Histoires de sexe en français Histoires de tromper

Géraldine & Co — Kul-Hanta – Chapitre 10

Géraldine & Co — Kul-Hanta – Chapitre 10



Géraldine & Co

Kul-Hanta-Chapitre 10

C’est suite à une pression de mes petits doigts taquins sur les touches de mon clavier, qu’est née cette histoire;)
Elle se situe entre le chapitre 57 de Géraldine tome 2 et son épilogue.

En arrivant dans la piscine intérieure, on aurait pu croire l’étale d’un poissonnier, mais ce n’était que l’exposition des « Sissies Sluts Mermaids » avant leur mise en eau, dont une était particulièrement agitée en couinant d’inutiles suppliques, tandis que Maîtresse Xaviera se dirigeait vers elle accompagnée de sa Panthère aux yeux d’azur longeant sans peur la piscine.

” – NAAAANNNNNNNN !!! ‘I’IE, ‘AS ‘A ‘ANS ‘A PIS’INE, MAI’RESSE !!!NAAAANNNNNNNN !!! ”
Supplia Slutty, en se débâtant dans ses entraves, ses yeux larmoyants voyaient également sa Maîtresse avancée vers elle, tandis que Maître Hugo bloquaient les mains des sirènes sur des planches de natation, tandis que des flots de bave s’écoulaient de leurs bouches écartelées par de larges ring-gags, d’où sortaient leurs langues étirées, maintenues bloquées à l’aide de leurs piercings.

” –  Et pourquoi cela, petite Slutty ! ”
Dit Maîtresse Xaviera, en poussant la sirène de sa main aux longs ongles manucurés, lui provoquant ainsi un irrémédiable balancier sur son support, tandis que Maîtresse Sandra parlait à présent avec Maître Laurent.

” – NAAAANNNNNNNN !!! ‘E ‘AIS ‘AS ‘AGER, MAI’RESSE !!! NAAAANNNNNNNN !!! ”
Haleta la sirène, ses yeux remplient de panique, en regardant la piscine, tandis que sa Maîtresse arrivait devant elle à son tour, accompagnée de Maître Laurent portant un masque intégral de plongée et un poids de vingt kilos.

” – Ppfffffff !!! Ma petite Slutty a surtout une peur phobique de l’eau !….J’aime le pouvoir qu’elle à sur elle !….Pas de course pour toi, petite Slutty !….Tu la regarderas du fond, on gagnera du temps !”
Dit Maîtresse Sandra, en soufflant sa fumée dans le masque avant que Maître Laurent n’en couvre le visage cagoulé de la sirène pleurnicharde, le reliant à un long tuyau, tandis que les autres Sissies Sluts Mermaids étaient maintenant prêtes à être mises à l’eau.

” – NAAAANNNNNNNN !!! ‘I’IE, MAI’RESSE !!!S’I OU’ PLAI, AS CA, MAI’RESSE !!!NAAAAAAANNNNNNNN !!! ”
Hurla la pauvre sirène, embuant rapidement son masque déjà plein de fumée par sa panique, s’agitant encore plus, tandis que Maître Laurent lui glissait ses bras dans un armbinder de latex.

” – Ppfffffff !!! Vu que tu n’en auras pas l’utilité, je propose que ton vote soit offert à la gagnante !….Qu’en dites vous Maîtresse Xaviera ?!….Et dans tous les cas, tu passeras la nuit en cuve d’immersion !”
Annonça Maîtresse Sandra, tout en soufflant cette fois sa fumée dans le tube d’oxygène de la future plongeuse, tandis que Maître Laurent lui ajustait au plus serré son armbinder, et que Maître Hugo descendait les sirènes sur le sol.

” – NAAAANNNNNNNN !!! ‘I’IE, MAI’RESSE !!! ‘I’IE, S’I OU’ PLAI !!! NAAAAAAANNNNNNNN !!! ”
Couinait la pauvre Slutty, à cette annonce, tout en continuant de se secouer dans sa suspension, presque hystérique, malgré le fait qu’elle était à la limite de l’asphyxie, et rendue complètement aveugle par la fumée que les Dominants insufflaient volontairement dans son masque par le tube d’oxygène, tandis qu’elle sentait le froid carrelage de la piscine sous ses épaules.

” – La gagnante en sera ravi !….Et nous évitera des comptes trop long !….Avec ça, votre sirène va couler à pique !….Pour les autres, la première de l’autre coté gagne !”
Dit Maîtresse Xaviera, avec un soupçon d’ironie, tandis que l’armbinder et la queue de la sirène était attachée au poids de vingt kilos, et que Maître Hugo mettait une par une les sirènes à l’eau, sous le regard des Dominants et des soumises accompagnatrices.

” – Ppfffffff !!! C’est le but !….Mais elle va quand même donner le départ ! ”
Plaisanta Maîtresse Sandra, tandis que gesticulait sa Championne suppliante entravée sur le carrelage au bord de la piscine, dans laquelle elle la poussa de son talon aiguille, dans un dernier hurlement quand elle toucha l’eau, lançant le départ de la course des sirènes.

Dés le départ, Tammy retrouva ses talents de nageuse, et ce malgré Isa qui la gêna et lui fit boire la tasse, la forçant à mettre toute son ardeur pour revenir sur les trois autres nageuses, en commençant par la petite Oursonne rose, qui faisait tout son possible pour rester à flot, tout comme Anale, qui commença de ressentir de nouveau des crampes dans ses mouvements de nageoire.

Mais pour BITCH 773, elle fut bien plus dure à rejoindre, et seule la touche juger par Maîtresse Marina les départagea, tandis que le tube d’oxygène de la pauvre Slutty faisait parvenir ses lamentations aux oreilles de Dominants et de leurs soumises, déjà bercées par les chouinements de la Baby Doll, morte d’angoisse depuis que les Nurses lui avaient accroché un des crochets des sirènes à sa couche.

” – OOOUUUIIINNN!!! OOOUUUIIINNN!!!”
Couina la Baby Doll, en se sentant décoller de son landau sous les regards hilares des Dominants, au moment ou elle se retrouva au-dessus de la piscine, cette fois totalement affolée, tandis que Maître Hugo et Maître Laurent sortaient les Sissies Sluts Mermaids de l’eau.

” – Bien, je vais vous interviewer à chaud !….Tammy ?….BITCH 773 ?”
Demanda Maîtresse Xaviera, en tendant son micro à la sirène haletante, qui pleine de rancune d’avoir bu la tasse et failli perdre la course à cause d’elle, lui souffla le nom de sa Championne, tandis que la Championne du jour l’enfonçait un peu plus, au même moment, où la couche de la Baby Doll craqua dans un hurlement affolé avant qu’elle ne touche l’eau.

” – Les filles, il va falloir y aller !….C’est de votre faute !”
Dit Maîtresse Xaviera aux deux Jumelles, alors que déjà Maître Hugo avait déjà accroché un des anneaux du Collier de la Baby Doll avec une gaffe, lui maintenant la tête hors de l’eau tout en la ramenant vers la berge de la piscine.

” – OOOUUUIIINNN!!! OOOUUUIIINNN!!!”
Geignit la Baby Doll, comme un remerciement, tandis que ses yeux au maquillage dégoulinant était chargé de gratitude envers son sauveur, qui remontait son corps frêle sur le carrelage glacé de la piscine.

” – Tu vas avoir l’occasion de me remercier, petite Camille !”
Murmura Maître Hugo, en prenant la Baby Doll dans ses bras comme si c’était une plume, lui caressant au passage ses fesses nues, avant de la remettre dans son landau, mais à l’envers du sens de la marche, tandis que son regard était passé de la gratitude à l’inquiétude par les propos de son sauveur, surtout quand il ouvrit l’arrière du landau où reposait sa tête cagoulée aux couettes blondes dégoulinantes, tandis que ses grosses mitaines à grelots étaient quand à elles attachées au montant du landau.

” – Eh bien, vu le vote, petite Isa, tu ne dormiras pas au chaud, ce soir !…Tu tiendras compagnie à Slutty !”
Dit Maîtresse Xaviera, à sa Championne couchée sur le sol dans sa queue de sirène attachée à un portique dont le palan la remontait doucement à la verticale, tandis que Maîtresse Marina et Maître Laurent remontait la pauvre Slutty, qui tremblait non de froid mais de panique, tout comme la Baby Doll, à qui Sofia devisait sa tétine de son large ring-gag.

” – OOOUUUIIINNN!!! OOOUUUIIINNN!!!AAARRRGHHH !!!MMMMMMMPPHHH !!!” Couina la Baby Doll Camille, asphyxiée quand le sexe imposant de son sauveur s’inséra dans sa bouche écartelée, plongeant au plus profond de sa gorge idéalement offerte par sa tête renversée en dans le vide que les mains fermes de Maître Hugo maintenait.
” – Je compte sur vous pour me l’amener souvent, mesdemoiselles !….J’adore les petites perles comme celle -ci !”
Dit Maître Hugo, en faisant ses va et vient dans la gorge de la pauvre Camille, qui subissait son premier Deepthroat d’un vrai sexe, ses larmes coulant irrémédiablement se mélangeant à sa bave.

” – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!!NAAAAANNNNNNN !!!AAARRRGHHH !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” 
Haletait la pauvre Baby Doll, débattant en vain son corps détrempé dans son landau, dans un espoir d’échapper aux mains étaux qui emprisonnaient sa tête cagoulée, tandis que Maître Hugo prenait un malin plaisir a parfois s’arrêter en bout de course au fond de sa gorge, l’asphyxiant complètement.

” – Je suis sur qu’elle en sera ravie !…Hein ma belle !….Hugo s’occupera bien de toi !”
Dit Sofia, qui remontait les fesses nues et marquées de sa journée de la petite Camille hors de son landau, lui retirant ensuite son plug métallique, tandis que Sonia prenait les pinces crocodiles entre ses mains aux longs ongles manucurés.

” – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!!NAAAAANNNNNNN !!!A’E”EZ!!!AAARRRGHHH !!!NAAAAANNNNNNN !!! MMMMMMMPPHHH !!! ” 
Supplia la Douce Camille, entre son asphyxie et ses mamelons fraîchement annelés qu’une de ses Nurses étiraient allégrement par les pinces crocodiles, tandis que l’autre, plus attentionnée, venait de s’introduire de nouveau dans son intimité soumise, ses yeux au maquillage dégoulinant révulsés par la douleur voyant partir un portant, où les deux sirènes à punir étaient accrochées par leurs nageoires.

” – Ppfffffff !!! N’oubliez pas demain, c’est Halloween !….J’espère que tout le monde a prévu sa tenue !….Je suis sur que tes Nurses et ton Maître vont te trouver qu’elle que chose de ravissant pour ce dernier jour de jeu, petite Camille !….Et Pratique ! ”
Dit Maîtresse Xaviera, sur un ton ironique, tout en soufflant la fumée de sa longue cigarette au visage cagoulé de la pauvre petite Camille, dont les yeux étaient décomposés de douleur et de honte par ce nouveau sévice qu’on lui faisait subir, tandis que Maître Hugo répandait son nectar dans sa bouche écartelée.

” – NAAAAANNNNNNN !!! POU”UOI ‘OUS ‘E ‘AITES ‘A ???NAAAAANNNNNNN !!! ” 
Demanda la pauvre Camille, entre deux spasmes de désarroi, alors que le large sexe de Maître Hugo se retirait de son large ring-gag, maculant sa cagoule de latex rose de son nectar restant, tandis qu’elle sentait la chaleur de celui de sa Nurse envahir de nouveau son intimité, qui ne lui appartenait plus.

” – Ppfffffff !!! Pourquoi petite Camille est une bonne question !….Je vais te répondre ce dont j’ai discuté avec ta demi-sœur, petite Camille !…Elle t’a confié à notre école pour faire de toi une esclave sexuelle à vendre!…Car dorénavant c’est ce que sera ta vie !….Mais soit sans crainte, on sait y faire !…Regarde Anale, elle était comme toi, et elle y a diablement prit goût !….Cela te convient comme explication, petite Camille !…Mais mon dieu, tu ne ressembles plus à rien !”
Dit Maîtresse Xaviera, toujours ironique, tout en soufflant de nouveau sa fumée aux yeux de la Baby Doll, dont un de ses longs faux cils se détachaient d’une de ses paupières papillonnantes au maquillage dégoulinant et maculé du nectar de Maître Hugo, qui s’apprêtait à lui remettre sa tétine.

” – NAAAAANNNNNNN !!! MMMMMMMPPHHH !!!OOOUUUIIINNN!!! OOOUUUIIINNN!!!” Couina la Baby Doll, en secouant comme elle le pouvait sa tête négativement, tout en secouant ses mitaines grelottantes, tandis que de nouveau sa tétine transformait ses inutiles et vaines suppliques en chouinements poupins et que son plug de métal lui était remis, lui promettant de nouvelles sensations électriques.

” – Ppfffffff !!! Encore une ingrate pas satisfaite de ma réponse !”
Ironisa Maîtresse Xaviera, tandis que Sonia lui couvrait ses yeux en bouclant un masque de latex sur sa cagoule de latex, alors que sa Jumelle lui plaçait un casque au niveau de ses oreilles.

” – OOOUUUIIINNN!!! OOOUUUIIINNN!!! OOOUUUIIINNN!!!” Couina la Baby Doll, son corps détrempé et entravé dans son landau se mettant à trembler sous les spasmes d’une angoisse dut à sa nouvelle mise en isolement et à la reprise des électrocutions multiples, tandis que Maître Anthony reprenait le chemin de ses appartements, accompagné des deux Nurses, gourmandes d’une autre nuit.
Maîtresse Xaviera salua les autres Dominants, et accompagnée de sa féline Panthère, elle se rendit au Chenil pour voir la mise en place dans « l’aquarium » des deux Sissies Sluts Mermaids pour la nuit. La pauvre Slutty était déjà en train de tremper, ses jambes prisonnières de sa queue, autant que ses bras l’étaient de son armbinder, tandis que sa cagoule de latex lui avait été complètement fermée par son masque et son bâillon gag-ball, avant que Maître Laurent ne lui place de nouveau un masque de plongée intégrale pour respirer, couvrant un peu plus ses hurlements qu’en elle fut mise en eau. Mais Heureusement pour elle, la Championne de Maîtresse Xaviera était encore à la préparation, Maîtresse Marina étant en train de lui sangler son armbinder, tandis que Maître Hugo lui fixait son gag-ball à sa cagoule, alors que les yeux de la perdante du Conseil s’étaient remplient de suppliques quand la main aux longs ongles manucurés de Maîtresse Xaviera s’était saisi de plusieurs paires de pinces japonaises, identiques à celles grelottantes qui meurtrissaient ses mamelons annelés depuis le début du jeu.

” – Ppfffffff !!! Le privilège de perdre Conseil, petite Isa !….Avec ta baignade nocturne, tes petits mamelons seront rendus tout sensibles. !”
Dit Maîtresse Xaviera, en soufflant sa dernière bouffée de cigarette dans le tube d’oxygène de la pauvre Slutty, qui s’agita un peu plus dans son aquarium, avant de placer un duo de pinces sur un des mamelons de sa Championne aux yeux suppliants.

” – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!!ME’CI, MAI’RESSE !!! AAARRRGHHH !!! MMMMPPHHH !!! ” 
Remercia la « Championne » dans un halètement de douleur, quand Maîtresse Xaviera lui referma le reste des pinces sur ses mamelons annelés, tout en demandant à Maître Hugo que les chaînettes soient tendues pour sa « Baignade », tandis qu’il lui couvrait son regard désespéré, qui avait aperçu un couteau dans la main de Maître Laurent.

” – Et ma foi, tes petites choses inutiles peuvent l’être aussi !”
Dit Maîtresse Xaviera, tandis que Maître Laurent coupait la queue de latex de la sirène à la hauteur du petit clito prisonnier, lui faisant ressortir son petit matériel inutile, avant que la main manucurée ne fixe une dizaine de pinces par petite chose inutile.

” – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!!NAAAAANNNNNNN !!! AAARRRGHHH !!! MMMMPPHHH !!! ” 
Hurla la pauvre Sissy Slut Mermaid, quand les pinces se refermèrent méthodiquement sur ses petites choses, tandis que Maître Hugo lui lestait sa queue pour la faire couler à pic dans son aquarium, alors que Maîtresse Marina fixait des flotteurs au bout des chaînettes des multiples pinces mordant la tendresses de sa chair.

Une fois, sa tête cagoulée couverte de son masque de plongée, la Sirène fut plongée dans son aquarium, dont l’eau était fixée à un bon trente cinq degrés, histoire de bien ramollir les chairs, et comme prévu son lestage l’a fit couler au fond, tandis que les flotteurs se mettaient à étirer ses multiples pinces japonaises, sous le regard satisfait de Maîtresse Xaviera.

Une fois souhaité Bonne Nuit aux Dominants et aux Sissies Sluts Soumises couchées dans l’étable, Maîtresse Xaviera tourna les talons vers ses appartements, précédée de sa panthère aux yeux d’azur qui tortillait fièrement ses fesses félines sous le regard remplit de Gourmandise de sa Maîtresse, bien décidée de les explorer avec attention pour se remonter le moral.

A propos de l'auteur

HistoiresSexe

Je publie des histoires de sexe quotidiennes pour mes lecteurs.

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire