Histoires de sexe Histoires érotiques couples amateurs

Je prépare et regarde ma femme être baisée par mo

Je  prépare et regarde ma femme être baisée par mo



Mon chef est passé de nouveau dans mon bureau cet après midi: “je n’arrive à avoir ta femme sur son portable, elle a du oublier de le recharger!. Avez vous quelques chose de prévu ce soir ? J’ai envie de la baiser de nouveau devant toi et de me vider les couilles dans sa belle chatte . Ca te dirait d’assister à tout ça , de l’entendre gémir et jouir avec ma bite face à toi comme l’autre jour ? .En même temps qu’il disait cela ,il s’avança vers moi et me mis directement la main au paquet : “putain , tu bandes comme un taureau ! , donc pas la peine de me répondre , j’ai compris.Quand tu rentres , préviens la et fais en sorte qu’elle porte sa jupe courte et dessous sa petite culotte en dentelle rouge bien transparente. J’adore la branler au travers avant de la doigter en face de toi . Je sais que tu es capable de gicler rien qu’en voyant cela ! .
Je ne répondis rien avant qu’il ressorte de mon bureau mais fis oui de la tête car tout ce qu’il avait dit était vrai. Le soir , venu , en rentrant je prévins ma femme qui fut ravie de cette visite. Elle alla à la salle de bain prendre une bonne douche avant de m’appeler pour vérifier qu’elle était bien épilée autour de l’anus. J’ otais avec le rasoir les quelques poils encore présents autour de sa rondelle afin que celle ci soit bien lisse . “Profite en pour me doigter avec un peu de crème lubrifiante afin de préparer mon cul à sa grosse bite”me dit elle ” tu sais que souvent il aime m’enculer et comme ca , il rentrera plus facilement !”. Je bandais comme un fou dans mon slip tout en massant sa rondelle avec une noisette de crème grasse puis introduisit deux doigts dans son anus avant de tourner dans celui ci pour le détendre . ” voilà c’est bon , tu peux ressortir et il n’aura lui plus aucune peine à me défoncer maintenant ” .
A peine était elle habillée que la sonnette retentit. Je fis rentrer Gabriel au salon ou il alla directement embrasser ma femme sur la bouche en lui pelotant les fesses. “Humm ,tu es belle chérie, j’ai trop envie de te prendre lui dit il devant moi !” . Puis ils s’assirent sur la canapé pendant que j’allais chercher et servir l’apéritif , mais les deux amants ne se souciaient déjà plus de moi . Gabriel avait remonté la jupe de ma femme avec sa main droite et caressait sa chatte déjà humide au travers de sa culotte tout en lui roulant une pelle . Je défie ma braguette et sortit de mon slip ma queue raide d ‘excitation ,puis je commençais à me branler tout en observant Gabriel lui enfiler deux doigts dans la chatte après avoir contourné la dentelle rouge . Ma femme écartais ses cuisses au plus large que sa jupe lui permettait et commençait à bouger ses fesses en s’empalant sur ses doigts en haletant . “Tu as vu , ton cocu se branle en nous regardant ! . Vas y , maintenant , fous toi à poil et suce moi devant lui !”.Elle ne mis pas longtemps à retirer tous ses vêtements et se mis à genou devant lui avant de défaire sa braguette, baisser son jean sur ses chevilles et sortir de son shorty son énorme pieu dressé .Elle ouvrit alors sa bouche et sortit sa langue afin de lécher son gland dessus et dessous en me regardant , puis elle enfourna sa bite entière dans sa gorge et commença des allers venus autour de ce pieu en gémissant. Je voyais en même temps son cul remuer à l’idée que bientot ce serait lui qui accueillerait cette belle tige . Gabriel lui m’observait en train de me branler en face d’eux et me dit “Elle aime ça ta salope, regarde bien comment elle avale ma bite . C’est vrai que lorsqu’on voit la tienne à coté , ça doit la changer d’en avoir une vraie dans la bouche”. Il retira alors la tête de ma femme de son pieu, se releva et fis allonger Caro sur le canapé à sa place, les cuisses relevées et bien écartées. Il se mit alors à son tour à quatre pattes et commença à lui bouffer la chatte et lui titiller le clitoris avec sa langue . Caroline se mit à gémir de plus en plus fort .Les lèvres de sa chatte étaient complétement gonflées d’excitation, puis Gabriel lui remonta encore plus les cuisses avant d’aller lui lécher l’anus et de dire : “Humm ça sent bon autour de ta rondelle, tu t’es préparée salope pour être enculée !. De ma position , je voyais la langue de Gabriel sur l’anus de ma femme et en même temps , j’avais une vue superbe sur le cul et les couilles poilues de son amant . J’avais trop envie de venir le lécher lui , d’insinuer ma langue sur son anus poilu et descendre sur ses belles couilles pendantes , mais il ne m’en laissa pas le temps. Il se releva à moitié et présenta sa queue directement devant l’anus de Caroline. Alors il poussa doucement sur sa bite qui rentra en elle sans difficulté pendant qu’elle poussait un petit cri . ” branle toi salope pendant que je baise ton cul” dit il à Caroline qui instantanément commença à titiller son clitoris. J’avais arrêté de me branler , de peur de jouir de suite et ne perdait une miette de leurs ébats . Gabriel baisait sans ménagement cet anus auquel je n’ai jamais eu droit pendant que Caroline gémissait , bouche ouverte tout en continuant de se branler .Parfois il ressortait entièrement de son anus ,et me montrait du regard, celui ci complétement béant avant de replonger sa bite dedans d’un coup. Les gémissements se firent de plus en plus forts pendant plusieurs minutes jusqu’à ce qu’elle soit prise de soubresauts et crie ” je jouis! je jouis! en redressant sa tête en arrière , bouche grande ouverte. Alors de façon conjointe Gabriel poussa un râlement tout en éjaculant dans l’anus dilaté de Caroline .Il en ressortit rapidement et je vis son jus dégouliner de sa rondelle encore béante .Je ne pus m’empêcher d’éjaculer par jets sur le sol moi même sans même me toucher , juste par le fait d’avoir vu ce flot de sperme ressortir du cul de ma femme et lui dégouliner dans le haut de la raie des fesses . Les amants restèrent ensuite l’un à coté de l’autre sur le canapé là quelques instants ,puis Gabriel me dit de lécher mon sperme qui avait giclé par terre et de venir également lécher le cul de Gabriel et d ‘avaler son propre sperme, ce qui je fis avec plaisir , ne laissant aucune goutte de son nectar d’homme viril.
Gabriel pris ensuite une douche avec ma femme avant de repartir chez lui. Avec Caroline, nous attendons avec impatience sa prochaine venue ..

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire