Histoires de tromper Histoires porno Premières histoires de sexe

Ma filleuile 2

Ma filleuile 2



Frédérique et moi mettons la table et on se paye un bon repas. Nous nous rappellons le bon vieux temps ou tous les quattres on inventaient toutes sortes de jeux et ou quand nous dormions dans la cabane dans l’arbre. Nous terminons le souper ont fait la vaisselle et Frédérique me dmande si on peut faire un feu. Bonne idée que je dit, je prépare le tout installe une couverture sur le gazon amene deux bon verre de rhum et nous voila allongé dvenat la chaleur du feu. Le soleil se couche et ma filleuille vient se blottir dans mes bras, et lui dépose un baiser sur son front, en lui disant que je suis heureux de l’avoir pour moi cette fin de semaine. Elle me répond en me caressant la cuisse. J’ai un bandage et elle s’en apercois a nouveau. Elle laisse glisser sa main dessus et me dit que je serais plus a l’aise si je me deshabillais. Je ne réfléchis pas deux seconde, je me leve, me fout a poil et reprend ma place. Frédérique se penche et viens plaquer sa bouche sur ma bite qui ne demande pas mieux. Je m’étend de tout mon long pour savourer la pipe que m’offre ma filleuille. Je lui demande de venir se palcer a quattre pattes au dessus de moi mais pour un 69, ce qu’elle fait. Je vois apparaitre une jolie chatte de reve, de petites levres un petit clitoris gonflé de palisir. Je me régal de pouvoir tout manger, de faire pénétrer ma langue a l’intérieure, tout en lui caressant les fesses et sa rondelle. Je sens qu’elle aussi veux me toucher mon petit trou. Ok je l’aide en m’écartant le plus les jambes. Frédérique s’arrete se retourne et me dit « Parrain n’aimerais tu pas me baiser ? ». Je la regarde et dit, « Chérie on ne va pas dans le sens de la morale, mais oui je veux te baiser ». C’est ainsi que Fred se couche sur le dos et moi je m’étend sur elle. Elle prend ma queue et la dirige vers sa chatte. Je la regarde droit dans les yeux , attend 2-3 secondes et laisse glisser ma bite en elle jusqu’au bout. Je savoure cet instant magique. je me met a lui labourer l’interieur mais tellement excité par ce moment qu’aux bout de quelques va-et viens je joui en elle. Apres cette baise trop courte mais oh combien jouisive, j’ amene Fred prendre une douche avec moi. je m’amuse a la caresser avec le savon son corps de déesse et qui me fait bander de nouveau. On se caresse un bon moment tout en se masturbant mutuellement. On se fait jouir presque en meme temps. Elle me prend par le cou et me dit, « je t’aime » tout en fesant rentrer sa langue dans ma bouche ou nos salives se mélange. On sort, se résuient et ja la prend par la main et l’amene dans ma chambre et l’invite a dormir avec moi, ce qu’elle accepte avec un grand sourire. Nous passons la nuit collés sans bouger, au matin je me reveille le premier et je la regarde faire dodo. Elle est tellement belle que j’ai une érection et commence a me masturber. Ca la reveil, me regarde faire souris et me demande, « parrain, pret a recommencer » Et me voila, a déposer mes mains et ma bouche sur ses seins son ventre, bref partout. Je glisse deux doigts apres les avoir bien mouillés sur sa chatte et les fait pénétré. Elle se laisse faire la petite, je les faits aller dans de grand mouvements et fini par exploser sur mes doigts et les draps, moi je les porte a ma bouche pour tout lecher. Elle se place a quatre pattes et vient me prendre ma bite dans sa bouche et commence a me la pomper. J’essaye de la caresser mais m’en empeche. Ok je vois qu’elle veut me rendre l’appareil, je me laisse faire. Elle pompe tellement bien qu ‘a un certain moment je lui rempli la bouche de foutre bien chaud, « merci mon amour»,lui dis-je. Je lui demande si elle veut aller déjeuner au resto, bonne idée qu’elle dit. On s’habille et part, en chemin on rencontre les voisins qui eux aussi allaient déjeuner, je les invitent a venir avec nous, go nous voila parti au resto. On passe un bon moment a se raconter nos histoires de cul. Francine nous invite a passée un moment chez eux, je regarde Fred et me sourit, ca veux dire oui. On reprend la route et on débarque chez eux. On se rend directement dans la cour et prend place a la table, on nous offre un bon café. Francine rentre et apres un long moment resort et nue avec un plateau et la boisson, ok que je me dis, je vois comment cela va se terminer. Son mari m’offre du cognac a mettre dans mon café, oui bonne idée. Francine offre a Fred de lui offre de lui faire visiter la maison, ce qu’elle accepte, et les voila a l’intérieur. Nous on prend notre café en parlant boulot. Au bout d’un bon 20 minutes toujours pas revenuent, mais ont commence a entendre des gémissements, on décident d’aller voir. On déscend les marches a pas feutré pour retrouver les filles sur le divan entrain de se bouffer la chatte. On prend place sur les marches a les admirer. Langoureusement, on peut admirer comment Francine joue de la langue sur le sexe de Fred et ses doigts qui écarte facilement les levres. Fred pousse de petits cris de jouissance. Nous, assis sur les marche les queues bien dure, moi je décide de me la sortir et a commencé a me branler. Gilles me regarde et fais comme moi. Je lui regarde la bite que j’ai déja vue lors de notre bukake, et je ne peux m’empecher de venir lui prendre et de le masturber, il se laisse faire. Nous voila tellement concentré a se crosser mutuellement qu’on en oublie les filles. Par leurs appaludissements c’est eux qui nous regardent a présent. Elles nous disent d’aller les rejoindre et on mets tous les quatres sur le tapis,moi a baiser Francine et Gilles ma filleuille.