Histoires de sexe à l'école Histoires érotiques Histoires gays

Le pouvoir du désir…

Le pouvoir du désir…



J’étais seul hier soir, la tête lourde et très excité, je rentrais chez moi à pieds et rencontrais quelques problèmes quant à retrouver mon chemin.

Après avoir demandé à plusieurs personnes et commerces, ils ne parvenaient pas à me renseigner. Là, j’ai croisé deux femmes plus agées que moi, l’une était petite avec les cheveux courts bruns et envoyés vers l’arrière. Elle était fine, avec de jolis petits seins bien rond et dès le premier coup d’oeil on pouvait deviner qu’ils étaient fermes, sa bouche se résumait à deux traits fin couleur tulipe vermillon. Son visage était rond, généreux et mystérieux mais c’est surtout ses yeux d’un bleu profond et troublant qui parurent m’envoyer des alertes incendies…

Son amie était plus grande, plus en chaire, avec de gros seins, des lèvres pulpeuses et des fesses que l’on a envie de dévorer. Son visage intrigant, ses yeux verts, sa chevelure touffue et noir nous invitaient immédiatement aux charmes.

J’étais sure que ce serait impossible d’en conquérir l’une des deux. Etant très excité et un peu éméché, je pris la décision de leur exprimer mon ressenti.

Au bout de 2, 3 échanges, on se rapprochaient jusqu’à ce que la plus petite saisisse ma main pour la glisser entre ses fesses déjà humides. Elle caressait en même temps son amie qui elle était occupée à ouvrir ma braguette en me disant qu’elle mourait d’envie de sentir mon pénis glisser dans ses fesses pendant qu’elle se fait lécher par sa copine.

Cette position à trois est vraiment l’un de mes fantasmes mais malheureusement je n’ai pas de préservatif et j’adorerai éjaculer dans les fesses de la plus grande…Celle-ci n’embrassait goulûment et j’avais désormais son amie qui avait fait entrer deux de mes doigts devant et derrière. Elle était toute mouillée et commencait à gémir en gesticulant.

La plus grande sorta mon sexe et se mise à faire glisser ses lèvres tout du long en prenant bien soin de laisser de la salive dessus. Là elle retire mon sexe de sa bouche puis demande à sa copine de lui préparer l’anus et me dit: “Vas-y! baise moi la bouche pendant qu’elle me doigte le cul et dès que je serais prête je me retournerai pour que tu m’encules comme une vrai salope!!”.

J’étais un peu hésitant au départ mais par la suite je ne pouvais plus penser à rien à part à faire jouir ces deux gourmandes.

Alors que j’étais en train de lui prendre la bouche de plus en plus fort et que sa copine avait désormais retiré ses vêtements et se masturbait avec le tube de déodorant trouvé dans son sac à main en nous mattant, la plus grande retira ma bite dégoulinante de sa bouche pour aller s’installer en 69 sur sa copine!

Laissant le déodorant entre les mains de sa copine, la femme du dessous m’ordonna de venir baiser le magnifique fessier de sa copine…

Une vingtaine de coup de reins plus tard et dans une puissante étreinte nous avons jouit tous les trois au même moments, nos corps remuant dans tous les sens de manière frénétique et mon sperme chaud coulant dans le cul de la plus grande des femmes pour finir sur la langue de celle du dessous qui caressait encore doucement son clitoris…

Après un moment, nous étions un peu gênés. Nous nous félicitâmes réciproquement avant de partir chacun de notre côté.

Ce fut ma plus excitante expérience sexuelle. J’ai conscience que j’ai pris de gros risque mais les tests mon rassurés par la suite. Je regrette simplement que je ne puisse revoir ces femmes avec qui j’ai partagé un moment de complicité et de magie unique en répondant tous à nos instincts les plus reculés.

Le pour du désir fut plus forts que notre raison…

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire