Histoires d'inceste Histoires de sexe gratuites Histoires de sexe travesti

Géraldine tome 2-Chapitre 24

Géraldine tome 2-Chapitre 24



Chapitre 24- Un premier cours à « l’esprit « très ouvert ! 

“ – Ahhhh !!Enfin mes deux nouvelles petites salopes à développer, et qui vont être toutes à moi !”
Dit la formatrice, avec un large sourire plein de gourmandise sur ses lèvres maquillées, pour accueillir les deux Sissies qui pénétraient dans son cours, d’où déjà regagnaient une bruyante activité, le mélange des vérins des sièges d’assises en action, nappés de gémissements de plaisirs contraints des Sissies empalées dessus.

Géraldine eu un léger soupir de soulagement en voyant tous les sièges « fuck machine « etaient  occupés par des Sissies coupées du monde par des cagoules d’isolation, et que les gag-ball spéciaux abreuvaient doucement du cocktail aphrodisiaque des « Jumelles ».

“ – MMMMMMMPPHHH !!! NANNN ! MMMMMMMPPHHH !!! ”
Couina Slutty, prise soudain de panique en rentrant pour la première fois dans ce cours.
La vue du spectacle des cinq sièges qui descendaient doucement sur les larges godes, empalant les cinq soumises totalement immobilisées de solides entraves dans des râles de plaisir étouffés par leur gag-ball.

“ – Ohhhh !!! La pauvre petite a l’air toute effarouchée …N’aie pas peur, je vais bien m’occuper de toi ! ”
Dit Sonia, en se mordant sa lèvre inférieure avec envie, tout en en essuyant de sa longue main manucurée avec une extrême douceur le menton de Slutty, d’où s’écoulait un peu de bave.

“ – MMMMMMMPPHHH ! S’i vou plai! Mmmpphh… ”
Implora la Sissy effarouchée, que les propos de cette géante blonde vêtue qui la dépassait de deux têtes au moins, et le violet sourire ne la rassurait en rien.

“ – Mais avant j’installe ta petite camarade, si tu permets…Je sais que c’est une petite salope particulièrement excitée ! ” Dit la formatrice, en claquant le cul de Slutty, approchant de Géraldine de sa démarche chaloupée, lui plaçant  ses seins gainés de sa catsuit de latex blanc sur ses lèvres entravées par son gag-ball, simulant des caresses buccales.

“ – MMMMMMMPPHHH ! Mmmpphh… ”
Soupira Géraldine, en suivant le mouvement de la formatrice, ne voulant pas s’en attirer ses foudres.

“ – Ohhhh !!Que voila une petite salope dévouée, qui ferait le plaisir de ma sœur ! Comme tu as l’air si disposée, tu vas inaugurer ma nouvelle acquisition !”
Dit la formatrice, en empoignant le collier de Géraldine, pour l’attirer dans un coin de la pièce, d’où se trouvait un nouvel appareil depuis sa dernière venue.

L’appareil était d’une grande simplicité, un plateau avec un pied télescopique, d’où était fixé un gode long de presque 20 centimètres, mais d’un diamètre de tout juste 3 cm. Sonia lui cadenassa ses entraves chevilles à des anneaux fixés au plateau, imposant ainsi de garder les jambes écartées, et ensuite elle lui détacha les bras pour les lui enfiler dans un armbinder étroitement serré qui lui maintenait les épaules très en arrière, faisant ressortir sa nouvelle poitrine aux tétons qui pointaient à travers le satin de sa robe, et l’accrocha au plafond pour la stabiliser debout.

“ – Ohhh !! En voila une bien jolie poitrine pour une petite Sissy Slut ….Heureuse j’espère ? »
Demanda Sonia en caressant les tétons annelés pointant au travers du satin de la robe, et les pinçant entre délicatement deux doigts.
 
“ – MMMMMMMPPHHH !!! MMMMPPHHH !!! ”
Gémit la Sissy, en se tortillant sous la douleur, essayant en vain d’échapper à l’emprise sur ses mamelons rendus hyper sensibles par le sang congestionné par des petits élastiques que leurs avait placé la préceptrice avant qu’elles enfilent leur robes, et dont le frottement du satin était déjà un calvaire depuis le début.

“ – Mais ses mamelons de cette petite salope m’ont l’air tout durs et sensibles!”   Ironisa la formatrice en interrogeant Ambre du regard, tout en prenant un gag-ball muni d’une canule permettant d’abreuver la soumise contre son gré si besoin.

“ – Élastiques !”
Répondit Ambre, qui attendait que les deux Sissies soient confortablement installées pour prendre congé, tout en tenant toujours Slutty en laisse.
Géraldine ne poussa qu’un soupir quand son bâillon lui fut retiré, pour être remplacé par le gag-ball spécial.

“ – MMMMMMMPPHHH ! S’i vou plai,’as ‘e cock’ail, i’ié ! Mmmpphh… ”
Supplia Géraldine en voyant la formatrice raccordé le gag-ball à un le réservoir, craignant une perte de contrôle de son esprit sur son petit clito sévèrement bagué.

“ – Un de mes cours sans cocktail, petite Sissy…C’est comme un repas sans dessert ! ” Ironisa la formatrice, en ouvrant la vanne du réservoir, faisant s’écouler en goutte à goutte rapide le cocktail de sa conception dans la canule du gag-ball de la Sissy.

La formatrice se baissa ensuite, délestant Géraldine de son plug maxi, qu’elle regarda avec satisfaction, et ajusta le pied télescopique muni du gode, qui rentra sans aucun problème dans l’anus laissé béant de Géraldine.

“ – MMMMMMMPPHHH !! Mmmpphh… ”
Geignit doucement Géraldine, à l’introduction complète et profonde du gode dans son intimité .

“ – Allons, petite gourmande…Après ce que je viens sortir de ton petit cul de salope affamée, ne me dis pas que c’est trop gros ! Heureusement qu’il est multitâche !»
Ironisa Sonia ,en  actionnant deux interrupteurs du bout d’un de ses talons.

“ – MMMMMMMPPHHH !!! MMMMPPHHH !!! ”
Gémit aussitôt la Sissy empalée, en sentant le gode se mettre à gonfler et vibrer dans son anus qu’elle sentit se distendre encore plus qu’avec son maxi plug.

“ – Ton petit cul de chienne soumise à dilater aura une minute de relâche toutes les cinq minutes de gonflage et de vibrations ! Et pour info ton anus se détendra à 10 cm ! ”
Annonça Sonia, le violet de ses lèvres dessinant un sourire pervers, tout en claquant une des fesses striées de Géraldine.

“ – MMMMMMMPPHHH !!! NANNN ! S’I OU’ PLAI, MA’AME!  MMMMPPHHH !!! ”
Couina la chienne, tandis que les premières gouttes du cocktail envahissaient sa gorge, tout en ayant l’impression que son anus allait exploser tellement l’occupation devenait grande.

De petites gouttes de sang perlèrent de son clito meurtri.
Mais déjà Sonia empoignait la laisse de Slutty, l’emmenant vers le chevalet de sodomie, l’obligeant à se mettre à genoux sur les reposoirs pour les tibias, et lui sanglant solidement ses mollets, en ignorant  les jérémiades de la Sissy apeurée par l’installation de Géraldine par la formatrice.
Elle lui croisa ensuite les bras derrière la tête, en lui reliant ses poignets aux anneaux de son collier de maintien et lui retira son gag-ball.

“ – NON ! S’il vous plaît… Laissez-moi… MMMMPPHHH !!!  ”
Pleurnicha aussitôt la Sissy, ses jérémiades aussitôt étouffées par son nouveau bâillon, que Sonia fixa solidement , et le raccordant à un autre réservoir de cocktail, elle fixa ensuite deux sangles de cuir pour bloquer encore plus les bras de la pauvre Sissy.

Enfin, Slutty eu les yeux masqués d’un large masque de cuir noir, et les anneaux de son collier furent cadenassés au chevalet empêchant toute possibilités à la soumise de se redresser un tant soit peu.   
 
“ – Voila une petite salope prête à être saillie ! Je reviens vite ! ”
Dit la formatrice en claquant le cul de la Sissy entravée, tout en ouvrant la vanne pour laisser s’écouler le cocktail de jouissance.

“ – MMMMMMMPPHHH !!! NANNN !  MMMMPPHHH !!! ”
Gémit Slutty, sous la claque qui lui marqua sa fesse déjà joliment striée des sévices reçus dans les jours précédents.

Sonia revint vers Géraldine, qui n’avait rien perdu de la mise en installation de Slutty, et qui faisait des mouvements de bassin, déjà très excitée et pour également essayer de se soulager du gode gonflable qui venait de se dégonfler pour retourner à sa taille initiale.

“ – MMMMMMMPPHHH !!! PI’IE, MA’ AM!!! MMMMPPHHH !!!  ”
Implora la Sissy, tellement son anus était dilaté a chacune des révolutions de gonflage, et qui laissait déjà coulé le long de ses bas, la jouissance de son plaisir inavouable.

« Arrête de geindre, petite Sissy trop curieuse, et profites plutôt de l’ambiance sonore ! »
Lui répondit Sonia en lui couvrant les yeux d’un épais masque de cuir noir comme celui de Slutty, Ainsi aveugler les sens tactile et auditifs totalement exacerbés par le cocktail qu’elle avait déjà largement consommée s’en trouvèrent décupler.

“ – MMMMMMMPPHHH !!! NANNN !  MMMMPPHHH !!! ”
Gémit la pauvre Sissy, en recommençant de s’agiter sur le gode qui se remettait  à vibrer et à grossir en elle.

“ – Bien !!Je suis toute a toi, petite Slutty !”
Dit la formatrice en enfilant une ceinture strapon dont le gode noir faisait un bon 8 cm de large , mais était d’une longueur extrême.

“ – MMMMMMMPPHHH !!!PI’IE, NANNNN !!S’I OU’ PLAI !!! MMMMMMMPPHHH !!! ”
Supplia la Sissy aveugle dans son bâillon, qui se remplissait du cocktail qui commençait à s’écouler en elle. Slutty  aurait tellement aimé moins d’attention, que cette longue main qui lui lubrifiait son anus béant âpres le retrait de son large plug.

“ – N’aie pas peur, petite chienne…Et tu es déjà toute excitée !”
Dit Sonia en caressant cette fois le petit clito bagué et obstrué de la Sissy, qui avait pris la même couleur que celui de Géraldine.
Slutty l’entendait gémir de « douleurs » et d’un  plaisir intense, et les deux petits clitos étaient  maintenant totalement assorti à leurs robes, et faute de petites gouttes de sperme qui ne pouvaient s’échapper de son clito prisonnier, ce fut de fines gouttelettes de sang qui tombèrent sur le sol, quand Sonia l’empala avec une efficacité irréprochable .

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire