Histoires de sexe soeur Histoires érotiques

SLUT 41

SLUT 41



J’avais décidé de l’appeler Slut 41 : je l’avais rencontrée sur un site et avions démarré un chat anodin au début… j’ai vite découvert qu’elle était très soumise et adepte de pratiques extrêmes. Pour préparer notre rencontre il était convenu que je lui soumette un scénario extrême et très chaud….
J’avais emprunté l’appartement d’un couple d’amis équipé façon donjon pour la soumission des complices d’un soir : sling pour accommoder les soumises, collections de godes, pinces diverses, seringues pour injection, gels divers, gants latex et bien sûr préservatifs…
Comme introduction elle devait arriver en jupe tailleur, bas nylon et pas de dessous… Elle devait se présenter à 14h00 précise : sonner 2 fois, dès son entrée elle devait se mettre à genoux et se mettre à mon service… je lui relevai sa jupe pour vérifier qu’elle était bien nue… Je lui prodiguai une bonne fessée pour lui rougir la croupe, je la fis ramper jusqu’au sling : “Déshabillez-vous et installez-vous là !” elle s’allongea dans le sling et je lui attachai les chevilles bien haut et jambes bien ouvertes. Sa chatte était bien ouvert et offerte.
“Ainsi tu veux être fistée, belle salope”
“Oui maitre”
Je passai ma main sur son abricot bien glabre, j’écartai ses lèvres larges et charnues… je les pinçais délicatement pour l’exciter. J’observai une perle de rosée à l’entrée de son orifice intime que j’étalai sur son intimité… Je l’enduisis généreusement de gel pour pouvoir y enfoncer ma main… je commençais par 2 doigts et lui caressai l’intérieur titillant le col que je sentais durcir sous ma caresse. Puis j’introduisai 3 puis 4 doigts massant délicieusement l’intérieur. Puis délicatement les 4 doigts en dilatant son orifice : enfin je glissai mon pouce et introduisai la main entière… Elle se mit à gémir et à râler, ses jambes entravées tremblaient frénétiquement sous le plaisir. Ma main continuait son va et vient en accélérant : ses gémissements de plus en plus sonores trahissaient la montée du plaisir…
Je pris un gode et lui mis dans la bouche : “Tiens suce le bien, mouille le il va te pénétrer bientôt…” Je la relevai légèrement et écartai son orifice anal, une fois le gode bien humide je l’introduisai profondément dans son anus. Elle poussa un long gémissement de plaisir. Je sentais le gode au travers de sa paroi vaginale : j’ouvrai ma main dans son vagin et emprisonnai le gode le faisant aller et venir doucement. Cette caresse produisit son effet : les râles de la soumise montraient tout l’effet produit, ses jambes s’agitaient frénétiquement et annonçaient l’arrivée de l’orgasme… Elle lâcha un long jet de cyprine et hurla de plaisir : son corps était agité de spasmes violents et elle s’abandonna à son plaisir. Je sentais les contractions de son vagin autour de ma main et ses jets de mouille se répandre dans son intimité…
Je la laissai se remettre de ses émotions : je la détachais et lui demandai de se mettre à genoux.
“Maintenant tu vas me sucer et me faire jouïr”.
Elle prit ma queue et la suça avec avidité : je lui pris la tête à 2 mains et la guidait.
“Lèche-moi les couilles, ma belle salope”.
Elle passa le bout de sa langue sur mes testicules et remontât sur ma hampe : elle englobait mon gland et l’aspirait en gorge profonde. Elle accélérait les va et vients aspirant ma tige et branlant de sa main ma queue.
” Ouvre ta bouche soumise” je sentai monter le plaisir en moi et je finis par lâcher 4 puissants jets de sperme dans sa bouche.
“Avale ma semence maintenant” elle s’éxécutat…
“Maintenant tu vas te retirer dans ta chambre et je te dirai quand rvenir pour ta prochaine épreuve… va dans ta chambre à genoux maintenant…”
a suivre pour les prochaines épreuves….

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire