte .

Rien que le faite que le bout de mon gland sois entré, Marina commença déjà à couinnée, je sent sa moule brûlante m’aspirée en elle.
Je n’est pas eue besoin de donné un grand coup de rein pour rentré toute ma queue en elle, je rentre ma queue dans sa chatte toute trempée jusqu’au couilles, je la vois prendre une grande inspiration, je vois qu’elle a envie de hurlée de plaisir quand mon gland pousse le fond de sa chatte, je suis tellement bien au fond d’elle, on reste comme ça pendant quelques secondes, puis je me retire lentement.
La respiration de Marina s’accélère, je vois ma bite sortir cm par cm, recouverte du nectar de Marina, quand je vois mon gland resortir, je donne un solide coup de reins qui vient claqué contre le cul de Marina pour m’enfoncée de nouveau dans les profondeur de sa moule.

Quand mon gland vint s’écrasé au fond de sa chatte, elle ouvra en grand la bouche sous l’effet de surprise, elle reussi à retenir son cris de plaisir, sa chatte me presse la bite comme un citron, je réitère le mouvement plusieur fois, Marina avait de plus en plus de mal à se retenir de criée, je m’arrête quelques secondes et reste dans le fond de sa grotte pour qu’elle reprenne un peu ses esprit et son calme.
Je lève la tête et regarde si mon pote nous regarde, non ouf!!!

Je commence à prendre mon rythme, lent et régulié, j’enfonce toujours de plus en plus profondement ma queue en Marina, elle continue de retenir du mieux qu’elle peux ses couinement et ses cris de plaisir, mais je peux voir à son visage qu’elle fait, qu’elle aime mon massage en profondeur.
j’accélère le rythme, mes coup de bite se font plus rapide mais toujours plus profond, sa chatte m’aspire en elle a chaque fois que je me retire.
Je suis solidement cramponné à sa taille, je lui donne de bon coups de reins bien violent, son cul claque bien fort contre moi, on devient de plus en plus excitées, Marina commence à couinnée, je lève de nouveau la tête, ouf il ne semble toujours pas se rendre compte.

J’accélère encore, les claquement de son cul résonne dans la cuisine, Marina à de plus en plus de mal à gardée son calme, moi aussi d’ailleurs, je commence même à lâché des grognement de plaisir, je m’autorise même à lui donnée de bonnes fessées.
Je sent l’orgasme de Marina arrivée, le mien aussi d’ailleurs, je vient me cramponné de toute mes forces à ça poitrine et lui démonte la chatte comme elle aime, mon gland vient s’écrasé avec puissance au fond de sa moule, Marina est sur le point de craqué, ses yeux roulent en arrière, elle est parfaitement cambrée pour que je lui donne tout, son cul claque encore plus fort contre moi, je sent la sauce montée !

Je donne mon dernier coup de bite au plus profond de la moule de Marina, j’ai sentie sa chatte se contractée sur ma queue violement, je met une main sur la bouche de Marina pour lempecher de criée son orgasme a plein poumon, tendis que mon autre main lui presse le seins.
Je sent mes couilles se contractées soudainement et envoyer tout mon foutre jusqu’à mon gland.

Je peux enfin sentir enfin mes jets puissants et épais de jus de couilles frappés, arrosés et inondés le fond de la moule de Marina.
Elle ses mise à hurlée son plaisir, heureusement que ma main étouffe son cris, je sent mes couilles se vidées au fur et à mesure que je remplis Marina, je continue de donner de petit coup de bite pour bien coller mon gland au fond de sa grotte.

Je lève de nouveau la tête et je vois mon pote toujours sur son ordinateur, je me permet même de lui faire un jolie fuck, sachant qu’il ne le verrais pas.
Marina reprend son souffle lentement, elle colle bien son cul contre moi, sa chatte continue de se contractée sur ma bite, j’imagine déjà mes tétards noyées et fécondés les ovules de ma pute infidèle.

Je me retire lentement, ma queue luisante de mouille, je garde pendant un moment mon gland en elle, puis le retire délicatement, je presse ma queue de toutes sa longueurs et fait ressortir les dernières gouttes de foutre encore coincé dans ma queue.
Je donne une bonne claque sur le cul de Marina, qui se met immédiatement à genoux et vient donnée un bon coup de langue sur le bout de mon gland pour récupérée mon foutre et l’avalée goulument , puis elle vient me nettoyée la queue de sa mouille avec sa langue, une fois ma queue bien nettoyée, elle se relève et passe sa langue sur les lèvres tel une petite pute satisfaite.

On a quand même réussi à préparées a mangé et nous avons passé une agréable soirée tout les trois.
Quelques semaines plus tard, Marina ma annoncée qu’elle était enceinte, j’était au ange ! Enfin mes petit tétards on réussi à la mettre en cloque.
J’ai tellement aimé la voir enceinte, elle était encore plus magnifique avec son ventre qui devenais de plus en plus rond chaques jours.
On a continuées à baisées jusqu’à son derniers mois de grossesse, elle a accouchée d’une jolie petite fille qui lui ressemble beaucoup, j’ai failli me mettre à rire quand mon pote ma dit qu’elle lui ressemblais, j’espère pour lui qu’elle ne seras pas comme sa mère en tout cas.
On continue à baisées tout les deux chaque jours qui passent, on prévois faire un petit frère a notre fille.
Souhaités nous bonne chance……ou bonne baise 😉

FIN

J’espère que cet suite vous est plu, je ne pense pas à en faire une suite, sauf si d’autre idées me viennent avec le temps ^^ prochaine histoire sera la suite de “pauline, lesbienne mais pas que!!!”, je prévois déjà de nouvelles histoires qui vont pas tardés à venir, j’espère que vous aimez les milf…..Oups j’en est trop dit 😉

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire