Histoires de sexe Histoires de sexe soeur

fantasme assumé : brune a mini seins

fantasme assumé : brune a mini seins



j’ai toujours été attiré par les femmes plus jeunes que moi.
après plusieurs relations avec certaines, que je ne raconterai pas ici, j’ai eu une longue periode de célibat et vous le savez, c’est long quand on a faim. Branlette, tchat sans aboutissement…
je me décide a aller sur un site connu où contre de l’argent vous aurez les services d’une jeune femme.
sur ce site, vous pouvez choisir l’age, le physique, le type de relation (hard, soumise, active,…). Selon mes critères, je trouve une étudiante de 18 ans habitant la commune voisine et qui revendique un petit 75A, brune. Parfait !
Le paiement est envoyé, le rdv se prend quelques heures après. chez moi. Un coup de fil dans la fouler nous permet d’échanger rapidement sur mes envies que j’expose a moitier seulement.
3 jours après, le jeudi, la voila qui arrive a l’heure chez moi.
Le temps de lui servir un verre et je lui demande d’enlever ses premiers vetements. j’entrevois par le t-shirt ce que j’attendais le plus. je lui demande de l’enlever. Un sous tif carrement pas remplis qui lui donne une fausse petite poitrine. je lui demande de l’enlever vite et la je découvre ce que je voulais : elle est plate ! elle est plate putain ! j’ai jamais vu une nana aussi plate (en réel). Seul 2 pointes sortent un peu de ce corps.
je lui dis que j’adore ça (elle répond qu’elle n’aime pas) et tente de lui expliquer rapidement pourquoi j’aime ça. Elle me répond qu’elle s’en doute, qu’elle a deja eu d’autres clients qui lui ont dit la meme chose. Du coup, je profite sur l’occasion pour lui raconter mes fantasmes sur les jeunes femmes et lui demande jusqu’où on pourra aller ensemble. Elle me dit que si j’allonge les sous, je fais ce que je veux. Ca tombe bien pour commencer, je voudrai qu’elle mette les sous vetements que j’ai mis de coté. Une brassiere et une culotte coton hello kitty que j’avais acheté a H&M dans la journée. sourir génée, elle passe le tout et se retrouve debout devant moi, magnifique !
je commence a sortir ma bite pour me branler et demande si avant toute chose je peux la photograhier comme ça. ELle refuse d’abord et je lui tend un billet interessant. Elle est partante, je mitraille !
imaginez la, debout, quasiment nue, en tenue génante, moi la bite a la main, l’appareil photo dans l’autre lui tourner autour pour prendre chaque facettes de son corps.
la séance terminée, je viens lui caresser la culotte, puis la pousse un peu pour appercevoir sa chatte que je n’avais pas encore vu. Parfait, elle est parfaitement lisse. La fille a tout compris, c’est sur.
je remonte pour renifler la jolie brassiere qui nage sur elle, la découvre et lui bouffe ses petits tétons. je crois lui avoir mordu meme un peu trop fort, au vu de sa réaction. mais elle ne me retient pas. je comprends alors qu’elle sera soumise. j’en jouerai ! j’en ai joué 🙂
je l’allonge ensuite sur le canapé, veut l’embrasser, mais elle refuse d’abord. lui attrapant le visage, je plonge ma bouche sur la sienne. lui bouffant la bouche ! et l’embrassant partout, cou, epaules, seins, nombril. je me releve, et lui dit “aller on y va”. j’att**** la capote, lui donne. elle me la met, non sans mal.
je n’attends pas plus et enfonce ma bite dans une chatte manifestement très sérrée et pas assez humide . d’abord doucement pour bien dilater le tout et puis plus fort. je me penche vers elle, et att**** son cul. je tape avec ma bite au fond d’elle. avec un index, je commence a me rapprocher de l’anus, titille et penetre.
l’acte est rapide, je n’en peu plus. je voudrai sortir et jouir sur elle, sur son visage. je ‘nai pas le temps, je donne un dernier coup qui la fait crier et lache tout.
une fois calmé, je sors d’elle, enleve la capote et lui pose délicatement sur le visage.
elle est mal a l’aise ça se voit. je me leve et la regarde allongée sur le canapé toujorus en culotte et brassiere que j’avais pris soin de laisser jusqu’au bout.
je lu idemande si elle a aimé, elle ne répond pas. je l’oriente vers la douche, qu’elle accepte. je l’escorte et la regarde enlever ses sous vetements pour entrer nue dans la cabine. je reste là a la regarder, la bite a l’air.
elle ressort quelques minutes après, s’habille, prends ses sous que je lui tends et s’en va. pas de nouvelle depuis. mais j’ai pris un sacré plaisir a concretiser mon fantasme.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire