Histoires de sexe viol Histoires de tromper

l assistant

l assistant



Je sonne, un homme la belle cinquantaine m ouvre .

” Oui ? “
Comme convenu je baisse les yeux et repond : ” Je suis la petite salope “
” Entre, prepare toi et rejoins nous au salon “

je me met nu et entre au salon, 5 hommes y sont installés, vetus de tee shirts et de jogging sauf celui qui m a ouvert et qui lui porte un costume de qualité. les 4 autre ont entre 25 et 40 ans je pense.

” voila notre salope. montre toi a mes invités.”

je me tourne, me penche , montre mon cul , mes couilles, ouvre la bouche, tire la langue a leur demande . A tour de role ils me pince ” Un peu grasse chienne ” me palpe , me font teter leurs doigts avant de me titiller l anus ” laisse faire allez… tiens prends en trois ” . Ils plaisantent une fois ou deux une petite claque sur le cul, ils se chauffent . Puis l homme en costume me dit ” assez joué ! tu crois que nous sommes la pour que tu nous allume ? met toi devant la table basse. ecarte les pattes . mains sur la nuque .”

J obeis, au moins je sais qui commande car les autres se sont arretes et assis aussi vite.

” tu sais pourquoi tu est la ?”
” Oui monsieur “
” dis le “
” Je suis la pour vous aider monsieur .”
” Pour aider ma femme petasse ! Tu suces ?”
” oui monsieur .”
” Dis le .”
” Je suce .”
” quelle conne Tu ne sais pas faire une phrase de toi meme ? Tu suce, tu le dit, tu leche, tu le dit, tu branle, tu le dit, tu prepare ma femme et ces messieurs, tu le dit, tu est a notre service le temps de cette soirée, tu le dit !”

Je reste la les bras en l air ne sachant que faire, les quatre gars rigolent ” Il aime ca regardez il bande !”

En effet ma bite se gonfle a moitié dans une semi bandaison pathetique. une claque dessus ” tu crois que c est la fete salope ? ne t avise pas d utiliser autre chose que ta bouche. ne jouis pas sans mon autorisation, compris !”
” Oui monsieur .”
” Oui monsieur, oui monsieur, oui monsieur, quelle conne ! ferme ta gueule maintenant ca vaut mieux .

Il me prend par le bras et m entraine vers une piece ou sa femme attend. Baillonnée un masque sur les yeux, c est une belle femme d environ 45 ans grande (1m75 je pense ) avec un tres beau corps tres pale et des cheveux bruns coupés tres courts. Ses seins lourds et laiteux ont les tetons percés d un anneau son ventre est legerement arrondi, ses hanches sont larges, son sexe épilé, elle doit avoir un tres joli cul. Elle ne porte que des bas et des talons rouges vernis qui lui donnent pratiquement ma taille. elle est aussi parfumée, tres delicatement .

” ammenes la .”

Je lui prend le bras et la guide, elle avance prudement, et je la place a l endroit ou j etais un peu plus tot . D elle meme elle ecarte les jambes et met les mains sur la tete .

” a genoux “

Elle ne reagis pas et je m en etonne lorsque je recois une main sur le cul

” A genox salope ! ne nous fait pas attendre ! leche lui la chatte, qu elle soit prete pour nous !”

je m execute et commence a lecher la dame. voulant bien faire je cherche son clito pour l exiter

“Non salope bave lui dans la chatte qu elle soit vite prete, on se fout de te voir la faire jouir. nous sommes la pour ca. active toi petasse la bien partout comme une bonne chienne, son trou du cul aussi prepare le.”
“Elle ne bave pas assez ” dit l un des invités

il se leve tire sur son survet et m enfonce sa bite au fond de la gorge jusqu a ce que je salive a mort. ma bave me coule de la bouche, il me prend alors par les cheveux et me frotte le visage sur la chatte . Puis recomence avec sa bite, puis la chatte et le cul de la dame

“Tu aime ça sale gouine ” me dit un autre en montrant que je bande. ” ne jouis pas rappele toi !”
maintenant les quatre gars sont debout ils frottent leurs bite sur mon visage, me bifflent en rigolant l un d entre eux me fait renifler son aine pleine de sueur. pendant ce temps notre hote reste assis. Le plus jeune joue avec les anneaux de la dame. Ils m ont remis le tete entre ses cuisse, je leche sa chatte pendant qu ils me crachent dessus a tour de role. Ils sont hilares

” Commençons .” C est le costume qui a dit ça. aussitot on mecarte et le premier prend la femme debout, elle a toujours les mains sur la tete. Moi je suis en train de sucer avec ardeur l un de mes bifleur, il me remplit bien la bouche . tout a coup il s arrache ” Tu crois pas que je vais jouir dans ta bouche de pute !”
Il s ecarte et son copain prend le relais, cette bite la ne lui sert pas qu a jouir, cela se sent . il me baise la gorge a chaque coup de rein une petite amabilité ” salope ! vide couilles ! chienne !petasse ! salope….”

Ils sont deux maintenant a besogner la bourgeoise qui ne peut que gemir sur son baillon. les deux autres se partagent ma bouche en attedant leur tour.
Puis nous echangeons et je nettoie de la langue les deux queues ramollies du premier duo. ” fais moi bander, moi aussi je veux lui faire le cul !” je macharne, mais il est au bout son copain lui reviens a la vie. il me regarde “Tu le veux ? Demandes moi le . allez soit une belle salope en le demandant…”
“jouissez moi dans la bouche, donnez moi votre sperme s il vous plait”
il rigole s enfonce au fond .
je crois que j ettoufe je tousse je pleure il ressort sa bite et l essuie dans mes cheveux.

“Il en reste” Les hommes me prennent et me font lecher les traces de sperme a terre, sur la table, dans la chattte et le cul de la dame.Comme je suis exité ils se moquent de moi me giflent me crache a la figure…

” A moi maintenant ” enfin le costume se leve et s approche.les autres me tiennent la tete sur les seis de sa femme. lui sort sa bite, mais il ne bande pas. je comprend que qu il ne doit plus pouvoir et ce qui va se passer.
“ouvrez toute les deux” nous obeissons et il se soulage.le gars qui n avait pas rebande en fait autant.

“Debout petasse. ” les hommes se sont rassis, je me leve ecarte les jambes et remet les mains sur la tete, je bande toujours et meme si une goutte apparait au bout de mon gland, je nai toujours pas joui.

Alors devant ces hommes qui l ont baisée et devant son mari, la dame me met un preservatif et me branle .
en me regardant les mecs se marrent ” t es contente petite pute ? vas y jouis si tu veux. allez petasse crache!”
Ultime honte quand je jouis, je pensais qu ils me forceraient a gouter mon sperme, non.

La dame me retire le latex, monsieur y fait un noeud et me l enfonce dans l anus ” tu rentre comme ça. degage petite salope”

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire