Histoires de sexe hétéro Histoires de sexe travesti Histoires de sexe viol

Hannah Montana: Les dosiers classés X

Hannah Montana: Les dosiers classés X



L’histoire se déroule dans un monde parrallèle, similaire au notre, et les situations et évènements historiques divergent.

Je m’appelle Brett Masters, j’ai 46 ans, et je suis entrepreneur, propriétaire d’une grande chaine de salle de fitness présente sur tout le sol Américain: Barrel Gym. Ancien bodybuilder, j’ai décidé d’arrêter en 2004. J’ai épousé Laeticia “Tish” Cyrus en 2007, en secondes noces, mon ex-épouse et moi ayant divorcé suite à de nombreux différents. Je suis ainsi devenu le beau-père d’une très célèbre actrice, Miley Cyrus, mieux connue sous le pseudonyme d’Hannah Montana. Ma vie de couple se déroule à merveille. Nous vivons avec mon fils, Colt, et les enfants de Tish, Miley et Noah, dans une villa à Los Angeles, et ma femme et moi nous entendons merveilleusement bien. Mais une ombre se profilait au fil du temps…

Nous étions le 13 Juillet 2010, une chaude journée d’été, placide, comme toutes les autres. Tish et les enfants, à l’exception de Miley qui est sortie faire un tour en voiture, ont décidé de passer la journée au parc. Je m’entrainais dans une salle aménagée dans le sous-sol pour faire mes exercices de musculation. J’entends la porte de la salle s’ouvrir: il s’agit de Miley qui venait de rentrer.
– Où sont passés Maman et les petits ?
– Partis faire des courses et passer la journée à l’extérieur.
Miley viens me voir, elle s’approche de moi, avec un air lubrique. Depuis quelques temps, Miley semble très “active” d’un point de vue hormonal. Elle porte des tenues très révélatrices, me demande ce que je pense d’elle physiquement, et ne manque jamais une occasion de me faire certains signes comme se lécher les lèvres en me regardant, ou bien se caresser la poitrine, entre autres. Je n’ai rien dit à sa mère de ce comportement déviant. Est-ce que c’est un désir de protection, ou bien est-ce les signes d’un désir contestable et de plus en plus irrésistible ? Miley portait une chemise oversize, ouverte, laissant voir son hat de bikini, ainsi qu’une paire de mini-shorts en jean à ras des fesses. Miley est svelte, athlétique, de la tête aux pieds. Elle s’entraine régulièrement avec moi pour toujours être au top.
– Toujours aussi dédié au fitness hein ? Tes muscles sont toujours aussi développés même à 40 ans passés.
– Le fitness est une passion que l’on ne peut abandonner de si tôt après y avoir passé toute sa vie.
Miley se met alors à caresser mon torse.
– Tu n’a pas mis d’huile, laisse moi m’en charger maintenant, dit-elle avec un sourire narquois.
– Vas-y, mais attention hein, dis-je étrangement excité.
Miley va donc chercher mon huile dans l’armoire pour m’en appliquer. En se penchant elle se tourne vers moi et me demande:
– Qu’est-ce que tu pense de mes fesses ? Je les ai bien entrainé pour qu’elles gonflent de volume.
– Ramène moi cette huile, dis-je.
Miley prit alors l’huile et commença par m’en mettre appliquer sur les épaules, les bras, le dos.
– Tes bras sont si gros, si durs, c’est incroyable ! dit Miley avec un air lubrique. Elle se mit soudain devant moi et s’asseya à califourchon sur moi.
– Allonge-toi sur le banc Brett, c’est la meilleure position pour ton torse, dit-elle en se léchant les lèvres.
Miley m’appliqua avec vigueur et sensualité de l’huile sur mon torse, me regardant droit dans les yeux, frottant son entrejambe sur la mienne.
– T’aime ça, hein daddy ? Allons plus loin encore !
Elle se mit alors à toucher mon entrejambe et saisit mes parties génitales. Je repris mes esprits et l’éloigna de moi doucement.
– Je pense qu’il est mieux que tu me laisse tranquille, dis-je calmement.
– Voyons Brett, je sais que tu en a envie autant que moi, ton énorme sexe durci ne ment pas. Et je vois clair dans tes paroles manquant de fermeté, dit-elle confiante.
Miley s’en alla dans sa chambre, et je repris mes exercices de musculation.

4 heures plus tard, j’avais fini ma séance, et suis parti prendre ma douche. Miley était encore dans sa chambre. Inconsciemment, je me suis surpris à me masturber sur elle sous la douche, inconsciemment, chose que j’arrêta de faire. Une fois ma douche finie, je m’habilla et me mit à lire une revue sur la biologie, allongé sur le lit conjugal. Miley réapparait, vêtue d’un t-shirt très court, et d’une culotte, avec sa perruque d’Hannah Montana dans les mains.
– Qu’est-ce que tu veux ? lui demandais-je.
– Nous ne pouvons pas fuir nos instincts primaires. Tu sais que tu a envie de moi mais tu ne l’assume pas. Si tu ne veux pas de Miley, laisse Hannah s’en charger. Personne n’en saura rien, ce sera notre secret.
Miley mit alors sa perruque pour devenir Hannah, et s’approcha de moi en rampant à quatre pattes sur le lit. Elle s’assit sur moi et commença à m’embrasser. Je ne pouvais plus résister, je n’en pouvais plus, et j’ai cédé à la tentation. Je ne pouvais résister à son corps sculpté, à la doucuer de sa peau, à son visage transpirant la sexualité de tout ses pores. Nous nous embrassames furieusement, et Hannah ouvrit violemment ma chemise. Elle me lécha langoureusement le cou, les pectoraux, et les abdos, en poussant des gémissements incontrôlés. En me suçant les tétons Hannah me malaxe les parties génitales. Ce fut jouissif, bien plus qu’avec sa mère. Quelle connerie d’avoir repoussé ses avances tout ce temps. Après avoir passé plusieurs minutes à se languir de mon torse qu’elle aimait tant, elle commença à ouvrir ma braguette, en me souriant. Je lui demanda alors:
– A quel âge a tu perdu ta virginité ?
– 14 ans, avec Richard, un terminale de 18 ans, quarterback de l’équipe de football, qui était dans mon lycée. C’éait tellement bon, je m’en souviens encore.
Hannah enleva alors mon short, et mon boxer, pour réveler mon sexe, en érection, dur comme du métal.
– Putain, elle est encore plus énorme que je le pensais !
– Et oui, 25 cm, ta mère, ainsi que toutes les filles que j’ai baisé, m’en ont dit des nouvelles.
Impressionnée, Hannah saisit mon sexe pour le regarder dans tous les angles. Elle commença ensuite à me masturber vigoureusement, le tout avec un grand sourire.
– Personne n’a jamais baisé avec Hannah Montana. T’es en train d’accomplir le fantasme de tous les puceaux adolescents, et pervers notoires. T’aime ça hein, ça t’excite daddy, braver les tabous…
-Je soulevais des femmes à la pelle alors que tu n’étais même pas de ce monde.
– Alors je vais tirer mon épingle du jeu avec ce gros sexe juteux, t’en oubliera toutes les autres, y compris ma mère, dit-Hannah, en caressant son visage avec mon sexe en érection.
– Oh oui, montre moi, fais moi jouir comme personne.
Hannah commença alors à me faire une fellation remarquable, meilleure que celles de Tish. Son visage transpirait la luxure, le désir, et la gourmandise. Cette jeune fille avait un don pour sucer des phallus. Elle avala mon sexe comme un pillier de bistro avalerait une bouteille de champagne. Elle suça frénétiquement, de haut en bas, sur les côtés, me lécha le sexe langoureusement dans tous les sens, me râcla meme celui-ci avec les dents, tout en le mordillant légèrement. C’était inimaginablement bon, au point que je ne puis retenir ma jouissance.
– Oh ouais, putain que c’est bon bordel, dis-je jouissif.
– Alors, t’aime ça espèce de pervers. Ca fait quoi de se faire sucer par une ado en chaleur, ça t’excite hein… Regarde toi, avec ton corps sculpural et ce sexe énorme, tu croyais vraiment que je pouvais te résister.
Hannah remonta en me léchant les abdos et mon torse, jusqu’à atteindre mon téton droit pour le déguster, tout en branlant mon pénis.
– Oh ouais, continue comme ça, ooohhhh…
– T’aime que je te suce, daddy… Ca t’excite de te faire bouffer le sexe par une adolescente. Ca m’excite comme pas possible de sucer la queue d’un homme ayant l’âge d’être mon père. Ta bite est la meilleure que j’ai goûté, et j’ai hâte de goûter à ta semence. T’inquiète pas je vais tout avaler sans laisser une miette.
– Petite salope, t’aime ça sucer des grosses bites veineuses de quarantenaire, jein Hannah !
Je me leva alors, me saisis de la tête d’Hannah, à genoux, et commença à pénétrer sa bouche avec mon sexe, veineux et solide, de vigoureux coups de reins.
– Ooohh, Hannah, Hannah, oui, oui, t’aime te faire baiser de cette manière, bordel !
– Mmmhh, mmhhh, *bruits de déglutions répérés*, daddy, baise moi, dit-elle avec mon sexe à travers la gorge.
Après plusieurs minutes de pénétration orale intense, je retira mon sexe, couvert de bave et de mucus, luisant et gluant. Hannah reprit sa respiration et recommença à me branler.
– Ooohh, Hannah, je vais jouir, branle-moi, ouvre la bouche, ouais, ouaaiiis, oooohhh ! Prends ça, prends moi cette giclée sur la face, prends ça petite pute!
– Oh oui, oui, Daddy, jouis sur mon visage, envoie tout sur mon visage !
– Oh oui, oh oui, oh oui, Hannah, Hannah, je vais jouir, j’en peux plus, prends ça, ooooooooooohhhh, oooohhhh, ooooohhh putain !
Plus d’une dizaine de filets de sperme volèrent et aterissèrent sur de visage et dans la bouche d’Hannah, qui criait de jouissance de concerto avec moi. Je me demande si les voisins ont entendu, je ne l’espère pas.
Alors que je m’allonge sur le lit, ne portant qu’une chemise ouverte, le corps suintant de cet effort physique intense qui dura 45 minutes, Hannah se délecta de mon sperme. Nous en riâmes de plein poumons. Hannah avala mon sperme sans broncher et repris mon sexe en main, recommençant à pratiquer une fellation.
– J’en veux encore, laisse moi dévorer ta grosse bite encore une fois, dit-elle en répétant le mouvement. Je caressais sa tête, c’était encore bon, mais je commençais à avoir les couilles en sachet de thé. Cette gamine est incroyablement douée pour le sexe.
– Oooh oui, lâche tout ce qui en reste en moi, daddy, ta grosse queue, mmmhhh, dit-elle en me suçant.
– Ooh, Hannah, oui, prends ça, prends ça, petite salope, ooohhhh, oooohhh ouais, putain !
Je lui éjacula dans la bouche pour la seconde fois, j’étais vidé pour le moment. Hannah me lécha à nouveau les abdos, et me suça à nouveau les pectoraux pendant 5 minutes, et arrêta.
– Hah, hah, j’en peux plus. En tout cas, merci pour le repas.
Hannah pris mon sexe encore en érection, se frotta le visage, le lécha et l’embrassa, en gémissant. Elle repartit dans sa chambre, tandis que je retournais sous la douche. Avant de partir, elle me dit:
– Cate dirait de recommencer ça avec une amie, comme Selena ou Demi ? Te faire sucer en sandwich par deux lycéennes, excitant hein…
– Ramène en autant que tu veux, je vous détruirais la chatte à toutes comme personne.

Une fois Tish rentrée, je lui fit l’amour avec une férocité insoupconnée, si fort, que les voisins appellèrent la police pour tapage nocturne. Les agents furent compréhensifs et nous laissairent rapidement continuer. Mais en réalité je pensais à Hannah en baisant mon épouse. A 4 heures du matin, alors que j’allais à la cuisine pour prendre une bière, vêtu d’un peignoir sans rien en dessous, j’aperçut de la lumière dans la chambre de Miley. Elle était avec Selena et Demi, sur son lit, en train de caresser et embrasser les deux filles, dans des tenues d’écolières courtes sérrées et sexy. Miley me vit:
– Tu tombes bien Brett, voilà Demi et Selena. On a besoin d’un cours de biologie, plus précisément de travaux pratiques. Les trois mirent chacunes une perruque blonde d’Hannah Montana, et me laissèrent m’assoir sur le sofa. Elles s’avancèrent en rampant à quatre pattes, se léchant les lèvres en voyant mon corps nu sous mon peignoir de satin ouvert, révélant mon érection titanesque, prêtes à une triple fellation de rêve…

A suivre…