Histoire de sexe fétiche Histoires d'inceste Histoires de sexe noir

Ma copine salope la suite et fin

Ma copine salope la suite et fin



Voilà je revenais dans le salon complètement désespéré. Je ne savais plus quoi penser, j’avais une horrible boule dans le ventre. J’avais l’impression d’avoir désaoulé d’un coup. Je vis rentrer Romain dans le salon avec ma copine. Enfin si je peux l’appeler comme ça encore… Elle me regarda et avait l’air surprise de ma présence .
Je décidais d’aller avec un petit groupe de jeunes qui prenaient des tequilas frappées. J’en pris une bonne quantité. Je commençais à nouveau à avoir la tête qui tourne. Je pensais tout de même à ce qui venait de se passer sur les escaliers extérieurs. Devais-je aller la voir, l’insulter et rompre ? Devais-je mettre cela sur le compte de l’alcool ? Je n’avais pas les idées claires. La fatigue commençait sérieusement à se faire sentir, j’étais sur un canapé les yeux à moitié fermés. Alison vint me voir :
Alison « Bébé je vais essayer de trouver une place dans un lit en haut. »

Moi « OK, je viens avec toi. »

« Oh mon chérie, tu peux rester là si tu veux, je vais sûrement dormir avec Jenny et je ne pense pas qu’il reste beaucoup de places. »

« Tu te moques de moi, tu me délaisses la soirée et tu ne dors même pas avec moi. »

« Pff bon OK viens. »

On monta donc ensemble et je vis Romain faire une moue boudeuse à Alison avant de monter. On arriva dans une chambre où il y avait 2 lits : un lit une place et un lit gigantesque inoccupé. On se mit sous les draps de ce dernier, on ne prenait que la moitié du lit. Je commençais à caresser le corps de ma copine et de lui embrasser le cou. Elle me dit qu’elle était fatiguée et se tourna de l’autre côté. Je fis donc la gueule et repensais à tout cela. Je me disais que j’allais la quitter le lendemain mais cela me faisait tellement de mal, je me dis qu’il s’agissait sûrement d’une erreur due à l’alcool. Quelqu’un entra dans la chambre, je ne pouvais pas voir de qui il s’agissait comme je me trouvais dos à la porte. Les pas de la personne se rapprochaient du lit, puis plus aucun bruit. Des chuchotements commencèrent à arriver à mes oreilles.

« Ali ? »

C’était cet enculé de Romain.

Alison « Rom ? »

Romain « Oui, viens avec moi. »

« Non je dors avec mon chéri. »

« Oublies pas notre pari. »

« T’inquiètes pas. … »

Je n’ai pas entendu la fin de sa phrase. Je me suis dis qu’Alison ne ferait rien de plus cette nuit. Je commençais à m’assoupir quand je sentis du mouvement dans le lit. Alison s’était relevée et je la sentait s’éloigner du lit. Je décidais d’attendre de voir la porte de la chambre s’ouvrir puis de me lever savoir où elle allait. Je me levais donc, ouvris la porte et sortis dans le couloir. Il n’y avait pas de trace d’Alison. Il n’y avait plus de bruit dans la maison non plus. J’écoutais à plusieurs portes en vain et je priais pour ne pas à avoir à fouiller toutes les chambres pour surprendre ma salope de copine et son connard de pote du lycée. J’entendis rire dans une chambre où il y avait écrit Théo sur la porte. Je me disais que ça faisait un peu gamin pour un mec inscrit en fac. J’entendis 3 voix venir de cette chambre, il y avait Alison, Romain et je supposais donc Théo. J’étais bien embêté, je ne savais pas comment faire pour les voir. Je regardais autour de moi et je décidais d’ouvrir légèrement la porte à gauche de celle de la chambre où ils se trouvaient. Il s’agissait d’une autre chambre où dormait 2 couples. Je refermais et décidais de regarder la porte à droite de la chambre à Théo. Il y avait une pièce avec deux canapés et un grand écran plat, comme un salon privé. Dans cette pièce il y avait également une porte qui donnait sur un dressing avec pas mal de vêtement d’après le peu de lumière que me fournissait mon téléphone portable. Dans ce petit dressing se trouvait une autre porte, coulissante celle ci, avec des petites ouvertures entre les lattes latérales de la porte ce qui me donnait une vue imparable sur la chambre et me permettait de ne pas être vu. Les 3 étaient assis en rond sur le lit et parlaient des années lycées. Au bout d’un moment, Alison parla d’une fille à Théo:

Alison « Alors Théo tu ne finis pas la soirée avec Mégane ? »

Théo « Non malheureusement elle est dans une autre chambre avec Seb … »

Romain « N’importe quoi, j’ai vu Mégane seule dans une des chambre quand je cherchais Ali »

A ce moment là, Théo se leva, tituba près de son lit et se précipita dans le couloir. Romain et Alison rigolèrent en cœur.

Alison « Il est trop con celui là Hahaha »

Romain « Tu penses qu’il va réussir à la baiser ? »

« Je pense, elle était bien chaude Meg’ ce soir et si Seb n’a rien fait avec il arrivera à ses fins. »

« Et toi aussi tu es bien chaude ce soir ? »

« Je ne sais pas trop » répondit Alison en écartant ses jambes. Cette salope n’avait pas remis sa culotte. On voyait sa chatte toute épilée. Romain s’approcha, lui cala directement 2 doigts et les activés à toute vitesse. Il lui sortit un de ses seins et lui mordilla le téton. Alison commençait déjà à jouir.
« Vas y vas y vas y !!!!! t’arrêtes pas, mets plus de doigts !!!!! oh putaaaainnnn !!!! »

« T’es vraiment une grosse cochonne Ali, fais moins de bruit, on va nous entendre et tu vas réveiller ton mec. »

« Oh putain ta gueule, bouffe moi la chatte et le cul maintenant » dit elle en se mettant en position levrette jupe relevée devant Romain.

Mais quelle pute !!

Romain lui léchait la chatte en lui doigtant le cul. D’un coup, Alison sembla ne plus pouvoir respirer, trembla et balança un jet de cyprine sur le lit et sur son pote en criant d’un coup.

« Aaaaahhhh ! C’est trop bon putaaaaaiiiiinnnn !!!! »

Elle respira 30 secondes, se retourna et poussa Romain sur le lit pour qu’il soit allongé. Elle vint s’asseoir sur son visage et se pencha de façon à déboutonner sa braguette. Romain avait déjà repris son léchage de clito et de rondelle. Je voyais maintenant Alison suçait son pote à nouveau. Ils se laissaient aller à un petit 69. Elle le suçait vraiment comme une actrice porno et il est vrai que son pote avait une grosse queue, elle lui cracha une dernière fois sur sa bite puis elle se leva, enleva sa robe, il ne lui restait maintenant que ses talons. Elle vint s’asseoir sur son pote de façon à faire rentrer sa bite dans sa petite chatte trempée. Je devenais fou de voir cela et en plus je m’étais trompé, elle avait avancé légèrement son bassin, avait pris une fesse dans chaque main afin d’écarter son cul et fit rentrer Romain directement dans ce trou, qui m’était inconnu à moi son copain officiel. Elle lui dit :

« Maintenant tu as intérêt à me faire jouir comme il faut ! »

Elle commença ses va et vient en mordant l’épaule de Romain, puis elle se mit en arrière toujours dans la même position ce qui permettait à son partenaire de lui doigter la chatte. De temps en temps, Alison prenait sa main et massait les couilles de son pote tout en faisant des mouvements pour faire rentrer la colonne de chaire dans son fondement. Elle hurlait maintenant.

« Oui Oui Oui !! vas y plus fort !!!!encules moi plus profond vas y !!! vas y vas y !! Oh putain c’est trop bon !! »

Jamais elle ne criait avec moi, je ne comprenais pas. Jamais je n’avais droit à tout ce qu’elle a offert à son pote en 6 mois de relation alors que je faisais tout pour elle. Romain l’enleva de sur lui, l’allongea sur le dos, pris les jambes d’Alison sur ses genoux puis la bourra comme cela, elle offrait à nouveau un concert de hurlements digne d’un film de cul. Lorsqu’il eut épuisé cette position, il mit la tête de ma copine au bord du lit, la tête à l’envers et lui baisa littéralement la bouche , des flots de salive coulait sur ses yeux jusque sur son front et ses cheveux. Les bruits étaient horribles à entendre pour moi mais ils auraient été terriblement excitants pour un inconnu. Il mit Alison en position levrette et la prit en Doggy Style. A ce moment là, Alison commença à éjecter plein de cyprine, elle devait en être à son 3ème orgasme, elle n’arrêtait pas de jouir. Elle criait encore et encore:

« Oh oui, j’te sens bien là !! Elle est trop bonne ta grosse queue !! fais moi mal !! »

« T’es une putain de cinglée du cul toi !! putain t’es trop bonne comme chienne !! »

« Oui je suis une putain de chienne !! Le cul en l’air comme ça! Traites moi comme une pute !!! »

A ce moment là, Romain sortit de ma copine, la souleva du lit, la posa à genoux au sol, elle le masturba en le regardant droit dans les yeux, la bouche ouverte et la langue sortit, elle le branla à toute vitesse et lui léchant et touchant les boules. Il aspergea ma copine de tout son jus, Alison était pleine de sperme sur le visage. Elle prit sa main et ramassa le maximum de sperme pour tout avaler.
C’était vraiment une chienne en fait ! J’aurais dû la prendre comme la salope qu’elle est et ne pas jouer mon lover. Je me suis fait vraiment prendre pour un con.
Alors qu’Alison se relevait et allait s’éloigner de Romain pour se rhabiller, ce dernier l’attrapa par le bras, poussa légèrement le haut de son corps en avant et la tenais par les deux bras maintenant de façon à ce qu’elle ne tombe pas par terre, sa queue encore maculée de sperme était encore dressée. Il s’introduit dans sa chatte et la lima debout par derrière à un rythme impressionnant. Elle appréciait encore le traitement, se mordant la lèvre et les yeux mi clos. Romain lui lâcha un bras et lui tripotait maintenant le clito. Je voyais ma copine encore plein de foutre sur le visage se faire prendre comme une chienne debout par son pote et jouir qui plus est. Heureusement celui ci ne tient pas longtemps et débanda rapidement.

Romain « Désolé Ali, j’en peux plus… »

Alison « c’est pas grave, tu m’as bien fais jouir. Putain le lit de Théo est trempé, il va gueuler s’il voit ça. Allé je me rhabille et je rejoins mon mec. »
Je me dépêchais donc de ressortir du dressing et du petit salon pour retrouver ma chambre. Je ne savais plus quoi penser de cette salope qui était normalement ma copine. Mon ventre était noué, mon cœur serré et ma bite bandée. Je réfléchirais mieux demain lorsque l’émotion sera atténuée et l’alcool aura disparu. Je vais dormir maintenant.

HISTOIRE VRAI !!! Avis aux amateurs

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire