Histoires d'inceste Histoires érotiques couples amateurs

Vacances en camping car

Vacances en camping car



Il y quelques temps de ça, avec ma femme Nathalie, nous avons décidé de prendre quelques jours de congés et partir sur les routes du Sud est de la France en camping car.
Nous sommes un couple la cinquantaine.
Nathalie est une femme avec de belles formes et très coquine.
Nous trouvons un endroit un peu à l’écart d’un petit village pour y passer la nuit.
A peine installés, un camping car immatriculé en Allemagne vient prendre’ place à une dizaine de mètres de nous.
En sort un couple la soixantaine. Lui assez grand et bel homme et sa’ femme une belle femme bien pulpeuse.
Ils nous saluent dans un très bon français et chacun s’affaire à la préparation de la soirée.
Au bout d’un moment la femme vient nous demander si nous avions du pain.
Nous n’en avions pas mais j’ai pu voir de plus près les formes de la femme.
Elle était vraiment charmante et surtout elle avait de très gros seins.
Une fois partie, Nathalie m’a d’ailleurs fait la’ reflexion. Elle sait que j’apprécie beaucoup, même si elle en a de très gros également.
Puis ce fut au tour de l’homme de venir. Il nous proposait de l’accompagner au village avec son scooter afin de prendre quelques victuailles.
J’étais bien occupé et c’est donc Nathalie qui allait l’accompagner.
A leur retour, ils nous invitaient à prendre l’apéritif.
Le moment était très agréable et nous étions tous bien détendus.
Après plusieurs verres, Olga et Karl décident de nous garder pour dîner.
Karl et Nathalie préparent la table je vais aider Olga à la préparation d’un repas vite fait.
Nathalie et Karl rigolaient bien. Le repas était prêt et en revenant à la table, j’ai remarqué que le chemisier de Nathalie était bien déboutonné, laissant apparaître ses gros seins.
Tout le long du repas Karl qui était à côté de ma femme n’en perdait pas une miette. Et je comprenais que de temps en temps il lui caressait la cuisse. Olga avait bien compris également et me lançait des regards suggestifs.
Le repas terminé, j’aidais Olga à préparer le café que nous allions prendre à l’intérieur.
Nathalie et Karl nettoyaient et rangeaient.
Le camping car était grand et avec Olga nous étions installés tranquillement sur un petit canapé.
De là où nous étions, et malgré une porte entrouverte, nous apercevions nos conjoints. Et ça rigolait souvent.
J’étais maintenant très proche d’Olga et mon bras sentait bien la grosseur de ses seins. Elle mis sa main sur ma cuisse et remontait sa main sur mon sexe qui était bien dur. Elle extirpa ma queue du slip et me branlait lentement tout en m’embrassant. Je lui dégrafais le chemisier afin de’ sortir ses 2 énormes seins avec de larges auréoles.Je lui passais la’ langue sur les tétons et elle était très réceptive.
Les rires de l’autre côté s’étaient arrêtés. Je pouvais voir entre deux léchages de seins que ma femme’ etait accroupie mais je n’en voyais que sa croupe.
Olga me suçait à présent pendant que je fouillais sa chatte dégoulinante avec mes doigts.Elle vient s’empaler sur mon sexe bien raide et commença des vas et viens. Ses gros seins venaient buter sur mon visage. Elle gémissait de plus en plus fort et moi avec.
On change de position et je la prends en levrette. La porte était ouverte et nous pouvions voir ma femme’ et Karl.
Ma femme avec les seins à l’air, accroupie en train de sucer la queue de Karl. Elle n’était pas très grande mais extrêmement large’ et veineuse. Elle passait sa’ langue sur son gros gland tout en me regardant baiser Olga qui maintenant se lâchait.
Oh oui oui oui baise moi bien oh c’est bon. Qu’elle est bonne ta queue.
Ma femme se branlait tout en suçant Karl qui lui, lui malaxait les nichons. Elle m’encourageait aussi. Vas y défonce la cette’ grosse chienne avec ses gros nichons, fais la gueuler.
Karl ne pouvait plus tenir et envoya de longs’ jets de sperme sur les’ seins de ma femme.
Je me retirais d’Olga et me’ finissait entre’ ses seins. C’etait délicieux.
C’etait l’heure de rentrer. Nous prenons congé de nos hôtes et allons nous coucher.
Il faisait chaud et une demie heure après s’etre mis au lit, Nathalie avait envie de fumer une cigarette dehors.
Moi j’étais bien au lit. Je me rendormais mais c’est vrai qu’il faisait chaud et moi aussi j’avais envie de fumer une cigarette.
En sortant j’étais étonné de ne pas trouver ma femme. Cela faisait plus d’une demie heure qu’elle était partie.
Le camping car des voisins était allumé et la fenêtre latérale entrouverte.
Je m’approchais et par la fenêtre je vis ma femme nue sur le’ dos avec les jambes sur les épaules de Karl.
Elle se faisait limer pendant que Olga se branlait en les’ regardant.
Nathalie prenait beaucoup de plaisir tout en se branlant les seins.
Puis Karl l’a prise à quatre pattes. Il avait un gros sexe et il rentrait et sortait facilement.
Nathalie adorait.
Oh vas y defonce moi, plus fort , oh ouì c’est bon, je mouille’ comme une chienne, vas y plus fort, continue écarte moi bien la chatte.
Olga se branlait fort maintenant et j’avais sorti ma queue devant le spectacle pour moi aussi m’astiquer.
Karl s’etait retiré et avait mis’ son sexe entre’ les seins de Nathalie.
Il coulissait de plus en plus vite et déchargea sur ses seins. Olga vint aussi et moi devant le tableau également.
Chacun retourna se coucher bien vidé.
Le lendemain, nous allons’ saluer nos amis puis chacun repris la’ route de son côté.
un bon souvenir mais il y en aura d’autres.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire